🤼‍♂️ On refait le Catch (WWE, TNA, Indy...)


#41

Je pense que ça aurait été du 50/50. Parce que mine de rien, même si la WWE a toujours voulu en faire un heel en puissance, Lesnar a une côte de dingue auprès des fans de catch (ça se comprend, il n’a peut-être pas un catch magnifique à regarder, mais il dégage un putain de truc).

Par contre Cena c’est clairement une énigme. La WWE en fait son top face, mais c’est l’un des catcheurs les plus détestés des fans (des vrais je parle, pas des gosses) de catch. :hoho:


#42

Cena j’ai l’impression que tout le monde (dont moi) passe par trois périodes : la période mark, où t’es un gosse qui y croit et qui aime Cena, la période smark où tu rejettes absolument tout ce que fais la WWE, surtout Cena, et que tu kiffe les heels, et la période plus “mature” (c’est un bien grand mot mais je savais pas quoi utiliser), où tu te rend compte que Cena, au final, il est controversé et ça le rend cool, c’est Cena quoi, un mec à part, t’adores l’aimer comme t’adores le détester, mais au final c’est clairement LE mec qui représente la WWE. Moi je l’aime bien Cena, il est aussi redescendu en midcard et a fait du titre US presque un second titre mondial. Et puis, depuis quelques années, il sort pas mal de gros matchs et de grosses feuds !


#43

Honnêtement il était temps qu’il redescende au midcard. Parce que c’était toujours la même chose avec lui… Il se faisait humilier tout au long des matchs (je me souviens encore du match contre Lesnar, à Extreme Rules il me semble, où il se fait laminer tout au long du match, puis sort un AA de nul part), et gagne en sortant son finisher de nul part. C’était comme ça même lors des matchs pour le titre quoi, ça en devenait lassant.

Après c’est vrai qu’il s’est pas mal amélioré catchesquement parlant. Avant il tournait autour de cinq prises grand maximum par match, mais les rares matchs que j’ai vu en un an, il avait l’air un peu mieux techniquement, plus diversifié surtout. Mais perso j’ai jamais accrocher à ce mec.

Sinon je suis retombé sur cette vidéo récemment :

Gros moment de nostalgie :heart:


#44

Une histoire de famille va se régler en enfer

C’est avec une grande surprise que Shane McMahon a fait son retour à RAW après 7 ans d’absence à la WWE pour se confronter à son père et sa soeur Stephanie McMahon, qui venait de recevoir le prix de l’excellence “Vincent J. McMahon”.

Shane a réclamer le contrôle de RAW suite à un accord passé avec son père il y a de nombreuses années. Suite à cela, la tension est montée entre Shane McMahon et sa soeur Stephanie ce qui a poussé Vince McMahon a prendre un décision: Il est d’accord pour Shane McMahon prenne le contrôle de RAW à la condition qu’il batte The Undertaker à Wrestlemania 32 dans un Hell in a Cell match.

Shane O’Mac a accepté, le match est officiel.

Source: WWE.com

#45

La tronche de Shane’O quand Vince lui a dit qu’il allait devoir battre Taker à WrestleMania dans un Hell in a Cell :hoho: Il était genre “ah ça va tranquille, y’a pire” :hoho:


#46

Des gens ont maté NXT Takeover avant-hier ? Et certains regardent WrestleMania 32 ce soir ? Je peux faire les résultats du premier show (qui fut énormissime) et une preview du second si ça peut interesser :slight_smile:


#47

Ca commence à quelle heure exactement ? J’ai pas matté de catch depuis le dernier Wrestlemania, du coup je me tâte à faire nuit blanche pour celui-ci.

C’est quoi les affiches ?


#48

On a le pré-show de 23h00 à 01h00 (la première heure est sur youtube et ça sera seulement du blabla, la deuxième heure sera sur le WWE Network et aura trois matchs) puis le show principal de 01h00 à 05h00 (huit matchs en plus des trois du pré-show)

Le pré-show est pas dispo en VF. Quand au show principal, la VF sera sur AB1 (disponible via Free et autres opérateurs je suppose, ou via internet pour 4€ je crois)

Les affiches sont facilement trouvables sur internet sinon, mais je pense faire une preview du show avec résumé des feuds et tout.


#49

Bof je regarde en stream, 4€ c’est trop cher pour ce que c’est. :sac:

Bon au vu des matchs je vais peut-être regarder. Si je suis pas trop fatigué.


#50

J’ai un stream VF de bonne qualité si ça t’interesse (à moins que tu mates en VO beaucoup plus trouvable) mais chuuuut :sac:


#51

Vas-y, balance ! :laporte2:


#52

Le WWE Network est gratuit pendant 1 mois


#53

Certes, mais étant mineur, je doute réussir à convaincre mes parents de rentrer leurs coordonnées bancaires même si c’est pour annuler le paiement le lendemain :sac:


#54

Sinon regarde ab1 les commentateurs français sont au bord du ring et le Raw du lendemain est aussi en direct normalement


#55

Oui c’est ce que je compte faire, j’ai AB1 chez moi en plus ! Par contre, les commentateurs français viennent tout juste d’annoncer qu’ils ne seront pas en ringside, rempacés par les Allemands :’(


#57


WWE WRESTLEMANIA XXXII - 03/04/2016 - PREVIEW


Nous ne sommes plus qu’à quelques heures de ce qui s’annonce être le plus grand WrestleMania de l’histoire en terme d’affluence. En effet, avec 100 000 spectateurs annoncées par ci par là, l’ambiance risque d’être hors norme pour le plus gros show de l’année. WrestleMania XXXII aura lieu à l’AT&T Stadium, à Dallas, Texas. :usa: Le show sera diffusé via le WWE Network en VO (01h00 - 05h00 du matin, heure française, ainsi qu’un pré-show de 23h00 à 01h00 juste avant le PPV) et sur AB1 en VF (01h10 - 05h10 environ). Onze matchs sont prévus et annoncés pour ce WrestleMania, et deux ou trois devraient prendre place durant la seconde heure du pré-show.

THE USOS vs. THE DUDLEY BOYZ


RÉSUMÉ — Après un retour fin août sous une pop monstrueuse d’une foule en délire, The Dudley Boyz ont tenté à maintes reprises de capturer les titres Tag Team du New Day, sans succès. Malgré une chute dans l’oubli regrettable ayant eu lieu durant quelques mois, la légendaire team la plus titrée à fait son retour sur le devant de la division Tag Team en réalisant un surprenant heel turn sur les Usos lors d’un RAW où les deux équipes avaient pourtant battu New Day et Mark Henry dans un 8 Men Elimination Tables Tag Team Match. Jurant de ne plus satisfaire le public en brisant des tables à tout va, The Baddest Tag Team in WWE history s’en va à WrestleMania pour affronter The Usos dans le pré-show.

THE TOTAL DIVAS vs. BAD AND BLONDES


RÉSUMÉ — Malgré le fait que le fiasco qu’aura été la Divas Revolution ait abouti à un match très intéressant pour le titre principal de la division féminine de la WWE, il fallait bien caser les habituelles bonnasses pour WrestleMania. Brie Bella, surfant sur sa popularité en tant que femme du néo-retraité Daniel Bryan, s’est vue être moquée à plusieurs reprises par Lana après qu’elle n’ait pas remporté le titre lors de Fastlane. L’amante russe de Rusev, voyant que Brie était soutenue par Alicia Fox et Paige, s’est alliée à la Team BAD (Naomi et Tamina) avant d’être rejointe par Summer Rae puis Emma, qui souhaitera effacer ses débuts ratés dans le Main Roster, en 2014. Brie, Paige et Alicia Fox ont, elles, été chercher du soutien du côté de leurs amies de Total Divas, puisque c’est deux autres membres du casting de l’emission de téléréalité made in WWE qui rejoignent le match : Natalya et Eva Marie (GROS LOL la meuf qui se fait plus huer que tout le monde à NXT rejoint une team face :hoho: ) Ce 5 vs. 5 sera aussi un autre match du pré-show.

Je sais pas vous, mais moi je soutien Bad & Blondes rien que pour Lana. :laporte2:

UNITED STATES CHAMPIONSHIP - KALISTO © vs. RYBACK


RÉSUMÉ — Un bon petit match sorti de nul part comme on les aime … pas. Revenons au début de toute l’histoire. Octobre 2015 : John Cena, surprenant United States Champion depuis WM 31 qui enchaîne les performances assez extraordinaires au fil des semaines, décide de mettre son titre en jeu dans un Open Challenge répondu par … Alberto del Rio, qui couche le champ sur un petit superkick en moins de 10 minutes. Le mexicain, de retour, se révélera n’être qu’un gros flop. Il aura mis Cena sur la touche pour deux mois, avant que The Champ face un retour très attendu. A peine un match revanche gagné par DQ face à Del Rio, Cena se blesse gravement et est de nouveau indisponible. Il aura eu le temps d’introduire Kalisto à Del Rio, qui deviendra donc le nouvel adversaire du Mexico’s Greatest Export. Le luchador masqué s’emparera du titre au Royal Rumble et le conservera à Fastlane. Dans le même temps, Ryback, en team avec Big Show et Kane, bat la Wyatt Family puis décide de trahir ses partenaires et de réaliser un heel turn des familles. Après un bon run en face où il s’était établi comme un midcard satisfaisant, Ryback décide de redevenir la bonne grosse bully qui dit que les petits c’est nul et qu’il va être champion. Bref, vachement utile. En plus, il challenge Kalisto comme ça, et le match est officialisé sans réel but ou histoire derrière, à part un truc dégueulasse fait en deux semaines. Du grand booking de la WWE, surtout quand on sait que l’an dernier, pour le même titre, on avait Cena vs. Rusev. Apparemment, le match serait en pré-show aussi.

ANDRÉ THE GIANT MEMORIAL BATTLE ROYAL


RÉSUMÉ — Pour le troisième WrestleMania de suite, une 20 Men Battle Royal sera de la partie, histoire de donner un peu de temps d’antenne aux superstars qui n’ont pas de plans prévus pour The Grandest Stage of 'em All Cette fois-ci, la Battle Royal est pressentie pour débuter le show, et non pas être reléguée au pré-show ! Annoncée à la suite du clash des titans qu’une opposition entre Big Show et Kane, les deux gros noms de cette battle royal, peut produire (LOL) le match a été annoncé quelques semaines avant le PPV. En plus des deux heavyweights sont annoncés le rookie Tyler Breeze qui se ferait apparemment caillasser en backstages par les officiels, Darren Young orphelin de Titus O’Neil suspendu pour une petite connerie regrettable, Damien Sandow le fan-favorite oublié par la WWE, les 4 Social Outcasts aka la team de jobbers que je trouve hilarante et énorme qui sont Heath Slater, Adam Rose, Bo Dallas et Curtis Axel, mais aussi Fandango, Jack Swagger, Konnor, Viktor, Mark Henry, R-Truth et Goldust. Bien sûr, des participants non connus seront de la partie, et peut être même que l’un d’eux succédera à Cesaro (WM XXX) et Big Show (WM XXXI) dans la liste des vainqueurs du trophée !

HANDICAP MATCH - THE NEW DAY vs. THE LEAGUE OF NATIONS


RÉSUMÉ — Encore une preuve que les créatifs de la WWE ne savent pas trop ce qu’ils font lorsqu’il s’agit de booker des feuds de midcarders. On a d’un côté le New Day, l’un voir le truc le plus divertissant à la WWE en ce moment, possédant les titres Tag Team depuis Summerslam 2015. Récemment devenu face, ils sont over comme pas possible au près du public. De l’autre, on a la League of Nations, la faction la plus boring du moment (même les Social Outcasts sont plus interessants putain) composée de Sheamus, qui n’a servi que de chair à canon pour Roman Reigns et qui enchaine les déceptions depuis son retour et son heel turn, Alberto Del Rio, qui est un total flop lui aussi, Rusev, qui n’est plus que l’ombre de lui même, et Wade Barrett, qui quittera la WWE cet été et qui donc n’est pas forcément bien vu par les officiels. Alors qu’à Fastlane, tout le monde s’attendait à voir Enzo et Cass venir défier les champions par équipes, c’est la League of Nations qui est apparue, au plus grand désarroi du public. The New Day a donc combattu les larbins de The Authority à Roadblock puis en weekly, et n’a pas perdu une seule fois. Du coup, que fait on ? Bah on fait un troisième match, en défaveur des champions bien sûr ! Là, c’est du high level quand même. C’est WrestleMania putain, pas Superstars. Ça fait peur, mais on espère que New Day va gagner quand même hein ?

