🇫🇷 Olympique de Marseille - 21/22

Oh No Reaction GIF by Laff

Source: l’Equipe

Payet de retour, Ünder trop juste.

om

Source: l’Equipe

« Il a avalisé l’arrivée de certains joueurs, comme Gerson. C’est un petit peu son oeuvre quand même. Par ailleurs, il est quand même là depuis dix mois. En temps footballistique, c’est long. Il a les mecs sous la main depuis cinq ou six mois et dans le temps d’aujourd’hui, c’est beaucoup. ll ne fait pas progresser ses joueurs. S’il y avait un petit quelque chose, on pourrait se dire qu’il faudrait du temps. Mais ça va de mal en pis. Je ne vois pas comment il peut s’exonérer de responsabilités sur un effectif qu’il a cautionné, qu’il a dirigé et même en partie construit »

image

Gerson ne vient pas d’arriver chez nous après 20 mois de football sans pause.
Rongier n’a pas du tout progressé.
Dieng non plus.
Payet n’est pas en feu.
Ünder n’a pas du tout relancé sa carrière.
Guendouzi n’a pas non plus monté d’un niveau pour entrer en EDF.

J’en peux plus de cette chaine et de ce journal à la noix…

74 :soccer: Lirola (Payet)

En voyant les noms sur la feuille de match, on se dit que la compo n’est pas trop mal. Mais Sampaoli a réservé à tout le monde une petite surprise, Rongier jouera arrière droit, et pas seulement en phase défensive. Il mange la ligne même à la construction !

Cela donne une compo asymétrique avec Gueye plein axe à la construction, MC gauche sinon, Guendouzi un cran plus haut sur la droite, Payet parfois en 10, parfois relayeur gauche. Bref, c’était un peu bizarre et visiblement les joueurs n’ont pas tout compris.

La première MT a été une purge. La faute principalement à une construction d’une lenteur insoutenable. Cela a réveillé les sequelles d’AVB. Pourtant on sent que les efforts sont faits, l’OM tente de repartir de très bas, de bouger latéralement, verticalement pour avoir les mouvements qui cassent la ligne, mais le collectif n’y est pas. Cela donne l’impression que l’OM ne travaille que sur les sorties de balle dans nos 25 mètres, avec des prises de risques et des mouvements mais qu’on n’avait pas le temps de bosser le reste. Ce qui fait que lorsqu’on passait enfin le milieu de terrain après 5-6 passes risquées, il ne se passait rien. Milik était bien seul…

Heureusement, en deuxième période, les intentions sont différentes et la construction plus rapide. Le bloc monte de 15-20m, les passes se font après avoir tenu le ballon moins de 10 secondes. Les occasions tardent un peu à venir mais avec un Payet au coeur du jeu et libre d’aller jouer avec ses coéquipiers dans les 35m adverses, ça finit par venir. Il offre deux balles de but à Milik, qui ne seront pas transformé. Pas sevré, il lance Lirola qui la mettra au fond. L’OM a fait le plus dur.

Troyes n’était visiblement pas dans un bon soir et ils ne parviendront pas à inquiéter l’OM qui a 2-3 possibilités de contres, elles sont manquées. La victoire est là, il n’y aura pas trop de regrets du coup. Mais on est quand même frustrer de ne finir qu’à 1-0, vu l’adversaire.

Si on a appris un truc c’est que Sampaoli ne retient aucune leçon des matchs. C’est dommage car la deuxième MT a donné de bonnes indications sur la façon de se procurer des occasions, la façon de trouver Milik. Même la façon d’utiliser Lirola à ce poste d’ailier. Ce serait pas con d’y penser !

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
04 CF à 25m pour l’OM, c’est provoqué et tiré par Payet qui tente sa chance directement, le ballon passe le mur mais finit sa course à côté.
18 Le match est très haché, pas mal de fautes et déjà trois cartons distribués. On voit peu de foot.
24 Payet est trouvé entre les lignes, il change d’aile par une passe latérale à ras de terre pour Konrad, l’ailier olympien contrôle et décoche une frappe puissante… mais non cadrée !
30 Contre troyen, les visiteurs remontent le terrain sans soucis, Touzghar décale Biancone qui déborde sur la droite, il tente un tir puissant au premier poteau, Pau López détourne en corner.
MT :stop_sign: Prestation insipide de l’OM qui semble encore sans inspiration offensive. Il faut se réveiller !
50 Bon ballon dans le dos de la défense pour Lirola qui s’approche de la surface, mais il choisit la passe en raison du retour du défenseur sur lui, mais personne n’a suivi.
53 CF bien placé pour l’OM, Payet tente le tir direct une nouvelle fois, ça file au-dessus.
60 L’OM met plus de rythme dans la construction mais les occasions ne viennent pas, ça reste poussif dans les derniers mètres.
61 :warning: Servi sur une passe qui casse les lignes, Payet dévie immédiatement pour Milik lancé seul dans l’axe, il ouvre son pied pour conclure mais superbe parade du gardien qui sauve son équipe !
69 :arrows_counterclockwise: Dieng remplace Konrad.
71 :warning: Bon service en profondeur pour Lirola qui évite la sortie de la balle et glisse à Payet derrière lui, le centre du capitaine olympien est parfait pour Milik qui coupe de la tête, le gardien repousse le ballon au-dessus de sa barre !
74 :soccer: Servi au milieu de terrain, Payet se faufile entre trois joueurs adverses pour temporiser et lancer Lirola en profondeur, l’espagnol file seul au but et conclut parfaitement ! 1-0
78 Après un corner pas très bien préparé par l’OM, Rongier fonce vers l’avant avec le ballon et décoche une belle frappe de loin, mais c’est sur le gardien qui capte.
81 :arrows_counterclockwise: Gerson remplace Milik. Ok…
88 Bon contre à 4 contre 2 pour l’OM, Payet cherche Gerson au second poteau mais le contrôle du brésilien est manqué et le défenseur parvient à dégager !
90+3 Dernière opportunité du match, Dieng est lancé en profondeur, il tente de fixer le défenseur mais le dribble ne passe pas.
FIN :stop_sign: L’OM a enfin mis les intentions en deuxième période et ça passe, mais on ne se contentera pas de ça à chaque match…

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
PAU LÓPEZ 6 Une ou deux parades faciles à faire, on l’a surtout utilisé au pied où il n’a pas commis d’erreur manifeste.
RONGIER 5 Il a joué arrière droit en phase défensive comme offensive la majorité du temps, il a été appliqué mais pas très intéressant à la construction. Un peu plus hybride en seconde période, il a retrouvé de l’entrain et de la vitesse, sans toutefois briller.
SALIBA 5 Il a pris moins de risques que d’habitude ce qui ne fait pas de mal, mais on a également senti, du coup, qu’il était un peu bridé. Pas intraitable dans la défense, mais suffisamment solide pour éviter de subir des occasions.
ÁLVARO 6 Il fallait remettre un peu d’autorité et il l’a fait. Contrairement à ses dernières apparitions il n’a pas souffert dans les airs ou sur les duels. Propre et sérieux.
LUAN PERES 5 Lui aussi devait manger un peu plus la ligne de touche sur son côté, il n’a pas apporté offensivement et a été en difficulté quelques offensives troyennes. Il ne commet pas d’erreur ceci dit. Mais même si ce n’est pas le responsable, on ne peut pas parler d’un match convaincant.
GUEYE 4 Sa première période est plus que médiocre, il se met en faute avec son carton et n’a eu aucun impact à la récupération et a été lent pour les relances. Il a été plus vif en seconde période, mais on ne se contentera pas de ça.
GUENDOUZI 6 Là où je l’ai trouvé le meilleur c’est en toute fin de match quand il s’est plus libéré dans les déplacements. Avant ça, la volonté était là, la justesse présente même si on a vu mieux. Il reste précieux, mais on a vu meilleur match de sa part.
PAYET 7 Comment noter son match ? L’entente avec Milik a mis du temps à être trouvée sur le match, ses CPA sont quasiment tous pourris… Mais il offre trois balles de but, deux à Milik et la passe déc pour Lirola. Il est indispensable, même quand il n’est pas dans un grand soir.
LIROLA 6 Son but vient récompenser une deuxième période assez réussie. On l’a senti en-dedans encore en première période, il était pourtant bien alimenté sur son couloir. En deuxième, il a été plus concerné dans les appels et sa vitesse a fait du bien.
KONRAD 5 Les rares frissons de la première MT sont venus de lui, il semblait en jambes mais sous-exploité. Il était moins en vue en deuxième période. Mais ce n’est pas un mauvais match, il aurait fallu plus l’utiliser.
MILIK 4 Il a tenté de participer au jeu mais a été maladroit en première période, plus inspiré en seconde mais il ne conclut pas sur ses deux occasions. Dur de saluer le match mais on peut espérer avoir trouver une piste pour améliorer son utilisation…
 
DIENG On a mis du temps à le voir, puis quand les espaces se sont un peu plus libérés il a pu proposer de bons appels, il ne gère pas bien sa seule véritable opportunité en toute fin de partie.
GERSON Il est entré pour jouer sur le côté gauche. Pourquoi pas. Sans vitesse il n’a pas apporté les débordements espérés par Sampaoli, curieux ça ! Lui aussi bouffe son opportunité avec un mauvais contrôle.
LUIS HENRIQUE Il a permis d’offrir à Lirola une grande ovation du public, il est généreux ce Sampa ;)

CONTEXTE


Adversaire (3) : Je ne connais pas assez les capacités de cette équipe, mais ce n’était clairement pas un bon match. En retard, énervés, ils ont eu du mal à déstabiliser l’OM sur les contres. Et c’était plus ou moins leur seul plan…

Arbitrage (6) : Vu les fautes, le nombre de cartons est assez logique. Il n’est pas tombé dans certains coups de bluff, notamment des olympiens. Il a eu quelques coups de sifflets généreux qu’on méritait pas spécialement. Rien de décisif, mais pas un match excellent.


STATISTIQUES


OLYMPIQUE DE MARSEILLE :bar_chart: ES TROYES AC
56 Possession 44
14 Tirs 5
4 Cadrés 2
7 Corners 3
10 Fautes 17
1 :cj: 0 :cr: Cartons 4 :cj: 0 :cr:
Rongier (96) Ballons joués Biancone (72)

BUTS :soccer:   :bar_chart: TCC   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Payet 7
6
Ünder 5
Milik 4
Dieng 3 Guendouzi - Konrad - Payet
Guendouzi 2 Gerson
Gerson - Harit - Kamara - Lirola - [CSC] 1 Gueye - Harit - Lirola - Luan Peres - Rongier

Image d’illustration : création de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

5 « J'aime »

Antoine Kombouaré « On rentre à la maison avec un très bon point. J’espère qu’on le validera dans 4 jours face à Marseille. On doit être capable de leur marcher dessus »

Pour motiver les troupes. :podrick:

« Etre capable de leur marcher dessus », Kombouaré explique son expression envers l’OM

Au terme du match nul de Nantes à Lille (1-1) samedi, Antoine Kombouaré s’était tourné vers la réception de Nantes, mercredi (21h). Avec un langage guerrier: « On rentre à la maison avec un très bon point. J’espère qu’on le validera dans quatre jours face à Marseille. On doit être capable de leur marcher dessus. »

Ce lundi, l’entraîneur des Canaris a expliqué cette expression: « J’ai dit ça car c’est souvent l’expression des Marseillais ça, ‹ leur marcher dessus ›, donc je me suis un peu amusé. L’idée, c’est de faire un grand match. On n’a pas le choix. Si on veut espérer faire un bon résultat contre Marseille, il faudra être prêt à faire une grande performance. Quand je dis grande performance, c’est sur la durée. A Paris, on a joué une bonne deuxième mi-temps. En première mi-temps, on a été en souffrance. Là à Lille, on a fait une très bonne première mi-temps. En deuxième mi-temps, on a été un peu plus en difficulté. J’espère que contre Marseille, on sera capable de jouer 1h35, on va mettre les arrêts de jeu aussi. »

Source: rmc

Le match de la semaine peut être un petit tournant mine de rien.

Nice joue le PSG à l’extérieur, Rennes reçoit Lille, ils peuvent perdre des points. Le fait d’avoir l’habitude d’enchainer les matchs peut éventuellement nous donner un avantage dans la façon d’aborder le match à Nantes.

On joue ensuite Brest, Strasbourg et Reims. S’il y a un moment où Sampa ne doit pas déconner c’est dans petit rush avant la trêve…

Perdre des points contre Lille ? :hoho:

ça dépends y’aura bcp de recruteurs ? :sac:

On se fera éliminer par une Nationale 3 cette saison en Coupe de France :ztfcomeatme:

1 « J'aime »

Sampaoli sur Rongier à droite au lieu de Lirola : « Lirola est pour nous un latéral-ailier, il est meilleur off que def. On a Kamara ou Rongier qui peuvent le faire, mais sinon on n’a pas d’autres latéraux naturels pour ce poste. Notre effectif manque de profondeur »

On a perdu Sampa je crois, il a perdu la boule. :hoho:

jordan amavi GIF by Olympique de Marseille

ENFIN les journalistes demandent des explications concrètes, ça change du discours « mais non on joue bien » ou « on joue mal car je n’ai que des jeunes ».

Il fait enfin le constat de la difficulté de s’installer dans le camp adverse, par rapport au début de saison. Pour moi c’est à cause de ses changements tactiques, mais lui pense autre chose.

Mais en effet son discours n’a pas beaucoup de cohérence, il a choisit les joueurs pour un schéma spécifique, il a changé d’avis en 4 mois et il faut donc tout changer à nouveau.

Il ne manquait pas un ou deux joueurs en fin de mercato comme il semblait l’indiquer mais 4-5 si on veut s’adapter à tous les systèmes qu’il veut mettre en place, ce qui est stupide.

Dimanche, j’ai regardé une partie du match de Sassuolo contre l’Ac Milan et Maxime Lopez a été éblouissant, il était partout, omniprésent au milieu, juste techniquement. Quelle progression depuis son départ.

Mask Yes GIF by Teleraptor

La confiance doit aider, mais ses qualités il les avait déjà. On l’a surtout mal utilisé. Rudi et AVB l’éloignaient du jeu, en le faisant jouer trop haut ou sur un côté, alors qu’il devait être au coeur du jeu.

Pour eux c’était impossible car il fallait un profil de récupérateur. C’est comme leur obstination à foutre Payet ailier gauche, c’est stupide.

Avec Sampaoli ça aurait pu marcher, mais il est arrivé après. Et il aurait été capable de le faire jouer ailier gauche

1 « J'aime »

Et maintenant, on se tape la même chose avec Gerson, alors que c’est un tout autre staff. :hoho:

1 « J'aime »

Ouais c’est fou, chaque coach a des délires bizarres.

Sampaoli on pourrait éventuellement lui accorder le fait que le non départ de Duje et Kamara l’a forcé à adopter des plans, mais ça n’excuse pas les compos avec du Lirola ailier gauche, Gerson qui rentre pour jouer à ce poste, Luan Peres piston gauche contre Lille :stanley2:

Le samouraï, il nous l’a découpé deux fois", dit une personne, en réaction à un tacle en retard du joueur troyen sur Pape Gueye. « Il va faire des sushis », enchaîne une autre, dans cette séquence qui s’est déroulée à une dizaine de minutes de la fin de la rencontre.

Putain mais la débilité de certains…

:balkany3:

2 « J'aime »