Le topic du Cosmos


#564

Comme ta bite lol


#565

:fap2:


#566

Elle est creuse en fait xD

Ce troll était vraiment fun n’empeche


#567

49 piges aujourd’hui !


#568

Photoshop marchait déjà bien à l’époque :sac:


#569

Beh ouais même que le drapeau flotte alors que y’a pas d’air dans l’espace

Puis tout ça c’est l’œuvre de Kubrik

:bubbles:


#570

Tu oublies le principal : on voit pas les étoiles :bubbles:


#571

:full:


#572

En Francais cette fois, j’espère un peu plus d’enthousiasme. :sac:


#573

#574

A noter toutefois que la taille des météorites qui ont impacté la Lune est petite, puisque ces dernières ne seraient pas plus volumineuses que des noix.

Moi qui m’attendait a un peu de "nouvelle intéressante " , en fait non …
C’est tout a fait normal que la Lune recoit ce genre de caillou , elle n’a pas d’atmosphère pour les vaporisés . Bientot on aura des articles du genre " Pluie de météorites sur la Terre " a chaque fois que l’on voit une étoile filante .


#575

Que veux tu les journalistes sont prêts à tout pour faire du clic. Et leurs titres putassiers me gonflent également.


#576

#577

#578

#579

#580

Les Ricains , ils l’ont vraiment mauvaise avec Pluton ahah .

Ils ont trouvé un gros caillou , pas plus gros que la Lune dans la ceinture de Keiper et sont deg de ce l’être fait enlever !

Si on classe Pluton comme étant une planète , quid de Makémaké , Hauméa et Eris ont leurs places aussi .


#581

Si ce sont des cailloux sphériques comme Pluton, pourquoi pas.
Après, faut reconnaître que, Pluton, on a longtemps pensé que c’était un machin un peu mort, or c’est tout le contraire visiblement.
La limite entre planète et planétoïde est assez floue aussi, ça aide pas à trancher définitivement.

En tout cas j’adore cette controverse scientifique ! Je trouve ça passionnant même si ça change absoluement rien à nos vies xD


#582

D’ailleurs qu’est ce qui caractérise une planète ? Sa taille ? Le fait qu’elle tourne autour du soleil ? Le fait qu’il y ait de l’activité dessus ?


#583

Il n’y a pas de définition bien claire, et, surtout, si on en croit l’article, chaun fait un peu comme il veut :

““La définition de l’UAI voudrait dire que l’objet fondamental de la science planétaire, la planète, est censé être défini sur la base d’un concept que personne n’emploie dans ses recherches. Et cela mettrait de côté la deuxième planète la plus complexe et la plus intéressante de notre système solaire.”” ““Nous avons maintenant une liste de plus de 100 exemples récents de scientifiques des planètes utilisant le terme planète d’une façon qui viole la définition de l’UAI, mais ils le font parce que c’est utile fonctionnellement.””

Les auteurs estiment que la définition d’une planète devrait reposer sur ses caractéristiques intrinsèques, et non sur des propriétés changeantes comme la dynamique d’une orbite. D’autant qu’aucune planète n’a complètement nettoyé son orbite, et que ce critère n’est donc pas valide.

Metzger propose de retenir à la place, comme critère d’une planète, le fait qu’elle soit assez grande pour que sa gravité l’ait rendue sphérique :
“Et ce n’est pas juste une définition arbitraire, explique-t-il, cela s’avère être une étape importante dans l’évolution d’un corps planétaire, parce qu’apparemment quand ça arrive, cela déclenche une géologie active dans ce corps.”

Sur Pluton :

Pluton, par exemple, a un océan souterrain, une atmosphère à plusieurs couches, des composés organiques, des preuves de lacs anciens et des lunes multiples. Pour Metzger :
““C’est plus dynamique et plus vivant que Mars. La seule planète qui possède une géologie plus complexe, c’est la Terre.””