đŸ‡«đŸ‡· Olympique de Marseille - 21/22

Si, mais c’est Deschamps. :confused:

Meslier, Areola, bernardoni, Lafont, Lecomte, Nardi


om

Source: l’Equipe

Je mise plutÎt sur un repos pour Guendouzi et Saliba, au moins. Et peut-etre un petit Harit à la place de Payet dÚs le début ?

Milik
Ünder - - - - - - - - - - - - Lirola

Gerson - - Harit
Gueye - - Kamara - - Rongier

Luan - DCC - Balerdi

Lopez

Milik
Ünder - - - - - - Payet - - - - - - Lirola

Gerson
Gueye - - Kamara - - Rongier

Luan - DCC - Balerdi

Lopez

Mais j’aimerai bien voir Ünder à droite et KDLF/Luis à gauche. Puis Lirola qui entre à la mi-temps/60ù pour faire souffler Ünder.
On reçoit la Lazio jeudi. Match dĂ©cisif pour l’EL.

Sans manquer de respect Ă  Clermont, c’est contre ce genre d’équipe qu’on doit faire jouer ceux Ă  qui il manque un peu de temps de jeu. Konrad, Gerson, Harit, Gueye etc. Et c’est l’occasion de mettre tout le monde À SON PUTAIN DE POSTE SAMPAOLI.

Rongier est blessé.

MĂȘme s’il n’a pas forcĂ©ment brillĂ©, j’espĂšre revoir Lirola au milieu dans le poste hybride pour dĂ©fendre Ă  droite (jamais convaincu par Kamara dans ce poste), avec comme tu dis Ünder et un Konrad pour avoir deux vrais ailiers.

Ce serait bien que Payet et/ou Milik soufflent un petit peu, quitte Ă  les faire entrer si ça tourne mal. Ils enchaĂźnent minimum 75 minutes en ce moment, c’est risquĂ©.

1 « J'aime »

Plutît d’accord avec ça.

Je laisserai plutĂŽt Payet au repos, Milik doit jouer pour garder le rythme et reprendre totalement confiance devant le but

Ünder (Guendouzi) :soccer: 25

AprĂšs trois gros rendez-vous au bilan mitigĂ© (3 matchs nuls au final, pour des matchs oĂč la victoire semblait jouable), il fallait des points. AprĂšs avoir beaucoup tirĂ© sur la corde, Sampaoli est Ă©galement forcĂ© de gĂ©rer un peu plus ses joueurs. Payet et Milik sont les deux principaux absents au coup d’envoi.

L’absence du premier se ressent dans l’utilisation du ballon, l’OM a eu un mal fou Ă  passer le milieu de terrain adverse. Pour une fois ce n’était pas en raison d’un pressing bien exĂ©cutĂ©, mais simplement un mĂ©lange de maladresse et parfois de conviction. Depuis quelques semaines, l’OM semble avoir pour prioritĂ© d’ĂȘtre Ă  l’abri et ça se ressent dans la construction qui manque d’entrain.

Dieng a compris le truc nĂ©anmoins, il attend qu’on perde la balle pour presser et rĂ©cupĂ©rer un ballon dans le camp adverse, l’OM lance un contre rapide qui sera fatal Ă  Clermont. En limitant l’action Ă  2 passes, on limite les risques de perdre la balle


AprĂšs quelques histoires de cartons plus Ă©nervants qu’autre chose, l’OM revient des vestiaires la tĂȘte Ă  l’envers.

Clermont n’est pas plus fort, pas plus fou au pressing, l’OM est surtout maladroit et aime se faire peur. N’ayant pas compris que l’arbitre tirait Ă  pile ou face pour savoir s’il sifflait une faute, les olympiens s’obstinent Ă  tomber au moindre contact et perdent des ballons bĂȘtement qui causent des frayeurs. Sur la plus forte d’entre elles, Pau LĂłpez poursuit sur sa lancĂ©e avec un arrĂȘt dĂ©cisif. Il suffira car il n’en aura pas d’autres Ă  faire, mais ça ne veut pas dire que l’OM a transpirĂ© la sĂ©rĂ©nitĂ©. Jamais dans cette seconde pĂ©riode on a senti une quelconque maĂźtrise.

Il y a eu quelques possibilitĂ©s de se mettre Ă  l’abri, il y aura mĂȘme la meilleure occasion de la seconde MT avec une frappe d’Ünder et une tĂȘte de Milik sur la barre en l’espace de quelques secondes, mais il n’y aura pas grand chose d’autre. La faute Ă  des mauvais choix, des mauvaises passes, et une certaine lenteur d’exĂ©cution parfois.

Mais ça a tenu, donc. AprĂšs avoir fait reposer lĂ©gĂšrement Payet et Milik, avec un Rongier prĂ©servĂ© et surtout trois points vitaux engrangĂ©s ce soir, le bilan est positif au final. Mais on commence salement Ă  s’ennuyer.

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
07 Le match est trĂšs hĂąchĂ© et brouillon pour le moment, l’OM n’a pas rĂ©ussi Ă  s’installer dans le camp adverse.
10 CF lointain pour l’OM, Ünder cherche un partenaire au second poteau, Balerdi est devancĂ© par le dĂ©fenseur qui laisse volontairement passer le ballon, l’argentin n’a pas senti le coup, il aurait pu en profiter.
15 :warning: Contre pour l’OM, Lirola lance parfaitement Ünder qui dĂ©borde sur la droite avant de repiquer, il dĂ©cale Guendouzi qui a de l’espace mais le ballon lui colle un peu trop aux pieds, il ne peut frapper. Il arrive Ă  trouver Dieng au point de penalty qui frappe instantanĂ©ment, le gardien repousse !
22 Perte de balle de Luan Peres dans son camp, Clermont lance un contre rapide, mais la dĂ©fense est vigilante et envoie le ballon en corner sur le centre d’Allevinah.
25 :soccer: Belle rĂ©cupĂ©ration de Dieng dans le camp adverse, il dĂ©cale Guendouzi qui lance immĂ©diatement Ünder en profondeur, le turc contrĂŽle et ouvre son pied gauche pour un tir parfait qui trompe le gardien !! 0-1
MT :stop_sign: Match assez pauvre, l’OM n’est pas brillant, mais n’est pas inquiĂ©tĂ© non plus. Attention toutefois, les trois cartons janues peuvent peser.
46 Récupération à deux de Gerson et Dieng, Kamara lance Konrad en profondeur, il prend de vitesse le défenseur mais son tir croisé est sur le gardien !
50 Perte de balle d’Ünder, Clermont lance le contre Ă  3 contre 3, Khaoui est servi sur la gauche dans la surface, il a de l’espace mais choisit la remise vers le second poteau, Balerdi peut dĂ©gager !
52 La défense joue avec le feu, Pau López sert Balerdi qui est sous pression et se le fait prendre par Hamel, son centre est trop long pour Khaoui.
57 :arrows_counterclockwise: Milik remplace Dieng.
57 :arrows_counterclockwise: Payet remplace Konrad.
58 Lirola passe sur l’aile droite, Ünder à gauche et Payet en 10 derriùre Milik.
65 Débordement cÎté gauche pour Clermont, le centre est repoussé par la défense mais ça revient sur Allevinah qui est en position de frappe à 20m, son tir file au-dessus !
67 Grosse frayeur avec une passe compliquĂ©e pour Balerdi qui est sous pression, Allevinah rĂ©cupĂšre mais son tir n’est pas cadrĂ©.
67 :warning: Kamara tombe trop facilement sur un contact et perd la balle, en deux passes, Clermont se présente dans la surface, Allevinah est servi entre les lignes et se présente face à Pau López, le gardien espagnol gagne le duel !
73 :warning: Superbe ouverture de Kamara en profondeur pour Lirola qui rĂ©siste au dĂ©fenseur et dĂ©cale Ünder lancĂ© vers le but, le gardien repousse la tentative de l’ailier olympien ! L’action se poursuit, Payet centre pour Milik qui reprend de la tĂȘte, c’est sur la barre !
75 CF lointain pour Clermont, le ballon est envoyĂ© dans le paquet et la dĂ©fense peine Ă  se dĂ©gager, ça arrive sur Bayo Ă  l’entrĂ©e de la surface, son tir est dĂ©viĂ© en corner !
80 :arrows_counterclockwise: Gueye remplace Lirola.
81 L’OM est positionnĂ© plus clairement en 4321 avec Kamara qui quitte peu le poste de latĂ©ral droit, Payet et Ünder tournent autour de Milik. Gerson revient parfois dĂ©fendre Ă  gauche.
83 Nouvelle perte de balle de Kamara qui prend des risques, action rapide de Clermont en contre, Bayo est trouvĂ© dans la surface mais le ballon n’est pas simple Ă  jouer et il ne cadre pas sur sa tentative.
90 Contre de l’OM, Payet perce dans l’axe avant de servir en retrait Gueye, il cherche Gerson sur la gauche qui lance Luan Peres en profondeur,
90+1 :arrows_counterclockwise: Luis Henrique remplace Gerson.
90+3 Sur un centre anodin, Balerdi manque son contrĂŽle et touche le ballon du bras. L’arbitre ne dit rien, c’était
 dĂ©licat !
FIN :stop_sign: L’OM n’a rien fait pour se mettre Ă  l’abri et a tremblĂ© jusqu’au bout. Mais la victoire est au bout !

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
PAU LÓPEZ 7 Il a un arrĂȘt Ă  faire, il l’a fait. Jeu au pied rassurant malgrĂ© certains cadeaux empoisonnĂ©s. Il s’est vengĂ© en donnant compliquĂ© Ă  Balerdi Ă  la 67Ăš.
SALIBA 6 Sa premiĂšre MT est pleine de maĂźtrise mais le carton jaune l’a rendu un peu plus nerveux, le cĂŽtĂ© droit de la dĂ©fense a Ă©tĂ© plus en danger en seconde pĂ©riode, il Ă©tait moins serein et a perdu des ballons Ă©vitables.
BALERDI 5 Il ne fait pas un mauvais match mais il amĂšne des frayeurs comme cette perte de balle aprĂšs l’heure de jeu, la main en toute fin de match. Le carton jaune pour protestation ne nous a pas aidĂ© Ă  ĂȘtre rassuré 
LUAN PERES 5 Il a été le plus irrégulier de la défense au sein du match, avec des hauts comme des interventions trÚs justes dans les pieds adverses, de bonnes anticipations ou des remontées de balle intéressantes. Mais des pertes de balle frustrantes et parfois dangereuses. Bilan mitigé au final.
KAMARA 5 C’est Luan Peres x2. Il est peut-ĂȘtre le joueur qui a eu les meilleures Ă©clats avec des passes et interceptions de grande qualitĂ©. Mais il a perdu des ballons hallucinants en cherchant en permanence la faute, sans comprendre que l’arbitre ne lui accorderait rien.
LIROLA 6 Ce n’est pas un match brillant comme il a pu en produire, mais il a Ă©tĂ© intĂ©ressant Ă  ses deux postes. Comme rampe de lancement au milieu avec quelques belles ouvertures, et en provocation sur l’aile droite. Sa sortie ne m’a pas semblĂ© pertinente.
GERSON 5 Frustrant. Il montre une bonne capacité à servir de relais, à tenir la balle malgré la pression mais il est trop peu mobile et il perd trop de ballons dans les duels pour vraiment donner la sensation de maßtriser le milieu.
GUENDOUZI 6 Il Ă©tait en-dedans jusqu’à ce qu’il rĂąle pendant 5 minutes et se prenne un jaune. Sa frustration lĂąchĂ©e, il offre une passe dĂ©cisive et sert de relais prĂ©cieux Ă  la construction. Fin de match plus poussive par contre, le placement plus axial et la fatigue n’ont pas aidĂ©.
ÜNDER 6 Il peut disparaĂźtre pendant de longues minutes et rater 10 dribbles de suite, mais c’est aussi l’un des plus dĂ©cisifs cette saison, le but est trĂšs joli et amĂšne 3 points Ă  l’OM. C’est dĂ©jĂ  pas mal.
KONRAD 4 Il a beaucoup de mal Ă  peser sur la rencontre, pourtant il a montrĂ© qu’il Ă©tait capable de faire des dribbles assez fous qui font la diffĂ©rence. Mais les passes sont trop brouillonnes et son tir pas assez prĂ©cis.
DIENG 5 Il y avait la volontĂ© de bien faire, on l’a beaucoup vu aider le milieu Ă  presser et il rĂ©cupĂšre le ballon sur deux occasions dont le but. Mais sa prĂ©sence dans la surface adverse a Ă©tĂ© trop lĂ©gĂšre. Il manque son occasion mais ça peut se pardonner.
 
MILIK On l’a senti frustrĂ© par les mauvais choix de ses partenaires et n’a pas pu se mettre grand chose sous la dent hormis ce coup de tĂȘte qui touche la barre. Joue mal un coup avec Payet en fin de partie en cherchant le tir.
PAYET Sa mobilitĂ© entre les lignes a fait du bien dĂšs son entrĂ©e. Mais avec un OM qui a dĂ©jouĂ© trĂšs vite, il a eu tendance Ă  disparaĂźtre. Les CPA auraient pu l’aider mais il n’a pas Ă©tĂ© trĂšs prĂ©cis, dommage.
GUEYE Quelques orientations Ă  faire dans le jeu, ce qu’il a exĂ©cutĂ© proprement. Il manquait un peu d’énergie dans le repli, ce qui aurait pu aider une dĂ©fense parfois fĂ©brile.
LUIS HENRIQUE EntrĂ© en toute fin de match, il n’a du toucher un ballon.

CONTEXTE


Adversaire (4) : C’était brouillon et trĂšs nerveux. Ils ont constamment cherchĂ© les fautes, les cartons au point d’oublier parfois le jeu. Du mieux en seconde pĂ©riode mais ils n’ont pas su profiter des erreurs de la dĂ©fense olympienne. SacrĂ© casse-couille leur coach.

Arbitrage (2) : L’arbitre a Ă©tĂ© dĂ©passĂ© tout le match. Il s’est mis en difficultĂ© tout seul en ne faisant preuve d’aucune cohĂ©rence dans ses dĂ©cisions. Il siffle 90% des contacts puis plus rien, cartonne les protestations d’un cĂŽtĂ©, pas de l’autre. Pareil pour les coudes qui traĂźnent. Les deux Ă©quipes sortent Ă©nervĂ©es et n’auront pas forcĂ©ment tort de l’ĂȘtre en plus. Curieux arbitrage sur ce match.


STATISTIQUES


CLERMONT FOOT 63 :bar_chart: OLYMPIQUE DE MARSEILLE
42 Possession 58
12 Tirs 9
1 Cadrés 4
4 Corners 2
14 Fautes 11
1 :cj: 0 :cr: Cartons 4 :cj: 0 :cr:
Samed (71) Ballons joués Saliba (111)

BUTS :soccer:   :bar_chart: TCC   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Payet 6
Ünder 5
4
Dieng 3 Guendouzi
Guendouzi 2 Gerson - Konrad - Payet
Gerson - Harit - Kamara - Milik - [CSC] 1 Gueye - Harit - Lirola - Luan Peres - Rongier

Image d’illustration : crĂ©ation de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

3 « J'aime »
1 « J'aime »

Cet arbitrage. :aulas3:
Autant j’aime pas taper sur l’arbitre sur des faits de jeux, autant la franchement y’a une telle Ă©vidence.

Hier sur Brest Monaco le premier but vient sur un coup-franc gĂ©nĂ©reux devant l’arbitre assistant. Parfois les gars ont des oeillĂšres.

aprĂšs j’ai pas suivi le match de maniĂšre assez attentive, je faisais autre chose en mĂȘme temps, mais je pense vraiment pas que c’est un problĂšme anti Marseille par exemple. Dans les deux situations, c’est l’avantage Ă  la dĂ©fense.
Parce que l’arbitre il va se dire que si il commet une erreur en pĂ©nalisant l’attaquant sur ce genre d’action ça va ĂȘtre oubliĂ© 10 minutes plus tard. Alors que si il ne siffle pas qu’il y a but derriĂšre et qu’il y avait effectivement une faute ou alors une absence de faute sur la deuxiĂšme action, ça fera beaucoup plus parler parce qu’il y aura le but.
Pour moi ce sont juste des sifflets de peur. Je ne suis pas certain, dans le doute, je siffle au moins ça ne fera pas de polĂ©mique. Le problĂšme c’est que normalement il faut laisser l’avantage Ă  l’attaque dans le doute.

Absolument pas, on en parle encore. :no:
Et la VAR est là pour ça en plus
 Si Gerson marque en ayant vraiment fait faute, la VAR peut et doit revenir sur le but.

Au bout de combien de cas dans le genre on va arreter de dire que c’est la peur de l’abitre ? :hoho: Le mec nous a cartouchĂ© tout le match sans raison alors que ca ralait plus cotĂ© Clermont.

Sans parler des manchettes sur Gerson et de Saliba. :hoho:

Exact, on voit mĂȘme souvent l’inverse maintenant, des arbitres de touche qui prennent plus la responsabilitĂ© de lever le drapeau et laissent le soin Ă  la VAR de trancher.

33 :soccer: Milik (pen)
Felipe Anderson :soccer: 45+5
Immobile :soccer: 49
82 :soccer: Payet

Sampaoli avait préparé les matchs précédents en fonction de celui-ci, les résultats ont été parfois frustrants mais positifs vu les adversaires rencontrés, et tant pis si le jeu était un peu sacrifié. On attendait les conséquences de cette préparation. On voulait vibrer et gagner.

Vibrer, on a pu le faire. L’OM a montrĂ© une grande maĂźtrise pendant 45 minutes et la chasse aux italiens une fois menĂ©s 2-1 a Ă©tĂ© une montĂ©e en puissance savoureuse avec cette libĂ©ration lorsque Payet Ă©galise enfin. L’OM a poussĂ© pour l’emporter, lĂąchant toutes ses forces dans la bataille


Mais la victoire nous Ă©chappe, encore. Fautes Ă  un temps additionnel de la premiĂšre pĂ©riode mal gĂ©rĂ©, oĂč on joue Ă  la baballe, pour essayer de gĂ©rer, mais en commettant des erreurs trop pĂ©nalisantes pour ne pas ĂȘtre sanctionnĂ©es.

Le dĂ©but de seconde pĂ©riode est dans la mĂȘme idĂ©e, l’OM ne cherche plus Ă  casser les lignes comme en dĂ©but de match mais cherche Ă  contourner patiemment l’adversaire. On l’a vu ces derniers temps, cela peut vite nous mettre en danger quand on cherche trop Ă  combiner autour de notre surface. Et quand on laisse un ballon Ă  Immobile et qu’il n’est donc pas HJ pour la premiĂšre fois du match, ça se paie


Le coaching de Sampaoli aprĂšs le second but laisse perplexe. On a senti quelle Ă©tait la volontĂ©, avoir un Payet prĂšs d’Harit pour combiner, mais ça a mis un peu trop longtemps Ă  fonctionner. Les autres changements ne sont pas venus, on s’est contentĂ© de Gueye Ă  5 minutes de la fin. Mais cela n’a pas portĂ© prĂ©judice Ă  l’OM.

Car Rongier a bien rempli le rĂŽle de Kamara en tenant le milieu, Guendouzi a su se libĂ©rer, Ünder a retrouvĂ© du jus cĂŽtĂ© droit et Payet est enfin entrĂ© pleinement dans son match au fil des minutes. L’entrĂ©e de Gueye a, elle, donnĂ© un dernier souffle qui aurait pu fonctionner car il a tout de suite Ă©tĂ© dans le ton et a participĂ© Ă  toutes nos attaques. De quoi regretter qu’il ne soit pas entrĂ© plus tĂŽt ? Peut-ĂȘtre


Bref, Ă  froid, on aura sans doute des enseignements intĂ©ressants Ă  en tirer, mais on s’en fout un peu de tout ça. On a vĂ©cu des Ă©motions et mĂȘme si ça ne se finit pas comme on l’espĂ©rait c’était quand mĂȘme plaisant comme match europĂ©en. On garde une chance de premiĂšre place grĂące au match nul du Lokomotiv contre le Galatasaray. Mais pour espĂ©rer quoique ce soit il faudra gagner. Il est grand temps. Et ce sera sans Rongier et Payet. C’est un sacrĂ© dĂ©fi qui nous attend !

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
13 CF provoquĂ© et frappĂ© par Payet Ă  25m du but, le ballon passe le mur et redescend vite
 mais c’est au-dessus !
18 L’OM attaque sur toute la largeur, aprĂšs des combinaisons Ă  droite, ça repasse cĂŽtĂ© gauche, Lirola est en bout de chaĂźne des passes et adresse un trĂšs bon centre pour la tĂȘte de Milik, ça prend la direction du but mais le gardien dĂ©tourne en corner !
29 :warning: TrĂšs bonne combinaison olympienne et Kamara casse les lignes en servant Ünder parti en dĂ©bordement sur la gauche, il centre devant le but pour Milik qui ne peut reprendre car il est retenu. L’arbitre ne dit rien mais Ă©coute ses collĂšgues Ă  la VAR. Avant d’aller voir lui-mĂȘme les images. Il accorde finalement le penaltu fort logiquement !
33 :soccer: Et sans trembler, malgré un plongeon du bon cÎté du gardien, Milik transforme !! 1-0
34 Ça se sentait avant l’occasion, mais c’est confirmĂ© depuis le but, Lirola et Ünder ont permutĂ©.
45+3 AccĂ©lĂ©ration de l’OM avec Ünder servi sur la gauche qui se faufile entre le milieu et la dĂ©fense avant de dĂ©caler Payet bien placĂ© dans l’axe. Le capitaine enchaĂźne contrĂŽle-tir, mais c’est manquĂ©, ça file loin du but.
45+5 :soccer: Dernier corner pour la Lazio, le ballon est envoyĂ© au point de penalty et la dĂ©fense peine Ă  se dĂ©gager, le ballon est renvoyĂ© vers Felipe Anderson devant le but, il contrĂŽle et fusille Pau LĂłpez. Le drapeau se lĂšve mais le but sera validĂ© aprĂšs confirmation Ă  la vidĂ©o qu’il Ă©tait couvert ! 1-1
MT :stop_sign: L’OM a livrĂ© 45 minutes de qualitĂ© mais se fait surprendre au pire moment, pas aidĂ© par une certaine nonchalance de certains et une nouvelle interruption de jeu en raison du public.
49 :soccer: Comme en fin de premiùre MT, l’OM prend des risques à la construction, Rongier fait une passe en retrait à Saliba qui passe au travers, cela profite à Immobile qui ne laisse pas passer sa chance, il ouvre parfaitement son pied droit pour tromper Pau López. 1-2
54 :arrows_counterclockwise: Harit remplace Kamara.
56 Harit se place sur l’aile gauche, Lirola prend le rĂŽle de milieu-latĂ©ral. Rongier joue en 6.
57 Servi entre les lignes, Milinkovic-Savic dĂ©cale sans contrĂŽle Immobile en profondeur, il est repris de justesse par Caleta-Car, le drapeau se lĂšve en fin d’action.
59 Harit effectue une bonne passe pour servir Payet dans la surface, ce dernier centre pour Milik qui ne parvient pas Ă  frapper sur sa volĂ©e acrobatique, Ünder rĂ©cupĂšre au second poteau mais se fera contrĂ© par la dĂ©fense.
61 Servi Ă  droite Ünder fait un centre plongeant vers Milik, le polonais est un peu court mais le ballon touche le poteau ! Payet a suivi et dĂ©cale Rongier mais son tir file Ă  cĂŽtĂ©.
72 Centre de la Lazio mal dĂ©gagĂ© par la dĂ©fense, Pedro rĂ©cupĂšre et enchaĂźne par une frappe rapide, c’est sur Pau LĂłpez.
82 :soccer: AprĂšs une premiĂšre attaque qui a amenĂ© un bon frisson, l’OM conserve le ballon et repart Ă  l’attaque, Rongier lance Guendouzi sur le cĂŽtĂ© droit, il centre fort devant le but, Milik tente d’enchainer mais il est contrĂ©, Payet a suivi l’action et marque dans un angle trĂšs fermĂ© !! 2-2
85 :arrows_counterclockwise: Gueye remplace Lirola.
88 Harit conserve le ballon cĂŽtĂ© gauche, s’appuye sur Gueye qui lui redonne, le marocain profite de l’appel de Payet dans son dos pour s’ouvrir un angle de tir, c’est dĂ©viĂ©, ça file en corner.
90 L’OM met sous pression la Lazio. Servi loin du but, Payet tente sa chance, ça touche la barre !
90+1 RĂ©cupĂ©ration de Gueye dans le camp adverse, Payet dĂ©cale Milik qui frappe
 ça s’envole !
FIN :stop_sign: La mauvaise entame olympienne s’est payĂ©e cash. L’OM a poussĂ©, a fait vibrer, mais termine encore par un match nul.

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
PAU LÓPEZ 4 Il ne peut pas grand chose sur les buts et a un autre arrĂȘt facile. Son jeu au pied court a Ă©tĂ© assez bon. Il a un peu agacĂ© le public en tardant trop Ă  dĂ©gager et son jeu long a Ă©tĂ© bien plus imprĂ©cis.
SALIBA 3 DĂšs le dĂ©but du match on l’a senti nonchalant, faisant le dribble de trop, pas assez appliquĂ© sur les passes, ça a commencĂ© Ă  se payer en fin de MT oĂč il amĂšne un corner. Il n’est pas le seul coupable sur le second but, mais ça n’aide pas son match

ĆALETA-CAR 5 Sur le jeu au pied, il a Ă©tĂ© bon, juste et sans trembler. Dans les duels, il m’a laissĂ© sur ma faim, il ne prend pas le bouillon mais il a eu du mal Ă  contenir Immobile, notamment dans les airs.
LUAN PERES 7 Il fait une excellente premiÚre période dans tous les domaines. La seconde est plus discrÚte, mais elle reste de qualité. Il a un profil vraiment parfait dans ce systÚme quand il défend loin du but.
RONGIER 6 Il a fait 45 minutes de patron, intraitable dans les duels il n’a rien laissĂ© passĂ©. Sa passe pour Saliba n’était pas un cadeau et marque une deuxiĂšme MT un peu plus brouillonne. Mais il a eu une grosse dĂ©bauche d’énergie mĂȘme quand il est repassĂ© dans le rĂŽle de 6. Il a fait oublier Kamara.
KAMARA 6 Il a payĂ© en premier le scenario du match, pourtant sa premiĂšre MT Ă©tait intĂ©ressante, surtout quand l’OM se projetait vers l’avant, il a bien senti quelques coups en cassant les lignes. Il a Ă©tĂ© un peu moins en vue Ă  la rĂ©cupĂ©ration, mĂȘme s’il n’a pas Ă©tĂ© dĂ©bordĂ© pour autant.
GUENDOUZI 7 Tout n’est pas parfait, quelques mauvais choix, notamment en fin de premiĂšre pĂ©riode. Il est irrĂ©prochable dans l’engagement et la maĂźtrise de lui-mĂȘme. Pressing, seconds ballons, il est vraiment incroyable.
PAYET 5 Avec Saliba c’était le plus dĂ©cevant de la premiĂšre pĂ©riode. Il est Ă  l’origine de quelques bons mouvements mais a eu du mal sur certains changements d’aile. Pareil en seconde pĂ©riode jusqu’à ce qu’il reprenne les choses en main sur la fin. Un joli but et une meilleure maitrise. Un peu trop tard malheureusement.
LIROLA 5 Il a Ă©tĂ© un peu plus en vue que les fois prĂ©cĂ©dentes Ă  gauche, avec un beau centre pour Milik, mais ça reste quand mĂȘme limitĂ© dans les capacitĂ©s d’élimination. Plus Ă  l’aise Ă  droite, il a eu quelques Ă©clats mais ce n’est pas suffisant. Et on a vu la diffĂ©rence quand Ünder a repris ses marques sur cette aile.
ÜNDER 7 Du dĂ©chet, quelques choix frustrants, mais c’est un poison qui a jouĂ© droit au but dĂšs qu’il le pouvait. Il a fait mal Ă  la dĂ©fense et sa zone Ă©tait le cĂŽtĂ© fort Ă  chaque poste qu’il a jouĂ©. Son match aurait mĂ©ritĂ© mieux que ce score et une fiche de stat vierge.
MILIK 5 Il marque un joli penalty plein de finesse et de sang froid. Il aurait pu ouvrir le score plus tĂŽt sur une tĂȘte. Mais le match reste un peu dĂ©cevant, on a eu du mal Ă  le trouver, il y a des petites fautes Ă  gommer ainsi qu’une prĂ©cipitation et quelques choix solos qui auraient du ĂȘtre mieux gĂ©rĂ©s.
 
HARIT Hormis une bonne passe pour Payet ses 20-25 premiĂšres minutes ont Ă©tĂ© faibles. Il se reprend sur la fin et a quelques percĂ©es trĂšs intĂ©ressantes. EspĂ©rons que ça le remette Ă  l’endroit !
GUEYE Son entrĂ©e a suffit Ă  redonner un dernier souffle Ă  l’OM, il a Ă©tĂ© mobile, appliquĂ© et portĂ© vers l’avant, sachant quand intervenir et quand s’effacer. Quand il est comme ça, il est vraiment intĂ©ressant.

CONTEXTE


Adversaire (6) : Comment noter la Lazio ? Ils n’ont pas vraiment rĂ©ussi Ă  poser leur emprunte, ça les a gĂȘnĂ© au dĂ©but avant qu’ils s’y fassent. Ils s’adaptent mĂȘme trĂšs bien et retournent le match en roublards. La prestation n’est pas fantastique mais ça suffit Ă  prendre un point !

Arbitrage (7) : C’était un match Ă  enjeu, tendu avec la part habituelle de bluff et de rĂąleurs Ă  gĂ©rer. L’erreur sur le penalty olympien est corrigĂ©e sans Ă©go. Le HJ sur l’égalisation italienne est bien corrigĂ© aussi. Et en dehors de ça, il m’a paru cohĂ©rent et juste.


STATISTIQUES


OLYMPIQUE DE MARSEILLE :bar_chart: SOCIETÀ SPORTIVA LAZIO
63 Possession 37
21 Tirs 5
4 Cadrés 3
7 Corners 2
7 Fautes 14
3 :cj: 0 :cr: Cartons 4 :cj: 0 :cr:
Rongier (124) Ballons joués Luiz Felipe (61)

BUTS :soccer:   :bar_chart: TCC   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Payet 7
6
Ünder 5
4
Dieng 3 Guendouzi
Guendouzi - Milik 2 Gerson - Konrad - Payet
Gerson - Harit - Kamara - [CSC] 1 Gueye - Harit - Lirola - Luan Peres - Rongier

Image d’illustration : crĂ©ation de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

3 « J'aime »

On remerciera les quelques abrutis dans les tribunes encore une fois, grĂące Ă  qui on a eu le droit Ă  5 minutes d’arrĂȘts de jeu et un Ă©galisation pendant ce tps additionnel ! Bravo les gars

Entre ses analyses à la con et ce genre de tweet


image

LePhoceen c’est devenu pire que LaProvence.

T’as vachement le temps de penser à ça pendant le match en plus :hoho:

Il a jamais fait de foot le bougre ?

10 ans et IDS :hoho:

AprĂšs un gros match europĂ©en, l’OM avait un adversaire abordable Ă  la maison. Autre chose qu’une victoire sera un Ă©chec total. Alors un match nul aprĂšs 30 minutes Ă  11 contre 10


Et le pire ? C’est qu’il a fallu quelques miracles pour ne pas le perdre, mĂȘme avec l’avantage numĂ©rique !

La compo n’était pas choquante ceci dit, ça tourne peu, notamment en dĂ©fense mais vu les solutions on peut le comprendre. L’absence de Kamara, suspendu, a poussĂ© Sampaoli a faire un choix risquĂ© : c’est Guendouzi qui aura le rĂŽle le plus axial. On retrouve un vĂ©ritable ailier Ă  gauche avec Luis Henrique. De quoi se dire qu’on a les armes pour gagner.

Pour Guendouzi, on peut se dire qu’avec la possession, c’est un choix qui sera payant mais cela entraĂźne une succession de petits problĂšmes qu’on n’avait pas anticipĂ©.

Tout d’abord, sans Guendouzi en position libre au milieu, la construction est bien plus difficile. On le sent tout de suite bridĂ© Ă  ce poste. L’OM a eu toutes les peines du monde Ă  construire vite et bien. On a donc eu de l’OM en mode AVB oĂč on fait 50 passes entre les 5-6 joueurs dĂ©fensifs et quand on tente un truc dans le camp adverse, on perd la balle.

Ensuite, Guendouzi Ă  la perte de balle, c’est moins efficace que Kamara ou Gueye. En plus, l’histoire du carton jaune qui le prive du match contre l’OL a du peser car il n’a pas pris le moindre risque dans les duels en un contre un. Cela a permis de retrouver l’OM de Sampaoli de la saison derniĂšre : Ă  la perte de balle les adversaires peuvent remonter 30-50m sans problĂšme plein axe. Et cela a amenĂ© un paquet de situations dangereuses devant notre but. Sans les poteaux et quelques parades de Mandanda, on aurait perdu ce match.

Cela ne veut pas dire que Guendouzi a Ă©tĂ© mauvais, c’est juste que le titulariser pour le mettre lĂ  est stupide. On se prive de ses forces dans une position plus excentrĂ©e, plus libre. Avec un cĂŽtĂ© droit qui ne fonctionne pas, un Gerson tragiquement statique dĂšs qu’on a la balle, un Luis Henrique timide et le duo Payet-Milik qui n’est pas au sommet, l’OM a Ă©tĂ© inoffensif.

En deuxiĂšme MT, l’OM passe en 4231 (voire 433 avec Gerson et Payet en relayeur), cela marche bien au dĂ©but. La dĂ©fense est plus sereine et il semble que ça libĂšre les ailiers. Mais ça ne dure pas et au fil des minutes ça devient Ă  nouveau stĂ©rile. Le carton rouge a donnĂ© de grands espoirs. L’entrĂ©e de Konrad a donnĂ© un second (premier
) souffle Ă  l’aile gauche, mais l’OM n’y arrive pas. Milik n’y arrive pas.

Metz arrive mĂȘme Ă  rester dangereux sur quelques contres. Et ils arrivent Ă  pĂ©ter le rythme parfaitement en restant au sol aprĂšs chaque contact. L’OM ne parvient pas Ă  trouver un rythme, les minutes dĂ©filent et les espoirs de l’emporter s’envolent.

Match nul frustrant, la faute Ă  un choix tactique manquĂ© Ă  l’entame, Ă  l’incapacitĂ© de l’OM Ă  mettre du rythme dans la construction du jeu et un Ă©quilibre (qui Ă©tait meilleur ces derniĂšres semaines pourtant) trĂšs bancal.

Comme la derniĂšre trĂȘve internationale, on finit avec Sampaoli qui semble Ă  court d’idĂ©es, et l’OM en paie le prix.

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
05 Perte de balle sur une mauvaise relance de Mandanda, Metz construit à droite et accélÚre avec Centonze lancé dans le dos de Luis Henrique, il centre à ras de terre devant le but mais bonne sortie de Mandanda qui intercepte le ballon.
07 :warning: L’OM se fait passer trop facilement Ă  la perte du ballon, c’est un contre pour Metz, Delaine est lancĂ© en profondeur, lĂ©gĂšrement sur la gauche et croise son tir, le ballon heurte le poteau et ressort ! Tout le monde l’a vu dedans. Ce sera un corner, Mandanda a du dĂ©vier lĂ©gĂšrement le ballon.
08 CF excentrĂ© pour l’OM, la combinaison n’a pas l’air au point et on doit passer en retrait avec un ballon donnĂ© Ă  Luan Peres, il tente sa chance, ça file Ă  cĂŽtĂ©.
10 L’OM a une possession nette mais les joueurs ont beaucoup de mal Ă  combiner et accĂ©lĂ©rer la construction et le jeu dans le camp adverse.
21 :warning: Corner pour Metz, Luan Peres remise involontairement devant le but, Ndoram se retrouve seul face Ă  Mandanda mais bute sur le portier olympien. Jemerson a suivi et peut marquer dans le but vide mais son partenaire HJ contre le but, Metz marque en bout d’action mais ce sera annulĂ© !
23 Servi aux 25m, Payet dĂ©coche une mine qui est repoussĂ©e par la barre ! L’action se poursuit, Lirola est servi devant le but mais sa frappe manque de puissance et il Ă©tait de toute façon HJ.
28 Bon centre de Braunn venu de la droite, Niane vient couper devant le dĂ©fenseur, ça file juste Ă  cĂŽtĂ© ! Il faut se rĂ©veiller là

30 Servi à gauche, Luis Henrique décale Luan Peres lancé dans la surface, il centre en retrait pour Milik qui est en position de frappe, mais il écrase son tir !
34 :warning: Nouveau contre pour Metz, l’appel de Delaine se voit venir Ă  1km mais les joueurs ne le voient pas, il est lancĂ© en profondeur et croise son tir, le poteau sauve encore Mandanda !
MT :stop_sign: C’est un OM mou et peu inspirĂ© qui se prĂ©sente face Ă  Metz, dangereux en contre. Avec de la rĂ©ussite, le score est encore de 0-0, cela permet encore d’espĂ©rer la victoire.
46 :arrows_counterclockwise: Balerdi remplace Lirola.
48 :warning: Ünder repique depuis la droite et envoie un ballon dans la surface, Payet fait une remise exceptionnelle de la poitrine pour Luis Henrique qui est seul face au gardien, mais il tire sur le portier messin !
50 L’OM est passĂ© en 4231 avec le changement. La dĂ©fense se prĂ©sente Ă  4 avec Saliba et Luan Peres qui couvent les cĂŽtĂ©s. Gerson et Guendouzi sont au milieu derriĂšre Payet.
51 L’OM semble plus à l’aise dans le systùme, Milik est servi dans la surface, il a de la place pour se trouver une position de frappe mais il perd ses appuis et se fait reprendre.
56 :red_square: Payet perce dans le camp adverse avant que Jemerson ne vienne lui mettre une semelle au niveau du genou. AprĂšs avoir donnĂ© un carton jaune, l’arbitre est appelĂ© Ă  la VAR pour voir les images. Le genou plie, il change donc sa dĂ©cision !
58 :x: But refusĂ© Ă  l’OM pour une faute sur le dĂ©fenseur. Au ralenti on voit que c’est le gardien qui fonce genou en avant sur son partenaire. Le plongeon du dĂ©fenseur et la prĂ©sence de Gerson permettent Ă  l’arbitre de donner un petit coup de pouce.
61 Contre messin aprÚs une main non sifflée sur une attaque de Guendouzi, De Préville est lancé en profondeur sur la droite, il parvient à trouver un angle de tir face à Luan Peres, Mandanda repousse.
63 :warning: Nouveau contre messin, Centonze est lancé dans le dos de la défense, il se présente seul face à Mandanda mais bonne sortie du gardien !
65 :arrows_counterclockwise: Konrad remplace Luis Henrique.
65 :arrows_counterclockwise: Harit remplace Gerson.
66 L’OM est dans un 433 trùs offensif avec Payet et Harit en relayeurs devant Guendouzi.
68 Saliba remonte avec le ballon dans le camp adverse, il sert Milik dans la surface, il enchaßne contrÎle et tir en pivot, ça file à cÎté.
74 AprĂšs un premier corner qui a donnĂ© lieu Ă  un cafouillage devant le but, l’OM en obtient un second, Balerdi manque son coup de tĂȘte au second poteau mais le ballon arrive sur Konrad qui dĂ©visse sa reprise, un olympien est tout proche de couper d’une tĂȘte plongeante mais il est trop court, le ballon sort.
77 L’OM accĂ©lĂšre autour de la surface, Ünder est servi sur la droite, il attend que Saliba passe dans son dos pour le lancer, il centre Ă  ras de terre devant le but, Milik ne peut reprendre.
80 Nouvelle accĂ©lĂ©ration de Konrad cĂŽtĂ© gauche, il centre, le ballon est contrĂ© par deux dĂ©fenseurs mais arrive finalement sur Milik au second poteau, il tente un coup de tĂȘte, le gardien repousse !
81 RĂ©cupĂ©ration haute de l’OM, Payet lance Ünder en profondeur, le turc conclut en bout de course du pied droit, ça s’envole.
84 QuatriÚme interruption du jeu pendant au moins deux minutes pour gagner du temps du cÎté de Metz

87 AprĂšs un ballon poussĂ© trop loin, Guendouzi s’arrache pour ne pas le perdre, il dĂ©cale Luan Peres qui donne tout de suite Ă  Konrad, il tente sa chance, c’est dĂ©viĂ© en corner par le gardien !
87 Un messin a été touché, il passe logiquement deux minutes à terre.
89 Pajot reste encore au sol. Ça devient un sketch

89 :arrows_counterclockwise: Dieng remplace Caleta-Car.
90+2 Contre pour Metz, il faut un retour de
 Payet pour empĂȘcher de subir une occasion !
90+3 :warning: Sur un changement d’aile, deux messins se retrouvent seuls au second poteau mais ils se percutent et gñchent une occasion ! C’est toutefois l’occasion de gagner à nouveau du temps avec un joueur qui reste au sol.
FIN :stop_sign: L’OM a encore une fois Ă©tĂ© incapable de faire la diffĂ©rence Ă  11 contre 10, la premiĂšre MT mĂ©diocre se paie lourdement.

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
MANDANDA 7 Il a de la rĂ©ussite avec les poteaux, mais il gagne des face Ă  face importants. Si l’OM n’encaisse pas, c’est aussi grĂące Ă  lui.
SALIBA 6 AprĂšs un match mĂ©diocre, il a Ă©tĂ© plus concentrĂ© et on l’a vu portĂ© vers l’avant Ă  de nombreuses reprises, avec un apport concret. Pas intraitable dans son dos, mais il paie un mauvais Ă©quilibre Ă  droite en premiĂšre MT.
ĆALETA-CAR 4 La dĂ©fense a Ă©tĂ© en difficultĂ© dans son dos et la construction a Ă©tĂ© trop lente, Duje en a Ă©tĂ© autant coupable que les autres. Aucune vitesse, aucune prise de risque. C’était mou.
LUAN PERES 4 Il a trop souvent eu du mal Ă  anticiper des appels Ă©vidents qui Ă©taient lancĂ©s dans son dos. En plus d’ĂȘtre un peu en-dedans sur certains duels et d’avoir une technique moyenne sur le match, ça donne une prestation qui penche vers le dĂ©cevant.
LIROLA 3 Il a eu plus de libertĂ© pour plonger dans le dos d’Ünder mais le duo n’a jamais fonctionnĂ©, l’espagnol semblait dans le dur physiquement aussi, le repli et l’enchaĂźnement des allers retours a fait perdre en luciditĂ©.
GUENDOUZI 5 On le sent bridĂ© Ă  ce poste, il n’a pas l’espace pour se libĂ©rer du marquage. Il a essayĂ© d’ĂȘtre disciplinĂ© mais on sent que le placement Ă  la perte du ballon n’est pas au point. Et son impact dans le jeu est plus limitĂ©. Mauvais choix du coach plus qu’une mauvaise prestation de sa part.
GERSON 3 Il y a une poignĂ©e de bonnes actions mais il est tellement lent Ă  se libĂ©rer du marquage et Ă  l’utilisation du ballon qu’il a tendance Ă  ne servir Ă  rien.
PAYET 5 Comme jeudi, il a un peu trop de dĂ©chet qui se paie pour produire un nombre d’occasions suffisants mais les rares Ă©clats sont venus de lui, et quasiment que de lui. Sa remise de la poitrine pour Luis Henrique mĂ©ritait tellement mieux

ÜNDER 4 L’entente avec Lirola n’a pas marchĂ© du tout, le duo n’a pas rĂ©ussi Ă  s’entendre sur la profondeur. Un peu plus libĂ©rĂ© en deuxiĂšme MT, il a eu de belles accĂ©lĂ©rations mais on reste toutefois sur notre faim en terme d’impact.
LUIS HENRIQUE 3 Une ou deux bonnes accélérations en premiÚre MT mais il a été trop discret, pas souvent utilisé et il bouffe une occasion de but à la reprise.
MILIK 3 On a rĂ©ussi Ă  le trouver plus souvent, et s’il a eu quelques bons changements d’ailes, il a ratĂ© le plus important, la finition. Il doit finir avec un but sur ce match

 
BALERDI 4 S’il reste assez lourd, il a amenĂ© un peu plus de vitesse dans les courses, ce qui a limitĂ© la catastrophe dans son dos. Mais il a Ă©tĂ© aussi mĂ©diocre que les autres pour lire ce genre d’appels, on a beaucoup trop tremblĂ©, mĂȘme Ă  11 contre 10.
KONRAD Il a tout de suite amenĂ© de la vitesse et de la prise de risque, avec un peu plus de finition une de ses percĂ©es aurait du se conclure d’un but. Il a Ă©tĂ© plus brouillon sur la fin de match, aprĂšs les 50 interruptions de jeu.
HARIT Quelques prises de balles intĂ©ressantes dans un poste de relayeur droit trĂšs offensif peu aprĂšs son entrĂ©e, mais il a Ă©tĂ© assez discret dans l’ensemble.
DIENG Il est entrĂ© juste avant le temps additionnel mais l’OM n’a pas rĂ©ussi Ă  le trouver dans la surface.

CONTEXTE


Adversaire (7) : Ils Ă©taient prĂȘts Ă  laisser la possession Ă  l’OM et ont bien prĂ©parĂ© leur coup en contre. Mais manque de rĂ©ussite et de justesse devant Mandanda. Ils ont bien tenu Ă  10 contre 11 et ont su jouer avec la naĂŻvetĂ© de l’arbitre.

Arbitrage (3) : Selon certains le rouge est sĂ©vĂšre, mais une semelle sur le genou, qui plie lĂ©gĂšrement, c’est difficile de ne pas sanctionner. Il annule un but olympien on ne sait pourquoi et a Ă©tĂ© bien naĂŻf face aux messins qui ont gagnĂ© au moins 15 minutes avec des fausses blessures.


STATISTIQUES


OLYMPIQUE DE MARSEILLE :bar_chart: FOOTBALL CLUB DE METZ
76 Possession 24
15 Tirs 12
3 Cadrés 4
9 Corners 7
8 Fautes 9
1 :cj: 0 :cr: Cartons 3 :cj: 1 :cr:
Saliba (109) Ballons joués Centonze (46)

BUTS :soccer:   :bar_chart: TCC   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Payet 7
6
Ünder 5
4
Dieng 3 Guendouzi
Guendouzi - Milik 2 Gerson - Konrad - Payet
Gerson - Harit - Kamara - [CSC] 1 Gueye - Harit - Lirola - Luan Peres - Rongier

Image d’illustration : crĂ©ation de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

2 « J'aime »

Au feeling, j’ai des notes similaires. Un peu moins pour Mandanda peut-etre.

De la chance, pas terrible dans le jeu au pied et timide sur les sorties Ă  une ou deux reprises, mais il y a 3 arrĂȘts dĂ©cisifs minimum dans le lot, je me voyais pas mettre moins sur le coup.

Ce genre de match avant la trùve, ça te plombe bien le moral pendant 15 jours


1 « J'aime »