🇫🇷 Valenciennes Football Club

Fondation 1913
Surnom : VA
STADE : Stade du Hainaut (25 172 places)


PRÉSIDENT : Eddy Zdziech
ENTRAINEUR : David Le Frapper

SITE OFFICIEL : http://www.va-fc.com/fr/


Joueur le plus capé : Rudy Mater (388)
Meilleur buteur : Serge Masnaghetti (128)


Palmarès

1951 : Finaliste de la Coupe de France
2005 : Champion de France National
2006 : Champion de France de Ligue 2 Orange

1 J'aime

La première recrue du VAFC est le jeune milieu sénégalais Elhadj Dabo. Son compatriote Lamine Ndao prolonge, lui, son contrat de 3 ans.

Milieu défensif formé dans la même académie que Lamine Ndao, Elhadj Dabo (19 ans) s’est engagé pour 3 ans avec le VAFC. Il vient de terminer la saison avec Sedan (CFA) et a été élu meilleur espoir du club.

Fiche d’identité

Nom : Dabo
Prénom : Elhadj
Date et lieu de naissance : 20 novembre 1995 à Thiès (Sénégal)
Poste : Milieu défensif
Clubs précédents : Académie SMASH (Thiès, Sénégal), Sedan

De son côté, Lamine Ndao (20 ans) a prolongé son contrat de 3 saisons avec le VAFC. Après une bonne première année dans le groupe pro (24 matches de Ligue 2, 1 but), Lamine voudra continuer à progresser sous le maillot rouge et blanc.

Elles vont ĂŞtre terribles les causeries haha

1 J'aime

Voici les 3 maillots de la nouvelle saison

Omar Baldé

Les dirigeants du FC Nantes n’auraient pas donné suite à la mise à l’épreuve du défenseur Omar Baldé, pourtant pressenti comme probable successeur de Papy Djilobodji sur le départ.
Les Canaris ne retiennent pas Baldé

L’opération de charme d’Omar Baldé s’est avérée insatisfaisante aux yeux des décideurs du FC Nantes. Selon L’Éclaireur, le défenseur sénégalais des Voltigeurs de Châteaubriant n’a pas été retenu par les Canaris pour intégrer leur effectif. Il était pourtant désigné comme un digne successeur de Papy Djilobodji sur le départ parce que disposant du même profil.

Baldé s’est néanmoins trouvé un point de chute malgré cet échec au club nantais. Le défenseur de 1,93m va en effet évoluer en Ligue 2 où il s’est engagé en faveur de Valenciennes FC en signant un contrat stagiaire pro.


source : http://www.foot-sur7.fr/238801-fc-nantes-mercato-essai-concluant-pour-omar-bald

Valenciennes maintenu en L2, le président Zdziech apprend la nouvelle par la presse

Le soulagement va être énorme du côté du club valenciennois. Selon le site de l’Equipe, le VAFC a vu son dossier être accepté. L’équipe nordiste évoluera en Ligue 2 la saison prochaine.

Contacté par nos soins pour avoir sa réaction suite à ce dénouement heureux, le président Eddy Zdziech s’est montré satisfait de cette décision … mais également surpris. Il a en effet été mis au courant de cette décision par la brève parue sur le site de l’Equipe.

Peu importe : il semble bien que le VAFC a vu son projet être validé par la DNCG. Sauvé à la dernière journée la saison dernière après s’être fait très peur face à Ajaccio (2-1), le club du Hainaut repartira bien en Ligue 2 pour la saison 2015-2016.

Une sacrée bonne nouvelle pour le foot régional et pour tous ceux qui aiment le VAFC

Contrat pro pour M. Niakhaté !

Le jeune défenseur s’est engagé pour 3 ans avec le VAFC.
Plusieurs jeunes joueurs formés au VAFC vont signer cet été leur premier contrat professionnel… C’est Moussa Niakhaté qui entame cette série ! Le défenseur (gauche ou central) de 19 ans, qui a disputé 9 rencontres la saison dernière en Ligue 2, s’est engagé pour 3 ans avec les Rouge et Blanc.

source : http://www.va-fc.com

B. Laquait quitte le VAFC

Après avoir fait le point sur la saison qui s’ouvre et les projets du club, le VAFC et Bertrand Laquait ont décidé de mettre fin, d’un commun accord, au contrat qui les liait jusqu’au 30 juin 2016.

L’ensemble du club tient à remercier Bertrand pour son professionnalisme sur et en dehors du terrain. Le VAFC lui souhaite une bonne continuation.

P. Slidja et I. Mbenza signent pro !

L’attaquant et le milieu offensif se sont engagés avec le VAFC cet après-midi.
Après Moussa Niakhaté hier, le VAFC continue de récolter les fruits du travail de son Centre de formation avec les signatures de Pierre Slidja et Isaac Mbenza ! L’attaquant et le milieu offensif belge, tous deux âgés de 19 ans, se sont engagés pour 3 ans avec le VAFC en paraphant leur premier contrat pro. Après avoir obtenu cette belle récompense, conséquence de premiers mois prometteurs au sein du groupe pro, Pierre (10 matches, 2 buts la saison dernière) et Isaac (13 matches, 1 but) vont pouvoir continuer à travailler et progresser sous le maillot rouge et blanc.

source : http://www.va-fc.com/fr

Loic Nestor

En fin de contrat à Châteauroux, le défenseur Loïc Nestor (26 ans) pourrait s’engager rapidement avec le VAFC.

Source : L’Équipe

Il etait bon sur Fm il y a quelque années :stuck_out_tongue:

le VAFC aura l’occasion de voir à l’œuvre lors des deux prochains matchs amicaux quatre joueurs qui sont à l’essai : Zana Allée (milieu offensif, Rennes), Maxime Chapuis (défenseur central, ex-Saint-Etienne), Julien Outrebon (défenseur central, ex-Amiens) et Franck Zambo (défenseur, ex-Reims).

source : va-fc.com

Maxence Chapuis j’en ai entendu que du bien à Sainté, malheureusement c’est un peu bouché à son poste.

Hâte de voir ce qu’il va donner si VA le garde.

Foot - Amical : un VAFC expérimental s’incline pour son premier match

Sous les yeux de Le Tallec, Enza-Yamissi et Camara venus voir leurs anciens (et futurs ?) coéquipiers, Valenciennes a présenté deux équipes à chaque mi-temps, mélangeant jeunes anciens et joueurs à l’essai. L’UNFP, un peu plus au point, s’est imposé à Hordain (1-3).

VA n’a jamais présenté plus de cinq titulaires de l’an passé à la fois dans chacune des mi-temps face à l’UNFP. Et ça s’est vu sur le terrain. Manque d’automatismes, de repères communs, sans compter la fatigue (les joueurs s’étaient entraînés le matin). À l’arrivée, une défaite et trois buts encaissés. C’est un peu lourd et ça rappelle les mauvaises habitudes de l’an passé. Mais on n’a vu la future charnière (Abelhamid-Nestor) que lors des quinze dernières minutes avec l’entrée de la dernière recrue de VA à la 75’. Un Loïc Nestor doit encore peaufiner son physique.

David Le Frapper ne s’alarme pas de ce revers. Le seul bémol qu’il met à ce match, c’est l’intensité physique déployée, qu’il aurait aimé plus soutenue. Pour le reste, « on est là pour travailler, il n’y a pas d’urgence. »

Joueurs à l’essai : moyens
Du côté des joueurs à l’essai, Allée (milieu offensif) a été le plus remuant, les défenseurs centraux (Outrebon et Chapuis) n’ont pas toujours été justes et Zambo (défenseur droit) a été le moins en convaincant. D’autres joueurs effectuaient aussi leur première, à l’image d’Elhadj Dabo. « On attend le petit briefing du coach pour bien analyser. En face, ils en avaient déjà joué trois. Et on a manqué d’efficacité. » Même constat de la part d’Adil Azbague, passeur décisif : « Sur un premier match, l’objectif est de retrouver son placement et ses repères avec les autres. On ne se connaît pas encore tous donc c’est difficile de jouer ensemble. Contre Charleroi, il faudra faire plus d’efforts. »

Et être aussi un peu plus efficace. Car si Slidja a marqué sur la première occasion, VA a ensuite manqué de justesse face à une UNFP hyper-réaliste.

VALENCIENNES - UNFP : 1-3 (1-2).

Buts : Slidja (16’) pour VA ; Camara (22’), Soukouna (35’), Betsch (58’).

VAFC (1re mi-temps) : Charruau ; Néry, Outrebon, Chapuis, Ciss ; Hamzaoui, Kaboré, Dabo ; Allée, Slidja, Azbague.

VAFC (2e mi-temps) : Charruau (Jost, 63’) ; Zambo, Outrebon (Chapuis, 58’ puis Nestor (75’), Abdelhamid, Niakhaté ; Tameze, Abriel, Baradji ; Allée (Mbenza, 63’), Ndao, Diarra.

UNFP : Sissoko ; Ehua, Graciet, Genga, Viard ; Betsch, Dreyer, Fleurival ; Camara, Bétrémieux, Soukouna puis Mpasi, Mendy, Dallois, Koffi, Bur, Lahiouel.

**

Upamecano, très proche de Salzbourg

**
Courtisé par Manchester United et City, et malgré une dernière relance du Bayern Munich, Dayot Upamecano, Champion D’Europe U17 avec les Bleuets, devrait, sauf revirement de situation, s’engager dans les prochaines heures avec le Red Bull Salzbourg pour 3 ans. Dans ce dossier, Gérard Houiller, directeur sportif du club, a joué un rôle déterminant. Valenciennes devrait récupérer une somme de 2 millions d’euros pour le défenseur central de 16 ans.

source : FF

Pourquoi partir en Autriche Ă  16ans ? Ne comprend pas.

Parce que c’est le seul club capable de mettre le prix que VA demande

Incroyable … pourquoi ce choix ? Le type était soit disant suivi par Man Utd

j’imagine que le club doit avoir de très bonnes infrastructures, il sera sûrement titulaire dans un club qui fera une campagne en EL… À son âge c’est très bien!

J’ai trouver un article qui parle des coulisses …

Au terme d’un long feuilleton plein de rebondissements, Dayot Upamecano a finalement rejoint l’Autriche et le Red Bull Salzbourg. Retour sur le transfert du prometteur défenseur de 16 ans.

« On souhaitait avoir un projet sportif avec des fondations solides. Combien de jeunes sont allés dans un grand club sans jouer ? Il est très important de prendre un bon départ. A Salzbourg, on va lui donner du temps de jeu et des outils pour prendre une dimension exceptionnelle. » Voilà comment Thierry Martinez, son avocat, a justifié dans l’Equipe le choix de Dayot Upamecano de prendre la direction du Red Bull Salzbourg. A même pas encore 17 ans (il les aura le 27octobre), le défenseur a quitté Valenciennes, où il était arrivé en 2013, sans avoir disputé le moindre match avec les professionnels. Le tout pour un chèque estimé à 2,2 millions d’euros. Une sacrée somme, même pour un champion d’Europe U17 en titre annoncé comme au-dessus du lot dans sa catégorie d’âge, que ce soit physiquement ou dans le jeu. Une sacrée somme que plusieurs clubs semblaient enclins à aligner pour convaincre les dirigeants nordistes, plus que vendeurs dans ce dossier. Le quotidien sportif est ainsi revenu sur les épisodes mouvementés de cette transaction.

Le Bayern en fauteur de trouble

C’est d’abord Manchester United qui a longtemps semblé tenir la corde dans ce dossier. Fin janvier, le club anglais était proche de boucler l’affaire, moyennant « seulement » 500 000 euros. Mais l’entourage du jeune joueur a finalement fait machine arrière, la faute notamment à un nombre insuffisant de billets d’avion pour lui permettre d’aller voir sa famille. Les Reds Devils n’ont pas lâché le morceau, malgré la forte concurrence dans ce dossier. City s’y est cassé les dents. L’OM a vite abandonné devant l’indemnité réclamé par VA. Le PSG et la Juventus Turin étaient également à l’affût. Mais la proposition de Salzbourg a convaincu tout le monde, que ce soit le joueur ou Valenciennes, à tous les niveaux, sportif ou financier. Sauf qu’un invité surprise s’est greffé au dossier à la dernière minute : le Bayern Munich. Un agent mandaté par le club allemand s’est ainsi pointé à l’aéroport, accompagné du père d’Upamecano, alors que le joueur et son entourage s’envolaient pour Salzbourg afin de finaliser le deal !

Ribéry en VRP… ou pas

Une scène improbable qui a semé le trouble. Surtout que le clan Upamecano devait s’arrêter à… Munich avant de rallier l’Autriche. Un détour par les installations du Bayern a été fortement suggéré, mais n’a pas eu lieu. A Salzbourg, les discussions se sont éternisées. A un point que la rupture des négociations n’étaient pas loin. Le Bayern, aux aguets, a même proposé de faire intervenir… Franck Ribéry pour convaincre le jeune homme au téléphone de venir en Bavière, destination que le joueur était à deux doigts de prendre. Histoire de mettre la pression sur les dirigeants autrichiens. Finalement, tout s’est arrangé vendredi, avec à la clé un contrat pro de trois ans pour le prodige et l’indemnité souhaitée pour Valenciennes. Tant pis pour le Bayern Munich et tant mieux pour Upamecano ? Réponse dans quelques années…