Le topic de l'écologie


#432

C’est quoi cette élocution dégueulasse qu’il a ? On dirait qu’il va postillonner son repas entier à la gueule des gamins à chaque syllabe.


#433

C’est pas à un sourd qu’il faut poser cette question :sac:


#434

Ah oui tiens. :hoho:
On va dire que c’était adressé à la communauté. :sac:


#435

Tu peux comparer à quand il animait Ushuaïa, exemple :

(tu peux aller direct à la minute 15 par exemple)


#436

#437

Les riverains de l’aéroport de Nantes ont montré leur colère à leur tour.

Je sais pas si tu sais @om4ever qui de l’aéroport ou des maisons sont arrivés en premier au Sud de l’Agglo ? Je crois que j’ai ma réponse mais bon.

Ça me rappelle AZF : putain les usines sont trop près ! Euh non, tu t’es installé trop près plutôt. :tapie:


#438

Euh… Faut voir les autorisations aussi, on n’est pas tous censés connaître toutes les lois (oui, je sais, nul n’est censé ignorer la loi…) et, surtout, les seuils de dangerosité des sites et distances à respecter. Si la mairie ou préfecture délivre l’autorisation de construire on a quand même tendance à y faire confiance…


Quant à l’aéroport, faut regarder aussi l’augmentation du trafic au cours des années. C’était pas forcément prévisible il y a 40 ans que ça allait autant augmenter.
Ils doivent râler au sujet de l’extension j’imagine. Je peux les comprendre quand même ^^


#439

ça c’est un problème de partout: les gens présents sur un territoire dans leur maison depuis plusieurs années auraient aimé que le monde se fige autour d’eux le jour où ils ont emménagé. C’est compréhensible mais il faut vite en sortir de ça. En Ile-de-France dans des communes un peu plus éloignées (genre 15/20 minutes en transilien), ils gueulent dès que tu fais un immeuble de plus de 3 étages (et je te racontes pas si c’est du social…). Alors que bon, tout le monde a le droit de pouvoir se loger et ton petit confort passe après. Si tu veux être pépouz tu pars en Creuse ou dans le Larzac, t’es peinard pour plusieurs générations là normalement.


#440

C’est pas une question de légalité, pour avoir un Permis de construire, il faut l’avis de l’état, donc (sauf en Corse et dans le Var :sac:), toutes les constructions sont légales, ça sous-entend que les servitudes de risques ou de nuisances sont connues mais acceptées des acheteurs. Un mec qui achète au bout de la piste de l’aéroport, la Loi impose qu’on lui communique tout ce qu’il doit savoir sur son bien : la localisation dans un cône d’envol ou d’atterisssage d’un aéroport en fait partie (comme le risque sismique, inondation, technologique etc).

Ensuite, c’est vrai, le trafic a augmenté et va continuer de le faire. Pour autant, dans la zone, je me suis baladé avec Google Street View, et t’as un paquet de baraques qui n’ont pas 40 ans ! Les gens ont misé sur le déménagement de l’aéroport (ou on leur a fait miroiter ça au moment de l’achat), ou ont profité d’un prix du foncier bas à cause des nuisances.

Je pense donc qu’à part ceux arrivés avant l’aéroport ou ceux qui s’y sont installés il y a longtemps, les autres sont là en connaissance de cause. C’est exactement comme se retrouver avec 1 mètre de flotte chez toi et hurler contre les pouvoirs publics alors que tu savais pertinemment que tu étais en zone inondable.

C’est toujours le même problème qui se déroule en 2 actes :comme @Bubaji le dit,
L’acte 1 : On se développe dans des endroits ou il ne faudrait pas, souvent par facilité (zones inondables, c’est plat, c’est proche des rivières c’est mignon), appât du gain (La Faute sur mer, victime de Xynthia), ou économique (proche des autoroutes, des décharges, incinérateurs, aéroports).

L’acte 2 : Une fois qu’on est confronté à des difficultés, on se plaint aux pouvoirs publics. Ceux là même qu’on avait fait chier pour demander l’autorisation de se mettre là.

Je comprends que ça doit pas être marrant de vivre là dessous, mais j’arrive pas à les plaindre, chacun est libre (ou presque) de se mettre là ou il veut. je nuance pour les gens arrivés bien avant.


#441

Attendez, comparons ce qui est comparable :tapie:

Entre une usine Seveso, un aéroport et un HLM, c’est pas du tout la même problématique.
Sinon, oui, je suis d’accord, faut pas penser que tout sera figé, évidemment.

@douante : t’avais pas précisé qui se plaignait dans ton post :no:
Bien sûr que si le type est arrivé en connaissance de cause il y a 10 ou même 20 ans et qu’il râle maintenant, c’est ballot mais tant pis pour lui.
Je parlais de gens d’il y a 40 ans. Moi au moins j’ai précisé ^^ Et, non, dans les années 70 c’était pas forcément d’une évidence que ça allait se développer à ce point. C’était encore la “douceur de vivre”, il n’y avait pas cette mentalité de développement frénétique qui était plutôt située dans l’IdF ou les grands pôles urbains. Faut bien se rendre compte que la France était un pays relativement rural dans sa mentalité jusque dans les années 60 (hormis Paris et peut-être Lyon, Marseille, … mais certainement pas Nantes).

Quant aux zones inondables, je persiste à penser que les pouvoirs publics qui délivrent les autorisations d’y construire sont davantage à blâmer. Le demandeur, il va juste lire qu’il a été autorisé à construire, il va rarement chercher + loin. Alors, oui, c’est très con de sa part, je suis d’accord, j’ai aussi du mal à plaindre ces personnes, m’enfin je trouve débile d’autoriser à construire dans ces zones sachant les dégâts qu’il peut y avoir en cas de catastrophe. C’est un peu facile de dire ensuite “ah mais on a prévenu, c’est écrit, charge à l’habitant de prendre les mesures nécessaires, hop je suis perché”.

Enfin bref, ok, les plaignants sont des nouveaux arrivants, ils comptaient certainement sur le projet de NDDL et ont dû tomber des nues quand il a été annulé et de voir qu’une extension à l’aéroport existant va être réalisée… C’était effectivement un risque à prendre, ils ont joué et perdu, difficile de se plaindre dans ce cas, je suis d’accord.

EDIT : et j’ai dit que je les comprenais, pas que j’étais d’accord avec eux :obama2:

EDIT 2 : je reviens sur AZF : si on se voit délivrer une autorisation par l’État, il est difficile d’imaginer que tu continues de risquer ta vie en cas d’incident, tu penses forcément que le périmètre de sécurité est respecté… Mais bon, je peux me gourer, je me suis pas penché sur cette problématique, bien qu’ayant longtemps habité à Lyon, avec les raffineries de Feyzin à 15-20 km ^^


#442

oui enfin notre dame des landes ça date du début des années 70, c’est bien qu’on se doutait d’un développement du trafic aérien, qu’il soit dans l’aéroport actuel ou dans un nouveau.


#443

Ça date même d’avant je crois. Les années 60. (1963 d’après Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_d’aéroport_du_Grand_Ouest)
Et c’était pour décharger l’aéroport de Nantes. C’est pas la même chose qu’imaginer un tel développement.


#444

Mais tellement. :hoho:

J’ai de la famille un peu lointaine qui a pu construire sur un terrain pas constructible, jugé comme inondable (une rivière passe sur le terrain), avec des risques de glissement de terrain et - si je me souviens bien - le terrain était également trop accidenté ou pas possible à viabiliser correctement, un truc dans le genre.

Des gens de la mairie du bled avaient soufflé qu’après un achat bien sympa dans le dépôt-vente de la femme du maire, le terrain pouvait très bien changer de statut. :hoho:


#445

C’est de leur faute :

Tant pis pour eux, ils connaissaient les risques, les ont acceptés et ont construit quand même, on ne va tout de même pas en plus les plaindre :hautain:

Et pendant ce temps les impôts fonciers et locaux sont allés dans les bonnes poches :labrune:
Sans oublier les assurances :sheen:

Oui, je suis mauvaise langue, pardon @douante :sadpup: :sac:


#446

C’est de ça dont tu parles @douante ?

Là, franchement, je peux les comprendre : ils votent, on leur dit qu’on va respecter leur vote, au final non, et leur situation va même empirer après l’extension.
Un peu comme le référendum sur l’Europe puis le traité de Lisbonne cette affaire.
J’ai dit “un peu”, pas “exactement pareil en tous points”. Et “comprendre”, pas “je suis entièrement de leur avis”. :obama2:


#447

Les pouvoirs publics dans le cas des inondations sont à blamer oui et non.

Quand t’achètes une baraque où que tu construis le notaire doit porter a ta connaissance tous les risques que peut comporter le terrain sur lequel tu es : zone sismique, Ceveso, inondations, etc.

Que le mec qui construise se dise : bwoarf ça arrivera jamais, ça reste son choix qui doit etre fait en toute connaissance de cause.

C’est plus de la reponsabilité individuelle et du notaire de mon avis.


#448

Attention, c’est encore du mépris :

:sarko6:


#449

Oui, voilà, je repense à la scène du documentaire bien connu Les Trois Frères sur la problématique des droits de succession.

:sac:


#450

Plus sérieusement : oui, responsabilité individuelle d’un côté, oui, entièrement d’accord, mais de l’autre côté avidité aussi en pensant profiter du manque de moyens, de la crédulité ou de la paresse intellectuelle.


#451

Paresse intellectuelle je sais pas.

Quand j’ai acheté on m’a dit : attention vous êtes dans une zone inondable, la Loire vous savez, si y’a une grosse crue comme y’a 250 ans, toussa mvoyez. Et puis vous êtes aussi dans une zone CEVESO parce que vous avez une usine de produits chimiques sur les hauteurs toussa.

Résultat : oui oui c’est ça Jean Claude, amène ton papelard, je m’en tartine le fion.

J’aime autant te dire que le jour où y’aura une grande crue ou que l’usine explosera, j’aurais l’air d’un sacré con (non pas que ça change de d’habitude).


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible