Informatique : actualités


#141

:hallelujah:


#142

#143

http://www.hardware.fr/news/15090/amd-annonce-radeon-rx-580-570-560-550.html

AMD profite de l’arrivée du printemps pour mettre à jour sa gamme de cartes graphiques grand public : les Radeon RX 500 vont remplacer les Radeon RX 400 lancées l’été passé. Ne vous attendez cependant pas à de gros changements, il s’agit avant tout d’une légère augmentation des fréquences…

Comme le résume AMD, le lancement du jour concerne une petite mise à jour de Polaris, la génération de GPU lancée en juin dernier. AMD explique que le procédé de fabrication 14nm LPP de Global Foundries a gagné en maturité et a été légèrement amélioré, de quoi autoriser des fréquences un peu plus élevées sur certaines cartes et de quoi activer quelques unités de plus sur d’autres. Les GPU sont ainsi renommés de Polaris 10 et 11 en Polaris 20 et 21.

Difficile de juger des améliorations réelles, d’autant plus que la tentation est grande de proposer chaque année une nouvelle génération même si cela se retrouve plus dans les noms de produits que dans les performances. Par ailleurs, après avoir peaufiné ses pilotes, après que ses partenaires aient pu améliorer leurs designs initiaux et par rapport au lancement mitigé de la RX 480, on peut imaginer qu’AMD avait envie de repartir sur des bases plus saines.

AMD lance tout d’abord ce jour les Radeon RX 580 et RX 570 qu’il faut voir comme une seconde génération de déclinaisons overclockées des Radeon RX 480 et RX 470, ni plus ni moins

(…)

Des nouveautés plus importantes sont attendues avec le GPU Vega sur le haut de gamme, mais pour cela il faudra encore patienter un petit peu.

Voilà, voilà. :jlm3:


#144

L’« adblock » intégré à Chrome ne viserait que les formats publicitaires jugés intrusifs par la Coalition for Better Ads, un organisme qui rassemble des annonceurs, des éditeurs et des groupes Web, dont Google et Facebook. Il s’agit, par exemple, des publicités vidéo se lançant automatiquement avec le son, des annonces couvrant tout l’écran et ne pouvant pas être fermées pendant plusieurs secondes ou encore de l’ouverture de nouvelles fenêtres (pop-up).

Ah c’est bien ça, bonne idée :norris:

Les publicités gérées par les différentes plates-formes de Google, qui a refusé de commenter les informations du quotidien économique américain, ne font pas partie de cette liste. Autrement dit : ­elles continueront de s’afficher, même avec le bloqueur de Chrome. Cela devrait aussi être le cas des spots avant les vidéos de YouTube, filiale de la société. « Pourtant, elles pourraient être considérées comme intrusives, souligne un professionnel du secteur. Mais, bizarrement, la Coalition for Better Ads a choisi de ne pas les inclure dans son étude ».

Oh bah alors là quelle surprise. :obama:

L’autre objectif du géant du Web serait d’imposer de nouveaux standards à l’industrie. Il est en position de force : Chrome représente désormais la moitié du trafic sur Internet, selon le cabinet StatCounter. Et pour forcer encore plus la main des éditeurs, Google pourrait bloquer l’ensemble des publicités sur les sites affichant au moins un format jugé intrusif, ajoute le Wall Street Journal.

C’est pas gentil ça m’sieur Google :nope:


Bref.

#145

uBlock + Reek POWA.


#146

https://korben.info/disques-durs-plus-fiables.html

Seagate a bien remonté la pente :laporte:

Et Hitachi c’est :berlusconi2:

Par contre Western Digital un peu déçu (même si le taux reste faible).


#147

#148

Sécurité plutot non ? :huum:


#149

J’ai hésité effectivement. Tu peux déplacer du coup !


#150

Test hfr des Radeon RX580 et RX570

[quote]Plus de choix et de meilleures options pour les joueurs, c’est ce qu’il faut attendre de ces nouvelles Radeon. Ni plus, ni moins. Autant être clair, les Radeon RX 580 et RX 570 sont essentiellement un renommage commercial des Radeon RX 480 et RX 470. Avec au passage un peu plus de performances et potentiellement de meilleurs designs de la part des partenaires d’AMD.

Si AMD parle de GPU Polaris 20 et 21 en lieu et place des anciens Polaris 10 et 11, il est difficile de juger des améliorations réelles. Rien ne nous indique d’ailleurs qu’il s’agisse physiquement d’une nouvelle révision de ces puces. La tentation est grande de proposer chaque année une nouvelle génération, même si cela se retrouve plus dans les noms de produits que dans les performances, et renommer également le GPU permet de renforcer cette impression de nouveauté.

Ceci dit, nouvelle révision ou pas, le 14nm a gagné en maturité et les GPU produits sont de meilleure qualité qu’il y a un an. De quoi permettre à AMD de pousser les fréquences, d’être plus agressif sur le plan tarifaire et/ou d’améliorer ses marges. Par ailleurs, après avoir peaufiné ses pilotes, après que ses partenaires aient pu améliorer leurs designs initiaux, après un lancement mitigé de la RX 480 qui se contorsionnait inutilement au niveau de la consommation… nous pouvons imaginer qu’AMD avait envie de repartir sur des bases plus saines. Et ainsi donner à ses GPU Polaris un maximum de chances de séduire les joueurs.

Pour ce dossier, nous avons pu passer en revue 3 de ces nouvelles Radeon RX 500. La première est l’incontournable proposition de Sapphire : la Radeon RX 580 Nitro+ 8 Go. Le partenaire principal d’AMD a fait un excellent travail au niveau du ventirad, certes imposant mais très efficace. Il encaisse sans broncher la gourmandise du GPU. Comme sur les générations précédentes, Sapphire va de toute évidence rester la référence sur les Radeon RX 580.

La Radeon RX 580 Nitro+ 8 Go est proposée en deux déclinaisons, classique et Limited Edition. C’est cette dernière que nous avons pu tester, mais à moins d’être intéressé par les ventilateurs à LED, nous vous conseillerons plutôt de vous tourner vers la Nitro+ classique annoncée à 280€. Il s’agit d’un tarif similaire à une GeForce GTX 1060 6 Go basique qui offre une même prestation. Celle-ci a cependant l’avantage d’être actuellement offerte avec un jeu : For Honor ou Ghost Recon Wildlands. Si l’un de ceux-ci vous intéresse, cela pourra faire pencher la balance, sinon ces solutions alimenteront aussi bien l’une que l’autre votre écran 1080p.

A 200€, nous préférons par contre plus directement la Radeon RX 570 4 Go à la GeForce GTX 1060 3 Go, la mémoire vidéo plus importante faisant la différence en ce qui nous concerne. Reste bien entendu à trouver un design efficace et bon marché pour cette RX 570, ce que nous n’avons pas encore pu faire.

Car c’est bien là que se trouve la déception de ce dossier. Autant Asus sur la RX 570 Strix OC que MSI sur la RX 580 Gaming X, se sont basés au moins en partie sur leurs anciens designs. Alors que ceux-ci n’étaient déjà pas extraordinaires à la base, la consommation en hausse des RX 500 les fait souffrir. Les nuisances sonores explosent, la palme revenant sur ce point à MSI. Visiblement bien conscient de ce problème, le taiwanais a également préparé une version Gaming+ de la RX 580 avec PCB et ventirad plus musclés.

Il est également bon de rappeler qu’il reste encore quelques stocks de Radeon RX 480 et RX 470 qui vont évidemment être progressivement bradées et représenter de bonnes affaires pour les joueurs. Par ailleurs nous vous conseillerons d’éviter d’investir dans les RX 580 les plus chères (près de 350€ pour le modèle Asus !), les GeForce GTX 1070 premiers prix, nettement plus véloces, étant alors préférables quitte à rajouter quelques dizaines d’euros.

Enfin, si ces Radeon RX 580 et RX 570 permettent d’améliorer quelque peu le positionnement des cartes graphiques milieu de gamme d’AMD face à l’offre de Nvidia, nous attendons évidemment avec impatience que les Radeon RX Vega viennent secouer un haut de gamme totalement dominés par les GeForce 10.[/quote]


#151

Je vous partage une solution de sécurité qui, à terme, remplacera efficacement les antivirus.

Cette solution est développée par ma société qui est le premier revendeur français.

Pour l’avoir sur mon PC, je peux dire que c’est une très bonne solution (payante). Testée depuis 2 mois sans antivirus additionnel, je fais de temps en temps des analyses avec adwcleaner ou malwarebytes qui ne trouvent aucun problème.


#152

Tu pourrais leur dire de foutre des sous-titres sérieux à leurs vidéos, elles durent moins de 3 minutes, ça va pas les ruiner en temps et argent :no:

Ça coûte combien sinon ce logiciel ?


#153

Le meilleur antivirus reste soi-même.

Puis l’argument “les autres antivirus ont besoin d’accéder à internet pour se mettre à jour ce qui est un véritable problème” et leur iGuard il fait ses maj comment ? Par pigeon voyageur ?

Contrôle des install ? Windows Defender ou autres le font déjà.

Contrôle des programmes qui se modifient ? D’autres le font également.

WhiteList et Blacklist ? D’autres le font également.

Ça reste ni plus ni moins qu’un antivirus classique.


#154

Le site c’est une blague ? :hoho:

Et je clique sur le premier lien, c’est un article de… “Thierry GOIGOUX, président de i-Guard sas.” Dans une rubrique “Retombées presse”.

:mouais:

EDIT : Oui, globalement, c’est tout dans le meme genre d’ailleurs. :hoho:


#155

Impossible de trouver un seul test de votre bébé les gars… :’(

i-Guard est fondée sur une technologie totalement novatrice : Endpoint Detection and Response (EDR).

L’EDR ça existe depuis ~2013 dans les anti-virus McAffe (entre autre), c’est juste que c’était appelé ETDR à l’époque. :confused: Novateur pour quelque chose qui a 4 piges, c’est un peu fort.

:calm:


#156

Mais tu as un magnifique comparatif très pro versus les antivirus :aulas:

ÉDIT : bordel j’avais pas vu l’ensemble du comparatif. Ils ont osé comparer leur truc à Windows Defender :hoho: faut comparer avec un antivirus payant style Kaspersky si on veut être crédible un minimum.


#157

#158

@Biggy mis en :pls: :hoho:


#159

Non pas du tout, parce que je pensais la même chose.

Là, vu que c’est pas moi qui le dit, je vais pouvoir le montrer à mon chef :slight_smile:


#160

http://www.comptoir-hardware.com/articles/cpu-mobo-ram/34020-test-amd-ryzen.html?start=0

En résumé, Ryzen signe effectivement le grand retour d’AMD au niveau des processeurs performants et efficients. Des progrès sont notables dans le domaine ludique, même s’il faut bien reconnaître qu’Intel garde encore largement l’avantage à ce niveau. Une meilleure prise en charge de cette architecture par les développeurs devrait améliorer quelque peu la situation, pas de quoi renverser la table, mais rapprocher davantage les 2 concurrents. Qui plus est, nos tests sont calibrés pour mettre en avant les situations de limitation CPU et ainsi différencier au mieux les différentes offres, il est toutefois plus que probable que l’utilisateur courant se retrouvera davantage limité par sa carte graphique que son processeur central dans le cas d’un Ryzen. Notons également que certains moteurs de jeux tirent dès aujourd’hui efficacement parti de la parallélisation, si cette tendance s’accentue, cela pourrait à l’avenir profiter davantage aux processeurs largement multicœurs et changer quelque peu le rapport de force actuel dans ce domaine.

L’usage applicatif est de son côté très positif pour Zen qui arrive dans les logiciels les plus lourds, à proposer une alternative très crédible, voire parfois meilleure que la concurrence au niveau des performances. C’est inédit depuis 10 ans, même s’il ne faut pas oublier qu’Intel a un retard d’une génération au niveau de l’architecture sur sa plateforme LGA 2011 par rapport aux CPU LGA 1151. L’arrivée prochaine des Skylake-X (sur un nouveau socket LGA 2066 !) devrait lui redonner un peu d’espace, ou pas, si AMD sort rapidement son 16 cœurs, qui pourrait s’avérer redoutable dans ce domaine. Mieux, ces performances ne s’accompagnent pas d’une consommation démesurée telle celle des centurions (FX-9xxx), bien au contraire puisque les Ryzen n’ont rien à envier à leurs concurrents dans ce domaine ! On pourra pointer du doigt une montée en fréquence un peu plus limitée que la concurrence, toutefois l’écart n’est vraiment sensible que pour les quadricœurs et AMD a positionné sa gamme pour éviter le choc frontal.

En effet, le Ryzen 7 1800X à 8 cœurs est 23% moins cher qu’un Core i7-6850K à 6 cœurs qu’il devance légèrement au global et largement en applicatif, il en est de même pour le 1700X face au 6800K. Mais le vrai nerf de la guerre se situe plus bas entre un Core i7-7700K très véloce en jeu, mais qui rend 20% en application au Ryzen 7 1700 pourtant 10% moins cher ! Le doute pourra subsister pour celui qui n’utilise son PC que dans un cadre ludique, les autres se tourneront logiquement vers l’offre d’AMD. Le duel entre R5 1600X et Core i5-7600K à tarif similaire est lui à sens unique, le second cité ne parvenant même pas à créer un écart significatif en jeux, alors qu’il est totalement dominé en applicatif. Ces 2 derniers processeurs AMD constituent donc des mets de choix pour qui veut investir dans une configuration performante à tarifs mesurés, d’autant que la pérennité annoncée de l’AM4 laisse place à des mises à jour CPU moins onéreuses qu’un changement complet de plateforme.

Ça fait 20 pages j’ai pas lu je préfère être honnête :sac:


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible