đŸ‡«đŸ‡· Olympique de Marseille

Je n’imagine mĂȘme pas l’ambiance Ă  la commanderie quand ils ont compris que l’OL venait de nous rejoindre/dĂ©passer sportivement en un seul mercato, fait par les mecs qui n’avaient plus leur mot Ă  dire dans le recrutement chez nous. :hoho:

Je n’aime pas pointer les maux sur un ou deux gus, mais depuis que Ribalta a dĂ©barquĂ© en DS et a mis MLJ et son rĂ©seau sur la touche, on a presque plus touchĂ© une bille.

Le karma pour Ribalta et son utilisation des « insiders Â». :frogvin:

1 « J'aime »

Si ça continue, je pense qu’on est pas à l’abri d’un nouvel envahissement à la commanderie

Je sais pas, mais y a des premiers signes d’abandon dĂ©jĂ , le VĂ©l Ă©tait plein depuis deux ans, lĂ  il commence dĂ©jĂ  Ă  salement se vider. Les mecs ont les places mais se dĂ©placent pas.

Mais bon avec un tir cadré on a fait un bon match :longoria:

https://x.com/LaMinuteOM_/status/1754519078788546893?s=20

Longoria explique comment il a essayé de faire venir Xabi Alonso

Pablo Longoria a tentĂ© le coup. Dans les colonnes de So Foot, le prĂ©sident de l’OM rĂ©vĂšle avoir approchĂ© Xabi Alonso pour prendre la succession de Jorge Sampaoli (Ă©tĂ© 2022, NDLR).

« Il m’a dit non avec une Ă©lĂ©gance
 La mĂȘme qu’il avait quand il jouait au football, une transversale de 40 mĂštres dans les pieds, dĂ©crit le dirigeant espagnol. Il Ă©tait en train de me dire non, j’aurais dĂ» ĂȘtre Ă©nervĂ©, mais j’avais presque envie de le remercier (rires). Tu vois que son cerveau va Ă  une autre vitesse. (
) Il savait exactement les trois-quatre clubs qu’il voulait entraĂźner et Ă©tait prĂȘt Ă  les attendre. Â»

AprĂšs des premiĂšres expĂ©riences sur le banc des jeunes du Real Madrid (2018-2019) puis de la rĂ©serve de la Real Sociedad, Xabi Alonso a pris les rĂȘnes du Bayer Leverkusen en octobre 2022. Cette saison, l’ancien milieu de terrain du Real et de Liverpool fait des miracles sur le banc du club allemand, actuellement en tĂȘte de la Bundesliga aprĂšs 20 journĂ©es.

Source: rmc

Capture

om
om1
om23

Source: l’Equipe

https://x.com/LaMinuteOM_/status/1754970440475320505?s=20

Ils se sont déjà rendus compte que le sosie de Gerson était nul.

om1
om2.PNG
om3.PNG
om4
om5
om6.PNG

Source: So Foot

1 « J'aime »

Pense au football d’aujourd’hui un peu, on est 8Ăš de L1 avec une Ă©quipe en PLS gros


Toujours invaincus cette saison au VĂ©lodrome, oĂč sont les haters ?

30 :red_square: Gigot
56 :soccer: Moumbagna (Merlin)
Udol (Camara) :soccer: 61

AprĂšs un dĂ©but d’annĂ©e aussi lamentable, l’OM se devait de gagner mais plus encore, il fallait enfin montrer un peu de football. Avec un match nul au bout, on peut dire que c’est un Ă©chec total


On a malgrĂ© tout vu un peu de vie dans cet OM. Pour la premiĂšre fois depuis deux mois on a eu plusieurs occasions nettes de but, mĂȘme Ă  10 contre 11, il y a eu des intentions de jeu. Sauf dans les 10 derniĂšres minutes.

On peut noter aussi des choses positives comme Onana qui a livré un bon match, Merlin qui a pas mal apporté sur le cÎté gauche, Moumbagna qui a montré un instinct intéressant et qui a marqué.

Mais
 il n’y a pas de victoire au bout encore une fois. Et ce n’est pas juste la faute Ă  pas de chance Ă  cause d’un carton rouge. Le dĂ©sĂ©quilibre collectif s’est vu dĂšs l’entame de match. Les freestyles de Gigot se voient depuis un moment aussi sans qu’il ne soit un peu recadrĂ©. Le problĂšme de parler d’engagement ou de couilles, c’est qu’on a tendance Ă  oublier le mot intelligence aussi. Et Gigot reprĂ©sente un peu ce travers. Il veut en faire un peu plus que les autres, et c’est bien, mais pas si c’est au dĂ©trimant de ton Ă©quipe au final
 À trop se disperer, on se crĂ©Ă© des points faibles.

Les soucis de finition c’est une façon que le sort a de se venger de la suffisance des mecs depuis le dĂ©but d’annĂ©e. ForcĂ©ment quand on fait si peu, c’est dur de se rappeler comment on marque des buts.

On ne sera coulĂ© dĂ©finitivement que dans une dizaine de matchs, il est donc difficile d’abdiquer encore totalement, mais on a du mal Ă  croire que la roue va tourner Ă  un moment donner. Si les joueurs n’ont pas volĂ© une telle bronca en fin de match, c’est pas au terme de leur match le plus scandaleux. On a vu un peu plus d’intentions dignes de ce club et de l’urgence de la situation. Mais il y a encore tellement de retard. En terme de points, de confiance dĂ©fensive, de puissance collective


 

MATCH


:clock1: :clipboard: Commentaire
04 Contre messin Ă  3 contre 1, heureusement c’est trĂšs mal gĂ©rĂ© par Lamkel Ze qui centre sur Balerdi.
08 Corner de Merlin, il trouve la tĂȘte de Gigot, il remise sur Ndiaye qui tente la volĂ©e, Ă  cĂŽtĂ©.
09 Bonne percĂ©e d’Harit au milieu, il dĂ©cale Aubameyang Ă  gauche, son tir est Ă©crasĂ© et sur Oukidja.
10 Merlin est servi Ă  gauche, il fait un bon centre en retrait pour Harit qui contrĂŽle et dĂ©cale Ounahi, sa frappe est manquĂ©e, le ballon s’envole !
25 Sur un centre de Merlin, le défenseur foire son intervention, le ballon arrive sur Ounahi bien placé dans la surface, il dévisse son tir !
30 :red_square: AprĂšs une intervention manquĂ©e d’Onana sur un dĂ©gagement et un contre favorable, Mikautadze Ă©limine Gigot qui le retient. L’arbitre donne un carton jaune dans un premier temps mais la VAR l’appelle, il annihile une occasion, il est exclu !
33 Le CF Ă  la suite de ce carton ne donne rien et l’OM part en contre, Moumbagna est servi dans la surface, il est fauchĂ© par le dĂ©fenseur
 rien dit l’arbitre. Et la VAR n’intervient pas ici.
33 :arrows_counterclockwise: Meité remplace Harit.
42 :warning: Servi Ă  gauche, Aubameyang dĂ©borde le dĂ©fenseur et centre parfaitement pour Ounahi plein axe, il coupe bien de la tĂȘte mais Oukidja repousse sur sa ligne !
MT :stop_sign: Dominateur, l’OM est bien trop brouillon Ă  la finition pour passer devant, mĂȘme Ă  10 contre 11.
50 Centre d’Aubameyang repoussĂ© par la dĂ©fense, Onana reprend sans contrĂŽle des 20-25m, c’est puissant mais captĂ© par Oukidja.
51 Contre messin, Van Den Kerkhof situé à droite fait une passe en direction du but, Mikautadze dévie du pied pour changer la trajectoire, López a un bon réflexe et repousse du pied !
54 Clauss adresse un centre tendu, Moumbagna est tout proche de couper d’une tĂȘte plongeante au premier poteau !
56 :soccer: Superbe ouverture de Balerdi pour trouver Aubameyang sur la gauche, il profite d’une course de malade de Merlin pour plonger dans son dos pour repiquer et frapper, c’est lĂ©gĂšrement dĂ©viĂ© mais ça ne suffit pas Ă  tromper Oukidja qui repousse. Merlin a suivi et centre avant que le ballon sorte, Moumbagna coupe bien au premier poteau et trompe le gardien ! 1-0
61 :soccer: Corner pour Metz, MeitĂ© dĂ©gage de la tĂȘte avant d’ĂȘtre percutĂ©. L’action se poursuit, Camara centre parfaitement pour Udol qui profite d’un temps d’avance sur Balerdi, il coupe de la tĂȘte et trompe Pau LĂłpez. 1-1
65 CF lĂ©gĂšrement excentrĂ© Ă  droite pour l’OM. Clauss envoie un bon ballon brossĂ© sur la tĂȘte de Balerdi qui ne cadre pas !
68 :arrows_counterclockwise: Garcia remplace Merlin.
68 :arrows_counterclockwise: Sarr remplace Ndiaye.
85 :arrows_counterclockwise: Luis Henrique remplace Moumbagna.
FIN :stop_sign: L’OM a continuĂ© Ă  faire le jeu et a ouvert le score, mais comme trop souvent, l’équipe est incapable de tenir un score et physiquement elle n’avait plus de jus pour faire la diffĂ©rence en fin de partie.

JOUEURS


Joueur Note :clipboard: Commentaire
P. LÓPEZ 6 Une bonne parade du pied sur Mikautadze en deuxiùme MT, il ne peut pas grand chose sur le but.
CLAUSS 5 Le jeu penchait Ă  gauche au dĂ©but, mais cela l’a inspirĂ© Ă  prendre soin de chaque ballon, il a Ă©tĂ© propre. Il l’a plus vu en seconde pĂ©riode, mais lĂ  il a Ă©tĂ© bien plus brouillon, en particulier en fin de match oĂč il a presque tout ratĂ©.
GIGOT 0 J’aime bien ce joueur, il a un esprit combatif qui me plait. Mais il continue de dĂ©fendre comme si on Ă©tait sous Tudor, ce qu’il fait qu’il est nuisible. Ce manque d’intelligence se ressent avec cette faute bĂȘte sur Mikautadze. Pourquoi flinguer ton Ă©quipe pendant une heure pour stopper une action qui est loin d’ĂȘtre conclue ?
BALERDI 6 Si on m’avait dit il y a quelques annĂ©es que j’allais utiliser Balerdi en exemple Ă  suivre
 Balerdi a montrĂ© qu’on pouvait ĂȘtre agressif mais malin. Il a Ă©tĂ© prĂ©sent dans les duels, faisant un quasi sans faute. Son erreur ? C’est ce lĂ©ger retard au marquage, il Ă©tait restĂ© une seconde de trop dans l’attente d’une faute non sifflĂ©e sur Meité  Une belle ouverture sur l’action du 1-0 Ă  signaler.
MERLIN 7 AprĂšs une premiĂšre manquĂ©e Ă  Lyon, il se reprend bien. Un vrai bon match, trĂšs actif et surtout prĂ©cis avec de bons centres et CPA. Passeur dĂ©cisif, il est rĂ©compensĂ© d’un gros effort sur l’action. Sa sortie est difficile Ă  comprendre tant il amenait un plus.
ONANA 7 Avant l’exclusion, on a vu un joueur inspirĂ© sur les interceptions, propre avec le ballon mais pas forcĂ©ment dans le meilleur tempo pour donner du rythme. AprĂšs l’exclusion, il a Ă©tĂ© plus influent encore, jusqu’à une fin de match qu’il a finit Ă  bout de forces.
OUNAHI 5 Dans le rythme, il a fait une trĂšs bonne premiĂšre MT, il se rendait disponible, combinant bien avec ses partenaires. Mais il bouffe trois occasions. En deuxiĂšme MT, au fil des minutes il a perdu de sa justesse, pas tant dans les passes qu’il a plutĂŽt soignĂ©, mais dans les choix et le tempo.
HARIT C’était pas forcĂ©ment le plus en vue dans la demi-heure qu’il a pu jouer, mais ses accĂ©lĂ©rations (et 2-3 ballons rĂ©cupĂ©rĂ©s) ont amenĂ© de bonne opportunitĂ©s de contre. Je n’ai pas trop compris le choix de le sortir lui plutĂŽt qu’un des joueurs de cĂŽtĂ©.
NDIAYE 3 Trop souvent une action avec Ndiaye se passe de cette façon : les premiĂšres prises de balle c’est « oh oui, c’est classe Â» avant de mal finir par un dribble de trop, un mauvais choix, une balle perdue. Il a bien rĂ©ussi une sĂ©quence en deuxiĂšme MT, un peu aprĂšs la 50Ăš minute, sinon on reste sur notre faim. Encore et toujours.
AUBAMEYANG 6 Plus libĂ©rĂ© dans ce rĂŽle, il a eu des opportunitĂ©s intĂ©ressantes mais il a manquĂ© ses tirs dans un premier temps, avant un plus puissant qui aboutira au but de Moumbagna dans la foulĂ©e. Une passe quasi-dĂ©cisive pour Ounahi Ă  signaler aussi et une entente qui a bien marchĂ© avec Merlin. Il y a eu plus d’effort, une prĂ©sence plus menaçante, mais il doit faire mieux dans la premiĂšre demi-heure.
MOUMBAGNA 6 Trois points positifs : il marque, il gagne ses duels et il sent bien mieux le jeu dans la surface que Vitinha. LĂ  oĂč il peut y avoir des limites c’est sur la justesse technique, il a eu du dĂ©chet sur des contrĂŽles notamment. On ne va donc pas s’enflammer, mais il y a peut-ĂȘtre de l’espoir avec lui !
 
MEITE 4 Il a une vivacitĂ© qui fait du bien je trouve, il a un profil un peu diffĂ©rent des autres sur ce point. Par contre, sur ce match il n’a pas gagnĂ© assez de duels, je l’ai pas trouvĂ© intraitable dans la surface.
GARCIA Il ne rĂ©ussit pas son entrĂ©e, trop passif, trop attentiste. Il n’a pas du tout mis de rythme, cela rend d’autant plus dommage la sortie de Merlin.
SARR Quelques minutes timides avant d’enfin rĂ©ussir Ă  faire parler sa vitesse et sa percussion. De bons dĂ©bordements qui auraient mĂ©ritĂ© mieux. Dommage que Clauss n’avait plus les jambes, le couloir droit autait pu ĂȘtre la clĂ© de la fin de match.
LUIS HENRIQUE Comme Garcia, c’est une dĂ©ception. Il n’a pas eu beaucoup de ballons Ă  jouer mais il n’a pas gagnĂ© ses duels, le cĂŽtĂ© gauche a perdu son influence aprĂšs les changements.

CONTEXTE


Adversaire (3) : Ils sont tellement frileux qu’ils n’osaient pas attaquer malgrĂ© la supĂ©rioritĂ© numĂ©rique. C’était un poil mieux en deuxiĂšme pĂ©riode, mais il a tout de mĂȘme fallu que l’OM marque pour qu’il se rĂ©veille vraiment. Par chance pour eux, ils Ă©galisent assez vite, et ils ont pu se remettre Ă  20m de leur but.

Arbitrage (3) : Il y a quelques situations chaudes. On va prendre dans l’ordre.
Le « but Â» refusĂ© Ă  Ndiaye ? Il fait une erreur mais sur une action qui est litigieuse Ă  un autre endroit. Il siffle a priori une faute sur Oukidja de Gigot alors qu’il n’y en a pas du tout. Par contre Gigot bataille un peu trop des bras avec le dĂ©fenseur juste avant donc on ne criera pas au scandale sur ça.
Le rouge de Gigot ? Logique. La faute n’est pas violente, mais il ne fait pas qu’une obstruction, il le retient. Le doute n’était plus permis du tout et le rouge est logique.
Le contact sur Moumbagna ? Vu qu’il donne corner, il a mal lu la situation, le dĂ©fenseur ne joue absolument pas le ballon et percute seulement Moumbagna qui ne se jette pas sur le dĂ©fenseur, mais va vers le ballon. Que la VAR n’intervienne pas, au pire pour lui demander de revoir l’action, je comprends pas.
La faute sur le but messin ? Je suis un peu moins affirmatif que l’action sur Moumbagna, mais pour moi il y a quand mĂȘme une faute sur MeitĂ© qui se fait bien percutĂ© aprĂšs son dĂ©gagement de la tĂȘte.
Reste la main de Balerdi, il est en plein mouvement pour mettre les bras dans son dos, il touche la main à quelques centimÚtres de son bassin, on a vu des penalty sifflés pour moins que ça, mais ça aurait franchement été sévÚre.
Bref, ça fait pas mal d’erreurs, qui changent le cours du match au final.


STATISTIQUES


OLYMPIQUE DE MARSEILLE :bar_chart: FOOTBALL CLUB DE METZ
2.25 xG 0.81
66 Possession 34
18 Tirs 7
6 Cadrés 3
6 Corners 3
12 Fautes 16
2 :cj: 1 :cr: Cartons 0 :cj: 0 :cr:
Onana (101) Ballons joués Sane (56)

BUTS :soccer:   :bar_chart:   :athletic_shoe: PASSES DÉCISIVES
Aubameyang 13
12
11
10
9
8 Clauss
7 Aubameyang
6
Mbemba 5 Harit
Sarr - Veretout - Vitinha 4 Veretout
3 Vitinha
Balerdi - Clauss - Gigot - Harit - Murillo 2 Ndiaye - Sarr
Moumbagna - Ndiaye - Ounahi - Soglo - {CSC] 1 Mbemba - Merlin - Rongier - Soglo - Veretout

Image d’illustration : crĂ©ation de @Tyler
Statistiques : flashscore.fr et sofascore.com

3 « J'aime »

Gattuso pire entraineur (statistiquement parlant) depuis Anigo en 2014. :hoho:
Il fait le mĂȘme nombre de points. Deux points de moins que Michel.

Du grand art.

om

Source: l’Equipe

Cet article sent le bluff juste pour continuer la ligne directrice de L’Equipe envers l’OM. :hoho:

  • Des piques Ă  la con un peu partout
  • Les deux clubs qui ne veulent pas parler des dĂ©tails des bonus (comme c’est pratique pour l’intention de l’article) alors que le rapport est public du cĂŽtĂ© de Braga
  • Udinese qui veut 35M€ pour Beto, mais qui va le vendre pour 25M en PL dans la foulĂ©e.
  • Le salaire XXL de Sadar Azmoun qui fait capoter l’idĂ©e ? 3M€ par saison, soit exactement ce qu’on paie pour Vitinha
  • Braga qui veut 15+5 au dĂ©but et on accepte de monter Ă  30+5 d’un coup ?

Alors je ne doute pas que Ribalta a salement merdĂ© presque partout quand il Ă©tait le patron du sportif, mais lĂ , c’est criminel si la moitiĂ© est averĂ©. :no:

Le classement des 5 derniers matchs. Je sais qu’on s’est tapĂ© CAN+Blessures, mais quand mĂȘme
 :cleaneyes:

om

Source: l’Equipe