👟 Course à pieds (au pluriel)


#1833

J’avoue m’être égaré à chercher des courses, lire des comptes-rendus qui parlaient de ça il y a quelques semaines donc je pense qu’un jour, je vais y réfléchir sérieusement !

Mais déjà, il faudra refaire des marathons avant.


#1834

Si tu veux pousser plus loin, Joe Rogan a fait un podcast avec Courtney Dauwalter où elle parle de ses courses. Surtout du Moab 240, soit 386 putain de km sur ~60 heures de course, qu’elle a gagné (avec 10h d’avance… sur le premier homme. Plus de 20h sur la seconde femme. :hoho:) après une énorme chute pendant la course. edit : en fait non, c’était sur une autre course je crois

Il en a fait un autre avec un autre gars dont le nom m’échappe totalement, il parle de ses courses aussi et de l’état de transe et d’autopilote qui arrive au bout d’un moment.


#1835

On va aussi y aller du petit compte-rendu, même si, pour le coup, il y a bien moins à dire ! :hoho:

Comme me l’a si bien fait remarquer Val hier soir, çà faisait un an et demi que j’avais pas enfilé un dossard. Ma fameuse capacité, souvent relevée par @BigBillou, à aller au bout du bout :no: Du coup, ce matin, liquide total… Putain j’ai tourné comme un âne les deux heures après le réveil à me demander dans quoi j’allais. Rien à foutre gros, t’as déjà fait çà une fois, tu peux le refaire !

Du coup, me voilà dans le SAS peu après, mais au fond du fond. Devait pas y avoir trop de monde derrière moi :hoho: BANG ! On est parti ! Entonnoir de cons, le premier km est pas encore passé qu’on est ralenti deux fois dans les rues. Ambiance.

Première partie en ville, impression bizarre : j’étouffe ! J’ai l’impression qu’il y a pas d’air, qu’il fait putain de lourd. Du coup, j’avance pas… Les trois premiers km sont affreux, le reste est un peu plus dans ce que j’avais envisagé mais c’est simple : j’arrive pas à accélérer !

Du coup, j’essaye de rester dans le rythme qui me convient, je commence à remonter du monde mais… Pas trop ! J’ai tapé tous les ravitos à base de flotte dans la bouche et sur la gueule, c’est limite si j’avais pas l’impression de sortir de la piscine parfois :hoho:

Km 12 arrive, celui où j’avais l’habitude d’entrer dans le dur lors des dernières épreuves :no: Le message de Billou hier en tête, hors de question de lâcher ! C’est à peu près là que j’arrive au niveau d’Axèle et qu’elle s’accroche. La meuf fait QUE parler ! Je sais limite tout de sa vie, mais surtout qu’elle fait son premier semi. Sans jouer les gros vétérans, je file deux trois conseils (bois putain BOIS) et finalement elle s’accroche quand elle prend le mur pleine gueule. Vu que je commence à en chier un peu aussi, petit pacte passé : on s’emmène au bout tous les deux.

Au bord des routes, ambiance 0. Heureusement qu’il y a quelques membres du staff bien cool qui encouragent parce que le reste… Deux bandas, dont une pas loin de l’arrivée. 2h27, c’est laid, mais c’est un peu mieux qu’il y a deux ans où j’étais pas affûte comme un loukoum.

J’ai fais carnage au ravito final en attendant que le garenne termine, Axèle me dit que si je veux aller courir en ville, vamos, mais se barre sans rien gratter. Ouais ok… Je discute un peu avec les derniers arrivants, on mate les premiers du Marathon, des machines.

Un peu dèçu de ma perf au final mais content de pas avoir craqué tout du long. On va continuer à bosser pour essayer de progresser, mais pas forcément tout de suite :hoho:

Accessoirement, une fois rentré j’ai regardé Facebook et… Putain, Axèle est vraiment mignonne ! [1] Faut que je courre avec mes lunettes maintenant bordel !


  1. pour les mecs en chien, c’est Axèle Bordron et il y a l’air d’y avoir un Instagram intéressant aussi. :sac: ↩︎


#1836

Sinon niveau caca? ca c’est bien passé? :sac:


#1837

Bravo les mecs :obama6:

Alors @Val les descentes d’escalier c’est comment ? :denzel:


#1838

L’horreur absolue. Vraiment. J’avais rarement voire jamais connu une telle sensation. Rien que me baisser ou m’accroupir, c’est douloureux.
Après le bon point, c’est que je pensais être plus dégoûté que ça de la course à pied. Là il me tarde déjà de reprendre limite (après une bonne grosse semaine de repos et d’excès culinaire hein :tapie:) , c’est plutôt cool ça.

Edit : Et aussi suprenant soit-il, aucune envie de chier pendant la course. Par contre, je me suis arrêté 2 fois pour pisser. :confused:


#1839

:sarko3::jeanf:


#1840

Le côté cool du marathon. Tu peux te niquer l’estomac juste après.


#1841

Genre on a besoin du marathon pour çà :tommy:


#1842

Purée de sciatique s’entraîner tout l’hiver en course à pied + aviron + ergo et arrive les beaux jours tu peux rien faire
Et alors sortir de voiture après X km (semaine dernière Paris, Tours, Toulouse, Bordeaux) on en parle pas


#1843

C’est de la saloperie ça… :confused: Tu connais les étirements à faire pour relâcher un peu la pression ?


#1844

L’ostéo m’en a montré un mercredi mais c’est tout.
Alors pour répondre à ta question je dirais non


#1845

À noter que si ça avait plus ou moins fonctionné pour moi, ça n’avait absolument rien fait pour une amie. :hoho:


#1846

D’ailleurs le modèle de la voiture influe sur la sciatique ou c’est la position ?

En Yaris, apres avoir fait Paris - Aix en Provence j’avais mal de la fesse gauche jusqu’en bas de la cuisse avec fourmillements dans les orteils.

Ca me saoule tellement que je reflechis a changer de caisse si ca peut améliorer les choses.
Sauf que je suis pas sur.


#1847

Ta place est carrément ici : Topic des fragiles


#1848

Le modèle de la voiture influe sur la sciatique aussi.
J’ai une clio 4 - position basse légèrement penchée je ressort de la voiture je ressent la douleur
J’ai pris la voiture du patron une 3008 - position haute et droite pour faire Tours Toulouse Bordeaux (j’ai eu une gene oui du nombre de Km parcouru mais moins que si j’avais pris ma clio


#1849

Ce week-end 10km Adidas de Paris.
Anciennement 10km l’Equipe, course hors de prix, mais payée par ma boite. :kidpre:

http://www.adidas10kparis.fr/fr

Etant donné que j’ai pas travaillé ma vitesse depuis le début de l’année, j’ai tenté de rattraper ça sur les 3 dernières semaines.
J’ai fait quelques séries de 1000 mais sans grosse conviction.
Dès que j’ai tenté de mettre du rythme et maintenir vers 4’00 - 4’10 au km, j’ai craqué.
L’objectif c’était de taper sous les 43’. Soit 4’17 au kilo.

Je reste serein, ambitieux, confiant et j’annonce : 42’59"59. :ztfcomeatme:

En vrai on verra :tapie:

Je suis d’ailleurs pas sûr de me refaire un 10km de sitôt, pour la bonne et simple raison que l’entrainement qui va avec, c’est tout ce que je déteste. Enchaîner les séries VMA 30/30 (au mieux), des 400, des 1000, et des changements d’allure, le tout à 190 bpm, merci.

Je vais commencer à me tâter pour un semi-marathon en second partie de saison plutôt. :no:


#1850

Même objectif que toi (mais pas la même course^^). 10km de prévue fin juin avec comme objectif, faire mieux que mon record qui est de 43’54. Je tourne mes 1000 autour des 4 minutes, mais j’ai vraiment du mal à être constant. J’ai cependant des 2000 et 3000 pour me jauger, mais logiquement je devrais partir sur du 4’15 au km ce qui me permettrait d’avoir de la marge sur mon record.

Sinon j’ai trouvé une superbe course pour cet été :heart_eyes:

https://www.redbull.com/fr-fr/events/red-bull-400-2018


#1851

Hello les gars,

J’arrive à tenir mes 10km, avec du mal, mais avec une vitesse très basse que j’aimerai petit à petit augmenter. Vous savez comment travailler pour progresser dans ce domaine, sans pour autant perdre en endurance ?


#1852

Courir encore et toujours lentement.

Tu tiendras mieux tes 10 km puis après, tu seras de plus en plus à l’aise et l’allure augmentera progressivement.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible