🇫🇷 Olympique de Marseille - 21/22

Alvaro est suspendu. Duje est covid-positif.

Désolé mais ça m’a fait rire :sac:

6 « J'aime »

Mouais, joueurs et clubs incomparables mais bon. :blink:

C’est justement de l’humour absurde et c’est ça qui est drôle.

oui après je suis pas très humour absurde compatible ça me passe souvent au dessus.
Pour moi ça aurait mieux marché avec Germain :D
Ou Mandanda quand il ira en retraite.
Ouais Mandada marcherait vraiment mieux pour moi.

SuperCazarre il joue au jeu « Si je tweet pas au moins une fois dans la journée sur l’OM ma mère c’est une pute » ?

1 « J'aime »

Oui il troll volontairement et ça marche à chaque fois puisqu’il se fait souvent insulter. :slight_smile:

perso je cautionne pas les insultes car bon même si son humour sur ce coup là me passe au dessus ça mérite pas de se faire insulter.
Même si les team premier degré ont encore une longue espérance de vie :D

Franchement il est drôle 1 fois sur 10 maintenant, je trouve qu’il est devenu tellement lourd ce compte.

2 « J'aime »

on est d’accord que le compte n’a aucun rapport avec l’animateur ?

Non, aucun il me semble.

Non mais clairement quand t’es pas parisien, c’est juste pas supportable :hoho:

1 « J'aime »

Petit jeu des notes avant le résumé de @Steven

Mandanda 4,5 : Il peut rien sur le premier, je lui laisse le bénéfice du doute sur le second. Ensuite, il a rien eu à branler et a peiné à rassurer sur les corners. Jeu de relance au pied intéressant sauf une (grosse) boulette.

Saliba 5 : juste en 1 contre 1 (Wahi sur le face à face), court sur le 1er but, mais bon passeur et s’est proposé devant pour faire le surnombre. Encourageant.

Balerdi 6 : relances propres, sereins, de bons longs ballons. J’ai pas souvenir m’être dit qu’il avait chié un truc.

Peres : 1ère MT 4, 2ème MT 7, on va arrondir à 5 : outre le moment où il s’arrête de manière incompréhensible, il a été peu sécurisant en 1ère. Bien mieux en 2nde avec des récup hautes et comme sAliba des montées inspirées.

Gueye 7 : Grosse présence physique. il a rassuré en fin de match et devient très serein sur son jeu long. Il peut devenir un joueur clé du dispositif.

Gerson 5 : trop peu à son avantage dans sa zone, pas assez joué vers l’avant, le potentiel est là mais il semble pas dans le mood de l’équipe.

Guendouzi 6 : Pas forcément à l’aise côté droit mais un sacré guerrier.

Kamara 6 : dans son rôle de latéral / milieu centre, il a fait jouer sa technique pour garder le ballon haut et pas trop souffrir dans son couloir.

Under 6 : De bons dribbles, mais la nonchalance et la relative lenteur dans le dernier geste exaspèrent. Il arrive à varier sa palette malgré tout pour surprendre la défense mais ce mec est déconcertant.

De la Fuente 7 : A joué sur courant alternatif mais quand il est en haut de la vague, ce mec fait un bien fou dans peu d’espace.

Payet 8 : Pas à sa place en 1ère MT, il a brillé en 2nde avec 2 superbes buts. Quand il joue comme ça il fait plaisir.

2 « J'aime »

L1 01 - Montpeller HSC - OM

31 :soccer: Luan Peres CSC
34 :soccer: Laborde
Ünder (Konrad) :soccer: 68
Payet :soccer: 75
Payet (Gueye) :soccer: 80

À deux détails près on ne s’attendait pas à des surprises dans la compo, surtout avec l’absence d’Alvaro en défense. Mais je m’attendais à voir au moins Rongier à la place de Kamara. Rongier avait apporté plus de certitudes dans l’équilibre défensif je trouve, là où Kamara paraît plus mal à l’aise.

Mais bon comme dit Cheyrou (très bon aux commentaires d’ailleurs), si tu as Kamara dispo, tu peux difficilement t’en passer.

La présence de Payet en faux 9 n’a pas posé tant de problèmes que ça contre Villarreal donc on s’y attendait. MAIS, on a noté un petit changement dans l’organisation défensive, au lieu de défendre en 442, l’OM a défendu en 4141, avec Gueye en 6, Gerson sur la même ligne que Guendouzi. Cela avait sans doute pour but de renforcer le milieu de terrain mais ça limitait nos options au pressing haut en contrepartie.

La construction lente de Montpellier en début de match nous convenait bien par contre, ça a permis à Kamara de descendre plus tranquillement. Par contre dès que ça s’est accéléré, on a eu des soucis, et on le paie sur l’ouverture du score, heureuse certes, mais qui vient d’une attaque rapide, sur notre côté droit. Après ce but, l’OM sans doute trop pressé n’a plus défendu en bloc et a permis à Montpellier d’avoir tout de suite un temps fort et doubler la mise.

On attend ensuite la pause pour se remettre de la claque. La frustration domine, pas tant que la malchance défensive en fait, mais plus sur l’organisation qui nous a privé de plus d’opportunités. Payet était trop loin du but, Gerson trop timide, Guendouzi trop bas pour amener une solution aux abords de la surface. Ünder et surtout Konrad ont bien accéléré mais ils n’avaient pas trop de solutions.

Après la pause, on a tout de suite vu un Payet recadré, plus haut sur le terrain. Si Konrad collait la ligne, Ünder revenait plus axial. Les occasions restent minces, mais l’OM est plus dans l’esprit. L’entrée de Benedetto a fait son effet. Tout d’abord, ça sort un Gerson qui semblait claqué claqué, et ça libère Payet. Second attaquant officiellement, plutôt milieu offensif axe-gauche, il a retrouvé une position au coeur du jeu qui a tout changé. Le premier but est fait par Konrad tout seul, bien conclu par Ünder, mais ensuite c’est Payet qui finit de renverser le match. En patron.

Ce qui était intéressant à voir c’est qu’une fois à 2-2 l’OM a joué comme si on perdait toujours. Saliba prenait l’aile droite sur certaines attaques, sur le but du 3-2, Luan Peres après avoir intercepté le ballon à 60m de son but offre une fausse piste sur l’aile gauche. Ce sont des choses qu’on ne voyait même pas en prépa mais qui sont un signe que l’OM ne voulait que la victoire.

On s’est fait peur, on a sué, on a crié, mais on l’a eu cette victoire. Ça fait du bien. On accueillera Bordeaux avec quelques leçons apprises entre temps. Payet doit être la pièce centrale du jeu et je doute qu’on le revoit en faux 9 le weekend prochain…

 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
02 Payet lance Konrad qui s’emmène bien le ballon, il centre en retrait, le ballon arrive sur Ünder qui contrôle et frappe, il est contré.
03 Nouvelle accélération de Konrad qui sert Payet dans le dos de la défense, Payet conclut d’une balle piquée, le gardien est battu… mais le but est refusé pour un HJ !
09 Luan Peres récupère un ballon dans les pieds adverses mais il s’arrête pour réclamer une faute, l’arbitre ne dit rien et Montpellier attaque, heureusement, le centre de Delort est boxé par Mandanda.
12 Sur une passe en retrait de Saliba vers Mandanda, le pressing surprend l’OM, Mandanda recule sous la pression et tente une passe vers Saliba, c’est intercepté mais l’action ne donnera rien.
20 Gueye sert Gerson entre les lignes, le brésilien décale Guendouzi en position de frappe de 25m, c’est un peu trop croisé !
21 Corner d’Ünder sur la droite, Guendouzi dévie au premier poteau vers Saliba seul au second mais le défenseur est un peu juste pour reprendre !
30 Superbe décalage de Payet vers Ünder qui fixe le défenseur avant de tenter sa chance de 20-25m, c’est un peu trop écrasé, le gardien capte.
31 :soccer: Dans la foulée, Montpellier créé le décalage, Delort servi sur la gauche a de l’espace et fait un centre plongeant, Laborde est à la réception mais manque le ballon, venu au duel, Luan Peres détourne malheureusement le ballon vers son but… 1-0
34 :soccer: Depuis le but, Montpellier est libéré, Laborde récupère un ballon sur la droite, il se met sur son pied gauche et enroule un tir qui surprend tout le monde et fait poteau rentrant ! 2-0
MT :stop_sign: Après une entame prometteuse, l’OM s’est fait surprendre et a pris deux claques coup sur coup. Il faudra un sursaut, et vite.
49 CF provoqué et frappé par Payet à 20m du but, il passe le mur avec un tir à mi-hauteur, le gardien se couche bien pour repousser la tentative.
53 Wahi est servi entre les défenseurs, il s’emmène bien le ballon et croise sa frappe, c’est à côté. Il a été signalé HJ.
56 Après une première vague adverse, Payet tente de remiser vers Guendouzi mais c’est manqué, Montpellier repart, Delort est servi à 25-30m et tente sa chance, à côté.
60 Servi dans la surface, Ünder a peu d’espace mais parvient à tenter un tir sans élan, le gardien est encore et toujours vigilant.
62 :arrows_counterclockwise: Benedetto remplace Gerson.
66 Sur un centre plongeant, Balerdi fait une bonne intervention devant le défenseur mais son ballon repoussé arrive sur Mollet seul à l’entrée de la surface, il tire au-dessus heureusement !
68 :soccer: Servi à gauche, Konrad sort une grosse accélération pour éliminer Sambia et centre à ras de terre pour Ünder seul au second poteau, le turc conclut !!! 2-1
75 :soccer: CF pour l’OM à 25m légèrement excentré à droite, Payet se charge de le frapper, il trouve une faille dans le mur et trompe le gardien !! 2-2
79 Ünder fixe le défenseur et lance Saliba sur l’aile droite, le défenseur crochète et donne à Benedetto mais il est sur son pied gauche et ne cadre pas sa frappe !
80 :soccer: Au duel loin du but, Luan Peres l’emporte et remise sur Gueye qui lance immédiatement Payet, le milieu olympien accélère et conclut entre deux défenseurs !! 3-2
86 :arrows_counterclockwise: Luis Henrique remplace Ünder.
89 Sur un corner pour Montpellier, les supporters locaux balancent des bouteilles, l’arbitre rentre au vestiaire.
89 :arrows_counterclockwise: Dieng remplace Konrad.
FIN :stop_sign: La réaction olympienne n’a pas été immédiate mais elle a été forte et on arrache une victoire incroyable !

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
MANDANDA 5 Il ne peut pas grand chose sur les buts et a eu quelques sorties importantes, il n’a pas totalement rassuré, notamment sur les corners, mais il n’est pas à blâmer.
SALIBA 6 Pas totalement convaincu par sa première période, il a eu quelques sautes de concentration et l’entente avec Kamara n’a pas très bien marché sur les temps forts adverses. Mais il fait une bonne deuxième période et une grosse fin de match.
BALERDI 6 Quand Balerdi est discret, c’est bon signe, il a été concentré et propre sur les relances, vigilant sur des retours défensifs, malgré la petite frayeur dans le duel épaule contre épaule contre Delort.
LUAN PERES 7 Le sort a été cruel avec lui en première période, après son arrêt naïf pour réclamer une faute et le CSC malchanceux, mais il a été excellent loin du but et ça a payé en deuxième période où il a brillé dans ce rôle.
KAMARA 6 Inconstant défensivement, il a été intéressant dans un rôle d’essui-glace au milieu. L’influence n’est pas toujours énorme mais il a proposé des solutions constantes. Ce rôle de DD-MCD ne lui va pas trop par contre, il a du mal à assimiler le repli parfois.
GUEYE 7 Il a parfois une lenteur dans l’exécution qui peut frustrer quand on a besoin d’accélérer, en particulier en début de seconde période, mais sur le reste du match je l’ai trouvé vraiment important, à la récup, dans les changements d’ailes, il est fiable avec le ballon.
GUENDOUZI 6 On n’a pas toujours su l’utiliser mais ses passes appuyées me plaisent beaucoup et son énergie et ses appels droit au but en deuxième MT ont fait du bien.
GERSON 4 Placé haut sur le terrain, il a eu du mal à se coordonner avec Payet et on l’a trop peu vu, malgré quelques bonnes orientations au coeur de la première MT. Il a semblé avoir un gros coup de pompe après la pause.
ÜNDER 6 Dans les prises de balle, il est toujours intéressant, mais il a parfois été trop lisible dans ses choix, il était lu trop facilement par la défense qui contrait ses tentatives, il est monté en puissance, et bien aidé par son but, signe une deuxième période plus tranchante.
KONRAD 8 Peu importe ce qu’on lui envoyait, il transformait le ballon en opportunité. Il a été discret au retour des vestiaires mais a su donner un dernier coup de rein pour réveiller l’OM. C’est un joueur à frisson, à chaque fois il peut se passer quelque chose. Et il a apporté déjà ce soir.
PAYET 8 Il a frustré en première MT, il était trop loin du but, de la zone clé et ses CPA n’ont pas été bon. Recadré en deuxième puis libéré par l’entrée de Benedetto, il a retourné le match. C’est le Payet qu’on aime.
 
BENEDETTO Il n’a pas particulièrement brillé mais son entrée a rééquilibré le bloc offensif et a libéré Payet. Quelques bonnes remises pour lancer des contres à 3-2, son entrée a été plus que bénéfique.
LUIS HENRIQUE Il gère seul une attaque pour essayer de gagner du temps tout en amenant une opportunité, la conclusion n’a pas été là, mais il a permis de défendre plus fortement à droite puis à gauche, car Ünder et Konrad étaient cuits.
DIENG Venu donner du sang neuf sur l’aile droite (Luis Henrique a changé d’aile à son entrée) pour tenir le score après l’interruption, il a fait le taf mais n’a pas du toucher beaucoup de ballons.

CONTEXTE


Adversaire (5) : On les a senti un peu fébriles défensivement, ne sachant pas toujours sur quel pied danser mais ont failli faire le coup parfait avec un but chanceux avant un but magnifique dans la foulée. Ils ont craqué mais cet OM était dur à contenir.

Arbitrage (7) : Il y a des petites décisions frustrantes, un jaune qui paraît sévère pour Peres, mais dans l’ensemble les décisions ont paru sensées et équilibrées. Il a eu tendance à beaucoup laisser jouer en fin de partie, avec quelques erreurs sans doute, mais là aussi, ça a été dans les deux sens, aucun soucis majeur donc.


STATISTIQUES


MONTPELLIER HSC :bar_chart: OLYMPIQUE DE MARSEILLE
40 Possession 60
8 Tirs 21
1 Cadrés 7
6 Corners 11
10 Fautes 5
0 :cj: 0 :cr: Cartons 1 :cj: 0 :cr:
Ferri (83) Ballons joués Luan Peres (92)

BUTS :soccer:   :bar_chart:   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
3
Payet 2
Ünder 1 Gueye - Konrad

Image d’illustration : création de @Tyler
Statistiques : LFP, flashscore.fr et sofascore.com

5 « J'aime »
2 « J'aime »
1 « J'aime »

La position moyenne des défenseurs c’est quelque chose

Saliba - Balerdi - Luan Peres

image

Saliba a presque été le plus prudent au final

C’est vraiment la différence avec la saison dernière, il a pris des joueurs qui sont à l’aise loin du but, c’est le gros soucis de Duje avec ce système je pense, même s’il a une technique plus que correcte, il est pas serein sur la ligne médiane.

Avec un pressing plus efficace, ça peut vraiment donner une pression intense sur le bloc adverse. La prise de risque sera grande, mais bon on savait à quoi s’attendre, j’aime bien l’idée et on sent que pour ça, le recrutement des défenseurs a été bien calculé.

1 « J'aime »