Le topic de l'écologie


#162

C’est beau.

Mais bon, ça les fera pas tomber.


#163

L’Union européenne peine actuellement à se mettre d’accord sur une définition des PE qui permettrait de prendre des mesures réglementaires pour limiter leur impact sur la santé.

Oui, essayons de trouver la solution la moins coûteuse possible pour les entreprises surtout :trump3: :smart:


#164

Mais c’est pas important ça. D’après Fillon, ce que veulent les français, c’est plus de liberté fiscale, pas vivre en bonne santé.


#165

#166

@max, je veux bien que tu aies faim et que tu sois désespéré, mais il y a des limites, ho :tommy:

:sac:


#167

:ztfamaz: :ztfamaz: :ztfamaz: :ztfamaz: :ztfamaz: :ztfamaz: :ztfamaz: :ztfamaz: :ztfamaz:


#168

#169

Fascinants ces trucs.

Pourtant y’a rien qui me fait autant flipper ma race de mort que les eaux noires et profondes.


#170

Les poissons c’est magnifique, la méduse (ce qui y ressemble en tout cas) c’est juste de l’art.


#171

:titi2:

J’en ai trouvé d’autre sur imgur…

Et une vidéo de la chaine du EV Nautilus. C’est le recap des meilleures images de 2016. :bave:


#172

La réserve de poiscaille que c’est la vieille barcasse.


#173

:hapuppy:


#174

Lamentable.


#175

:doc:


#176

Bah honnêtement, Chômage, modèle social et modèle économique c’est normal que ça passe avant


#177

Heu… Non. Mais alors vraiment pas de mon point de vue.


#178

:hamon4:

“On peut négocier avec les banques, pas avec la nature”

:hamon2:


#179

T’as essayé de négocier avec ta banque pour avoir un boulot ?


#180

Disons que des 3 piliers du développement durable, aujourd’hui c’est celui de l’économie qui chapeaute les 2 autres que sont le social et environnement. (à noter que dans les 3 piliers, y en a qu’un qui est complètement artificiel et créé par l’homme, je vous laisse deviner lequel). C’est donc normal d’avoir du mal à imaginer un autre modèle.

Pourtant, si tu secoues les 3 piliers et que tu places l’environnement en haut, qui chapeaute le social et l’économie, tu résoudrais 4 des 5 préoccupations des français qui arrivent devant la lutte contre le réchauffement climatique. La lutte contre le réchauffement climatique, c’est lutter contre toutes les inégalités sociales actuelles et à venir. Quand le modèle économique actuel aura cramé les ressources naturelles, que certaines d’entre elles seront devenues des produits de luxe, et qu’on crèvera parce qu’on aura le climat de Madrid à Lille, on regrettera nos années fastes ou on déglinguait la biodiversité comme des porcs pour courir après des emplois dont on ne comprend plus trop le sens.

D’alleurs faut souligner que le système actuel est tellement bien fait, que pour maintenir (et seulement maintenir) le niveau d’emploi, il faut une croissance de 1% environ. Donc pour en créer, il faut plus. Et pour ça, faut consommer. Mais on a encore jamais réussi à faire ça, consommer plus, sans consommer plus de ressources.

Il est là le défi. Et placer l’environnement en haut des piliers du DD, y a que comme ça que ça marchera. Car ce ne sont pas les entreprises qui s’en occuperont.


Politique
#181

Ce court-termisme, c’est affligeant.

D"autant que le modèle économique actuel est directement responsable à la fois des problèmes environnementaux mais aussi des autres préoccupations comme l’a très bien rappelé Doudou.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible