En vrac


#406

Comme beaucoup de médias le pensent, y a rien de fait encore pour les JO.
La double nomination du mois de Septembre permet juste d’initier une négociation entre LA & Paris pour voir si il y a un accord. Si non, il y aura vote pour les deux olympiades.

LA en interne serait prête à voir le compromis et prendre 2028 mais si ils changent d’avis, ça remet tout en question. Le conditionnel n’est pas utilisé pour rien dans ce cas là.

London, il y a eu du bon et du moyen pour les retombées. Ca a au moins eu le mérite d’apporter une vision économique, urbaine viable pour l’organisation d’un méga évènement alors qu’avant c’était assez catastrophe (Athènes en tête).

Pour ceux que ça interesse les méga évènements, le CDES a peut-être des bons documents sur leur site pour les impacts éco et tout des grands évènements sportifs.


#407

#408

Les jeux de 1984 (à Los Angeles) ont été rentables.

Le mec est de mauvaise foi dès sa première réponse, ça ne donne pas envie de lire la suite.


#409

Mais techniquement, comment on évalue la rentabilité des grands événements sportifs ?

Moi je suis d’accord avec lui quand il dit que c’est compliqué de ce lancer dans ce genre de projets, en cette période de vaches maigres des finances publiques.
Il y’a juste l’aspect logements qui m’intéresse, mais vue l’urgence à Paris, on ne devrait pas devoir attendre les JO pour mener une réflexion sur le sujet.


#410

http://www.cdes.fr/sites/default/files/files/Expertise/réf%20éco/Résumé%20étude%20finale%20JO2024.pdf

https://www.olympic.org/fr/news/londres-2012-procure-des-bienfaits-economiques-qui-durent

Et je pense qu’il y a foison d’article comme ça.


#411

Oui enfin, moi je n’ai pas d’avis tranché sur la question, mais je peux te trouver tout autant d’articles disant le contraire. D’ailleurs le deuxième lien ça a l’air d’être le site de quelque chose d’officiel, assez partisan.

Moi je pense qu’il y’a un flou, qui me semble logique, autour de cette question de l’évaluation de l’impact des grands événements sportifs.


#412

:no:


#413

Oui le truc sur olympics est partisan, je te l’accorde.

L’article est plutôt pas mal, et sensible à ce qu’ont fait les experts du CDES.


#414

Source: le jdd

#415

À 23 ans, Jordan Spieth décroche le 146e The Open, son 3e tournoi du Grand Chelem.


#416

Tout le monde s’en fout mais juste un de mes potes de clubs vient d’ajouter un nouveau titre à son palmarès avec un titre de champion du monde par équipe !


#417

Source: l’Equipe magazine

#418

C’etait officieux, c’est maintenant officiel, LA est ok pour prendre les jeux de 2028 en laissant Paris les avoir en 2024.

Plus qu’a attendre l’officialisation (coté CIO) de tout ça début Septembre.


#419

R.I.P. :sleepy:


#420

C’est fou comment les ricains sont américanos centrés … Bolt derrière Simone Biles par exemple :hoho:

Pele 22ème. OK


#421

Ben Simone Biles, c’est la première noire à avoir gagné en gymnastique et à devenir la plus titrée de tous les temps, c’est comme si t’avais un blanc qui arrivait maintenant et défonçait tous les records du mon en sprint pur. C’est quand même un sport très centré white la gymnastique, elle a du affronter bien plus de préjugés que Bolt dans son sport. C’est à mon avis ça qui la classe si haut.
Edit: Parce que par exemple, même pour les américains, Jesse Owens en performance n’a aucune raison d’être devant Carl Lewis. Par contre en terme d’impact, on peut pas nier qu’il a eu un moment pour la lutte des droits d’égalité racial plus important que Carl. Enfin c’est comme ça que j’interprète le classement. :obama3:


#422

Cette finale des boulders de Hojer à la maison. :bave:
L’Allemand termine sur un 4t10 4b6 mais c’était propre tout du long après le M1, surtout avec deux jours dans les bras. Seul finaliste à faire un top sur les 4 et son taf sur le M2 était tout simplement fantastique.


#423

J’ai beau chercher je sais même pas de quoi tu parles. :hoho:


#424

:hoho:


#425

Tu m’étonneras toujours.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible