On refait la TV

tv

#1930

Oui oui et je n’ai pas précisé que “certaines photos étaient choquantes” (déguiser en clebard SM et ramper devant des gosses bordel… Bref)
Et évidemment je suis malhonnête.
Et évidemment je partage à 100% les sous entendus d’un pégu lambda. (BEH OUI GREG T con tu partaj un lien)

Et d’ailleurs l’article de Gino sur l’homosexualité animale, je trouve qu’il va aussi dans le sens de ce que je dis. Mais bref. Je suis malhonnête.

Bonne nuit les copains.

EDIT : J’ai relu et on est pas du tout dans le bon topic j’avais pas fait gaffe de 1. :hoho:

Et de 2 : “Le comme d’habitude tu réponds pas” :arthur:
Mec tu m’inventes des propos limite.
Je reproche évidemment l’extrémisme de certains, c’était pour moi évident que je mettais pas tous les membres dans le même sac…
Je trouve que cet extrémisme fait reculer les causes en fait.
Tatie Simone elle a pas montré ses seins pour faire progresser les droits des femmes vois tu ?


#1931

Ça t’apprendra à tenter de discuter Revizor :haha:


#1932

Je le sais pourtant. Déformation professionnelle à croire qu’on peut sauver tout le monde :sadpup:


#1933

Je le kiff trop ce Slave.


#1934

C’est quelque chose que je vois revenir souvent.

Soit ça, soit “y a plus de gay aujourd’hui”. Je pense juste que c’est décomplexé, plus assumé, grâce aux moeurs actuelles justement. Parce qu’on craint moins pour sa vie en étant homo.

Ce n’est pas l’homosexualité qui évolue, qui a changé, qui est fabriquée, mais la société autour je pense.

La prochaine évolution des moeurs, qui a du mal encore à passer, c’est la question de genre. Comme pour tout le reste, on a des extremistes qui poussent le truc très loin (quelqu’un a posté la vidéo ce weekend sur ça) avec les 150 genres différents. Ça décrédibilise de vraies questions. Mais ne serait-ce que d’être transgenre, c’était ridiculisé dans les années 70-80-90, ça incite à la violence aujourd’hui (beaucoup de transgenres sont tués aux US ces dernières années par exemple). Dans 20 ans ce sera plus accepté.

Bref, je me mets un peu hors-sujet.

Taubira, big up (même si c’est pas tout à fait elle à l’initiative de la loi me semble-t-il, elle a surtout servi de paratonnerre)


#1935

Oui enfin outre les grecs déjà mentionnés par @Revizor , l’homosexualité était si bien acceptée par les romains qu’il n’existait pas de mot pour différencier hétérosexuel et homosexuel (donc pas le fruit d’une pure pression sociale), Jules César était connu pour être bisexuel (et moqué pour accepter la position du sodomisé, mais les moqueries ne font que peu de poids face à des légions).

C’était également un acte très souvent accompli par les samouraï (donc la théorie selon laquelle c’est un délire d’occidental et celle selon laquelle ce serait une négation de la virilité…).

Après sur tes reproches, le premier problème c’est que tu parles de la communauté LGBT en général au lieu de cibler un groupe en particulier (il y en a des casse-couilles, on le sait tous) et le deuxième, c’est que tu passes quand même bien plus de temps à critiquer les personnes qui exagèrent leur progressisme que les conservateurs.
Et quand il y a ça, c’est souvent le signe d’un conservatisme qu’on veut dissimuler ou d’une volonté de flatter les conservateurs, or ici il y a peu de conservateurs…


#1936

Ah mais totalement, les homos qui s’affirment c’est une excellente chose.

Mais ça n’était pas ce pourquoi j’ai écris mon post.
On parlait d’une origine génétique de l’homosexualité. Et je pense que c’est faux. ^^

La société et ses moeurs y sont pour beaucoup. C’est bien ou pas, c’est pas la question je pense que par exemple là ou les gens survivent, ils ont d’autres préoccupations que de savoir s’il préfère les teubs ou les teuchs. Et naturellement alors, sans “biais” sociétaux, je pense que la large majorité serait hétéro.

Je sais pas si c’est clair, j’avais prévu de dormir. :obama2:


#1937

Qu’est-ce qui influencerait l’homosexualité au niveau de la société selon toi ?

Je ne dis pas ça pour insulter, c’est une vraie question. J’aimerais mieux comprendre l’argument.

Mais je pense que les moeurs ont été très différentes sur les derniers millénaires, les moeurs entre les tribus reculées et la société occidentale et urbaine me sembles opposés. Un homo dans certains pays peut être brûlé, pourtant il y en a toujours, cachée, affichée, il y en a. Je suis pas statisticien, mais les proportions, d’une société à une autre, doivent pas être particulièrement différentes, mais là je me base sur rien.

La société ou les moeurs influent sans doute sur la façon dont cette homosexualité peut être exprimée ou vécue, mais je pense que c’est ancré dans la nature des Hommes.

Tu peux répondre plus tard, ya pas urgence.


#1938

Mais ça mélange deux types d’homosexualité. Celle qui est forcée, qui n’existe plus mais qui avait lieu dans l’Antiquité par exemple, et celle qui est instinctive parce que propre à la sexualité de chacun. Dire que les mœurs et la société sont “responsables”, c’est faire croire que l’on cherche à encourager une sexualité plutôt qu’une autre, ce qui :

  • ne sert à rien, puisque l’homosexualité n’est pas un choix.
  • est faux, parce que j’ai jamais eu l’impression que le lobby LGBT voulait me transformer en homosexuel comme certains centres aux Etats-Unis tentent de transformer les homos en hétéros.

#1939

Quoi ? Quoi que qu’est-ce que j’entends ? On choisit pas d’aimer les bites ou les chattes ?

Putain, meilleure blague de l’année. Je te laisse le russe, je vais mettre une pétée à bobonne.


#1940

Non, non justement je ne pense pas que la société encourage une sexualité plutôt qu’une autre.

Je pense que si t’es dans une société qui tolère l’homosexualité (Coucou l’Arabie Saoudite), ou qui a les “moyens” de se poser des questions potentiellement contre nature (Vu que on a pas de preuve que la génétique soit responsable) : Alors tu peux dans ta croissance choisir en quelques sortes l’homosexualité.

J’ai un exemple : Une minotte de 12/13 ans de la famille de ma femme. En plein repas de famille elle a balancé qu’elle pensait préférer les filles.
A part son père qui a eu du mal avec cette remarque, sa mère et sa grand mère à la petite lui ont dit que c’était possible et pas grave.

Imaginons si toute la famille lui avait gentillement dit que c’était pas possible d’aimer les femmes ou les hommes à son âge, qu’elle comprendra plus tard que c’est normal de se poser des questions (le fameux “on se cherche”) mais qu’au final il n’y a pas d’autres choix que d’aimer le sexe opposé.
Beh à partir de la : plusieurs hypothèses : La petite comprends la phrase de sa famille et elle “reste” hétéro / Elle s’oppose car elle est déjà “sexuée” et est ouvertement homo …

Si t’es dans une société beaucoup plus fermée sur cette question, une société ou l’homosexualité est passible de taule ou de mort (Re-coucou l’AS), ou les droits sont inexistants, ou l’Etat n’organise pas de parade ou tu peux te déguiser en clébard (faut bien que je troll, du calme) ou encore dans une société ou l’Etat ne peint pas le sol avec des signes de soutien à une communauté … Est-ce que tu peux te poser la question de ton orientation ?

C’est un sujet super intéressant car ça touche à l’évolution de notre société en tout cas.
Il faudra s’entendre sur l’origine de l’homosexualité déjà. Parce que mine de rien on connait pas beaucoup le sujet, on ne peut faire que des postulats.
Et comme je l’ai dit plus haut, tout ça ne réponds pas au problème des droits, ni de l’acceptation. ^^


#1941

Oui. Il n’y a pas moins d’homosexuels en Tchétchénie qu’ailleurs, pourtant c’est la plaie pour l’assumer. Donc je ne pense pas que ça influence la sexualité, ça influence juste l’acceptation.


#1942

Vu comme ça effectivement.

Mais est-ce qu’avant Kadyrov, les prédécesseurs n’avaient pas fait dans le progressisme ?

C’est à savoir parce que Kadyrov est un taré et on aurait jamais entendu parler de lui sans ce scandale homophobe d’ailleurs. Mais j’ai l’impression qu’on est passé d’un tout au tout avec lui vois tu ?

Les Homosexuels traqués étaient pas des minots de 11/12 ans pour la plupart ils s’étaient déjà affirmés non ?

Je pose la question hein. ^^


#1943

Ah mais carrément pas :hoho:

Avant Kadyrov fils, y’avait le père qui était au moins aussi taré que lui, et sous l’URSS c’était interdit aussi. Et encore avant ça, c’était un califat.

Non je te jure, la Tchétchénie c’est 10 siècles d’homophobie affichée.


#1944

C’est d’ailleurs pour ça qu’il appui autant là-dessus.

Ils ont l’impression que c’est culturel de rejeter les homosexuels


#1945

En fait Kadyrov franchit un cap en affirmant que ça n’existe même pas chez lui l’homosexualité. Les homos disparaissent mais c’est même pas par haine, c’est pour “laver” le payer, si on reprend ses mots, ce qui est dix fois pire à mes yeux.

Mais bon, de toute façon, c’est pas tellement la panacée ailleurs en Russie, où c’est vu comme une maladie à soigner, un peu comme aux US chez certains.

Triste monde.


#1946


Source: le parisien


#1947

Source: l’Equipe

#1948

Je regarde Secrets d’Histoire sur France 2 avec Stéphane Bern.
Ça doit être le troisième que je matte.

J’aime bien. C’est pas mal foutu.


#1949

je regarde aussi régulièrement et j’aime beaucoup

J’étais pas fan de Stéphane Bern mais niveau histoire il est calé


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible