đŸ‡ș🇾 ActualitĂ© et politique amĂ©ricaine


#646

C’est ce qui Ă©tait annoncĂ© Ă  priori non ? Perte de la House, mais stabilitĂ© au Senat.


#647

L’avenir des US c’est ça : https://www.popovichkerr2020.com/ !


#648

C’est un super pote Nicolas Moreau, j’ai fait toutes mes Ă©tudes avec lui :obama6:

Ce qui est savoureux, c’est de savoir que ce mec Ă©tait un gaucho-communiste convaincu y’a une dizaine d’annĂ©es. Quand j’ai vu qu’il s’était dĂ©couvert une Ăąme ultra-libĂ©rale avec un positionnement bien Ă  droite, et qu’il officiait sur Valeurs Actuelles ça m’a tellement fait marrer.

Son twitter est une dĂ©chetterie (comme son Facebook d’ailleurs) :hoho:

EDIT :

Dennis Hof, candidat rĂ©publicain du Nevada, propriĂ©taire d’une maison close, et mort il y a quelques semaines dans son ranch est en passe d’ĂȘtre Ă©lu. Parce que la loi le permet. :hoho:

Une fois que le rĂ©sultat sera officialisĂ©, son poste deviendra vacant, mais pas son siĂšge, qui restera rĂ©servĂ© au parti RĂ©publicain qui choisira quelqu’un pour siĂ©ger Ă  sa place.


#649

Le bilan est super contrasté.

Sur la Chambre, on est Ă  peu prĂšs lĂ  oĂč on s’attendait avant le vote, les dĂ©mocrates sont partis pour gagner une solide trentaine de siĂšges et la majoritĂ© et devraient avoir 7-8 points d’avance sur le vote populaire.
Ceci dit, il ne faut pas minimiser la performance, c’est une trentaine de siĂšges pris sur une carte oĂč les rĂ©publicains se sont lĂąchĂ©s sur le gerrymander alors que les indicateurs Ă©conomiques sont plutĂŽt bons.

Sur les Gouverneurs, c’est en demi teinte, il y a eu 7 prises pour les dĂ©mocrates ce qui est un gros score en soi. Mais l’Ohio, la GĂ©orgie et la Floride se sont Ă©chappĂ©s alors que ça aurait Ă©tĂ© des prises trĂšs importantes d’un point de vue symbolique comme d’un point de vue de gestion de la carte Ă©lectorale.

Le SĂ©nat, c’est la grosse satisfaction de Trump.
Tous les analystes sĂ©rieux s’attendaient Ă  ce que les rĂ©publicains le gardent, mais force est de constater que les rĂ©publicains ont gagnĂ© des siĂšges oĂč ils n’étaient pas du tout favoris (Indiana, Floride et Arizona) alors que les dĂ©mocrates n’ont gagnĂ© qu’un seul Ă©tat hors de ce qui leur semblait quasi-promis mardi matin (Nevada). C’est Ă  la fois trĂšs fort en termes de symbolique, mais aussi en termes de nombre comme les rĂ©publicains modĂ©rĂ©s auront bien plus de mal Ă  rĂ©clamer des concessions (ceci dit, sur pas mal de sujets, la chambre dĂ©mocrate le fera surement nettement mieux, mais ça reste une tuile Ă  cause des nominations qui sont confirmĂ©es par le SĂ©nat uniquement).

Cependant, lĂ  aussi c’est Ă  relativiser, d’abord, la carte des rĂ©publicains Ă©tait extrĂȘmement favorable, les siĂšges remis en jeu Ă©taient en immense majoritĂ© des siĂšges dĂ©mocrates, obtenus grĂące aux vagues de 2006 et 2012, sur une carte avec plus de rĂ©publicains sortants, ils auraient possiblement Ă©tĂ© perdants en nombre mĂȘme avec ces gains symboliques.
Ensuite, la plupart des gains rĂ©publicains le sont dans des Ă©tats oĂč Trump est populaire, ce n’est pas comme s’ils avaient arrachĂ© des lieux forts habituels dĂ©mocrates comme il y a 2 ans, la seule exception semble ĂȘtre l’Arizona (Ă©tat traditionnellement rĂ©publicain mais oĂč Trump est assez peu apprĂ©ciĂ© et oĂč les latinos ont de plus en plus d’influence).

Il y a une chose dont on a moins parlé, ce sont les référendums locaux.
Et lĂ , les dĂ©mocrates ont passĂ© plutĂŽt une bonne soirĂ©e, un texte autorisant les criminels (attention la notion de crime est bien plus large aux USA qu’en France) Ă  voter aprĂšs leur peine (un moyen trĂšs efficace de “voter suppression”) est trĂšs largement passĂ© en Floride, sachant Ă  quel point l’état est serrĂ© ça pourrait Ă©normĂ©ment aider.
Et dans d’autres Ă©tats (dont le Missouri qui est assez nettement rĂ©publicain), des lois mettant en place des comitĂ©s indĂ©pendants pour dessiner les cartes Ă©lectorales sont passĂ©es, ce qui rendra probablement la partie plus difficile aux rĂ©publicains Ă  la Chambre dans les annĂ©es Ă  venir.

Sur le conflit interne entre progressistes et modĂ©rĂ©s chez les dĂ©mocrates, je pense qu’on ne peut pas mettre un camp tout Ă  fait en tort.
Pas mal de courses qui se sont jouĂ©es Ă  peu en faveur des rĂ©publicains l’ont Ă©tĂ© avec des candidats qui semblaient trop Ă  gauche pour l’Etat (cas des gouverneurs de GĂ©orgie et de Floride par exemple), mais le fait que Beto O’Rourke ait failli renverser le Texas (ce qui a eu pour effet de booster les dĂ©mocrates texans Ă  la chambre, donc ce ne fut pas en vain) fait relativiser ce constat, s’il y a un enthousiasme exceptionnel autour d’un candidat, la barriĂšre idĂ©ologique devient bien moins forte.
Du cĂŽtĂ© des modĂ©rĂ©s, plusieurs sĂ©nateurs sortants ont Ă©tĂ© totalement balayĂ©s dans les Ă©tats pro-Trump (vu les Ă©carts, je pense que mĂȘme s’ils l’avaient mise en veilleuse sur Kavanaugh, ça n’aurait pas suffi), donc ils sont loin d’apporter la mĂȘme garantie qu’ils offraient il y a 10-15 ans.
Comme il n’y a pas de rĂšgle absolue qui semble se dĂ©gager, je pense qu’il faudra vraiment regarder au cas par cas Ă  l’avenir, un bon candidat dans un Ă©tat ne l’est pas forcĂ©ment dans un autre.

Sur les leçons Ă  tirer de l’élection pour l’avenir, il y a Ă  boire et Ă  manger.

Le positif pour les rĂ©publicains, c’est qu’ils semblent partis pour garder le SĂ©nat un bout de temps, outre le fait que leurs gains du soir rendent la tĂąche mathĂ©matiquement difficile pour les dĂ©mocrates en 2020, il ne faut pas oublier que le SĂ©nat a un biais favorable aux petits Ă©tats, et une des leçons de la soirĂ©e, c’est que les ruraux ont appuyĂ© le parti rĂ©publicain en masse (lĂ  oĂč les banlieues aisĂ©es semblent les lĂącher), cela pourrait donc pousser le SĂ©nat Ă  rester rĂ©publicain pour trĂšs longtemps.

Le positif pour les dĂ©mocrates, c’est d’abord qu’ils ont eu de bons rĂ©sultats dans le Michigan, la Pennsylvanie et le Wisconsin (la fameuse Rust Belt qui avait pris tout le monde par surprise en 2016), c’est crucial, car s’ils gagnent ces Ă©tats en 2020, Trump sera dans une situation alarmante. Je pense d’ailleurs que les dĂ©mocrates pourraient ĂȘtre bien inspirĂ©s de lancer un candidat qui rassure ce genre d’états (par exemple Biden).
C’est ensuite le fait qu’ils aient pris 7 postes de gouverneurs et que beaucoup d’initiatives favorables soient passĂ©es, ça devraient rendre la carte beaucoup plus juste, et leur offrir des chances de conserver la chambre pour un bon bout de temps.

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, cette Ă©lection montre quand mĂȘme Ă  quel point la politique US se polarise.
La plupart des sĂ©nateurs dĂ©mocrates Ă©vincĂ©s avaient une trĂšs bonne popularitĂ©, et n’ont Ă©tĂ© Ă©vincĂ©s que parce que les Ă©tats en question sont pro-Trump Ă  mort.
A l’inverse Menendez (le sĂ©nateur dĂ©mocrate du New Jersey) a Ă©tĂ© rĂ©Ă©lu malgrĂ© une popularitĂ© digne de Flamby, comme on parle d’un Ă©tat qui n’est pas franchement pro-Trump.

TL;DR

C’est un peu une Ă©lection Ă©cole des fans.

D’un cĂŽtĂ©, les rĂ©publicains peuvent se targuer de quelques gains clĂ© au SĂ©nat qui devraient ĂȘtre cruciaux Ă  long terme et de ne pas avoir subi de dĂ©ferlante Ă  la Chambre comme celles qu’avait subi Obama.

De l’autre, en chiffres bruts, les dĂ©mocrates ont fait une bonne performance qui les aidera Ă  la fois Ă  court et Ă  long terme (la majoritĂ© Ă  la chambre, 7 points d’avance nationalement, +7 gouverneurs, les votations populaires qui vont souvent dans leur sens), et la dĂ©ception du SĂ©nat ne doit certainement pas la faire oublier.

En gros, ça pue le pays oĂč tout va ĂȘtre ingĂ©rable pendant des annĂ©es.


#650

J’ai vu que la meilleure prise pour les DĂ©mocrates Ă©tait le Colorado, qui va servir d’état exemple de ce qu’ils peuvent faire.

Ils ont le pouvoir partout, ce sont plutît des progressistes d’ailleurs. S’ils font pas les cons, ça peut donner la marche à suivre pour le parti.

Pour l’instant les centristes veulent montrer un visage collaborateur avec les Republicains. Trump s’en fout et prĂ©voit d’utiliser le SĂ©nat pour enquĂȘter sur plein de dĂ©mocrates


#651

Le visage collaborateur, c’est principalement de la posture.

Il ne faut pas oublier que pas mal de centristes viennent d’états oĂč ils seraient mis en danger s’ils la jouaient trop dur (mĂȘme s’ils sont de plus en plus rares du fait de la polarisation de plus en plus forte), mais en gĂ©nĂ©ral quand le parti a vraiment besoin d’eux, ils ne sont pas trop loin (voir la sĂ©natrice du Maine sur Kavanaugh cĂŽtĂ© rĂ©publicains modĂ©rĂ©s).
C’est d’ailleurs comme ça que Manchin (le dĂ©mocrate de Virginie Occidentale) a sauvĂ© son siĂšge, en votant pour Kavanaugh dĂšs qu’il a su que ça serait foutu pour le bloquer.

Du coup si les rĂ©publicains se servent vraiment du SĂ©nat pour enquĂȘter en masse sur des dĂ©mocrates, je doute que le leadership dĂ©mocrate laisse passer grand chose Ă  la Chambre, envie de coopĂ©rer des modĂ©rĂ©s ou non.


#652

On est d’accord que l’on va tout droit vers la guerre civile là ?

Cette violence inouïe



#653

Il est temps que Mueller finisse le taf, depuis deux semaines, il y a une escalade vraiment alarmante


#654

Le punching ball préféré de Trump dans son staff demissionne, le raciste Jeff Sessions

Trump lui reproche notamment de ne rien faire pour stopper l’enquĂȘte de Mueller


#655

Ils sont tellement ridicules putain. :hoho: Et ça chiale sur les fake news sans arrĂȘt. :trump4:


#656

Ils ont virĂ© Acosta c’est ça ?


#657

Ils lui ont enlevé son accréditation.


#658

J’ai vu un tweet qui rĂ©sumait assez bien les choses
 Vous avez trouvĂ© les deux premiĂšres annĂ©es de Donald terrifiante ? Ce n’était rien
 Le meilleur, le pire surtout, reste Ă  venir.


#659

@om4ever c’est pour une urgence. Je suis en train de me faire casser les couilles par un pro Trump sur Twitter. Tu peux me rappeler pourquoi le taux de chîmage aux États-Unis c’est pas super fiable ?


#660

Don’t feed the troll :trump2:


#661

J’ai dĂ©jĂ  essayĂ© je lui ai demandĂ© d’arrĂȘter de me harceler
 J’espĂšre que ça va le faire :hoho:

EDIT: Love :heart:


#662

Tranquille :clarkson:


#663

Putain c’est chaud. Une mĂšre a dĂ©jĂ  eu la peur de sa vie quand son fils a Ă©tĂ© dans la fusillade de Vegas. Il a Ă©tĂ© tuĂ© hier par un nouveau tireur


#664

En Floride, les dĂ©mocrates demandent un recomptage des votes, et demande Ă  tenir compte des derniers votes. Cela irrite particuliĂšrement les rĂ©publicains dont Trump qui accusent les dĂ©mocrates de fausser l’élection (le culot :hoho):

La Floride et la GĂ©orgie se battaient visiblement pour avoir la plus grande suppression de votes. Pour montrer l’absurditĂ© des mesures, un ancien membre du congrĂšs a vu son vote refusĂ© car la signature n’était pas assez identique Ă  celle des registres :hoho:

La comparaison des signatures est un moyen de sélectionner un peu les votes de façon arbitraire


Ah tiens, Trump a trouvĂ© une parade. Il dit que les migrants venus illĂ©galement sont des criminels. Mais les demandeurs d’asiles ne sont pas criminels, ils ont le droit de rentrer dans le pays puis demander l’asile.

Du coup Trump interdit les demandes d’asile

:trump5:


#665

La situation a un peu bougé depuis la soirée électorale.

Certains Ă©tats se sont mis Ă  compter les votes anticipĂ©s, et ceux ci semblent extrĂȘmement favorables aux dĂ©mocrates cette annĂ©e, cela a permis aux dĂ©mocrates d’encore grignoter quelques siĂšges Ă  la chambre mais aussi de remettre en doute deux succĂšs attendus pour les rĂ©publicains au SĂ©nat.

Pour la Floride, @Steven a dĂ©jĂ  dit l’essentiel.

En Arizona, la candidate dĂ©mocrate est passĂ©e en tĂȘte hier soir.

A noter la réaction tout en sobriété de la direction du Parti Républicain qui reproche à la candidate républicaine locale de ne pas se mettre à sortir des théories du complot dans tous les sens :hoho:


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible