🥊 Boxe - MMA - Combats


#803

Mais y avait pas eu une tentative d’assasinat sur un des mecs proche de McGregor ? Ou je fabule complètement ?


#804

Conor a eu des soucis avec la mafia Irlandaise cette année (entre autre), mais j’ai pas souvenir d’une tentative de meurtre.

Par contre, oui, des mecs du “clan de Khabib” (des membres de la grosse équipe du Daghestan) ont été jugé pour tentative de meurtre cette semaine, mais rien à voir avec Conor ou son équipe.


#805

#806

Pour ce que ça vaut, 0.41, Conor qui tente de frapper un mec qui ne le regarde pas et qui va bien se planquer derrière le mec de la sécurité après. Tu m’étonnes que Tukhugov est allé dans le tas s’il a vu ça.

Bref, deux clans qui ne peuvent pas se blairer, des insultes, du manque de respect, de l’émotion, des coups de putes… triste.

Tout ce que Khabib avait à faire, c’est toiser McGregor au sol et se barrer comme un prince.


#807

AH putain mais l’UFC avait bokké Tukhugov contre Artem le 27 Octobre… mais sans déconner l’UFC cherche la merde. :hoho:
C’est, évidemment, plus d’actualité.


#808

C’est les feux de l’amour votre truc en fait


#809

Autant se refaire quelques classiques.


#810

Quelqu’un aurait un lien pour les highlights du fight svp ?


#811

J’ai rien à foutre ce dimanche et je me suis un peu niqué le genou, donc… :sac:

Un petit retour sur Khabib - McGregor et l’histoire qui entoure ce combat déjà dans la légende.

C’est compliqué de dire exactement quand tout a commencé entre les deux… ils entretenaient une relation plutôt amicale en 2014. Se complimentant assez souvent sur leurs prouesses techniques dans l’octogone, ils se sont même entrainé ensemble à Vegas.

Conor était encore chez les 145, montant tranquillement les rangs pour titiller le titre. Même chose pour Khabib qui avait déjà bien entamé sa domination totale des 155 avec une victoire sur Pat Healy, mais le point de départ pour beaucoup sera quand Conor et son coach ont proposé à l’UFC de combattre Dos Anjos à la place de Khabib. Le combat devait se faire en été, mais Khabib, pieux musulman, observe le ramadan et ne peut pas combattre à cette époque.

Conor en profite pour lancer quelques vannes sur l’islam, le ramadan et chez les Avars, ça ne passe déjà pas du tout. Conor continuera de parler de Khabib pas forcement en bien le long de l’été.

Ça a continué d’escalader quand Conor, alors champion des 144lb, est passé devant Khabib dans la course au titre d’Alvarez à 155. Conor a réussi a décroché un titre simplement en parlant. Rien de plus. Il n’avait plus combattu chez les lightweight depuis 2012 dans une promotion de seconde zone. Le seul mérite qu’il avait pour prétendre à un combat pour le titre, c’est la promesse de très grosses ventes de PPV.

Khabib était déjà sur une entreprise de démolition de la catégorie, il avait démoli Dos Anjos et tout frais d’un TKO sur le pauvre Darrell Horcher qui était là en remplacement de Tony Fergusson, Khabib etait en train de savater tous les 155. Pour beaucoup, Khabib méritait de combattre pour le titre. Même pour l’UFC, qui lui envoyé un contrat pour combattre Alvarez.

Conor vendait déjà plus de PPV que tous les autres combattants réunis et n’a jamais raté un seul combat. La valeur sûre sur tous les points… L’UFC tranche, Conor va combattre Alvarez, Khabib sera relégué plus bas sur la carte et va combattre Michael Jonhson. Pour reprendre les mots de Khabib, This is numer one bullshit.

Le tout se fera lors de l’UFC 205. (En gros, l’UFC se couvre, si Alvarez ou Conor se blesse, Khabib est là pour remplacer, ils ont fait la même chose hier avec Fergusson et Pettis sur la carte d’hier).

C’est lors de cet UFC que les choses s’enveniment vraiment. Conor, qui vient de battre difficilement Nate Diaz, estime être le roi du monde, capable de battre n’importe qui, n’importe quand, à n’importe quel poids et il se fritte avec tout le monde en backstage. De Tyronne Woodley à… Khabib Nurmagomedov, déjà bien remonté d’avoir vu l’Irlandais lui passé devant injustement dans la course au titre, son titre.

Khabib a ensuite donné une ITW où il explique ce qu’on a tous oublié… Khabib vient d’un pays bine différent à l’Irlande, les USA ou la France. Khabib est né a grandit dans une partie du monde où la dureté est une necessité pour survivre.

''Peut-être qu’il pense que je suis Tyronne Woodley ou Eddie Alvarez ? Je suis différent. Je viens de la rue, d’où je viens, on agit différemment. On agit pas selon les camera, pour le show, non. Ce n’est jamais à propos de ça. C’est ma vie que je joue tous les jours, d’où je viens. J’ai eu beaucoup de combat dans les rues, je sais que quand je suis professionnel, je ne fais pas ces choses là (le trash-talk, le manque de respect etc), parce que ça peut blesser les gens. Mais j’ai beaucoup d’expériences, rien ne peut me toucher… Mais (à propos de Conor et d’un combat), bientôt. Très bientôt."

Quand un journaliste lui demande s’il risque de se battre avec Conor en backstage, Khabib affirme que non. “Je suis un pro, je représente ma famille, mon enfant, je suis un combattant pro.” Mais c’était avant que Conor fixe son attention sur Khabib. Avant que la folie médiatique se focalise sur ce combat.

Conor ira battre Eddie facilement, devenant le premier combattant de l’UFC a tenir deux ceintures en même temps (À noter tout de même que Conor n’a jamais défendu une seule ceinture de sa carrière). Après le combat contre Eddie, Conor change de discours et n’est plus vraiment intéressé par un combat contre l’aigle du Daghestan.

“Il ne combat pas assez à mon gout, pour me combattre, il faut que je sois certain qu’il sera là au moment du combat, il a eu une belle performance ce soir (Khabib a totalement dominé Jonhson, dans ce qui reste comme une des plus grosses victoires de l’histoire de l’UFC, une domination “à la Khabib”), mais je veux voir de l’activité, des combats réguliers. Si tu veux que je vienne et change ta vie, il faut que tu ai une bonne raison pour que je me déplace.”

Conor changera de discours au fil du temps, critiquant Khabib de plus en plus. Tout en restant loin du MMA. Entre le 12 Novembre 2016 et hier, Conor n’aura jamais combattu en MMA. Il ira défier Floyd Mayweather en boxe, le temps de prendre une fessée et 100M$. Mais McGregor garde toujours un oeil sur l’UFC et juge les prestations de Khabib durement (et faussement, faut l’avouer).

Le 7 avril 2018, l’UFC destitue officiellement les ceintures de Conor, n’ayant pas défendu ses titres depuis plus d’un an et offre à Khabib et Tony Fergusson la possibilité de combattre pour le titre.

Et l’effet boule de neige prend de plus en plus de vitesse.

  1. Conor annonce qu’il est prêt à combattre à l’UFC et se tient prêt. (Disant à demi-mot qu’un des deux devra abandonner)
  2. Tony Fergusson se blesse au genou en glissant sur un câble parce qu’il porte des lunettes de soleil en intérieur.
  3. Khabib veut Conor. Mais Conor refuse le combat, officiellement parce qu’il ne peut pas faire le poids. Khabib donne une ITW où il se demande pourquoi Conor parle autant si c’est pour ne pas combattre ensuite.
  4. Max Holloway le remplace et tentera de devenir le deuxième homme à détenir deux ceintures.
  5. Holloway est déclaré inapte par les médecins après une coupe de poids brutale qui aide les médecins à déceler un problème de commotion cérébrale.
  6. Al Iaquinta va combattre Khabib.
  7. Une vidéo d’Artem Lobov, ami et partenaire de Conor qui combat également sur la carte, fait surface où il insulte Khabib et le traite de peureuse, entre autre.
  8. Khabib va trouver Artem et lui demande de s’expliquer. Artem nie totalement avoir dit ces choses là. #QuiEstLaPeureuse
  9. Artem appel Conor.
  10. Conor prend son jet privé et débarque à Brooklyn avec 30 mecs.

C’est déjà le geste de trop coté Conor. On apprend plus tard de source +/- sérieuses (Manager de Khabib, le combattan Mumedov et l’entraineur de grappling de Khabib) que Khabib a une 40aine de gars de son équipe du Daghestan et de Tchétchénie avec lui à l’hôtel lors du WE, ils qu’ils veulent trouver Conor pour le tuer, c’est Khabib et son manager qui calment les choses.

Dans tout ce bordel, un seul homme semble rester de marbre, Khabib. Il domine Iaquinta et devient champion. On sait tous ce qui va arriver maintenant. Khabib contre Conor, l’UFC s’en frotte les mains et utilise les vidéos de Conor qui agresse les combattants en s’attaquant au bus, la machine est lancée. Juste après son combat pour devenir champion, Khabib annonce la couleur.

“(McGregor et moi) on devoir en finir. Je vais le rendre plus humble, je vous l’ai déjà dit, je vais changer ce sport. Terminé les faux champions, terminé les champions qui ne défendent pas leurs ceintures. Tu veux te battre ? Viens donc me voir, dans la cage, pas de soucis. En dehors de la cage ? Fait passer le messages, sans camera, sans les médias. Il vient toujours quand il y a beaucoup de sécurité autour, beaucoup de police, dans le bus, en dehors, il sait que je ne peux pas sortir. Pourquoi est-ce que tu as besoin de faire le show comme ça ? Fais moi savoir, où et quand, c’est tout simple.”

C’est là que le bordel a commencé à prendre des proportions trop grande pour éviter ce qu’il s’est passé dans la nuit. Parce que d’un coup, c’est devenu ethnique, religieux et politique. Et je ne sais pas si Conor s’est vraiment rendu compte de l’ampleur du truc coté Daghestan.

Avant de continuer il faut savoir quelques trucs importants. Khabib, son équipe, son père, son manageur ont des relations franchement sombres. Beaucoup de mecs pas fréquentables du tout dans l’équipe. Et le père de Khabib a déjà été lié, de façon très étrange, à Ramzan Kadyrov. @Revizor pourra peut-être l’expliquer mieux que moi, mais Kadyrov est très “pro-Tchétchène” pour ce qui est de la région du Daghestan (où les Avars sont établis) et Kadyrov a déjà envoyé des soldats Tchétchènes pour mener des ‘raids anti-terroristes’ sur la frontière coté Daghestan. Voir le père de Khabib, un Avar avec des relations douteuses, se lier avec Kadyrov c’est étrange.

Donc, Conor (et quelques membres de son équipe) ira faire du Conor pour promouvoir le combat. Insultant le père de Khabib, les Avars, l’Islam, le Daghestan, la Russie… c’est trop, beaucoup trop, pour le camp de Khabib. Pour le fun :

Conor a décrit le manager de Khabib comme “un terroriste qui a été arrêté dans un avion vers les USA le jour du 11 septembre.”

Le père de Khabib est un lâche et un traitre (rapport à ce que j’ai dis plus haut).

Les Avars sont des lâches qui ont du fuir leur pays d’origine (imaginez un peu le même chose avec un combattant juif ou arménien…).

Khabib est un abruti d’arriéré pour être musulman et refuser de boire de l’alcool…

Après le combat, les émotions étaient toujours très fortes coté Russe et ça a fini par péter.


#812

#813

Merci bien Tyler, ça sera parfait après ton pavé, tu es trop chaud :hoho:

Je sais pas si vous avez remarqué mais sur la vidéo avec Tyson, on y voit Chuck Zito, ex-Hell’s Angel qu’on a pu voir dans SoA.


#814

Mais Conor, tu ne le mérites pas putain… :mais:
Rematch pour quoi ? Domination totale du champion, Conor est arrivé sans ceinture. Il y a 0 rematch à avoir là.


#815

Cette image putain…

image


#816

Rien à ajouter pour la géopolitique du coin (en boxe j’y connais rien). Kadyrov est effectivement toujours un chef de guerre, il se sert de ses raids pour entretenir un genre de guerre de clan. Officiellement, il ne peut pas y avoir de guerres au sein de la Russie, mais en réalité ce coin là ressemble beaucoup à la France féodale, avec des seigneurs qui se foutent sur la gueule tout en restant dépendant de la fédération.

Donc oui, le rapport entre ce type et Kadyrov est chelou.


#817

En fait, papa Khabib a posté une photo de Kadyrov sur instagram avec la phrase : “Ensemble on est plus fort.”


#818

C’est beau le catch quand c’est bien raconté pas vrai. :sac:


#819

Franchement, je me suis cru à la WWF ce matin. :hoho: J’attendais de voir débarquer Stone Cold, mais rien. :no:


#820

:hillary5:


#821

#822

Qui remplacera Jones quand il tombera pour utilisation de stupéfiants ?


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible