đŸ‡«đŸ‡· Olympique de Marseille - 21/22

Le mec a payĂ© une agence de communication pour se faire de la pub ou j’ai mal compris ? :trump:

« C’est x bĂ©bé » a Ă©tĂ© utilisĂ© par quelques joueurs aprĂšs un bon match contre nous, pour chambrer.

Pour l’instant, ils l’ont tous bouffĂ© en pleine gueule au retour ou mĂȘme avant.

2 « J'aime »

Comme l’OM aprùs ce fabuleux changement de siùge dans le stade :dsk:

Incroyable, un joueur a été décisif au match aller puis pas bon au match retour.

On a mangé une bonne vingtaine de match sans victoire avec Sainté aprÚs cet épisode :sob:

62 :soccer: Ndoye (Esposito)
Ünder (Gerson) :soccer: 74
Rongier (Guendouzi) :soccer: 90+3

L’OM mĂ©ritait de l’emporter plus largement au match aller et on a failli le payer cher. Pourtant l’OM a bien abordĂ© ce match je trouve. MĂȘme si j’ai des petits doutes sur la compo, l’insistance de Luan Peres en latĂ©ral, Harit plus isolĂ© sur la gauche par exemple, il y a un dosage des temps de jeu qui est cohĂ©rent je trouve. Et le plan Ă©tait pas mal. Sans dĂ©laisser totalement le ballon, l’OM a mis une Ă©quipe pour jouer des actions rapides avec un Bakambu plus mobile. Et ça a failli marcher Ă  plusieurs reprises dans nos temps forts de la premiĂšre pĂ©riode.

Malheureusement Bakambu manque de rĂ©ussite avant de bouffer une occasion
 occasion qui arrive juste aprĂšs un penalty manquĂ© par Harit. Penalty qui « sauve » sans doute le joueur fautif d’un carton rouge qui aurait dans tous les cas du ĂȘtre donnĂ© tant la faute est grossiĂšre et risquĂ©e pour la victime. Bref, niveau frustration on fait difficilement pire.

AprĂšs la pause, l’OM remet le pied sur le ballon et semble mieux maĂźtriser son sujet mais dans le mĂȘme temps, on a beaucoup moins d’opportunitĂ©s intĂ©ressantes, et on se fait assez vite surprendre finalement. L’OM est menĂ© 1-0 et le temps est limitĂ© pour Ă©viter la prolongation.

Heureusement le second souffle apportĂ© par Gerson est payant, l’équipe a su se montrer patiente sans se jeter bĂȘtement Ă  l’attaque et la solution a fini par venir, naturellement.

DerriĂšre, il y aura quelques frissons mais l’OM ne concĂšde pas d’occasion franche et l’entrĂ©e de Kamara a aidĂ© le milieu Ă  garder son sang froid. Les minutes dĂ©filent et la qualif, Ă©triquĂ©e, se dessine. Dans le temps additionnel, alors que Sampaoli renforce sa dĂ©fense en prĂ©vision d’un dernier assaut, c’est l’OM qui surprend son monde avec un but de Rongier. But qui rĂ©compense deux choses. DĂ©jĂ  l’OM mĂ©ritait la victoire et c’est apprĂ©ciable de finir ce match lĂ -dessus, ensuite Rongier ne l’a pas volĂ©, Ă©tant le meilleur olympien avant cette action.

L’OM n’a pas brillĂ©, mais l’OM a bien abordĂ© ce match retour, et mĂȘme si tout ne s’est pas passĂ© comme prĂ©vu, le rĂ©sultat a Ă©tĂ© au bout finalement, la soirĂ©e est rĂ©ussie.

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
09 TrĂšs belle sortie de balle du collectif olympien, cela se termine par une ouverture de Guendouzi vers Gueye qui s’avance et tente sa chance de 25m, c’est repoussĂ© par le gardien, Harit a suivi et il est contrĂ© !
14 Corner pour Bùle, il est rentrant et Mandanda doit boxer sur sa ligne, le ballon reste dans les pieds suisses, Millar frappe au premier poteau également, Mandanda détourne en corner.
20 BĂąle construit sur la droite, Espisito est servi aux abords de la surface, il frappe mais Mandanda repousse !
26 Belle passe de Gueye pour Bakambu lĂ©gĂšrement excentrĂ© sur la droite, il frappe en force au milieu du but, le gardien repousse, l’olympien est Ă  l’affĂ»t et place un bon coup de tĂȘte, le gardien se dĂ©tend Ă  nouveau pour dĂ©tourner en corner !
31 Chalov est lancĂ© dans le dos de la dĂ©fense, couvert par Saliba mais Ćaleta-Car effectue un gros retour pour Ă©viter le face-Ă -face !
33 :warning: Contre pour l’OM, Bakambu lance Harit qui file seul au but, mais il se fait dĂ©couper par Burger par derriĂšre ! Le pĂ©nalty est plus que logique mais le carton jaune donnĂ© est surrĂ©aliste.
35 :x: Harit se charge de le transformer, il tire Ă  ras de terre, le gardien repousse ! Bakambu a suivi mais frappe au-dessus Ă  quelques mĂštres du but !
37 Semelle de Ndoye sur Rongier, le suisse ne prend rien, Sampaoli prend un jaune.
MT :stop_sign: L’OM a bien commencĂ© et bien fini, aurait du ouvrir le score, on reste donc sous la menace de BĂąle.
52 LancĂ© depuis la droite, Ünder s’appuie sur Bakambu et se trouve bien placĂ© dans la surface, mais le turc ne tente pas sa chance au dĂ©but de l’action et finit par glisser en voulant crocheter en bout de course, dommage.
56 Esposito est servi Ă  droite, il cherche Burger plus axial, le nĂ©erlandais repique et frappe fort, c’est cadrĂ© mais Mandanda repousse.
57 Ćaleta-Car est au duel avec Burger dans la surface, s’il touche le ballon en premier il accroche aussi la cheville, on s’en sort bien.
61 Guendouzi lance Bakambu dans le dos de la défense, le tir est cadré mais bien repoussé par le gardien qui a couvert son angle.
62 :soccer: Ndoye dĂ©borde sur la droite et centre, c’est trop long, mais les suisses gardent la possession, Espiosito fixe Lirola et centre au second poteau pour Ndoye qui coupe d’une tĂȘte plongeante, Mandanda est battu
 1-0
63 :arrows_counterclockwise: Gerson remplace Harit.
63 :arrows_counterclockwise: Milik remplace Bakambu.
73 :arrows_counterclockwise: Kamara remplace Lirola.
74 :soccer: Bon appel de Gerson sur la gauche, il tente un dribble qui est bloquĂ© mais Luan Peres lui redonne le ballon. Le brĂ©silien se met sur son pied gauche pour centrer, c’est au second poteau pour Ünder qui reprend de volĂ©e et trompe le gardien ! 1-1
90+2 :arrows_counterclockwise: Balerdi remplace Ünder.
90+3 :soccer: Luan Peres obtient un corner, et juste aprĂšs le changement, la dĂ©fense a l’air dĂ©concentrĂ©e, Gerson et Guendouzi combinent et le second a de l’espace le long de la ligne, il centre en retrait pour Rongier qui ouvre parfaitement son pied et dĂ©livre l’OM ! 1-2
FIN :stop_sign: L’OM s’est fait peur malgrĂ© une deuxiĂšme pĂ©riode mieux maĂźtrisĂ©e, mais la rĂ©action a Ă©tĂ© belle et la qualif est au bout !

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
MANDANDA 6 Il n’a pas fait de faute, mais je l’ai trouvĂ© un peu hĂ©sitant sur les sorties aĂ©riennes. Mais c’est un dĂ©tail et il ne peut pas grand chose sur le but.
LIROLA 3 Sur quelques montées on a retrouvé un peu de spontanéité qui laisse entrevoir des progrÚs, malheureusement il a été plus que moyen sur le plan défensif et cela ternit nettement sa prestation.
SALIBA 5.9 Les 95% du temps, il fait un match propre, sĂ©rieux, concentrĂ©, appliquĂ©. Mais il a de trĂšs courtes absences au marquage ou sur une sortie de balle par exemple qui peuvent faire mal. C’est un peu frustrant du coup mais nos exigences sont Ă©levĂ©es.
ĆALETA-CAR 6 Moins flamboyant que Saliba dans tous les domaines, mais il a Ă©tĂ© un peu plus fiable et auteur de quelques interventions prĂ©cieuses. Il revient bien ces derniers temps.
LUAN PERES 4 Il est volontaire mais reste assez limitĂ© sur le plan offensif. DĂ©fensivement je l’ai trouvĂ© un peu trop loin des centreurs, et de façon rĂ©guliĂšre, il a montrĂ© qu’il pouvait trĂšs bien dĂ©fendre en un contre un en plus.
RONGIER 8 Avant mĂȘme son but c’était pour moi le meilleur olympien. Il a Ă©tĂ© trĂšs bon dans les sorties de balle et combinaisons en premiĂšre MT. Solide Ă  la rĂ©cupĂ©ration tout le match, il change de poste en fin de match sans sourciller.
GUENDOUZI 6 Toujours aussi disponible et provocateur de fautes, il reste un peu plus brouillon par moments, on l’a connu plus adroit avec le ballon en dĂ©but de saison. Mais il est toujours indispensable.
GUEYE 7 Avec Rongier c’était le meilleur olympien pour moi, puissant, juste et avec un nombre limitĂ© de fautes, il avait en plus un excellent pied gauche. Sauf vers la fin de match oĂč il a mal ajustĂ© la puissance et la prĂ©cision de ses transmissions.
ÜNDER 6 AprĂšs un dĂ©but de match trĂšs encourageant il a disparu un bon moment. Il s’est remis dans le match sur des retours rageurs et quelques combinaisons avant d’attendre son heure. Il permet Ă  l’OM de se libĂ©rer avec son but vital. Il est souvent dĂ©cisif quand mĂȘme !
HARIT 4 Il y a eu de bonnes choses en dĂ©but de match, des projections vers l’avant intĂ©ressantes, un penalty provoquĂ©, mais il l’a ratĂ© et derriĂšre il a Ă©tĂ© plus brouillon avec le ballon.
BAKAMBU 5 C’était beaucoup mieux sur les combinaisons et sur les attaques rapides il a su se crĂ©er des opportunitĂ©s, malheureusement il en bouffe, particuliĂšrement le rebond sur le penalty.
 
MILIK Une poignĂ©e de ballons Ă  jouer aux abords de la surface adverse, mais rien de croustillant, on l’a peu vu.
GERSON Lui par contre on l’a vu, et vite. Il a multipliĂ© les appels pour faire parler sa puissance et sa rĂ©sistance dans les duels. Mais aussi son pied gauche avec cette trĂšs belle passe dĂ©cisive pour Ünder !
KAMARA Sans reprocher quelque chose aux milieux prĂ©sents, il a remis un peu d’ordre Ă  un OM qui perdait peut-ĂȘtre un peu de luciditĂ©, il a bien orientĂ©, aidĂ© en dĂ©fense. Sans Ă©clats, mais avec sĂ©rieux.
BALERDI Il entre une minute, s’embrouille, prend un jaune. Contrat rempli :sac:

CONTEXTE


Adversaire (4) : Alors qu’ils montraient de bonnes choses, ils ont eu une crise de nerf inexplicable qui aurait du amener un carton rouge en plus du penalty. Ils se sont accrochĂ©s au mental car on a senti que le physique suivait moins en deuxiĂšme MT, mais ils craquent somme toute logiquement.

Arbitrage (3) : Des erreurs, des deux cĂŽtĂ©s mais il faudra m’expliquer comment ces deux gros tacles par derriĂšre ne donnent pas plus que carton jaune. En plus d’ĂȘtre une erreur, ça valide la violence et les risques de blessures



STATISTIQUES


FC BÂLE :bar_chart: OLYMPIQUE DE MARSEILLE
43 Possession 57
7 Tirs 14
6 Cadrés 8
3 Corners 8
19 Fautes 12
4 :cj: 0 :cr: Cartons 5 :cj: 0 :cr:
Tavares (90) Ballons joués Rongier (81)

BUTS :soccer:   :bar_chart: TCC   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Milik 19
18
17
16
15
14
13
12
Payet - Ünder 11
10
9 Guendouzi
8 Payet
7
6 Gerson
Gerson 5
Dieng 4
Guendouzi - Harit 3 Konrad
Bakambu - [CSC] 2 Gueye - Harit - Lirola - Luan Peres - Ünder
Ćaleta-Car - Kamara - Lirola - Luis Henrique - Rongier 1 Dieng - Kolaơinac - Luis Henrique - Milik - Pau López - Rongier

Image d’illustration : crĂ©ation de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

2 « J'aime »

C’est pas pour lui le jaune apparemment, mais ca m’a fait marrer aussi. :hoho:

J’ai trouvĂ© bizarre aussi, le site de l’UEFA avait gardĂ© le carton aprĂšs le match donc j’ai laissĂ© le commentaire comme ça. Y avait rien d’autre Ă  dire de toute façon :ihihi:


J’ai fait un test des couleurs annoncĂ©es par FootyHeadlines et avec aussi Cazoo comme sponsor annoncĂ©. J’ai vu un tweet avec l’ancien logo (fait par Adidas), je n’étais plus Ă  ça prĂšs.

1 « J'aime »

Si seulement le futur maillot pouvait ĂȘtre si beau.

Il savate bien là. Mais CAZOO sera dans une couleur à la con j’imagine. :no:

Bienvenue à l’olympique de Tottenham.

2 « J'aime »

Exactement! J’espĂšre vraiment qu’ils vont revenir sur des couleurs qui sont plus identitaires du club
bien que le maillot soit superbe, ça ne reprĂ©sente en rien l’Olympique de Marseille et son maillot « home »
Ou alors l’idĂ©e est de revenir Ă  ce qui se faisait avant les annĂ©es 90 et dans ce cas il faudrait revoir le logo, si c’est le cas je valide

1 « J'aime »

C’est les couleurs historiques du club je crois. Je me souviens des maillots « zoo de Marseille » comme ça.

Oui tout à fait ! Mais les couleurs historiques avec le logo moche des années 2000 ça va pas du tout ensemble je trouve

om


Source: l’Equipe

Dormir aprùs ça
 je dois me lever à 6h demain. :hoho:

colton underwood GIF by The Bachelor

1 « J'aime »

4h30 pour moi :affleck:

45+3 :soccer: Milik (pen)
90+2 :soccer: Bakambu (Gerson)
Lemina (Kluivert) :soccer: 90+2

en voyant les noms alignĂ©s, on a pris peur, l’OM joue encore sans latĂ©raux sur le papier, mais il y en aura forcĂ©ment dans le schĂ©ma, non ?

Bah en fait pas vraiment. C’est encore un systĂšme trĂšs fluide qui pourrait se dessiner en 3241 en phase offensive, avec Payet et Gerson qui peuvent permuter (ou avec un Gerson un cran plus bas si on compare Ă  Ünder de l’autre cĂŽtĂ©), et cela se transforme en 541 en phase dĂ©fensive (placĂ©e) avec Rongier Ă  droite, Gerson Ă  gauche et une ligne Payet-Gueye-Guendouzi-Ünder au milieu.

Et
 ça marche pas trop mal. Dans un premier temps grĂące Ă  une confisquation du ballon par les olympiens, mais aussi un bon pressing collectif et un quadrillage du terrain qui vise Ă  avoir une supĂ©rioritĂ© numĂ©rique partout sur les seconds ballons. En gros, seule la pointe de l’attaque est vide. Car il y a finalement assez peu de projection et les ailiers sont un peu trop loin pour venir soutenir Milik.

Il y a sans doute d’autres bonnes raisons Ă  tout ça, mais cela se traduit par une domination du jeu de l’OM mais finalement assez stĂ©rile. Comme souvent il faut compter sur un Ünder qui repique pour avoir le petit grain de folie, et ici c’est un penalty obtenu aprĂšs un contrĂŽle manquĂ©.

L’OM menant Ă  la pause, c’est souvent le dĂ©but des emmerdes, on s’attend Ă  un retour tout mou et l’OM qui abandonne toute ambition. Et cela a Ă©tĂ© partiellement vrai, mais ça s’est fait avec un quart d’heure de retard, et avec quelques bonnes excuses.

La fatigue du match de jeudi, le cĂŽtĂ© droit niçois frais et flippant avec Atal et Kluivert et des attaquants en nombre. L’OM doit calculer ses coups et gĂ©rer ses efforts. Cela amĂšne des frustrations sur des contres, forcĂ©ment, mais pour Ă©viter de prendre l’eau c’était sans doute nĂ©cessaire.

Le coaching olympien a Ă©tĂ© bon Ă  mon sens mais trop tardif. L’entrĂ©e de KolaĆĄinac par exemple a permis de soulager Gerson et Payer qui avaient moins de responsabilitĂ©s dĂ©fensives, mais ça aurait pu ĂȘtre fait 5-10 minutes plus tĂŽt. Alors que l’OM arrivait enfin Ă  sortir un peu plus, l’entrĂ©e de Bakambu a remis de la verticalitĂ©, mais ça aurait pu ĂȘtre fait plus tĂŽt Ă©galement.

Ces deux entrées ont été payantes et le résultat est au bout, mais beaucoup de choses sur ce match se sont joués à des petits coups de bol aussi. Un ballon légÚrement dévié qui passe juste à cÎté, une hésitation de coaching qui ne vient pas nous punir. On a marqué le 2-0 juste à temps.

AprĂšs s’ĂȘtre remis la tĂȘte Ă  l’endroit en urgence ces 10 derniers jours, l’OM remporte un match dĂ©cisif dans la douleur. Les signaux sont positifs, mais on est encore loin d’ĂȘtre serein pour pouvoir ĂȘtre confiants. Il faudra confirmer aprĂšs la trĂšve !

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
08 Bon dĂ©but de match de l’OM qui s’installe dans le camp niçois, presse haut mais hormis un tir de Duje qui s’envole, pas de possibilitĂ©, encore.
24 :warning: Combinaison sur la gauche pour Nice, Bard qui a lancé le une-deux est à la conclusion et centre devant le but, Stengs vient couper mais tire juste à cÎté !
26 Et la rĂ©ponse de l’OM est rapide. CF lointain, Payet cherche Saliba au second poteau, le jeune dĂ©fenseur parvient Ă  placer son coup de tĂȘte Ă  ras de terre, Benitez repousse ! Milik a suivi mais il est bien gĂȘnĂ© au moment de frapper Ă  son tour.
39 Long ballon vers Ünder qui rĂ©alise un contrĂŽle parfait en extension et dĂ©cale Payet, le capitaine tente sa chance de 25m, ça file au-dessus.
45 L’OM rĂŽde Ă  l’entrĂ©e de la surface, Ünder s’appuie sur Payet qui lui remet dans la course, le turc manque son contrĂŽle mais parvient Ă  devancer Tobido qui lui prend la jambe, aprĂšs une seconde d’hĂ©sitation l’arbitre indique le point de penalty. Qui sera confirmĂ© Ă  la VAR.
45+3 :soccer: Milik se présente devant Benitez incainvu depuis 5 matchs, et le prend à contre-pied ! 1-0
MT :stop_sign: Le match est rythmĂ© mais cadenassĂ©, l’OM a fait la diffĂ©rence en toute fin de pĂ©riode, ça tombe au bon moment !
48 :x: AprĂšs une passe manquĂ©e de Payet, les niçois ont le contre, Stengs est lancĂ© en profondeur, il trouve Gouiri qui dĂ©cale Delort sur sa gauche, l’attaquant marque au ras du poteau, mais Stengs Ă©tait HJ en dĂ©but d’action.
55 AprĂšs une passe d’Ünder contrĂ©e, Gueye reçoit le ballon et dĂ©coche une frappe sĂšche que repousse Benitez, Milik a suivi et pique le ballon, il prend la direction du but mais Todibo intervient au dernier moment. Le polonais Ă©tait de toute façon HJ.
62 Nice obtient un corner surrĂ©aliste aprĂšs une main grossiĂšre et volontaire de Delort. Heureusement ça ne donne rien

62 Mais aprĂšs un contre olympien avortĂ© par Amavi, Nice se prĂ©sente Ă  nouveau aux abords de la surface, Gouiri ouvre son pied dans l’angle de la surface, ça file Ă  cĂŽtĂ© !
71 :warning: Thuram accĂ©lĂšre dans l’axe et sert Delort dans le dos de la dĂ©fense, il est face Ă  Pau LĂłpez qui gagne son duel !
73 Les niçois rĂ©clament un penalty, centre plongeant vers Delort qui s’écroule aprĂšs un contact avec Saliba. L’arbitre ne dit rien et la VAR confirme. Il y a bien contact, mais il vient le chercher.
74 :arrows_counterclockwise: Harit remplace Ünder.
75 Servi sur la gauche, Gouiri repique et tente une frappe à ras de terre, ça passe juste à cÎté !
77 AprĂšs deux possibilitĂ©s de contre olympien qui ne donnent rien, c’est Nice qui amĂšne une nouvelle frayeur, Kluivert centre sur Dolberg qui contrĂŽle et enchaine par une frappe, c’est dĂ©viĂ© et ça part juste Ă  cĂŽtĂ© !
78 :arrows_counterclockwise: Kolaơinac remplace Milik. Payet se place en pointe, Gerson monte d’un cran.
81 Rongier et Harit combinent sur la droite, le second cherche ensuite Payet qui profite de l’appel du marocain pour changer de piste et glisser en retrait à Guendouzi, le milieu olympien tente sa chance mais le ballon s’envole.
87 :arrows_counterclockwise: Balerdi remplace Gueye.
87 :arrows_counterclockwise: Bakambu remplace Payet.
89 :soccer: L’OM combine bien sur la gauche et joue enfin un contre sĂ©rieusement, Gerson est lancĂ© sur la gauche et centre parfaitement pour Bakambu qui place bien son coup de tĂȘte, l’OM est libĂ©rĂ© !!! 2-0
90+2 :soccer: CF excentré pour Nice, Kluivert centre devant le but, Lemina surgit, oublié par la défense et devance Pau López un peu statique
 2-1
FIN :stop_sign: FatiguĂ© et bousculĂ© par Nice, l’OM a souffert mais se libĂšre avant de connaĂźtre un dernier frisson, c’était dur mais l’OM l’emporte !

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
PAU LÓPEZ 6 Il peut mieux faire sur le but encaissĂ© mais il gagne un face Ă  face dĂ©cisif Ă  l’heure de jeu. Sinon les situations chaudes sont surtout passĂ©es Ă  cĂŽtĂ© du but.
SALIBA 6 Il a longtemps Ă©tĂ© l’un des meilleurs olympiens mais sur les centres venus de la droite en deuxiĂšme MT, il a Ă©tĂ© trop souvent battu ou statique. On s’est fait peur.
KAMARA 6 Il fait une trĂšs bonne premiĂšre pĂ©riode, pleine d’intelligence et sĂ©rĂ©nitĂ©. AprĂšs l’heure de jeu, il a Ă©tĂ© en difficultĂ©, il ne gagnait plus beaucoup de duels. La fin de match arrive Ă  temps.
ĆALETA-CAR 6 Il a fait preuve de sang froid, sauf sur son tacle Dujien le long de la touche qui lui vaut un jaune logique. C’est sans doute le dĂ©fenseur qui souffre le moins en fin de match, il a rassurĂ© dans l’ensemble.
RONGIER 5 J’ai bien aimĂ© sa premiĂšre MT, en homme de l’ombre il a dĂ©fendu sĂ©rieusement et servi de relais trĂšs simple. Dans les projections et certains duels on aurait aimĂ© le voir un peu plus, il a Ă©tĂ© plus discret que ses partenaires.
GUEYE 6 Avec Saliba et Gerson, il Ă©tait pour moi dans le top des joueurs de la premiĂšre heure. Physique, adroit, intelligent, il a rĂ©cupĂ©rĂ© pas mal de ballons et Ă©tĂ© plus qu’intĂ©ressant Ă  la construction. Mais aprĂšs 60 minutes, il a eu un gros coup de mou.
GUENDOUZI 6 C’est un nouveau Guendouzi depuis un mois, toujours aussi remuant et prĂ©cieux mais plus brouillon, il y a quelques transmissions qui auraient pu ĂȘtre plus justes, mais le bilan reste positif.
PAYET 5 On a eu un Payet discipliné mais avec du déchet. Il y a eu de bons gestes, évidemment, mais aussi des passes importantes qui ne sont pas justes, des pertes de balle frustrantes aussi.
ÜNDER 6 Encore dĂ©cisif en provoquant un penalty, il a Ă©tĂ© plus inconstant en dehors de ça et gĂąche quelques bonnes opportunitĂ©s en deuxiĂšme MT.
GERSON 7 Sans doute le plus constant du match, il a Ă©tĂ© trĂšs costaud et juste techniquement. Il a aussi trĂšs bien dĂ©fendu
 pendant un peu plus d’une heure. AprĂšs les entrĂ©es d’Atal et Kluivert il a souffert et le changement du coach l’a soulagĂ©. Cela lui permet d’attaquer l’action pour le 2-0.
MILIK 6 Il a deux opportunités, il marque le penalty et pique bien devant Benitez (mais il était HJ). Une participation au jeu en premiÚre, il a été sevré de ballons en deuxiÚme MT.
 
HARIT Il a amenĂ© du sang neuf qui a fait du bien sur quelques sorties de balles, dommage qu’il manque la passe clĂ© sur un bon contre !
KOLAƠINAC Son entrée a été importante pour moins souffrir dans ce couloir, pari réussi, avec quelques interventions rugueuses mais propre du bosnien.
BALERDI Je n’ai pas en tĂȘte une action particuliĂšre le concernant. Son entrĂ©e n’a pas permis d’avoir un clean sheet en tout cas malheureusement.
BAKAMBU Son entrĂ©e a Ă©tĂ© trop tardive Ă  mon goĂ»t (mĂȘme si je comprends le souhait de garder Payet en relais aussi longtemps, ce n’était tout simplement plus efficace), mais cela a Ă©tĂ© suffisant pour avoir une opportunitĂ© de contre et la conclure parfaitement, parfait !

CONTEXTE


Adversaire (5) : Un Nice Ă  deux visages, gĂȘnĂ© par le plan olympien, timide en premiĂšre, ils ont tardĂ© Ă  se rĂ©veiller mais le rĂ©veil a Ă©tĂ© violent. Ils ont manquĂ© de rĂ©ussite, de justesse et peut-ĂȘtre un peu de justice aussi avec un penalty sifflable.

Arbitrage (4) : Citons le positif, il a gardĂ© son sang froid dans un match difficile Ă  arbitrer. Mais il y a quand mĂȘme pas mal d’erreurs et frustrations. Le penalty potentiel pour Nice, la main de Delort ignorĂ©e, le coup de genou de Kluivert, quelques fautes donnĂ©es gentiment des deux cĂŽtĂ©s un moment, puis des coups de sifflets qui ne sont plus donnĂ©s. C’était un peu curieux et dans l’ensemble pas brillant.


STATISTIQUES


OLYMPIQUE DE MARSEILLE :bar_chart: OGC NICE
56 Possession 44
13 Tirs 9
6 Cadrés 3
3 Corners 2
12 Fautes 11
2 :cj: 0 :cr: Cartons 1 :cj: 0 :cr:
Ćaleta-Car (80) Ballons jouĂ©s Todibo (83)

BUTS :soccer:   :bar_chart: TCC   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Milik 20
19
18
17
16
15
14
13
12
Payet - Ünder 11
10
9 Guendouzi
8 Payet
7 Gerson
6
Gerson 5
Dieng 4
Bakambu - Guendouzi - Harit 3 Konrad
[CSC] 2 Gueye - Harit - Lirola - Luan Peres - Ünder
Ćaleta-Car - Kamara - Lirola - Luis Henrique - Rongier 1 Dieng - Kolaơinac - Luis Henrique - Milik - Pau López - Rongier

Image d’illustration : crĂ©ation de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

3 « J'aime »