🇫🇷 Olympique de Marseille - 21/22

C’est les couleurs historiques du club je crois. Je me souviens des maillots « zoo de Marseille » comme ça.

Oui tout à fait ! Mais les couleurs historiques avec le logo moche des années 2000 ça va pas du tout ensemble je trouve

om


Source: l’Equipe

Dormir après ça… je dois me lever à 6h demain. :hoho:

colton underwood GIF by The Bachelor

1 « J'aime »

4h30 pour moi :affleck:

45+3 :soccer: Milik (pen)
90+2 :soccer: Bakambu (Gerson)
Lemina (Kluivert) :soccer: 90+2

en voyant les noms alignés, on a pris peur, l’OM joue encore sans latéraux sur le papier, mais il y en aura forcément dans le schéma, non ?

Bah en fait pas vraiment. C’est encore un système très fluide qui pourrait se dessiner en 3241 en phase offensive, avec Payet et Gerson qui peuvent permuter (ou avec un Gerson un cran plus bas si on compare à Ünder de l’autre côté), et cela se transforme en 541 en phase défensive (placée) avec Rongier à droite, Gerson à gauche et une ligne Payet-Gueye-Guendouzi-Ünder au milieu.

Et… ça marche pas trop mal. Dans un premier temps grâce à une confisquation du ballon par les olympiens, mais aussi un bon pressing collectif et un quadrillage du terrain qui vise à avoir une supériorité numérique partout sur les seconds ballons. En gros, seule la pointe de l’attaque est vide. Car il y a finalement assez peu de projection et les ailiers sont un peu trop loin pour venir soutenir Milik.

Il y a sans doute d’autres bonnes raisons à tout ça, mais cela se traduit par une domination du jeu de l’OM mais finalement assez stérile. Comme souvent il faut compter sur un Ünder qui repique pour avoir le petit grain de folie, et ici c’est un penalty obtenu après un contrôle manqué.

L’OM menant à la pause, c’est souvent le début des emmerdes, on s’attend à un retour tout mou et l’OM qui abandonne toute ambition. Et cela a été partiellement vrai, mais ça s’est fait avec un quart d’heure de retard, et avec quelques bonnes excuses.

La fatigue du match de jeudi, le côté droit niçois frais et flippant avec Atal et Kluivert et des attaquants en nombre. L’OM doit calculer ses coups et gérer ses efforts. Cela amène des frustrations sur des contres, forcément, mais pour éviter de prendre l’eau c’était sans doute nécessaire.

Le coaching olympien a été bon à mon sens mais trop tardif. L’entrée de Kolašinac par exemple a permis de soulager Gerson et Payer qui avaient moins de responsabilités défensives, mais ça aurait pu être fait 5-10 minutes plus tôt. Alors que l’OM arrivait enfin à sortir un peu plus, l’entrée de Bakambu a remis de la verticalité, mais ça aurait pu être fait plus tôt également.

Ces deux entrées ont été payantes et le résultat est au bout, mais beaucoup de choses sur ce match se sont joués à des petits coups de bol aussi. Un ballon légèrement dévié qui passe juste à côté, une hésitation de coaching qui ne vient pas nous punir. On a marqué le 2-0 juste à temps.

Après s’être remis la tête à l’endroit en urgence ces 10 derniers jours, l’OM remporte un match décisif dans la douleur. Les signaux sont positifs, mais on est encore loin d’être serein pour pouvoir être confiants. Il faudra confirmer après la trève !

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
08 Bon début de match de l’OM qui s’installe dans le camp niçois, presse haut mais hormis un tir de Duje qui s’envole, pas de possibilité, encore.
24 :warning: Combinaison sur la gauche pour Nice, Bard qui a lancé le une-deux est à la conclusion et centre devant le but, Stengs vient couper mais tire juste à côté !
26 Et la réponse de l’OM est rapide. CF lointain, Payet cherche Saliba au second poteau, le jeune défenseur parvient à placer son coup de tête à ras de terre, Benitez repousse ! Milik a suivi mais il est bien gêné au moment de frapper à son tour.
39 Long ballon vers Ünder qui réalise un contrôle parfait en extension et décale Payet, le capitaine tente sa chance de 25m, ça file au-dessus.
45 L’OM rôde à l’entrée de la surface, Ünder s’appuie sur Payet qui lui remet dans la course, le turc manque son contrôle mais parvient à devancer Tobido qui lui prend la jambe, après une seconde d’hésitation l’arbitre indique le point de penalty. Qui sera confirmé à la VAR.
45+3 :soccer: Milik se présente devant Benitez incainvu depuis 5 matchs, et le prend à contre-pied ! 1-0
MT :stop_sign: Le match est rythmé mais cadenassé, l’OM a fait la différence en toute fin de période, ça tombe au bon moment !
48 :x: Après une passe manquée de Payet, les niçois ont le contre, Stengs est lancé en profondeur, il trouve Gouiri qui décale Delort sur sa gauche, l’attaquant marque au ras du poteau, mais Stengs était HJ en début d’action.
55 Après une passe d’Ünder contrée, Gueye reçoit le ballon et décoche une frappe sèche que repousse Benitez, Milik a suivi et pique le ballon, il prend la direction du but mais Todibo intervient au dernier moment. Le polonais était de toute façon HJ.
62 Nice obtient un corner surréaliste après une main grossière et volontaire de Delort. Heureusement ça ne donne rien…
62 Mais après un contre olympien avorté par Amavi, Nice se présente à nouveau aux abords de la surface, Gouiri ouvre son pied dans l’angle de la surface, ça file à côté !
71 :warning: Thuram accélère dans l’axe et sert Delort dans le dos de la défense, il est face à Pau López qui gagne son duel !
73 Les niçois réclament un penalty, centre plongeant vers Delort qui s’écroule après un contact avec Saliba. L’arbitre ne dit rien et la VAR confirme. Il y a bien contact, mais il vient le chercher.
74 :arrows_counterclockwise: Harit remplace Ünder.
75 Servi sur la gauche, Gouiri repique et tente une frappe à ras de terre, ça passe juste à côté !
77 Après deux possibilités de contre olympien qui ne donnent rien, c’est Nice qui amène une nouvelle frayeur, Kluivert centre sur Dolberg qui contrôle et enchaine par une frappe, c’est dévié et ça part juste à côté !
78 :arrows_counterclockwise: Kolašinac remplace Milik. Payet se place en pointe, Gerson monte d’un cran.
81 Rongier et Harit combinent sur la droite, le second cherche ensuite Payet qui profite de l’appel du marocain pour changer de piste et glisser en retrait à Guendouzi, le milieu olympien tente sa chance mais le ballon s’envole.
87 :arrows_counterclockwise: Balerdi remplace Gueye.
87 :arrows_counterclockwise: Bakambu remplace Payet.
89 :soccer: L’OM combine bien sur la gauche et joue enfin un contre sérieusement, Gerson est lancé sur la gauche et centre parfaitement pour Bakambu qui place bien son coup de tête, l’OM est libéré !!! 2-0
90+2 :soccer: CF excentré pour Nice, Kluivert centre devant le but, Lemina surgit, oublié par la défense et devance Pau López un peu statique… 2-1
FIN :stop_sign: Fatigué et bousculé par Nice, l’OM a souffert mais se libère avant de connaître un dernier frisson, c’était dur mais l’OM l’emporte !

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
PAU LÓPEZ 6 Il peut mieux faire sur le but encaissé mais il gagne un face à face décisif à l’heure de jeu. Sinon les situations chaudes sont surtout passées à côté du but.
SALIBA 6 Il a longtemps été l’un des meilleurs olympiens mais sur les centres venus de la droite en deuxième MT, il a été trop souvent battu ou statique. On s’est fait peur.
KAMARA 6 Il fait une très bonne première période, pleine d’intelligence et sérénité. Après l’heure de jeu, il a été en difficulté, il ne gagnait plus beaucoup de duels. La fin de match arrive à temps.
ĆALETA-CAR 6 Il a fait preuve de sang froid, sauf sur son tacle Dujien le long de la touche qui lui vaut un jaune logique. C’est sans doute le défenseur qui souffre le moins en fin de match, il a rassuré dans l’ensemble.
RONGIER 5 J’ai bien aimé sa première MT, en homme de l’ombre il a défendu sérieusement et servi de relais très simple. Dans les projections et certains duels on aurait aimé le voir un peu plus, il a été plus discret que ses partenaires.
GUEYE 6 Avec Saliba et Gerson, il était pour moi dans le top des joueurs de la première heure. Physique, adroit, intelligent, il a récupéré pas mal de ballons et été plus qu’intéressant à la construction. Mais après 60 minutes, il a eu un gros coup de mou.
GUENDOUZI 6 C’est un nouveau Guendouzi depuis un mois, toujours aussi remuant et précieux mais plus brouillon, il y a quelques transmissions qui auraient pu être plus justes, mais le bilan reste positif.
PAYET 5 On a eu un Payet discipliné mais avec du déchet. Il y a eu de bons gestes, évidemment, mais aussi des passes importantes qui ne sont pas justes, des pertes de balle frustrantes aussi.
ÜNDER 6 Encore décisif en provoquant un penalty, il a été plus inconstant en dehors de ça et gâche quelques bonnes opportunités en deuxième MT.
GERSON 7 Sans doute le plus constant du match, il a été très costaud et juste techniquement. Il a aussi très bien défendu… pendant un peu plus d’une heure. Après les entrées d’Atal et Kluivert il a souffert et le changement du coach l’a soulagé. Cela lui permet d’attaquer l’action pour le 2-0.
MILIK 6 Il a deux opportunités, il marque le penalty et pique bien devant Benitez (mais il était HJ). Une participation au jeu en première, il a été sevré de ballons en deuxième MT.
 
HARIT Il a amené du sang neuf qui a fait du bien sur quelques sorties de balles, dommage qu’il manque la passe clé sur un bon contre !
KOLAŠINAC Son entrée a été importante pour moins souffrir dans ce couloir, pari réussi, avec quelques interventions rugueuses mais propre du bosnien.
BALERDI Je n’ai pas en tête une action particulière le concernant. Son entrée n’a pas permis d’avoir un clean sheet en tout cas malheureusement.
BAKAMBU Son entrée a été trop tardive à mon goût (même si je comprends le souhait de garder Payet en relais aussi longtemps, ce n’était tout simplement plus efficace), mais cela a été suffisant pour avoir une opportunité de contre et la conclure parfaitement, parfait !

CONTEXTE


Adversaire (5) : Un Nice à deux visages, gêné par le plan olympien, timide en première, ils ont tardé à se réveiller mais le réveil a été violent. Ils ont manqué de réussite, de justesse et peut-être un peu de justice aussi avec un penalty sifflable.

Arbitrage (4) : Citons le positif, il a gardé son sang froid dans un match difficile à arbitrer. Mais il y a quand même pas mal d’erreurs et frustrations. Le penalty potentiel pour Nice, la main de Delort ignorée, le coup de genou de Kluivert, quelques fautes données gentiment des deux côtés un moment, puis des coups de sifflets qui ne sont plus donnés. C’était un peu curieux et dans l’ensemble pas brillant.


STATISTIQUES


OLYMPIQUE DE MARSEILLE :bar_chart: OGC NICE
56 Possession 44
13 Tirs 9
6 Cadrés 3
3 Corners 2
12 Fautes 11
2 :cj: 0 :cr: Cartons 1 :cj: 0 :cr:
Ćaleta-Car (80) Ballons joués Todibo (83)

BUTS :soccer:   :bar_chart: TCC   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Milik 20
19
18
17
16
15
14
13
12
Payet - Ünder 11
10
9 Guendouzi
8 Payet
7 Gerson
6
Gerson 5
Dieng 4
Bakambu - Guendouzi - Harit 3 Konrad
[CSC] 2 Gueye - Harit - Lirola - Luan Peres - Ünder
Ćaleta-Car - Kamara - Lirola - Luis Henrique - Rongier 1 Dieng - Kolašinac - Luis Henrique - Milik - Pau López - Rongier

Image d’illustration : création de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

3 « J'aime »

image

:hoho:

1 « J'aime »

C’est pas TCC plutôt?
Plusieurs fois que je me fait la réflexion, alors je me lance.

3 « J'aime »


om2

Source: l’Equipe

om

Source: l’Equipe

Après plusieurs semaines de négociations, un accord a été trouvé avec Cazoo, une entreprise britannique basée à Londres spécialiste de la vente en ligne de voitures d’occasion à particuliers et leader européen dans ce secteur. La durée et le montant du contrat n’ont pas été révélés, mais il s’agit d’un contrat qui court sur plusieurs saisons et qui, d’après certaines sources, serait mieux rémunéré que celui passé avec Uber Eats.

Il va être beau ce gros sponsor orange sur notre maillot. :sac:

1 « J'aime »

Putain merci mec j’ai jamais su (sans vraiment chercher j’avoue) d’où venait le meme « Wait à minute who are you ? » avec le kazoo derrière, que c’est bon :hoho:

C’est ma vidéo préférée de l’Internet.

Milik qui sort sur blessure à la 27è minute… :pls:

Sad Jonathan Cohen GIF by CANAL+

Je suis comme ça :

panic GIF

1 « J'aime »

Ça parle de deux semaines d’arrêt pour Milik.
Lui annonce un soucis au biceps par contre, pas aux ischio-jambier, donc je ne comprends plus rien. :hoho:

Le calendrier à venir :

  • ASSE - OM le 2 avril
  • OM - PAOK le 7 avril
  • OM - Montpellier le 10 avril
  • PAOK - OM le 14 avril

Dooonc, peut-etre de retour contre Montpellier, mais probablement plutôt contre PAOK ?