🇫🇷 Olympique de Marseille - 21/22

Sampaoli

« Milik doit être heureux car il a marqué deux buts, on a gagné, un partenaire est rentré à sa place et a marqué aussi.

On a parfois l’impression que les joueurs cherchent des excuses pour ne pas être heureux. S’il n’est pas heureux, le problème vient de lui. Il devrait en parler avec quelqu’un d’autre mais pas avec moi…

La relation d’un coach avec ses joueurs est hermétique, c’est avec lui que je m’explique, on parle beaucoup avec lui aux entrainements. Il fait partie des tops joueurs à son poste, mais dans le jeu il peut mieux faire.

En tant que buteur, ce n’est pas le schéma idéal, mais il y a du développement à faire. Il a une très bonne finition, mais il peut ajouter plus à son jeu, notamment sa relation avec ses partenaires »

OK en fin de saison c’est Milk ou Sampaoli. Je vois pas Milik rester si Sampaoli reste

om

om2

Source: l’Equipe et la provence

2 « J'aime »

Ce qui me fait le plus délirer en fait, c’est d’avoir un entraineur qui adapte sa tactique « à chaque adversaire » comme il le dit (soit tactique, soit effectif, soit les deux), alors qu’on sait tous que ça va jouer regroupé et défensif pour contrer comme des salopes, surtout au Vél’. :hoho:

Et au final, l’équipe qui est dans la merde tactiquement et dans la construction et le jeu, bha c’est la notre puisqu’on change de tactique à chaque match et que les joueurs ont du mal.

Sampaoli est persuadé d’avoir besoin de changer de schema H24, comme si on avait une petite équipe qui se doit de choquer l’adversaire, parce qu’elle n’a pas le choix. Alors qu’avec notre effectif, on doit juste trouve un schema (allez, deux pour les bloc bas, au pire) qui fonctionne et s’y tenir.

Tu prends les 15 derniers matchs (avant cette farce contre Clermont, Gerson qui termine arrière gauche, Henrique arrière droit etc), pour la forme :

  • 3421 contre Brest
  • 3331 contre Moscou
  • 433 contre Strasbourg
  • 4141 contre Cannet
  • 343 contre Reims
  • 3421 contre Chauvigny
  • 433 contre Bordeaux
  • 433 contre Lille (première fois qu’on enchaine un schema)
  • 4141 contre Lens
  • 4231 contre Montpellier
  • 433 contre Lyon
  • 442 contre Angers
  • 433 contre Nice
  • 442 contre Metz
  • 433 contre Qarabag (Match annoncé comme terrible par Sampaoli)

Il se fout pas un peu de la gueule du monde ? :hoho: Et je ne parle même pas ses analyses lors des matchs… le mec est risible en lecture de jeu à chaud.

Les changements les plus cons les uns que les autres… c’est ça le grand tacticien ? :hoho: Sans le niveau individuel de certains joueurs qui savent des matchs, on est loin, très loin du podium je pense.

Bayo (Zedadka) :soccer: 13
Allevinah (Berthomier) :soccer: 84

La composition de Sampaoli n’a pas fait débat, la seule petite question portait sur l’animation en attaque. Payet en soutien de Ünder et Milik, ou formule en 433 classique avec Payet à gauche ? C’est cette deuxième solution qui a été choisie, avec toutefois quelques libertées accordées à Payet quand Kolašinac ou Gerson mangeaient la ligne.

Au-delà de la compo ce qui compte c’est l’intention. Et là on est plus perplexes. L’OM ne fait pas preuve de mauvaise volonté, on voit les joueurs tenter de mettre un peu de rythme, on se place haut, il y a des appels et des mouvements. Le tout est un peu téléphoné, un peu scolaire, mais c’est là.

Le soucis du début de match c’est que dès la perte du ballon, on se rend compte qu’il y a un soucis, Clermont arrive trop vite et trop facilement à se porter à l’attaque et ils trouveront la faille bien vite… Quand on a une équipe en face qui défend aussi bas d’entrée, le mieux est de ne pas se découvrir autant dès l’entame, surtout pour produire un jeu aussi inoffensif.

J’aime bien le terme de ronronner pour l’OM de Sampaoli mais ça ne représente pas bien le sentiment qu’on éprouve. Le ronronnement est joli, anti-dépresseur. Le jeu de cet OM, c’est une succession de passes dans le camp adverse pour accélérer 2 minutes après et perdre la balle car machin n’a pas compris l’appel de l’autre, truc fait un dribble à la con et perd la balle, un autre fait une passe en retrait mal ajustée qui force toute l’équipe de descendre de 20m pour refaire toute la procédure.

Il y a un côté somnolent par moments, et malgré quelques occasions prometteuses, on ne vibrera jamais vraiment dans le match. L’OM manquait d’inspiration dans les 30m adverses, Clermont avait un joli mur à nous proposer en face.

Le second but encaissé après un coaching discutable de Sampaoli en est anecdotique. L’OM a perdu son match dès l’entame. Et l’équipe laisse filer des points précieux dans la course au podium…

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
13 :soccer: Action rapide de Clermont, Zedadka est lancé en profondeur sur la droite, il centre pour Bayo dans la surface qui enchaîne directement par une frappe limpide, imparable pour Pau López… 0-1
30 Lirola est servi sur la droite, il élimine à l’aide d’une aile de pigeon et d’un petit contre favorable et peut ainsi déborder, il centre pour Ünder qui coupe devant tout le monde, mais il est contré au dernier moment par Zedadka !
38 Après un accrochage sur Guendouzi dans la surface, les olympiens protestent mais maintiennent la pression, interception dans le camp adverse et Payet est servi aux 20m, il élimine sur son contrôle et ouvre son pied droit pour la frappe, c’est détourné en corner par le gardien !
42 Corner pour l’OM, le ballon est renvoyé vers Gerson dans l’axe, sa première tentative est repoussée, le ballon lui revient dessus, il frappe du gauche, le ballon dévisse mais Milik dévie vers le but, c’est sur le gardien.
MT :stop_sign: Mou offensivement et friable à la perte de balle, l’OM a vite été puni et doit composer face à une belle muraille…
52 Kolašinac dévie involontairement un ballon dans la course d’un clermontois qui centre au sur Magnin qui effectue un contrôle orienté vers l’arrière pour s’ouvrir un angle de passe vers Zedadka sur la droite, la latéral tente sa chance, ça part au-dessus.
56 Caleta-Car sert Rongier dans l’axe, le milieu élimine sur son contrôle et frappe à ras de terre, le gardien dévie en corner !
57 Corner côté droit pour l’OM, le ballon est renvoyé par la défense sur Gerson qui choisit le centre au second poteau, Caleta-Car remise comme il peut, Guendouzi est battu dans les airs dans le duel aérien qui suit mais le ballon arrive sur Ünder qui contrôle et frappe instantanément, c’est contré par Djoco !
63 :arrows_counterclockwise: Dieng remplace Kolašinac.
65 Gerson joue latéral/milieu, Dieng est sur l’aile droite, Ünder est passé à gauche.
67 Corner de Payet, c’est à ras de terre, le ballon est dévié pour Guendouzi totalement seul à quelques mètres du but, sa frappe manque de puissance, c’est contré !
74 Servi dans l’angle de la surface, Ünder frappe du droit mais il est contré, le ballon revient sur Rongier qui frappe, le ballon passe juste à côté !
81 :arrows_counterclockwise: Luis Henrique remplace Lirola.
84 :soccer: Clermont obtient un corner sur une attaque timide, Berthomier trouve Allevinah au second poteau, il devance Gerson et trompe Pau López sur son coup de tête ! 0-2
89 :arrows_counterclockwise: Luan Peres remplace Gerson.
90 :warning: Kyei est lancé dans le dos de la défense, il déborde sur la droite et centre pour Khaoui seul face à Pau López, le gardien gagne le duel !
FIN :stop_sign: L’OM a eu des opportunités mais la réussite n’était pas là. Trop de joueurs ont été en-dessous. Défaite frustrante…

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
PAU LÓPEZ 5 Son placement en libéro n’a pas servi à grand chose sur ce match, il peut faire mieux sur le second but, mais évite le troisième d’une bonne parade.
LIROLA 5 Par rapport à jeudi, il y a du mieux, il a été plus agressif dans les duels et plus entreprenant offensivement. Il lui manque encore un peu plus de spontanéité dans ses enchaînements pour être plus tranchant encore.
SALIBA 4 La défense a du mal à contenir les maigres attaques de Clermont. On avait besoin de lui dans la construction, il a été plutôt prévisible et sans saveur.
ĆALETA-CAR 4 Comme pour Saliba, il n’a pas été maître de sa zone derrière et plutôt quelconque avec le ballon. Il a du mal à prendre le moindre risque…
KOLAŠINAC 4 Cette prestation est plus marquante que ses précédentes apparition mais on n’est pas plus avancés. On a vu un pied gauche fiable dans le jeu de passe. Par contre ses retours défensifs sont faiblards, ce qui pose problème quand on joue si haut.
RONGIER 4 Frustrant. J’ai trouvé son jeu sans ballon pour se démarquer décevants par moments, il joue trop en retrait encore. C’est con car il a montré de belles choses dans le jeu vers l’avant et les combinaisons.
GUENDOUZI 3 Il a été gêné par le pressing adverse et s’est trop vite dispersé. Plus gênant et surprenant, il n’a pas senti le jeu à de nombreuses reprises, manquant de bons appels de ses coéquipiers, foirant des combinaisons. Un match sans.
GERSON 4 Même s’il est battu sur le second but, on aura du mal à lui en vouloir, correct sans plus en première MT, il a haussé son niveau par la suite avant un repositionnement en milieutéral qui l’a achevé physiquement.
ÜNDER 4 Un des rares à réussir ses appels, il a finalement eu assez peu de bons ballons exploitables et a eu du mal à passer ses nombreux dribbles. Sans démériter, il ne laisse pas une impression majeure.
PAYET 3 Il doit hausser son niveau, s’il a quelques (rares) coups d’éclat, il a trop souvent disparu et ses CPA sont trop souvent inoffensifs.
MILIK 3 Il a peu de ballons exploitables certes, mais il a aussi eu du mal à gagner ses duels et hormis quelques décrochages en deuxième MT, on l’a peu vu, sauf pour râler.
 
DIENG Il a amené de la percussion au début, avant de se faire maîtriser par la défense adverse, comme les autres.
LUIS HENRIQUE Il est entré comme latéral droit offensif, on ne l’a pas vu.
LUAN PERES 26 minutes après avoir sorti son arrière gauche titulaire, Sampaoli fait entrer Luan Peres qui a eu le temps de foirer une passe aux abords de la surface.

CONTEXTE


Adversaire (6) : Bloc bas, solidaire, jeu en contre. C’est un classique, mais qui a été bien fait. Ajoutez à ça de la réussite avec des tirs contrés, quelques contres favorables heureux, et on a la recette pour une victoire au Vélodrome.

Arbitrage (5) : Il y a eu des frustrations sur des coups de sifflets, un éventuel penalty oublié (il y a contact, mais la décision n’est pas scandaleuse) et une attitude qui a l’air un peu hautaine. Mais rien qui ne flingue véritablement le match.


STATISTIQUES


OLYMPIQUE DE MARSEILLE :bar_chart: CLERMONT FOOT 63
65 Possession 35
18 Tirs 4
4 Cadrés 3
8 Corners 3
11 Fautes 9
2 :cj: 0 :cr: Cartons 2 :cj: 0 :cr:
Saliba (129) Ballons joués Gastien (95)

BUTS :soccer:   :bar_chart: TCC   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Milik 16
15
14
13
12
11
Payet 10
Ünder 9
8 Guendouzi - Payet
7
6
5 Gerson
Dieng - Gerson 4
Guendouzi 3 Konrad
Bakambu - Harit - [CSC] 2 Gueye - Lirola - Luan Peres - Ünder
Ćaleta-Car - Kamara - Lirola - Luis Henrique 1 Dieng - Harit - Kolašinac - Luis Henrique - Rongier

Image d’illustration : création de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

2 « J'aime »

om

Source: l’Equipe

On a encore fait une belle connerie. :sac:

1 « J'aime »

C’était sûr ça, en plus il me paraissait Sampa compatible dans le style, ça fout les nerfs.

Mais c’était mieux pour lui de partir, il était mal utilisé. Il reste peu décisif là bas mais ça leur pose moins de soucis, ici, comme souvent on est plus dur avec les minots.

Kamara on va le regretter pas mal aussi

Content pour Perrin, il a l’air de confirmer les bonnes choses qu’on voyait. On peut parfois s’enflammer, mais il paraissait vraiment mûr dans sa tête. Et après un début de saison difficile, il relève bien la tête. Ça a l’air d’être un bon gars en plus

C’est clair… :confused: On va absolument devoir recruter ou tenter Guendouzi au poste. Parce que ça fait trois fois que Rongier rate son match à ce poste.

Et Gueye, je le vois plus haut aussi, un peu au poste actuel de Gerson/Guendouzi.

Puis putain, voir le totem d’immunité de Guendouzi, ca fatigue un peu. (Aussi bien pour Sampa que dans la presse :hoho: hier ils l’ont tous noté au dessus de Gerson putain… a croire qu’on regarde pas le même match)


Bakambu*   Milik  
Payet Gerson Gueye Kamara Luan Lirola Balerdi Saliba
Lopez

*Voir Dieng titulaire à la place de Bakambu.

  • Dieng/Bakambu qui rentre à la 65è pour Bakambu/Dieng.
    • Voir Konrad ou Henrique si tu veux encore changer de système en plein match :no: :no:
  • Ünder qui rentre à 70è pour Gueye/Gerson
    • On passe à deux plus défensifs au milieu pour compenser.
    • Guendouzi qui rentre à la place de Gueye/Gerson au besoin.



Milik
Bak/Dieng               Ünder 
Payet Kamara G/G/G Luan Lirola Balerdi Saliba
Lopez

Merde. :no:

Après l’excellent résultat contre Angers, je me suis dit c’est bon Sampaoli a enfin compris que Milik avait besoin d’être associé avec quelqu’un autour de lui mais que n’est ni, Sampaoli continue a modifié ses tactiques match après match, le spécialiste de détruite ce qui a bien marché avant, je suis joueur je n’y comprends plus rien.

Hier soir, Gerson doit jouer ARG après la sortie de Kolo mais n’est pas Rongier qui veut et cela s’est retourné contre Sampaoli sur le 2ème but de Clermont car c’est lui qui est au marquage sur le 2ème but et ce n’est pas lui de défendre, normal c’est pas son rôle.

Henrique, il faut en parler un peu, il n’a pas dû tout le niveau et Sampaoli s’entête au lieu de mettre Bakambu par exemple.

Enfin , la pauvreté derrière le PSG sauve Sampaoli car nous sommes toujours dans la course mais même Strasbourg peut finir sur le podium. Je fais à Longoria afin de faire le bilan en fin de saison mais pour Sampaoli=Schizophrène.

T’es sûr de celle là ?

4 « J'aime »

manuel valls citation GIF by franceinfo

Source: l’Equipe et la provence

om

om1

Source: l’Equipe et la provence

Cette compo de l’équipe, elle prend 4 buts en 30 minutes.

2 « J'aime »

La prochaine victime se trouve dans cette liste :

  • :it: AS Roma
  • :netherlands: AZ Alkmaar
  • :netherlands: Feyenoord
  • :belgium: La Gantoise
  • :denmark: FC Copenhague
  • :switzerland: FC Bâle
  • :austria: Linz Ask
3 « J'aime »

Gueye (Payet) :soccer: 12
Guendouzi (Payet) :soccer: 77
Konrad (Ünder) :soccer: 90+2

Après une prestation décevante à la maison, l’OM avait une obligation de résultat ce soir. Une équipe très proche de l’équipe type est alignée pour assurer la qualif et peut-être reprendre confiance.

Quel bilan tirer de ce match ?

:ztfsaispas:

Dur à dire tant l’OM a souffert. C’était en partie volontaire, dans cette série de matchs, ça ne choque pas qu’on entre dans une forme de gestion, mais dès le quart d’heure de jeu c’est un peu chiant.

D’un autre côté il ne faut, je pense, pas sous-estimer l’énergie déployée par le Qarabağ sur ce match. En terme de pressing, d’appels, de mouvements et de variété de jeu, ils ont tout donné et ont asphyxié nos joueurs.

Avec un OM moins mobile, donc plus poussif à la relance, un jeu long inexistant et un duo Guendouzi-Payet qui (malgré les stats) n’a pas brillé, il est difficile de faire mieux.

Le côté positif ? Défensivement on a été solidaires à défaut d’être solides. Il y avait toujours un pied pour contrer, une course pour fermer un angle dangereux. Et Mandanda a rassuré sur ces deux matchs. Et dans les moments clés, l’équipe a été décisive, c’est ce qui nous manque parfois en championnat. Le début de match était ouvert et pouvait basculer des deux côtés ? Ça penche pour nous. Le Qarabağ relâche le pressing sur nos milieux et les espaces s’ouvrent ? On fait le break dans les 5 minutes.

Malgré les frustrations devant ce match, on ne peut pas dire que la gestion de cette phase a éré mauvaise, on a fait le job à la maison en faisant tourner, on a assuré au retour face à une équipe surmotivée et au-dessus physiquement. Ne faisons pas la fine bouche.

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
07 Contre pour le Qarabağ, Wadji est lancé dans le dos de la défense mais Mandanda le devance sur une bonne sortie. L’arbitre assistant avait levé son drapeau de toute façon.
09 Servi dans la surface, Gueye fait un contrôle orienté avant de chuter, l’arbitre ne dit rien, il y a un contact mais le sénégalais se laisse un peu tomber.
12 :soccer: Contre pour l’OM, Rongier réalise une belle transversale pour trouver Payet aux abords de la surface sur la gauche, ce dernier lance Gueye dans la surface sur une passe aveugle, le sénégalais tente sa chance dans un angle fermé et trouve le poteau rentrant ! 0-1
30 Depuis une dizaine de minutes, l’OM peine à tenir le ballon, les alertes sont là mais pas significatives pour le moment.
34 :x: Bayramov est lancé en profondeur sur la gauche, il centre au premier poteau, Wadji est un peu court et s’aide de la main pour marquer, l’arbitre n’a rien vu et se fait piéger ! Incroyable !
39 Après quelques minutes de tension, l’entraineur demande à Wadji des explications et ce dernier avoue son geste. Le but est annulé !
44 CF pour Qarabağ après une percée d’Ozobić coupée par Ćaleta-Car, Bayramov le tire directement, Mandanda bien placé peut repousser !
MT :stop_sign: L’OM a su faire la différence dans ce début de match ouvert avant de reculer et laisser le jeu à l’adversaire, ça tient, pour le moment…
49 L’OM est surpris sur un appel pourtant très téléphoné de Bayramov, le latéral centre en retrait pour Ozobić qui frappe, Ćaleta-Car contre sa tentative !
53 Vesovic cherche la merde à Bakambu qui le repousse, le joueur s’écroule en simulant de façon grotesque. L’arbitre décidément pas très malin se fait avoir et sanctionne l’olympien.
59 :arrows_counterclockwise: Ünder remplace Bakambu.
65 Corner pour Qarabağ, Medvedev parvient à contrôler le ballon dans la surface et décoche une frappe, il est contré !
70 Sheydaev profite d’un alignement défaillant et se retrouve lancé dans la surface, il croise son tir mais bute sur Mandanda !
74 Énième perte de balle dans nos 30m, Andrade intercepte un dégagement manqué de Dieng et décoche une grosse frappe, c’est juste au-dessus !
77 :soccer: Les espaces commencent à s’ouvrir quand on passe enfin le milieu de terrain, Payet décale Guendouzi dans l’axe, il ouvre son pied pour tenter le tir des 20-25m, le gardien est battu ! 0-2
82 :arrows_counterclockwise: Harit remplace Payet.
82 :arrows_counterclockwise: Lirola remplace Gueye.
82 :arrows_counterclockwise: Konrad remplace Dieng.
89 :warning: Guendouzi intercepte une très mauvaise passe venue du côté gauche du Qarabağ, il peut s’approcher de la surface et tenter sa chance face au gardien, mais cette fois, c’est repoussé par Gugeshashvili !
90+2 :soccer: Dernière offensive du match, Ünder repique depuis la droite et lance parfaitement Konrad parti dans le dos de la défense, l’ailier américain remporte son face-à-face ! 0-3
FIN :stop_sign: Après avoir longtemps souffert, l’OM a profité du coup de fatigue de ses adversaires et soigne ses stats.

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
MANDANDA 7 Même s’il y a finalement peu de tirs cadrés en face, il a su rassurer avec des sorties dans les pieds, quelques ballons aériens. Il n’a cédé que sur un but de la main. Deuxième perf réussie pour le portier.
RONGIER 6 Honnêtement, je n’ai pas tout aimé, notamment sur la gestion de l’espace dans son dos. Mais dans les duels, les interceptions et certaines relances, il a été très intéressant.
SALIBA 6 Solide dans les airs, assez vigilant pour dégager les ballons qui trainaient. Il n’a pas toujours donné l’impression d’avoir le dessus, mais il n’a pas cédé.
ĆALETA-CAR 6 Sa faute grossière aurait pu valoir un rouge avec un arbitre sévère, c’était vraiment stupide. Mais en dehors de ça, après quelques hésitations en début de match, il a été mordant et agressif pour contrer et repousser le danger.
LUAN PERES 4 Que lui arrive-t-il ? Assez médiocre défensivement, parfois d’une naïveté surprenante, il n’a pas fait bonne impression sur ce match. L’a-t-on usé à jouer latéral ou simple coup de mou ?
KAMARA 6 On a bien trop souffert pour que les notes s’envolent, mais Kamara est dans les joueurs les plus solides et fiables du match. On aurait aimé le voir plus en maîtrise sur les sorties de balle, mais il a été bien concentré défensivement.
GUENDOUZI 5 Il se dirigeait vers sa deuxième note sous la moyenne de suite, après une première MT presque correcte, il a eu du mal en seconde, il a perdu beaucoup de ballons et semblait prendre l’eau. Mais le relâchement des efforts en face lui permet de bien finir.
GUEYE 6 Il a fait une bonne première MT, il a su se projeter vers l’avant en amenant un plus, il a signé de belles interceptions et un joli but. La deuxième période a été plus dure, il s’est un peu entêté à chercher la faute, causant parfois du tort à l’équipe.
DIENG 5 Par rapport à Bakambu, il a eu des ballons exploitables, car ses appels ont été percutants, mais l’utilisation de ces ballons n’a pas été fantastique. Mais c’est demander beaucoup à un attaquant de pointe de formation.
PAYET 6 Il ne fait pas un grand match, il m’a rendu fou avec deux pertes de balles dans son camp en l’espace de quelques secondes en première MT. Mais il signe une belle première passe décisive, et décale simplement Guendouzi sur le second but. Parfois il n’est pas récompensé en terme de stats, parfois, ça sourit.
BAKAMBU 5 Il a été discipliné et volontaire mais on l’a peu vu sur le plan offensif, il n’a pas eu beaucoup de ballons intéressants.
 
ÜNDER Dans un OM privé de ballons, on a eu du mal à le voir au début, mais dès que les espaces s’ouvrent, il fait la différence.
HARIT C’est le premier à m’énerver à certains moments, mais je pense qu’il mérite plus de temps de jeu sur certains matchs où l’équipe a besoin de sang neuf. Son entrée est courte mais très correcte, il a réussi la grande majorité de ses passes et ça a fait du bien pour user l’adversaire.
LIROLA Qarabağ avait lâché ses efforts, c’était forcément plus simple pour défendre. Hormis un HJ un peu frustrant, il a aidé Ünder à animer le couloir droit en fin de match et mieux tenir le ballon.
KONRAD Dans ce genre de scenario son profil semble parfait pour les contres, on aurait pu le voir entrer plus tôt. Mais ce bout de match a suffit pour qu’il lance un bon appel et vienne planter le troisième but.

CONTEXTE


Adversaire (6) : Leur coach est un modèle, en terme de fair play et de jeu, il a monté une bien belle équipe. Pendant 75 minutes ils ont tout donné et su varier leur jeu pour se montrer menaçant de partout. Il a manqué de l’efficacité et un meilleur gardien. Concernant l’attitude de ses joueurs par contre…

Arbitrage (4) : Ne pas voir la main n’est pas un problème, ça arrive, malgré trois paires d’yeux, mais l’annulation du but après quelques discussions sauve bien son match tout de même. Sa gestion des cartons et provocations m’a semblé très moyenne, il était frustrant plus que mauvais.


STATISTIQUES


QARABAǦ FUTBOL KLUBU :bar_chart: OLYMPIQUE DE MARSEILLE
56 Possession 44
19 Tirs 6
2 Cadrés 5
14 Corners 1
20 Fautes 8
3 :cj: 0 :cr: Cartons 5 :cj: 0 :cr:
Medina (95) Ballons joués Rongier (69)

BUTS :soccer:   :bar_chart: TCC   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Milik 16
15
14
13
12
11
Payet 10 Payet
Ünder 9
8 Guendouzi
7
6
5 Gerson
Dieng - Gerson - Guendouzi 4
3 Konrad - Ünder
Bakambu - Harit - [CSC] 2 Gueye - Lirola - Luan Peres
Ćaleta-Car - Gueye - Kamara - Konrad - Lirola - Luis Henrique 1 Dieng - Harit - Kolašinac - Luis Henrique - Rongier

Image d’illustration : création de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

2 « J'aime »

Y’a que la Roma que j’aimerai éviter, tout le reste n’a rien d’insurmontable.

Prêt à tout Guendouzi :hoho:

2 « J'aime »