🇫🇷 Olympique de Marseille - 21/22

Et les supporters marseillais qui feed les trolls, c’est des feeders ? :sac:

1 « J'aime »

Quand il est à terre fragile, peut être pas, mais quand il déclare ça un peu quand même (ou menteur)

Il a été touché deux fois cette saison, dont la tête. C’est pas un vrai bonhomme aux yeux de certains peut-être, mais c’est normal de se poser des questions.

C’est un truc qui passera avec le temps, mais un mec lui donne un coup de pied à Nice, là il est touché à la tête, quand il sort il est insulté par un stade. Les mecs veulent clairement lui faire mal et quand la sécurité n’est pas au rendez-vous…

Pas sûr que ça vaille le coup pour tirer un corner.

1 « J'aime »

Je viens de revoir les images de Nice, le nombre de bouteilles qu’il recoit, puis celle dans le dos etc.

En fait je retourne ma veste, je peux le comprendre.

C’est quand même dingue que rien ait été mis en place suite à ça (et même avant d’ailleurs), sachant que ça a recommencé à d’autres matchs.

Que fout la ligue franchement

2 « J'aime »

12 :soccer: Cicaldau (Feghouli)
30 :soccer: Ćaleta-Car (CSC)
64 :soccer: Feghouli (Akturkoglu)
Milik :soccer: 68
83 :soccer: Babel (Marcão)
Milik (Konrad) :soccer: 85

Régulièrement, Sampaoli tente des coups tactiques pourris, parfois on change 3 fois de systèmes dans un match, si ça déséquilibrait nos adversaires en début de saison, ça déséquilibre maintenant notre équipe à la perfection !

On a pour la première fois en début de match une défense à 4, cela pose une principale limite avec Luan Peres à gauche. Il faut de la vitesse devant lui car il ne pourra pas déborder tout le match. Mais Sampaoli aligne devant lui… Pape Gueye qui joue, comme Guendouzi un rôle un peu hybride, milieu gauche dans un 442 à plat à la perte du ballon, mais un peu plus axial avec la balle. Le but étant de libérer les couloirs. Mais Lirola n’est pas au sommet de sa forme cette saison et Luan Peres ne peut pas faire tout un match dans un couloir, c’est pas faute d’avoir eu des avertissements lors des précédents coups foireux de Sampa !

On pouvait trouver 2-3 utilités à ce système : permettre à Lirola d’être plus à l’aise, garder une grosse présence au milieu et enfin avoir un deuxième attaquant tournant à côté de Milik.

Dans tous les cas, le plan n’a pas marché. Comme je l’ai dis, Lirola n’est pas au top et avoir le seul Luan Peres pour animer un couloir est du suicide (déjà vu contre Lille). La grosse présence au milieu n’a pas été très pertinente car individuellement (car se marchant un peu sur les pieds parfois?) ils ont tous déçu. Enfin Milik a été quelque peu transparent pendant une heure, malgré l’activité (et le bouffage de feuille) de Dieng.

L’autre échec de ce test c’est que la ligne de trois offensifs a bouffé l’OM sur chaque ballon en profondeur. Feghouli s’est fait plaisir toute la première MT, Cicaldau a détruit la défense sur chaque combinaison et l’OM doit courir tout le match après le score.

Avec un coaching timide de Sampaoli, l’OM a continué de se procurer des occasions mais sans stopper l’hemorragie, gagner devient alors impossible.

Le coach olympien est à la peine, chaque tentative est un échec mais ça ne l’empêchera pas de retenter sa chance une énième fois !

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
04 Le pressing de Dieng est payant, il gratte le ballon dans les pieds de Antalyali mais Muslera sort vite et dégage !
10 Gerson est lancé sur l’aile gauche par Luan Peres, il temporise et envoie un ballon dans la surface où Luan Peres se retrouve seul, mais il manque son centre en retrait, dommage !
11 :warning: Contre pour les turcs qui part côté gauche, van Aanholt change d’aile et trouve Feghouli qui centre en retrait pour Diagne qui frappe en pivot, le ballon touche la barre et après un coup de frayeur, Guendouzi remise de la tête sur Pau López qui capte.
12 :soccer: Deuxième perte de balle de Kamara en une minute, il est contré par Cicaldau qui s’appuie sur Feghouli, l’algérien lance son coéquipier en profondeur et il croise son tir pour tromper Pau López, qui pouvait faire mieux sur ce tir… 1-0
20 Après une première passe contrée, Luan Peres s’arrache et intercepte le ballon dans la surface, il enchaîne par une frappe qui touche le poteau droit ! Guendouzi récupère mais son tir est contré.
23 Servi à droite, Lirola adresse un bon centre pour Dieng qui reprend de la tête (ou de l’épaule), le ballon prend la direction du but mais le gardien s’envole bien pour capter.
30 :soccer: L’OM est en difficulté sur son côté gauche depuis quelques minutes, ça construit sur ce côté avant d’accélérer, Cicaldau s’appuie sur Akturkoglu qui le lance en profondeur, il centre mais le ballon est contré par Ćaleta-Car dans son but… 2-0
37 :warning: CF excentré pour l’OM. Guendouzi trouve la tête de Dieng dans la surface, c’est puissant et cadré, Muslera repousse !
39 Après une courte interruption pour des jets d’objets, Guendouzi peut tirer le corner, il joue à ras de terre pour Lirola qui enroule son tir des 20m, c’est sur le gardien.
41 :warning: Bon ballon en profondeur de Guendouzi pour Dieng qui décoche une mine légèrement déviée par Muslera qui touche la barre ! L’action se poursuit et sur un centre venu de la gauche, Dieng cadre un retourné, mais c’est capté par Muslera, encore.
MT :stop_sign: Le coup tactique de Sampaoli n’a pas fonctionné, l’OM était trop perméable et maque de réussite. Il faut maintenant un exploit pour rester en vie…
47 Bonne passe de Lirola pour Milik qui contrôle et sert Dieng en profondeur, il dribble le gardien mais ne parvient pas à cadrer dans un angle fermé !
63 :arrows_counterclockwise: Konrad remplace Gueye.
64 :soccer: Akturkoglu est lancé sur la gauche et il a de l’espace, et encore plus quand il réussit à crocheter le dernier défenseur, dans un angle fermé, il choisit le centre pour Feghouli, totalement seul au second poteau. 3-0
67 Trouvé à l’entrée de la surface, Dieng s’écroule après une intervention du défenseur. L’arbitre siffle penalty. Au ralenti, le contact est léger !
68 :soccer: Milik s’élance, son tir est bloqué par Muslera mais le ballon reste devant le but, le polonais vient mettre au fond des filets ! 3-1
69 :warning: Sur un long dégagement de Muslera, Diagne dévie de la tête pour Feghouli qui dribble Pau López mais son tir en bout de course est contré par un défenseur devant le but !
83 :soccer: CF lointain pour le Galatasaray, Babel file en profondeur et ouvre parfaitement son pied pour battre Pau López. Il venait d’entrer en jeu… 4-1
85 :soccer: Servi à gauche, Konrad fixe la défense et centre vers Milik, le ballon est dévié par un défenseur mais vient quand même sur l’attaquant olympien qui conclut parfaitement de la tête. 4-2
86 L’OM construit sur la gauche, Guendouzi est servi à 25m du but, il tente une frappe, Muslera capte en deux temps.
90 :x: Babel conclut un bon mouvement collectif dans la surface olympienne, son but est refusé pour un HJ.
FIN :stop_sign: L’OM est officiellement éliminé de l’Europa League, on le sentait venir après la succession d’échecs, quelle frustration…

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
PAU LÓPEZ 3 Il encaisse plus de buts qu’il ne subit de tir cadré, c’est forcément compliqué… On lui reprochera surtout le premier but où il y avait clairement mieux à faire. Son jeu au pied a été très inégal. Match médiocre.
LIROLA 5 Malgré quelques pertes de balles évitables, il signe une première MT correcte où le côté droit a suffisamment alimenté le jeu. Il a eu plus de mal à faire la différence en deuxième période.
SALIBA 4 La défense à 4 n’a pas semblé convenir à la paire, Saliba n’a pas réussi à se libérer à la construction et après un bon début dans la gestion des ballons dans son dos, il a semblé payé l’enchainement de ces vagues.
ĆALETA-CAR 4 Il contre quelques ballons chauds, mais on n’a jamais senti la défense maître de sa zone et le croate particulièrement. En difficulté sur les dribbles ou les longs ballons, il a trop souvent paru débordé.
LUAN PERES 4 Le poste de DC-DG dans la défense à 3 lui va bien mais ses limites physiques se ressentent beaucoup quand il joue en pur latéral. Même s’il a 2-3 montées intéressantes et dangereuses, il ne peut pas enchaîner et sa relative lourdeur se paie sur la durée. Il a été en difficulté dans son dos et quelconque en deuxième période dans tous les domaines.
KAMARA 3 La première impression fait toujours mal. En une minute, il perd deux ballons qui amènent deux occasions franches, dont l’ouverture du score. Il n’a pas pris le dessus sur les adversaires ensuite et n’a pas franchement brillé dans les relances. Décevant.
GUENDOUZI 5 En bon soldat, il a fait ce qu’il pouvait dans un poste assez excentré mais il a eu plus de déchet que d’habitude et a commis plus de fautes également, l’équilibre collectif a clairement impacté sa performance.
GERSON 5 Il fait une première MT plus que correcte, il était même le meilleur au milieu de terrain avec une bonne conservation de balle et quelques services réussis. Mais sa deuxième période est quasiment transparente.
GUEYE 3 Sacré concept de l’aligner dans un rôle axe-gauche dans une sorte de losange. Il a été emprunté avec le ballon, en retard sur beaucoup de ballons et n’a eu aucune influence. Coup manqué.
DIENG 5 Ce match est dur à juger. Il a été le plus disponible pendant plus d’une heure, il se créé la grosse majorité des occasions mais bouffe la feuille. Il n’est pas à blâmer sur ce match car sans lui ça aurait été une purge, mais hormis le penalty provoqué (il plonge mal pourtant), il n’a pas été décisif…
MILIK 5 Il n’a pas existé pendant une heure mais se libère un peu plus ensuite. Il se rattrape tout de suite du penalty manqué et signe même un doublé. Qui ne sert à rien mais qui a le mérite de le relancer un peu. Que ça serve en L1 maintenant !
 
KONRAD Son entrée a redynamisé l’aile gauche et le second but vient d’ailleurs de lui. Comme quoi mettre plus de deux joueurs offensifs pouvait avoir une utilité…

CONTEXTE


Adversaire (6) : Un (très) solide gardien, un système équilibré et un coach qui fait du coaching, ce n’est pas forcément spectaculaire, mais ça fait le taf en Europa League !

Arbitrage (7) : Avec 6 cartons jaunes on aurait pu trouver à redire, mais même pas, tous nos cartons sont mérités et le penalty pour nous est même généreux. Le match était tendu, beaucoup de bluff mais il n’a pas vacillé.


STATISTIQUES


GALATASARAY SK :bar_chart: OLYMPIQUE DE MARSEILLE
42 Possession 58
7 Tirs 14
3 Cadrés 10
2 Corners 4
11 Fautes 18
2 :cj: 0 :cr: Cartons 6 :cj: 0 :cr:
Marcao (65) Ballons joués Kamara (90)

BUTS :soccer:   :bar_chart: TCC   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Payet 7
6
Ünder 5
Milik 4
Dieng 3 Guendouzi - Konrad
Guendouzi 2 Gerson - Payet
Gerson - Harit - Kamara - [CSC] 1 Gueye - Harit - Lirola - Luan Peres - Rongier

Image d’illustration : création de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

1 « J'aime »

Malheureusement… Alors c’est le moment de se poser sur un composition et une idée tactique, la saison est encore longue.

Pour le reste, j’avais exactement les même notes sauf pour Lirola, j’avais 4. Ce qu’elle est frustrante cette putain de coupe. J’ai l’impression d’etre en fin de saison déjà, niveau frustration. XD

PS : Faut commencer à se demande si la place de Kamara, c’est pas sur le banc quand Rongier est dispo.

dites le que vous voulez gagner la Conference League :sac:

1 « J'aime »

On va se taper Tottenham avec la moule du moment…

1 « J'aime »

A jamais les premiers mec.

Ça me rappelle un autre coach Argentin…

Du coup je me pose la question, pourquoi est-ce que ces coachs insistent comme ça ? Est-ce par orgueil ? Dire que c’est eux qui détiennent la vérité et que si ça marche pas c’est à cause d’autres éléments ?

Je pourrais pas comparer avec Paris car je suis pas assez vos matchs. Je ne pense pas que l’égo de Sampaoli soit un soucis pour être franc. Il tente des coups, change souvent d’avis.

Et c’est mon principal soucis en fait :sac:

On change de système à chaque match, il y a toujours au moins un joueur qui ne va pas jouer à son poste (ces derniers temps c’était Lirola). Dès qu’il fait un changement en match le système est modifié. Parfois ça change trois fois en 15 minutes. Il paraît plus perdu qu’entêté en fait.

Le système du début de saison avait ses défauts mais on semblait y trouver un équilibre et offensivement ça se passait assez bien. L’aile gauche était moins performante et du coup il a décidé de bricoler tout son système pour ne plus titulariser ses ailiers. On a eu Harit, Lirola à gauche, Luan Peres seul en piston, une fois Amavi. Ce soir on joue en 442 losange avec Luan Peres et Gueye pour combiner dans le couloir :hoho:

Un problème relativement mineur (Luis Henrique et Konrad manquaient de confiance, et ça aurait pu revenir tout seul) est devenu une sorte de fixation et il ne voit pas que ses changements pour compenser ça causent 50 fois plus de soucis ailleurs.

Je pense que son cerveau a vrillé en fait.

1 « J'aime »

Selon L’Équipe, Gerson a totalement coulé (de façon spectaculaire) et a plombé l’équipe… 2/10. Moins bon joueur sur la pelouse.
Ces gens jugent le football.

Apparemment Kamara a décidé de boycotter la conférence de presse… si c’est vrai qu’on le vende cet hiver et basta.

EDIT : Confirmé.

Surtout que Strootman va surement revenir. :sac:

Oh No Reaction GIF by Laff

Source: l’Equipe

Payet de retour, Ünder trop juste.

om

Source: l’Equipe

« Il a avalisé l’arrivée de certains joueurs, comme Gerson. C’est un petit peu son oeuvre quand même. Par ailleurs, il est quand même là depuis dix mois. En temps footballistique, c’est long. Il a les mecs sous la main depuis cinq ou six mois et dans le temps d’aujourd’hui, c’est beaucoup. ll ne fait pas progresser ses joueurs. S’il y avait un petit quelque chose, on pourrait se dire qu’il faudrait du temps. Mais ça va de mal en pis. Je ne vois pas comment il peut s’exonérer de responsabilités sur un effectif qu’il a cautionné, qu’il a dirigé et même en partie construit »

image

Gerson ne vient pas d’arriver chez nous après 20 mois de football sans pause.
Rongier n’a pas du tout progressé.
Dieng non plus.
Payet n’est pas en feu.
Ünder n’a pas du tout relancé sa carrière.
Guendouzi n’a pas non plus monté d’un niveau pour entrer en EDF.

J’en peux plus de cette chaine et de ce journal à la noix…

74 :soccer: Lirola (Payet)

En voyant les noms sur la feuille de match, on se dit que la compo n’est pas trop mal. Mais Sampaoli a réservé à tout le monde une petite surprise, Rongier jouera arrière droit, et pas seulement en phase défensive. Il mange la ligne même à la construction !

Cela donne une compo asymétrique avec Gueye plein axe à la construction, MC gauche sinon, Guendouzi un cran plus haut sur la droite, Payet parfois en 10, parfois relayeur gauche. Bref, c’était un peu bizarre et visiblement les joueurs n’ont pas tout compris.

La première MT a été une purge. La faute principalement à une construction d’une lenteur insoutenable. Cela a réveillé les sequelles d’AVB. Pourtant on sent que les efforts sont faits, l’OM tente de repartir de très bas, de bouger latéralement, verticalement pour avoir les mouvements qui cassent la ligne, mais le collectif n’y est pas. Cela donne l’impression que l’OM ne travaille que sur les sorties de balle dans nos 25 mètres, avec des prises de risques et des mouvements mais qu’on n’avait pas le temps de bosser le reste. Ce qui fait que lorsqu’on passait enfin le milieu de terrain après 5-6 passes risquées, il ne se passait rien. Milik était bien seul…

Heureusement, en deuxième période, les intentions sont différentes et la construction plus rapide. Le bloc monte de 15-20m, les passes se font après avoir tenu le ballon moins de 10 secondes. Les occasions tardent un peu à venir mais avec un Payet au coeur du jeu et libre d’aller jouer avec ses coéquipiers dans les 35m adverses, ça finit par venir. Il offre deux balles de but à Milik, qui ne seront pas transformé. Pas sevré, il lance Lirola qui la mettra au fond. L’OM a fait le plus dur.

Troyes n’était visiblement pas dans un bon soir et ils ne parviendront pas à inquiéter l’OM qui a 2-3 possibilités de contres, elles sont manquées. La victoire est là, il n’y aura pas trop de regrets du coup. Mais on est quand même frustrer de ne finir qu’à 1-0, vu l’adversaire.

Si on a appris un truc c’est que Sampaoli ne retient aucune leçon des matchs. C’est dommage car la deuxième MT a donné de bonnes indications sur la façon de se procurer des occasions, la façon de trouver Milik. Même la façon d’utiliser Lirola à ce poste d’ailier. Ce serait pas con d’y penser !

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
04 CF à 25m pour l’OM, c’est provoqué et tiré par Payet qui tente sa chance directement, le ballon passe le mur mais finit sa course à côté.
18 Le match est très haché, pas mal de fautes et déjà trois cartons distribués. On voit peu de foot.
24 Payet est trouvé entre les lignes, il change d’aile par une passe latérale à ras de terre pour Konrad, l’ailier olympien contrôle et décoche une frappe puissante… mais non cadrée !
30 Contre troyen, les visiteurs remontent le terrain sans soucis, Touzghar décale Biancone qui déborde sur la droite, il tente un tir puissant au premier poteau, Pau López détourne en corner.
MT :stop_sign: Prestation insipide de l’OM qui semble encore sans inspiration offensive. Il faut se réveiller !
50 Bon ballon dans le dos de la défense pour Lirola qui s’approche de la surface, mais il choisit la passe en raison du retour du défenseur sur lui, mais personne n’a suivi.
53 CF bien placé pour l’OM, Payet tente le tir direct une nouvelle fois, ça file au-dessus.
60 L’OM met plus de rythme dans la construction mais les occasions ne viennent pas, ça reste poussif dans les derniers mètres.
61 :warning: Servi sur une passe qui casse les lignes, Payet dévie immédiatement pour Milik lancé seul dans l’axe, il ouvre son pied pour conclure mais superbe parade du gardien qui sauve son équipe !
69 :arrows_counterclockwise: Dieng remplace Konrad.
71 :warning: Bon service en profondeur pour Lirola qui évite la sortie de la balle et glisse à Payet derrière lui, le centre du capitaine olympien est parfait pour Milik qui coupe de la tête, le gardien repousse le ballon au-dessus de sa barre !
74 :soccer: Servi au milieu de terrain, Payet se faufile entre trois joueurs adverses pour temporiser et lancer Lirola en profondeur, l’espagnol file seul au but et conclut parfaitement ! 1-0
78 Après un corner pas très bien préparé par l’OM, Rongier fonce vers l’avant avec le ballon et décoche une belle frappe de loin, mais c’est sur le gardien qui capte.
81 :arrows_counterclockwise: Gerson remplace Milik. Ok…
88 Bon contre à 4 contre 2 pour l’OM, Payet cherche Gerson au second poteau mais le contrôle du brésilien est manqué et le défenseur parvient à dégager !
90+3 Dernière opportunité du match, Dieng est lancé en profondeur, il tente de fixer le défenseur mais le dribble ne passe pas.
FIN :stop_sign: L’OM a enfin mis les intentions en deuxième période et ça passe, mais on ne se contentera pas de ça à chaque match…

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
PAU LÓPEZ 6 Une ou deux parades faciles à faire, on l’a surtout utilisé au pied où il n’a pas commis d’erreur manifeste.
RONGIER 5 Il a joué arrière droit en phase défensive comme offensive la majorité du temps, il a été appliqué mais pas très intéressant à la construction. Un peu plus hybride en seconde période, il a retrouvé de l’entrain et de la vitesse, sans toutefois briller.
SALIBA 5 Il a pris moins de risques que d’habitude ce qui ne fait pas de mal, mais on a également senti, du coup, qu’il était un peu bridé. Pas intraitable dans la défense, mais suffisamment solide pour éviter de subir des occasions.
ÁLVARO 6 Il fallait remettre un peu d’autorité et il l’a fait. Contrairement à ses dernières apparitions il n’a pas souffert dans les airs ou sur les duels. Propre et sérieux.
LUAN PERES 5 Lui aussi devait manger un peu plus la ligne de touche sur son côté, il n’a pas apporté offensivement et a été en difficulté quelques offensives troyennes. Il ne commet pas d’erreur ceci dit. Mais même si ce n’est pas le responsable, on ne peut pas parler d’un match convaincant.
GUEYE 4 Sa première période est plus que médiocre, il se met en faute avec son carton et n’a eu aucun impact à la récupération et a été lent pour les relances. Il a été plus vif en seconde période, mais on ne se contentera pas de ça.
GUENDOUZI 6 Là où je l’ai trouvé le meilleur c’est en toute fin de match quand il s’est plus libéré dans les déplacements. Avant ça, la volonté était là, la justesse présente même si on a vu mieux. Il reste précieux, mais on a vu meilleur match de sa part.
PAYET 7 Comment noter son match ? L’entente avec Milik a mis du temps à être trouvée sur le match, ses CPA sont quasiment tous pourris… Mais il offre trois balles de but, deux à Milik et la passe déc pour Lirola. Il est indispensable, même quand il n’est pas dans un grand soir.
LIROLA 6 Son but vient récompenser une deuxième période assez réussie. On l’a senti en-dedans encore en première période, il était pourtant bien alimenté sur son couloir. En deuxième, il a été plus concerné dans les appels et sa vitesse a fait du bien.
KONRAD 5 Les rares frissons de la première MT sont venus de lui, il semblait en jambes mais sous-exploité. Il était moins en vue en deuxième période. Mais ce n’est pas un mauvais match, il aurait fallu plus l’utiliser.
MILIK 4 Il a tenté de participer au jeu mais a été maladroit en première période, plus inspiré en seconde mais il ne conclut pas sur ses deux occasions. Dur de saluer le match mais on peut espérer avoir trouver une piste pour améliorer son utilisation…
 
DIENG On a mis du temps à le voir, puis quand les espaces se sont un peu plus libérés il a pu proposer de bons appels, il ne gère pas bien sa seule véritable opportunité en toute fin de partie.
GERSON Il est entré pour jouer sur le côté gauche. Pourquoi pas. Sans vitesse il n’a pas apporté les débordements espérés par Sampaoli, curieux ça ! Lui aussi bouffe son opportunité avec un mauvais contrôle.
LUIS HENRIQUE Il a permis d’offrir à Lirola une grande ovation du public, il est généreux ce Sampa ;)

CONTEXTE


Adversaire (3) : Je ne connais pas assez les capacités de cette équipe, mais ce n’était clairement pas un bon match. En retard, énervés, ils ont eu du mal à déstabiliser l’OM sur les contres. Et c’était plus ou moins leur seul plan…

Arbitrage (6) : Vu les fautes, le nombre de cartons est assez logique. Il n’est pas tombé dans certains coups de bluff, notamment des olympiens. Il a eu quelques coups de sifflets généreux qu’on méritait pas spécialement. Rien de décisif, mais pas un match excellent.


STATISTIQUES


OLYMPIQUE DE MARSEILLE :bar_chart: ES TROYES AC
56 Possession 44
14 Tirs 5
4 Cadrés 2
7 Corners 3
10 Fautes 17
1 :cj: 0 :cr: Cartons 4 :cj: 0 :cr:
Rongier (96) Ballons joués Biancone (72)

BUTS :soccer:   :bar_chart: TCC   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Payet 7
6
Ünder 5
Milik 4
Dieng 3 Guendouzi - Konrad - Payet
Guendouzi 2 Gerson
Gerson - Harit - Kamara - Lirola - [CSC] 1 Gueye - Harit - Lirola - Luan Peres - Rongier

Image d’illustration : création de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

5 « J'aime »