đŸ‡«đŸ‡· Olympique Lyonnais

club

#737

Ouais mais les prix ont commencĂ© Ă  augmenter avant. L’arrĂȘt Bosman par exemple.

Dans les annĂ©es 1980, y’avait des levĂ©es de boucliers parce que la Juve avait achetĂ© Paolo Rossi pour 1,3 million. En 1996, le joueur le plus cher c’était Ronaldo (14,7M) et en 1999 c’est Vieiri (35,9M). On fait plus du double en trois ans seulement.

Ce que je veux dire, c’est que cette conjoncture n’est pas dĂ» Ă  tel type de club, mais surtout Ă  la popularitĂ© croissante du football qui induit cette augmentation des prix.


#738

Les transferts que tu cites venaient de clubs qui avaient de gros moyens car Ă©tant des clubs historiques.
De nos jours “n’importe qui” peut amener de l’argent dans le cercle fermĂ© du football (Chelsea, City, Paris et Ă  un degrĂ© moindre on a vu Malaga, Monaco etc.)
Une fois que cet argent est dans le circuit, chacun veut sa part du gĂąteau. Et tu te retrouves Ă  payer Paulinho 40M.


#739

Ah donc ce qui gùne, c’est que des petits nouveaux s’incrustent parmi les historiques. Les rentiers qui chient sur les gagnants du loto. Je pige mieux :frogvin:


#740

Ce qui gĂȘne c’est de voir des Ă©quipes crĂ©Ă©s en un ou deux mercato, quand d’autres ont du manger leur pain noir pendant des annĂ©es et dĂ©pensent ce qu’elles gagnent.
Si vous voyez une quelconque once d’équitĂ© dans le business model du PSG



#741

Non mais l’argument du “dĂ©pense ce qu’elles gagnent”
 toutes ont recours aux sponsors. Le seul mĂ©rite des clubs historiques aujourd’hui c’est leur image d’avant. Donc oĂč est l’équitĂ© ?

Si tu veux une vraie équité, on met un salary cap et on interdit les transferts. Là, le sport sera équitable.


#742

Ce que tu dit c’est de la merde. Exemple l’AC Milan club historique rachetĂ© qui dĂ©pense sans compter et pourtant on leur crache pas dessus



#743

PremiĂšrement on va se calmer sur le vocabulaire employĂ©, deuxiĂšmement j’ai toujours dĂ©noncĂ© les pratiques du Milan.
MĂȘme si d’ailleurs, les sommes n’avaient rien Ă  voir avec celles engagĂ©es par le Qatar.

Et oui, encore heureux que les clubs aient recours aux sponsors, c’est de l’argent gagnĂ© lĂ©gitimement par un club, car le sponsor, un investisseur privĂ©, estime qu’il va s’y retrouver financiĂšrement.
Rien à voir donc, avec Paris, City, Chelsea



#744

Essaie d’oublier un peu le RĂ©al ou le Barca, et pense aux clubs de L1.
Prenons l’exemple de Lyon : plan d’investissement sur le long terme avec le stade, vente de ses meilleurs joueurs, doit bricoler avec des jeunes pendant des annĂ©es. Et alors que le stade est sortit de terre et qu’ils peuvent enfin sortir la tĂȘte de l’eau, on apprend aux lyonnais qu’ils vont devoir jouer la deuxiĂšme place parce-que les rĂšgles du jeu ont changĂ©. C’est d’autant plus crucial que le modĂšle d’un comme Lyon repose Ă©normĂ©ment sur la Champion’s League en terme de revenu.


#745

C’est pas non plus ultra diffĂ©rent cette annĂ©e.

Milan AC :

PSG :

et en bonus Man City :


#746

J’ajouterais que la premiĂšre pierre du Parc OL date de 2013 donc aprĂšs l’arrivĂ©e des qataris.


#747

Ils n’ont peut ĂȘtre pas monter le projet dans les 15 jours avant, si ?


#748

Ben si, et Aulas aurait dĂ» aller sur le chantier “arrĂȘtez tout les mecs, on change de business model, on va se trouve un mĂ©cĂšne”


#749

Puis sans ces connards d’écologistes, le stade sortait 10 ans plus tĂŽt :hamon2:


#750

C’est bĂȘte, le football est devenu quelque chose d’europĂ©en. Le but final c’est la C1 et sans un Ă©norme investissement, aucun club de Ligue 1 ne pourrait plus la gagner, pas mĂȘme en payant l’équipe adverse Tapie style.

Exactement comme le Qatar qui estime s’y retrouver avec l’image de sa vitrine parisienne. Les mecs ne sont pas des philanthropes (c’est mĂȘme tout le contraire).

Donc si on veut de l’équitĂ©, on harmonise tous les championnats, les salaires et les budgets transferts. Mais juste interdire les mĂ©cĂšnes, c’est juste protĂ©ger les gros clubs et condamner les petits Ă  faire un coup d’éclat malgrĂ© leur bonne gestion (Dortmund en est le meilleur exemple).


#751

Tu viens quand mĂȘme de confirmer que le coĂ»t de Neymar n’a aucune considĂ©ration Ă©conomique pour l’acquĂ©reur mais juste un levier de communication. Une parmi d’autres raisons qui crĂ©e un marchĂ© tronquĂ©, dĂ©sĂ©quilibrĂ© parce que certains agents ne sont pas Ă©conomiquement rationnels


#752

Ah mais j’aurai pas l’audace de dire que le but du Qatar avec le PSG est de faire un club rentable pour le club lui-mĂȘme. L’objectif est bien sportif, mais cette rĂ©ussite sportive est visĂ©e pour un but de promotion d’un Etat. Mais quand Fly Emirates donne du pognon Ă  Arsenal c’est pour la mĂȘme raison, Ă  la diffĂ©rence prĂšs que ça n’est pas un Etat qui fait sa pub mais une entreprise. Les sommes sont diffĂ©rentes, la finalitĂ© est la mĂȘme : on est loin dans les deux cas du sport pour le sport.


#753

Je veux bien donner raison Ă  ton exemple Qatar/Fly Emirates, si et seulement si tu me prouves que Fly Emirates sur-paie ses contrats de sponsoring, naming and co. Sinon la comparaison n’a pas lieu d’ĂȘtre Ă  mon goĂ»t.

DĂ©sĂ©quilibre ou pas, y a certes depuis Bosman un football Ă  deux vitesses, mais c’est pas pour autant qu’on ne doit pas pointer ce qui conditionne un marchĂ© irrationnel qui impute principalement les clubs avec des assises comme le Bayern, Juve etc

AprĂšs oui, on s’en branle, structurellement le modĂšle des clubs de foot est trop assujetti aux rĂ©sultats sportifs (grosse variable qd mĂȘme) Et c’est pas Ă  cause du PSG que plus d’une moitiĂ© de clubs en Europe ont sans doute un manque de compĂ©tences et de vision/projection dans leur direction

Par contre, c’est pas pour autant qu’il faille omettre que cela reste n’importe quoi (surtout la maniùre qui pose encore plus de questions)


#754

Mais surpayer par rapport Ă  quoi ? Le bĂ©nĂ©fice que peut tirer QSI du PSG ne peut ĂȘtre que si Paris remporte la C1. C’est pas comme si ça avait une valeur quantifiable le fait de pouvoir laver son image, y’a que le Qatar qui peut savoir combien ils sont prĂȘt Ă  mettre pour ça.


#755

Donc en gros :

  • On veut pas que les gros clubs bouffent continuellement les autres avec leurs ressources illimitĂ©es, go fair-play financier

  • Par contre interdiction d’aller trop vite pour monter une Ă©quipe parce que c’est pas Ă©quitable hein

Enfait pour certains il n’y a plus qu’un seul modùle de football du coup ? On monte petit à petit et rien d’autre ?

Les gens font ce qu’ils veulent avec leur blĂ©, y’a rien de dĂ©courageant Ă  voir le PSG rouler sur la Ligue 1 au contraire.


#756

L’Etat du Qatar reste quasiment bĂ©nĂ©ficiaire chaque annĂ©e pendant 200 ans encore, ils ont pas de limites Ă  mon avis.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible