🚴 Cyclisme (2018)

cyclisme

#221

La tristesse


#222

Pourquoi ?


#223

Être anglais n’est pas suffisant qu’il te faille une raison valable ? :hautain:


#224

Parce que ça n’a a aucun sens. Avant Sky, y’a jamais eu de britannique qui gagne ne serait-ce qu’une étape en montagne, et mtn ils te sortent des coureurs qui étaient nuls qui gagnent les trois GT…


#225

Yates était à deux doigts de gagner le Giro.
On sort du prototype du mec grand, fin comme Wiggins ou Thomas. C’est un petit gabarit, avec une progression linéaire. Dans ce cas, Mas ou Lopez du podium, c’est une tristesse aussi.


#226

Je parle pas de Yates en particulier, je parle du cyclisme anglais depuis 10 ans, en piste aussi d’ailleurs, où ils ont tj été très bons mais je me souviens de JO ou Championnats du Monde où ils claquent des records alors qu’ils étaient pourris


#227

Parce-que c’est un pays de cycliste, va faire un tour à Londres où tout le monde se déplace à vélo. Et pas des vélos de beauf.
Il y a aussi eu un gros chamboulement de la fédération et beaucoup d’investissements. Yates lui même en parlait, il a eu un accompagnement depuis sa jeunesse (les mauvaises langues diront un accompagnement médical)

Depuis quand il faut avoir une nationalité qui répond à certains critères pour être crédible ? Yates ne court pas dans l’équipe démoniaque Sky pourtant, je comprends pas …


#228

Qu’est-ce qu’un vélo de beauf ? :macron3:


#229

Les beaux vélos de course qui font dresser le zizi :macron3:


#230

Ah donc les vélos utilisés sur le Tour sont des vélos de beaufs.

Autant pour moi. :calm:


#231

Pardon je me suis exprimé à l’envers, les vélos que je vois à Londres ce sont de beaux vélos de course, les anglais adorent le velo en tant que sport, ils prennent pas un VTT acheté 10 euros sur leboncoin pour aller au boulot.


#232

Non mais sérieusement vous trouvez pas ça louche que les Rosbeefs gagnent les trois GT cette année ?

image

Et que dire des deux dernières stats :hoho:


#233

L’Espagne avait un palmarès hypertension maigre en foot et a roulé sur 3 compétitions internationales de suite grâce à une génération dorée.

Qu’est ce que t’en conclues ?

(Ça va peut-être ramener Julian sur ce topic :sac: )


#234

L’Espagne a tj été un pays de foot, pas le vélo… Après je dis pas non en soit, Yates j’ai rien contre lui, il me semble même être le plus louche mais bon j’ai le droit de trouver ça louche le cyclisme british depuis Sky !


#235

De toute façon les british sont bons en Flechettes et au Snooker, tout les autres sports ou ils sont bons, c’est louche…


#236

Perso j’aime pas dit car je trouve leur manière de courir chante et que bon le traitement de froome cette année était une blague et que ça ressemblait au système lance Armstrong.
Maintenant faut pas se voiler la face y a pas les méchants anglais espagnols américains dopés et les gentils français non dopés.
Pour ma part le moins louche des vainqueurs cette année c’est yates. Qui a depuis ses débuts toujours été bon en grimpette. Ça me choque pas qu’il en gagne un.


#237

yu- rvy-rdcvy-ctyn n ,jh ghf((hujrf-ujyèèh


#238

:arrow_up: le premier message internet de ma fille :mybad: (pas eu le coeur de le supprimer :sac:)


#239

Trop chouuuu, Si jeune et déjà la haine des british, ca c’est l’education qu’on aime :obama3:

C’est un honneur en tout cas


#240

Britannique, Espagnol, Allemand, Italien…

Ils ont un avantage et une chose de plus que les autres, c’est cette capacité à se remettre sans cesse en question. Ils peuvent s’entrainer, courir à droite ou gauche, mais ils sortent des sentiers battus. Tout, mais tout fut bouleversé à commencer par la fédération, les methodes, les entraînements et les fondamentaux chez les britanniques pour ne citer qu’eux.

Chez nous, on a pas cette capacité à changer, à bouleverser les choses et se remettre en question. Pinot le fait, ça le sert grandement, il sort d’un Giro aboutit avec presque un podium et d’une Vuelta réussie avec une place au général et deux succès d’étape. Bardet, il ne voit que la France, que les courses françaises mais il faut se faire une raison, il ne gagnera jamais un GT. On est trop dans un cocon, dans un milieu familial, dans un confort qui n’est jamais bousculé.

Yates, il a changé d’environnement, d’equipe, de méthode d’entraînement. Il a commencé par des courses à étapes d’une semaine, par un GT encourageant. Il a confirmé, est passé près au Giro et l’a perdu par des erreurs d’inexperience. Puis, cette Vuelta, il a attendu son heure, n’a pas répété les erreurs et était le plus fort peut-être pas, mais le plus malin oui c’est sur.

C’est un ensemble. Il ne faut pas stéréotypé sous prétexte qu’il est britannique. Il a prit des risques payants et c’est ce que nous, français, ne savons pas encore faire, excepté Alaphilippe ou Virenque avant.