Le topic du Cosmos


#384

L’espace est inacceuillant pour l’homme, on est pas fait pour y habiter. Exoplanète ou pas, notre destinée est de naître et de mourir sur terre.


#385

LES CONNERIES QU’IL NE FAUT PAS LIRE.


#386

L’espace est l’avenir de l’humain et son moyen de prendre conscience qu’il n’est rien dans cet univers et c’est sans doute un moyen pour le futur d’unir la planète et de se rendre compte que nos soit disantes différences sont tellement minimes…


#387

Perso j’irais réveillé Jennifer Lawrence aussi. :calm:


#388

"Unir la planète"
Ok. Ça fait X milliers d’années que les hommes se battent mais on va unir la planete


#389

Forcément le fait de se trouver un ennemi (j’aime pas le terme ennemi parce que on imagine forcément une espèce extraterrestre ayant des mauvaises intentions alors qu’ils sont pas forcément aussi con que nous) commun ça pousse à l’union. Quelque soit le sujet d’ailleurs.


#390

Quand on trouvera des formes de vies différentes je pense qu’on prendra conscience de ça.
Car oui je ne peux pas imaginer que dans un univers aussi vaste, on soit la seule planète avec des formes de vies. C’est pour moi inconcevable.
L’humain à eu pour horizon sa seule planète où au final les possibilités du vivant étaient limitées. L’humain a fini de découvrir sa planète que récemment (même si on ne connait encore que très peu de choses sur les fonds marins et la vie qui y existe) . Petit a petit on oublié les dogmes que la Terre et l’homme était au centre de l’univers et la chose la plus importante donc dans l’univers (les religions portent ça d’ailleurs depuis des siècles en Europe) et cela a fermé l’ouverture d’esprit de pas mal de personne.

Sans même parler d’ennemis, je pense que si un jour on trouve une forme de vie intelligente on se sentira plus proche de notre voisin que de ces formes de vies. Donc on s’unira peut être de force (conflit) ou de par la prise de conscience que notre couleur de peau ou notre pays d’origine n’est pas une différence pour l’espèce humaine face à ces extra-terrestres.


#391

Alors ce ne sera plus le pays d’origine qui fera notre unité et nos ennemis mais notre planète d’origine :smart:

Il n’y aura jamais une humanité en paix, entre hommes ou avec qui que ce soit. On trouvera toujours des différences qui seront sources de conflit ET d’amour. La différence c’est la vie, ne cherchons pas à être comme notre voisin. Que la vie serait triste sans nation


#392

Asimov avait la bonne solution : laisser le pouvoir aux scientifiques.

La vie n’a pas de prix.

Argent

Trop grand

Trop cher

Pardon, je m’égare.

:emo:


#393

Je n’ai jamais parlé d’un monde sans pays, juste d’un monde où on se sent unis en tant que race humaine et qui fait que les conflits entre humains soient stoppés car on se rend compte que nous ne sommes pas si différents que ça.

Mais bon sinon c’est sûr qu’un monde libre, où chacun peut réussir où qu’il soit non pas car il est né dans le bon pays mais car il a les capacités de le faire c’est triste hein. Et de mon point de vue, même si il n’y avait plus de nations ça ne veut pas dire être comme son voisin et n’avoir aucunes différences culturelles. Pour donner un exemple ancien, de ce que j’ai lu comme documentation, l’empire romain laissait les zones conquises garder leur culture et leur religions au zones conquises. Vois tu je vois le monde uni plus de cette façon que d’une façon où tout doit être partout pareil. Mais bon les nations et le patriotisme et le nationalisme exacerbé m’a toujours foutu la gerbe donc bon. Pour moi les problèmes de notre monde ne s’arrêtent pas à la frontière d’un état.


#394

Ce que je pige pas avec les gens, c’est que si tu les interroges individuellement sur leurs désirs, quasi tous vont te répondre : la paix, l’amour, bibifoc

Pour ensuite mieux massacrer leur voisin sur des prétextes comme l’argent, la jalousie, la religion, etc :castle:


#395

Mais bon, on a découvert 7 planètes rocheuses, c’est super cool.


#396


#397

La maintenant oui.

Maintenant en prenant conscience du rêve terrien, du besoin de survivre, de notre soif d’exploration et de domination, la suite évolutive logique de notre espèce se passe dans l’espace, sûrement pas tout de suite, mais c’est incontournable


#398

À condition qu’on trouve de quoi briser le mur physique nous permettant d’accomplir les voyages spatiaux hors du système solaire.
Car là on ne sait pas comment faire sans que ça prenne un temps fou. Le moteur pouvant réaliser cela est loin d’être théorisé. Il y a bien quelques idées mais elles se heurtent à nos connaissances actuelles.
Et réaliser un voyage à une vitesse proche de c demande une dépense énergétique immense, tant qu’on n’arrivera pas à résoudre cela, c’est impossible.

:chirac:


#399

J’ai lu un papier sympa jenesaisplustropou et pour l’instant, la solution la plus réaliste - sauf découverte de haute volée en physique - ça reste la réactivation du gène d’hibernation qu’on possède toujours (mais qui est dormant, v’la l’ironie).


#400

Ou une arche interstellaire, allez, soyons fous : http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Sciences/arche-interstellaire-arrieres-sujet_55411_1.htm
Il y a un membre en particulier qui a poussé loin la réflexion : http://forum.hardware.fr/forum2.php?post=55411&cat=13&config=hfr.inc&cache=&page=1&sondage=0&owntopic=0&word=&spseudo=Gilgamesh+d%26%23039%3BUruk&firstnum=7640805&currentnum=0&filter=1

Mais bon, trop cher :sarko4:


#401

Je parlais du Nauvoo (référence à The Expanse) tout à l’heure, ça s’en rapproche.

Dans la saga Expanse, le Nauvoo est un vaisseau construit par les Mormons pour permettre un voyage sur plusieurs générations. Le vaisseau est auto-suffisant et il faudra des centaines d’années pour qu’ils trouvent leur Terre Promise.

Si l’Arche interstellaire est un fantasme/une théorie, ça a clairement inspiré les auteurs


#402

La majorité des gens ont peur de l’espace. L’espace nous est naturellement hostile. Regarde Gravity. Ce film est pas pur en soi mais il te ramène bien à ta condition de terrien. Les exoplanètes seraient bien une possibilité mais toutes ne sont pas accueillantes, et je ne parle même pas de la distance.

Jamais l’homme habitera ailleurs que sur terre :confused:


#403

Mais gros, la majorité des gens ont peur des animaux, de la mer, des autres peuples, notre nature est fondée sur la peur elle-meme. C’est comment on l’a geré jusque la qui est parlant. En l’affrontant. C’est jamais la majorité qui a gagné, jamais. C’est jamais la majorité qui a inventé, guidé, amené, jamais. Elle a suivi. Et elle suivra.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible