đŸ‡«đŸ‡· Lille OSC

club

#1523

La bonne rĂ©action de sa part. J’attends de voir celles des brĂ©siliens et de PĂ©pĂ©.

EDIT : D’ailleurs PĂ©pĂ© dĂ©ment avoir Ă©tĂ© frappĂ© sur Instagram


#1524

#1525

oui de ce que j’ai vu sur les images c’est le stadier qui prends pour lui



#1526

#1527

:hoho:


#1528

non mais Papy qu’il la ferme celui la la premiùre cause de la chute du club c’est lui



#1529

Mouais, je ne pense pas que Seydoux soit le fautif dans cette histoire. Regarde plutÎt du cÎté de Lopez et de son passé trouble.


#1530

Justement.
Comme tu le dis, il a un passĂ© trouble. C’est pas pour rien que Margarita n’a pas voulu lui vendre Marseille.

Alors que notre bon Michel, Il a pas rĂ©flĂ©chi seul l’argent l’intĂ©ressait apparemment


#1531

Clairement, le mec vend le club au premier guignol venu, et vient chier sur l’entraĂźneur Ă©tranger qui est forcĂ©ment fautif.


#1532

Bah si Lopez avait soit disant les finances, il prend son chĂšque et se tire, c’est moyen mais c’est comme ça. AprĂšs s’il ne sait pas gĂ©rer le bĂ©bĂ©, c’est sa merde maintenant.


#1533

Ceci. Putain si Margarita refuse un mec, c’est qu’il y a anguille sous roche



#1534

Oui mais comme tu dis, il Ă©tait louche.

Il a pris son chĂšque il s’est tirĂ©.

Le club est dans la merde maintenant donc il pourrait au moins avoir la décence de se taire.


#1535

Ah oui par contre l’ouvrir maintenant c’est facile c’est sur ^^
AprĂšs Seydoux a rĂ©ussi de belles choses avec le LOSC il peut aussi avoir un jugement sur ce qu’il se passe maintenant.


#1536

Plus tard probablement.

Mais lĂ  je trouve que ça reste compliquĂ© parce qu’il est quand mĂȘme celui qui a vendu Ă  un mec dont c’était de notoriĂ©tĂ© publique qu’il Ă©tait louche.


#1537

Non mais soyons serieux, le club allais bien a l’arrivĂ©e de Seydoux, par contre aprĂšs le titre il a craquĂ© comme jamais.

Primes de Titre, augmentations a la pelle, salaire de pape.
Recrutement douteux et couteux.
Cout du stade mal anticipé
Projections foireuse sur les revenus du stade de plus de 300% me semble.

Resultat a son départ

  • DĂ©ficit Structurel annuel de 30-40M
  • Dette de 56M

Alors oui on a un beau stade et un centre d’entrainement des plus modernes mais bon en N3 ça servira à rien



#1538

« On ira tous au paradis » chantait naguĂšre (en 1972 quand mĂȘme) Michel Polnareff. Pour le LOSC, c’est plutĂŽt l’enfer qui se profile, avec les menaces de relĂ©gation en Ligue 2 qui planent. Une descente qui pourrait conduire Ă  la disparition pure et simple du club. Sans ressasser les diffĂ©rents scĂ©narios sportifs, disciplinaire (suite Ă  l’invasion de terrain de samedi) ou financier qui connaĂźtront leurs Ă©pilogues d’ici la fin de la saison, il n’est pas inutile de rappeler que, si le LOSC descend en deuxiĂšme division, tous les contribuables de la mĂ©tropole seront concernĂ©s.

Les sous du Grand Stade.

Actuellement, le LOSC paie 4,7 millions d’euros de redevance annuelle pour occuper le stade Pierre-Mauroy. Une somme qui ne couvre pas la totalitĂ© des frais et loyers dus par les collectivitĂ©s et usagers Ă  Elisa, la sociĂ©tĂ© qui gĂšre le stade dans le cadre du partenariat public-privĂ© (une location-vente qui doit permettre Ă  la MEL d’ĂȘtre propriĂ©taire du stade en
 2042). Dans ce cadre, la MEL verse annuellement 7,5 millions d’euros, et les autres partenaires publics (notamment la RĂ©gion) y sont de 2,5 millions. Le total des sommes perçues chaque annĂ©e par Elisa est donc de 15 millions d’euros (un chiffre confirmĂ© par la chambre rĂ©gionale des comptes dans son rapport de 2016).

Avec les impĂŽts des contribuables

Si le LOSC descend en Ligue 2
 La redevance versĂ©e annuellement par le club sera automatiquement rĂ©duite Ă  1 million d’euros (c’est prĂ©vu par contrat). Ce qui obligera la MEL Ă  augmenter sa contribution de 3,7 millions. Ce sont donc les impĂŽts des contribuables de la MEL qui serviront Ă  combler l’éventuel manque Ă  gagner. Dans l’hypothĂšse d’une relĂ©gation administrative cumulĂ©e Ă  une « descente » sportive, le club pourrait perdre son statut professionnel, et ne plus jouer ses matches au SPM, ce qui laisserait la totalitĂ© des loyers du stade Ă  la charge de la MEL
 Pour une utilisation rĂ©duite aux Ă©vĂ©nements ponctuels.

Le Grand Stade, une bonne affaire pour le LOSC ?

L’ancien prĂ©sident du LOSC, Michel Seydoux, a bataillĂ© durant des annĂ©es pour avoir « son » grand stade, un outil indispensable selon lui pour financer les ambitions Ă©levĂ©es du club. AprĂšs le titre de champion du LOSC, fin 2011, il Ă©voquait des recettes de billetterie espĂ©rĂ©es « jusqu’à 30 millions d’euros par an » dans le nouveau stade, quand elles plafonnaient Ă  9 millions par an au Stadium. Malheureusement, les rĂ©sultats de l’équipe n’ont jamais Ă©tĂ© Ă  la hauteur de ce nouvel Ă©crin, et les recettes de billetterie au stade Pierre-Mauroy n’ont jamais dĂ©passĂ© les 16,5 millions, un plafond au-delĂ  duquel le club s’était engagĂ© Ă  reverser 20 % de la plus-value Ă  la MEL. Le LOSC aurait-il eu les yeux plus gros que le ventre ?

CÎté finances, ça donne quoi?

Chez les supporters du LOSC, les sujets d’inquiĂ©tude en cette fin de saison viennent autant du cĂŽtĂ© financier que du domaine sportif. Beaucoup de choses ont Ă©tĂ© Ă©crites sur l’état rĂ©el et supposĂ© des finances du club, et sur le financement du rachat du LOSC par GĂ©rard Lopez. Le systĂšme de poupĂ©es russes mis en place par la nouvelle Ă©quipe pour prendre possession du club (par divers truchements de sociĂ©tĂ©s basĂ©es Ă  l’étranger) n’est pas non plus fait pour rassurer les supporters. Face Ă  un tel flou artistique, il n’est pas inutile de revenir sur ce qu’on sait des finances loscistes.

Des pertes

Depuis son entrĂ©e dans le Grand Stade, le LOSC a affichĂ© chaque annĂ©e des pertes d’exploitation qui vont de 20 Ă  44 millions d’euros. Ce qui faisait dire naguĂšre Ă  Michel Seydoux que « le LOSC est structurellement dĂ©ficitaire ». Pour combler ces pertes, le club est obligĂ© chaque annĂ©e de vendre des joueurs, mais ça ne suffit pas toujours. Sur les cinq derniĂšres saisons, seuls trois exercices ont Ă©tĂ© Ă  l’équilibre.

Pas de résultats, pas de sous

Une partie des « droits tĂ©lĂ© » (la part la plus importante du financement des clubs), attribuĂ©s Ă  la fin de chaque saison dĂ©pend des performances des clubs. Entre une 5e place (espĂ©rĂ©e par les dirigeants en dĂ©but de saison) et une 17e place (espĂ©rĂ©e dĂ©sormais), le manque Ă  gagner est de 12 millions, auxquels s’ajoutent les sommes versĂ©es au titre du nombre de retransmissions dans les meilleurs crĂ©neaux de diffusion. Logiquement, plus un club est mauvais, moins il est choisi dans ces crĂ©neaux exposĂ©s
 Le LOSC pourrait y laisser jusqu’à 6 millions supplĂ©mentaires.

Luchin et les recrues

Parmi toutes les rumeurs qui ont circulĂ© au sujet des finances du club depuis un an, une seule a Ă©tĂ© confirmĂ©e par les nouveaux propriĂ©taires : le domaine de Luchin (siĂšge et centre d’entraĂźnement basĂ© Ă  Camphin-en-PĂ©vĂšle) a Ă©tĂ© hypothĂ©quĂ©, entre autres pour garantir les achats de nouveaux joueurs (70 millions entre janvier et juillet 2017). Cet investissement Ă©tant « lissĂ© » sur la durĂ©e des contrats, soit 5 ans en gĂ©nĂ©ral, 20 % de cette somme (14 millions tout de mĂȘme) sera Ă  porter au budget du LOSC en fin de saison, dans la colonne « dĂ©penses ».


#1539

La source ?


#1540

La voix du Nord pardon :wink:


#1541

D’aprĂšs ce que je peux lire sur Twitter avec les journalistes prĂ©sents Ă  l’audience, Lille appuie la faute grave sur le fait que Bielsa n’aurais pas obĂ©it Ă  plusieurs directives directes de ses supĂ©rieurs. Si le prĂ©contrat est invalidĂ© on s’oriente vers un cas Puel/Aulas :pray:


#1542

Les premiers echos de l’affaire Bielsa :hoho:

« Le directeur gĂ©nĂ©ral (Marc Ingla) demande Ă  Marcelo Bielsa de venir dans son bureau le 22 novembre Ă  18 heures pour lui remettre un document. Il faut savoir qu’on ne s’adresse pas directement Ă  Marcelo Bielsa. Il faut d’abord parler Ă  ses adjoints ou Ă  son interprĂšte qui lui transmettent l’information. Mais Monsieur Bielsa n’est pas venu au rendez-vous. Il a quittĂ© Luchin sans qu’on puisse lui remettre la lettre ». Puis, il explique que Bielsa a refusĂ© de rencontrer un huissier et des dirigeants du club venus Ă  son hĂŽtel. « Mais Monsieur Bielsa s’était enfermĂ© Ă  double tour dans sa chambre. Il a refusĂ© de descendre et ne voulait rencontrer personne. La lettre a alors Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e Ă  la directrice de l’hĂŽtel qui lui a remis le lendemain matin ».

:sacco:


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible