Groupe E - :bre: :sui: :cri: :srb:

Serbie champion du monde.

(mdr on va prendre un point contre la Suisse et puis c’est tout)

3 J'aimes

Ah ouais c’est le désert au point de ne rien prendre face au Costa Rica ?

Bah d’un point de vue individuel y’a de bons joueurs, mais après collectivement c’est pas fameux, et la dernière compétition internationale s’est pas très bien passée. Bon après on joue le Brésil en dernier, ils seront qualifiés, ils vont se reposer un peu, y’a moyen de passer les poules mais nous connaissant ça va pas être facile.

1 J'aime

T’inquiètes pas, la Suisse c’est pas joli-joli non plus :hoho:

:cri: Costa Rica 0 - 1 Serbie :srb:


Kolarov (56) :but:
Ivanovic, Prijovic :cj:
 
:cj: Calvo, Guzman
Ce fut un match ouvert entre deux équipes de niveau proches. Les costa ricains ont mieux débuté mais les serbes ont pris un ascendant, particulièrement en seconde période où ils ont eu quelques belles occasions. Ça aurait pu basculer des deux côtés, mais la victoire serbe est plutôt logique.


Le match


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant


:cri: Costa Rica


Le Costa Rica avec son occupation de toute la largeur, et avec un style assez rapide a posé des problèmes à la Serbie en début de match, mais petit à petit ils ont été éteint par les serbes qui ont mieux imposé leur rythme. Cela s’est surtout ressenti en seconde période où ils ont eu du mal à se montrer dangereux, même en fin de match après avoir concédé l’ouverture du score. Physiquement ils semblent avoir baissé le pied aussi après l’heure de jeu. Navas a sorti quelques parades qui ont permis de rester dans le coup, mais il n’a rien pu faire sur la lucarne de Kolarov.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant


:srb: Serbie


Bousculés en début de partie, malgré une première occasion en leur faveur, les serbes se sont montrés patients et ont réussi à maîtriser les costa ricains petit à petit. Avec un style plus posé mais des passes redoutables en profondeur ils ont obtenu les meilleures occasions du match et l’emporte assez logiquement. Ils ont fait preuve d’une belle maîtrise. Sauf peut-être en fin de match où ils ont des gestes d’humeur envers les joueurs ou le staff adverse, deux visionnages vidéo ont même eu lieu pour débattre d’un éventuel carton rouge. Attention, donc. Mais à part ça, ils ont semblé sûrs d’eux et la patte gauche de Kolarov les a bien dépanné.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant

1 J'aime

:bre: Brésil 1 - 1 Suisse :sui:


Zuber (50) :but:
Lichtsteiner, Schar, Behrami :cj:
:but: Coutinho (20)
:cj: Casimero
On attendait une démonstration de force brésilienne, et une fois libérés avec le but de Coutinho à la vingtième minute mais après ça, ils ont perdu leur rythme, préférant un jeu posé, de passes courtes ou l’abus d’actions individuelles. La fin de match, de longues minutes après l’égalisation suisse, a été plus intense, les brésiliens ont tout donné sans parvenir à reprendre l’avantage. Nouveau résultat surprenant en ce début de Mondial.


Le match


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant


:bre: Brésil


Dominateurs, les brésiliens pensaient s’être mis à l’abri avec ce superbe enroulé de Coutinho, mais ils se sont légèremen endormis après le but et se sont faits piéger en contre en seconde période. Ils ont poussé, en particulier dans les dix dernières minutes mais la réussite les a fuit.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant


:sui: Suisse


On n’attendait pas vraiment la Suisse sur ce match et c’est finalement là qu’ils sont les plus chiants pour leurs adversaires, même menés au score ils n’ont pas paniqué, ont endormi l’adversaire avant de le piéger sur un coup de pied arrêté. Dans la douleur ils ont tenu jusqu’au bout, et malheureusement n’ont pas su exploirer leurs petites opportunité de contres.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant

1 J'aime
2 J'aimes

:bre: Brésil 2 - 0 Costa Rica :cri:

 
 
Acosta :cj:
:but: Coutinho (90+1)
:but: Neymar (90+7)
:cj: Neymar, Coutinho
Après une première mi-temps sans rythme, le Brésil a beaucoup pousser pour marquer enfin ce but, il a fallu attendre le temps additionnel pour voir les brésiliens faire la différence. La victoire est méritée, mais que ce fut tendu une nouvelle fois ! Le Costa Rica est éliminé du Mondial avec cette deuxième défaite.


Le match


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant


:bre: Brésil


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant


:cri: Costa Rica


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant

Du coup là on doit mettre 10 au Costa Rica et 1 au Brésil c’est ça? :no:

J’ai mis 5 a tout le monde.

Sinon ca va Duxe ? :sac:
Les trois sont bonnes. :hoho:

2 J'aimes

Je suis en grosse galère laisse moi tranquille hahahahaha

2 J'aimes

J’ai ajouté la vidéo du résumé et les vidéos des buts pour ceux qui n’ont pas pu voir le match.

J’en profite pour rappeler que je rajoute toutes les vidéos 1 ou 2h après les matchs, quand c’est dispo sur la chaîne FIFA TV (je mets des liens qui sont assurés de durer)

1 J'aime

:srb: Serbie 1 - 2 Suisse :sui:

Xhaka (52) :but:
Shaqiri (90) :but:
Shaqiri :cj:
:but: Mitrovic (5)
 
:cj: Milinkovic-Savic, Milivojevic, Matic, Mitrovic

Au terme d’une mi-temps assez équilibrée, la Serbie avait l’avantage sur la Suisse, mais les helvètes ont signé une excellente seconde période pour non seulement égaliser, mais aussi arracher la victoire en fin de rencontre. Un petit débat pourrait avoir lieu toutefois sur un accrochage mêlant deux défensuers suisses à Mitrovic dans la surface en seconde période.


Le match


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant


:srb: Serbie


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant


:sui: Suisse


  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant

1 J'aime

@Steven je te vois

:jorpop:

10 J'aimes

:face_with_hand_over_mouth:

3 J'aimes

:hoho: :heart: :eagle:

1 J'aime

Ou comment faire des histoires là où il n’y en a pas. C’est une célébration comme une autre, les deux ont dit après la rencontre que ça n’était pas un message politique mais plus une célébration avec leurs proches…