INTERCONTINENTAL CHAMPIONSHIP - 7 MEN LADDER MATCH


RÉSUMÉ — Là, clairement, quand j’y pense, j’ai envie de me pendre. Donc, Kevin Owens, champion de septembre à décembre, assez apprécié des fans malgré le fait qu’il soit heel, perd le titre contre Dean Ambrose et se fait ridiculiser par Neville et Dolph Ziggler, avant de récupérer son titre dans un Fatal-5-Way lors du RAW avant Fastlane. Il continue sa petite rivalité avec Ziggler, avant que Sami Zayn, son friennemy de toujours, qui l’avait déjà sorti du Royal Rumble, débute à RAW en attaquant Owens, qui était responsable de sa blessure et de sa longue absence des rings. Donc, on pourrait avoir Sami Zayn (qui vient, au passage, de claquer un match of the year candidate face au nouveau de NXT, Shinsuke Nakamura, lors de Takeover: Dallas) affronter Kevin Owens, pour atteindre, dans le plus gros WM de l’histoire, le sommet d’une feud entre deux amis qui a débuté dans des gymnases, qui a continuer à travers le monde, et qui s’est poursuivie à la WWE, en plus pour le titre Intercontinental ! Mais non, c’est beaucoup trop logique et beau pour la WWE ça. On préfère caser deux gros performers avec cinq autres bousins sortis de nulle part dans un multiple men match. Putain de merde, dire qu’à côté on a le vieux et inutile Kalisto/Ryback de merde, j’en ai marre, ce match c’est clairement mon gros coup de gueule du show. On aurait pas pu laisser Owens et Zayn tranquille et coller les autres dans le match pour le titre US ?

AJ STYLES vs. CHRIS JERICHO


RÉSUMÉ — AJ Styles a réalisé une entrée fracassante à la WWE en entrant dans le Royal Rumble Match en troisième position pour confronter Roman Reigns. Directement adopté par les fans, Styles a battu Jericho pour son premier match solo le lendemain du Royal Rumble. Enchaînant quelques victoires, l’ancien leader du Bullet Club de la NJPW s’est vu stoppé dans son élan par le même Chris Jericho, qui fut le premier (et le seul je crois) à battre le Phenomenal One. Les deux vétérans se sont affrontés une troisième fois à Fastlane, dans un match supposé être celui qui terminera la rivalité. AJ Styles remportera ce match, et les deux s’allieront même pour former une Tag Team, Y2AJ, qui ne réussira pas à battre The New Day et donc à devenir champions, ce qui frustera Y2J qui fera un heel turn en attaquant Styles. C’est donc après AJ Styles vs. Jericho I à RAW, AJ Styles vs. Jericho II à Smackdown, AJ Styles vs. Jericho III à Fastlane puis AJ Styles et Jericho en team, que l’on va assister à AJ Styles vs. Jericho IV à WrestleMania et franchement, je sais pas trop quoi en penser.

DIVAS CHAMPIONSHIP - CHARLOTTE © vs. LYNCH vs. BANKS


RÉSUMÉ — Charlotte, Becky Lynch et Sasha Banks, trois des Four Horsewomen de NXT (la quatrième étant Bayley), ont toutes débuter le jour où la Divas Revolution fût lancée. Bien que l’angle fut un fiasco en terme de booking (quelle surprise), les trois femmes ont tout simplement bonifier la division féminine, et c’est sans surprises qu’elles se retrouvent au top de cette dernière. La première à grimper au sommet fut la fille du double Hall of Famer Ric Flair, Charlotte, qui remporte le titre en Septembre, succédant à Nikki Bella aka celle au règne le plus long de l’histoire du titre Divas. Charlotte et son père deviennent progressivement heel, et Charlotte se retourne contre son amie Becky Lynch, qu’elle battra au Rumble grâce à Ric Flair. Non satisfaite de l’issue de son match, Becky Lynch doit d’abord faire face à une nouvelle concurrente dans la course au titre : Sasha Banks. De retour de blessure, la fan favourite quitte la Team BAD et devient face, avant de s’allier à Lynch pendant un temps pour mettre ses anciennes partenaires, Naomi et Tamina, hors de compétition, à Fastlane. Les deux convergent alors vers le même objectif : le titre Divas pour WrestleMania. Incapable de se départager en un contre un à deux reprises, elles obtiennent alors toutes les deux un match pour le titre à WrestleMania. Grosse affiche donc, et tout fan de catch espère que ce match sera le premier match féminin à dépasser la barre des 10 minutes pour une affiche 100% féminine, mais aussi qu’il enterre à jamais l’ère des bonnasses au sommet de la division Divas, pour constituer une réelle Womens Division compétitive et attractive non plus seulement en terme de beauté, mais surtout de performance !

STREET FIGHT - DEAN AMBROSE vs. BROCK LESNAR


RÉSUMÉ — Un des combats les plus interessants du show. Durant l’année entière, Brock Lesnar, certes orphelin du titre, s’est tout de même révélé être le mec le plus au top du catch-game, surpassant absolument tout le monde. Après deux affrontements face à celui qu’il a détruit dans son propre jardin, The Undertaker, à Summerslam et à Hell in a Cell, dont un gagné et l’autre perdu de manière assez controversé, Lesnar se réoriente à nouveau dans la course au titre puisqu’il annonce participer au Royal Rumble Match dont l’enjeu est le titre. Eliminé par la Wyatt Family entière alors qu’il avait éliminé trois des quatre membres du clan, Lesnar fut pressenti pour affronter Bray Wyatt à WrestleMania. Mais, changement de plan, puisqu’il tente toujours de devenir champion lors de WrestleMania et participe au Triple Threat no. 1 Contender Match de Fastlane, match dont il ne ressort pas vainqueur à cause de … Dean Ambrose. Relégué au rôle de sidekick de Roman Reigns à partir de l’été 2015, il se battra pour le titre Intercontinental quand son ami sera dans la course au titre poids lourd. Remis sur le devant de la scène grâce à son énorme popularité auprès des fans contrastant avec les huées grandissantes que Reigns se mange dans cette Road to WrestleMania, Ambrose a finalement le privilège d’être celui qui affrontera The Beast Incarnate dans un Street Fight Match. Affrontement au sommet entre le nouveau protégé de Mick Foley et de Terry Funk, deux légendes hardcore qui lui ont respectivement offert Barbie, une batte entourée de barbelets, et une tronçonneuse fétiche, qui résiste à Lesnar et qui lui redemande de tenter de le mettre KO, et l’homme le plus dangereux de la compagnie, dans ce qui risque d’être un très gros show stealer.

HELL IN A CELL MATCH - THE UNDERTAKER vs. SHANE McMAHON


RÉSUMÉ — Longtemps pressenti pour affronter John Cena, puis Daniel Bryan, le match de The Undertaker fut une totale énigme lorsque le premier se blessa et que la retraite du second devint une réalité. Après quelques semaines de spéculations et l’émergences de plusieurs noms d’opposants possibles pour The Undertaker, tels que The Rock, Kurt Angle, etc. Shane McMahon fit son retour à la surprise de tous pour confronter son père Vince, et sa soeur Stéphanie, alors qu’il était censé ne plus être intéressé par le monde du catch. Shane O’Mac, critiquant les deux membres de sa famille et les jugeant coupable des problèmes que rencontre la WWE, tels que la chute des ratings et le mécontentement des fans, réclame la direction de Monday Night RAW. Il clame avoir des dossiers embarassants sur Vince McMahon et sa politique, mais refusera de réveler quoi que ce soit si Vince coopère. Vince décide de lui donner une opportunité d’obtenir le contrôle de Monday Night RAW s’il gagne son combat à WrestleMania … face à The Undertaker dans un Hell in a Cell Match ! A la grande surprise de tout le monde, c’est Shane McMahon qui sera le 24ème adversaire du Deadman à WrestleMania. Mis dans une position assez ambiguë, Undertaker accepte d’affronter Shane pour Vince McMahon, et de le terrasser, mais annonce clairement que le sang de Shane ne sera pas sur ses mains, mais sur celles de Vince, et qu’il n’est donc pas à la botte de The Authority, même si Shane McMahon a clairement fait monter la pression du match en surnommant le Deadman “Vince’s bitch”. L’un des matchs les plus attendus mais surtout les plus indécis de l’histoire de WrestleMania s’apprête à avoir lieu, et il a même été ajouté que si The Undertaker perd, il n’aurai plus le droit de participer à un seul autre WrestleMania… putain, je suis hypé sa mère.

WWE WH CHAMPIONSHIP - TRIPLE H © vs. ROMAN REIGNS


RÉSUMÉ — Probablement le Main-Event du plus grand WrestleMania de l’histoire, et l’un des plus intriguants de l’histoire. Roman Reigns s’envole une seconde fois de suite vers le Main-Event du show des shows pour tenter de devenir trois fois World Champion dans un No Holds Barred, après n’avoir jamais bénéficié d’un réel règne au sommet. Coiffé au poteau une première fois l’an dernier par Seth Rollins après un cash in en plein match, il allait pouvoir mettre la main sur le protégé de l’Authority lors des Survivor Series, mais une blessure du champion de l’époque vint contrarier les plans initiaux. Reigns se fraya tout de même un chemin vers le titre qu’il remportera finalement face à son autre ancien partenaire du Shield, Dean Ambrose, en finale du tournoi, avant d’être à nouveau embourbé dans une histoire de cash-in, puisque Sheamus remportera le titre 5 minutes après que Reigns soit devenu champion, sous les ordres de Triple H. Malgré tout, Reigns réussira à survivre à The Authority, et deviendra même champion une seconde fois lors du RAW suivant TLC. Il perdra le titre dans le Royal Rumble qui, exceptionnellement, ne fut pas pour un spot dans un title match à WrestleMania. Vainqueur du Triple Threat de Fastlane, Roman Reigns est donc celui qui s’envolera pour affronter Triple H. Sauf que, Reigns n’est toujours pas accepté des fans. Pire, il est même rejeté par une grande majorité de ceux ci et se prends régulièrement de grosses huées alors qu’il a le plus gros des connards en face qui, lui, est soutenu par le public malgré une très mince chance de le voir sortir de WrestleMania champion. Face à près de 100 000 personnes, il existe un très gros risque de bronca génèrale pour Reigns, et la WWE n’a pas de cash-in de Rollins dans la poche pour se sauver de la fin de show chaotique comme l’an dernier…
Mes pronostics- Roman Reigns même si je suis vraiment pas fan du tout du tout :no: - Shane/Taker j'en ai absolument AUCUNE idée c'est ouf - Brock Lesnar après un beau gros combat violent - Sasha Banks, même si Becky Lynch en championne me dérangerait pas - AJ Styles pour enfin clore cette feud assez chiante - Sami Zayn pour le Ladder Match - The New Day dans l'Handicap Match - Braun Strowman pour la battle royal - Kalisto, je veux pas de Ryback - Bad & Blondes - The Usos même si les Dudley Boyz me dérangeraient pas

#58

Bon, pour ce qui est censé être le Superbowl du catch, c’était bien honteux


#59

@PhenomForever avis ?


#60

Raconte ? Me suis endormi comme une merde à minuit. :sac:


#61

Prévisible.

C’est un produit à bout de souffle, qui manque d’inspiration, de surprise, d’émotion, d’imprévisibilité. On regarde ça comme si on était devant un show basique, en ayant perdu cette petite flamme qui nous tenait en appétit tous les dimanches d’avril à savoir si on allait dormir avant, après ou les deux, et ce qu’on allait manger pendant le show pour tenir et en profiter un maximum. J’ai au moins une certitude, c’est que c’est bel et bien un produit qui ne m’intéresse plus aujourd’hui.

Même le match du Phenom’ était basique. Même ça, dans un HIAC, ils n’arrivent pas à le booker…

Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible