Parlons de la pluie et du beau temps


#361

:thisisfine:


#362

#363

Elle a raison, les gros aussi ils ont des seins :no:


#364

Je dois devenir un vieux con mais j’ai beaucoup beaucoup beaucoup de mal avec ce truc des cis-genre, genre différent du sexe, je ne suis ni homme ni femme.

On atteint les limites de ma compréhension.

Mais ça va venir, j’en doute pas. Dans quelques années ça passera mieux.

Là actuellement si je devais me faire rabrouer par quelqu’un qui me dirait : “qu’est ce qui vous fait croire que je suis un homme ?”, je présage pas de ma réaction.


#365

Non mais je te comprends. Parce que y’a des mecs/meufs/trucs non genrés qui poussent le principe à l’extrême et de manière complètement incompréhensible. J’ai le même ressenti que toi, pourtant j’ai jamais eu de problème avec la transsexualité ou autre.


#366

Bah honnêtement, utiliser le terme cisgenre dans un contexte militant ou pour mettre spécifiquement une connaissance transgenre à l’aise, je comprends.
C’est mieux que du normal / pas normal.

Mais l’utiliser dans la vie de tous les jours, je trouve ça pompeux et ridicule en effet, la proportion de cisgenres me semble assez conséquente pour éviter de le rappeler à chaque occasion.

Il faut que les gens comprennent que quand quelque chose marche 99,5 % du temps, on l’utilise par réflexe au lieu de se demander pendant une heure si on aurait pas affaire aux 0,5 % restants. Ce n’est pas être un connard, c’est agir de manière naturelle.

Après sur les questions de genre en elles-mêmes, il faut séparer le sexe et le genre.

Le sexe, c’est biologique, et il n’y en a que deux, à la très rare exception des personnes intersexuées.
Le genre, c’est sociologique, et là on peut accepter une discordance entre sexe et genre et accepter qu’il y en ait un nombre supérieur à deux.

Le vrai problème c’est que les militants progressistes contre-productifs semblent nier l’existence du sexe et les conservateurs semblent nier l’existence du genre.

Bref, nique les SJW qui ruinent les efforts des progressistes ouverts d’esprit et nique les réacs.


#367

Certain oublient parfois que tout ce qui est dit et écrit n’est pas forcement pour/contre x ou y. :confused:

(x ou y ? vous l’avez ? :blaguin: )

L’inclusion, l’accompagnement et l’acceptation, c’est suuuuper important pour le changement de sexe et les gens qui se sentent mal dans leurs peaux/genre etc, mais la surprotection, tout comme le pointage du doigt, ça peut devenir malsain et ça ruine parfois les efforts d’intégrations des deux cotés.

Parce que même si je suis pour laisser les bigots réac’ sur le bas coté pour de nombreux sujets (racisme, xénophobie, homophobie…) , il faut aussi se rendre compte que le dialogue sur le changement de sexe a brisé les frontières (et je parle de notre partie du globe, c’est probablement pire/mieux ailleurs) du simple mouvement fringe pour entrer timidement dans une sorte de “norme sociale du genre” que depuis très peu de temps. Il y a un terme pour ça, mais il est 19h, il fait 31° dans le bureau et je suis fatigué. :pls:

Quand je vois un commentaire sur flickr à base de "putain les couleurs sont magnifiques’’, je vais pas dire ‘‘Ohhhh, fais gaffe un peu, je suis daltonien et je me sens pas inclus’’. Bon, c’est clairement pas du tout du même ordre de grandeur, mais je cherche simplement à montrer l’idée de mon propos. :hoho:

D’ailleurs, j’aime pas le terme SJW, ou plutôt sa nouvelle utilisation, parce qu’il est devenu super nocif et est utilisé pour montrer l’extrême d’une certaine population. Le fait de se “fritter” pour une avancée sociale, je trouve ça important, même si la cause me passe au dessus de la tronche.

Bon après, je suis comme vous, il y a une partie de ce mouvement - le terme est pas bon, osef - que j’ai du mal à comprendre/apprécier. C’est comme pour tout ; L’extrémisme, même celui qui part avec de bonnes intentions, c’est toujours casse burne. :hoho:

Je me dis que s’il faut ça pour faire avancer la cause des gens qui se sentent dans le mauvais corps, avec le mauvais sexe etc, ehhhh, je veux bien prendre un peu sur moi et souffler fort des narines devant mon écran. :stuck_out_tongue:


#368

Et j’ajouterai même que la blague de Ricky Gervais sur Caitlyn Jenner dans son nouveau spectacle est très bonne ET importante. :sac:

Let’s not forget that, shall we ?

:pasrire:


#369

À chaque fois, ça me rappelle l’épisode de South Park sur les toilettes cis et tout le schéma narratif autour du nouveau directeur qui est PC.


#370

Le soucis c’est que ces gens n’ont plus de combat de nos jours.
De fait, ça cherche à banaliser des modes de vie “différents”. Voire les imposer pour les plus hardcore.

Là, je tombe sur des discussions sur Tweeter ou des gens banalisent littéralement la pédophilie par exemple.
Ou des discussions du genre “Tant que y a pas l’acte, c’est de la pédophilie mais pas de la pédocriminalité”. (Je vous jure j’ai vu des trucs comme ça, je les retrouverais)
Y a même eu une discussion TEDx qui visait à banaliser la pédophilie en disant que ce sont des gens qu’il convient d’accepter car on ne peut pas les traiter genre. Et que si on accepte leurs délires en gros, on pourrait mieux prévenir le truc.
Vidéo supprimée depuis, mais trouvable.

L’idée, pour moi, c’est toujours pareil. On créer des groupes, on divise. Chacun son petit combat “inutile” pour l’intérêt commun. Égoïsme, Égocentrisme, tout ça. C’est notre société moderne ça.
Regardez, une femme se fait gifler en plein Paris y a dégun qui se met au milieu pour arrêter le gars. Et derrière, ça parle d’une époque féministe. :hoho:

Vous me direz “Les citoyens n’ont pas à intervenir” ou un truc du style. Mais on a la jurisprudence Benalla maintenant… cf son avocat.


#371

:hoho:

Tu n’étais pas là pendant les gréves SNCF ? Les manifs du 1er et 28 mai ? La manif contre les violences de police ?
Celle en Amérique du sud ?
Celle en Thaïlande en ce moment même ?
Celles en Inde ? En Corée il n’y a pas si longtemps ? Aux USA après les fusillades ? Après les violences policière ?

Les gens ont toujours des combats, tu ne t’en informe peut-être pas ou ça arrange ta vision de les oublier.

Ils banalisent ou est-ce qu’ils tentent d’expliquer la déviance pour mieux la comprendre et l’encadrer ? Puis cette idée de passer ta vie sur tweeter aussi… :pls:

Bha, toi qui aime bien enfiler les mouches sur “les détails” ahah, ça aurait du te plaire pourtant non ? Factuellement (cadeau), c’est pas si faux.

Je dois te reparler du fait que la société va en fait très bien en grande majorité mais qu’on parle principalement de ce qui va mal parce que ca fait vendre ?

PS : Et parler de combats inutiles quand la discussion part de l’acception du changement de sexe et du transgenre. Propre…


#372

La région de @douante est très jolie


#373

Moi la question question que je me pose c’est qui il suit pour voir ce genre de discussion


#374

Moi ce qu’ils dérange, c’est de penser à parler des pédophiles quand on parle des trans/cis extrêmes. J’aimerai bien savoir ce qui peut pousser à faire ce lien mental (je précise, mental, j’ai bien lu que tu ne fais pas du tout de lien réel entre les deux, mais une discussion sur l’un t’amène à parler de l’autre de manière inconsciente).

Et je rejoins Ty’, elle va pas si mal notre société. Rabelais déjà disait “c’était mieux avant”. C’est dire si ça n’a pas de sens mais que ça à la vie dure cette histoire.


#375

Les joies de la peste noir. :wesh:


#376

Pardon, je parlais de la France principalement.
Sur les grèves, le GVT ayant chié sur le peuple. Ils ont tués le combat hein.
Bien sur qu’on a tous un combat, mais il devait être pour l’amélioration du commun, pas juste de se satisfaire de pouvoir écrire en écriture inclusive pour prouver que t’existe.
Sur le reste du monde, je m’informe un peu, mais j’avoue pas autant que ce qui se passe chez nous. ^^
En revanche, non, ça arrange pas ma vision de les oublier. Je priorise. Comme les Américains avec la Géo. :sac:

J’accepterais jamais l’idée que Robert 53 ans puisse avoir l’occasion de penser à prendre le fion de mes enfants. Leur pseudo lien entre pédophilie (pas d’actes mais des pensées) et pédocriminalité (passage à l’acte) c’est de la daube.
Je veux bien trouver une solution pour prévenir de la pédophilie. Et donc pouvoir arrêter les auteurs avant l’acte. Aucun problème. Mais chercher à donner du sens à la pédophilie ? Non, c’est trop progressif pour moi sans doute. ^^
Je passe beaucoup de temps en été sur Tweeter pour le Mercato. Et vu comme on s’y fait chier, ma TL est plus sur le reste.

J’empêche pas leurs discussions, je m’en mêle pas d’ailleurs. Mais là, on parle de crimes et de niquage d’enfance, c’est non. ^^

Très bien ? Je ne pense pas.
Vivable, je te le concède.

Et attention, je parle de combat inutile pour le bien commun. Nuance.
Beaucoup en ont rien à foutre que Dylan devienne Vanessa. Et moi c’est le cas.
Mais le fait qu’on en parle beaucoup c’est que soit ça fait vendre, soit c’est que ça va pas si bien du coup ?

Je ne suis pas beaucoup de compte.
Des Youtubeurs qui me font marrer et qui traite de l’actu. Très peu de politique. Majoritairement oui, c’est de la fachosphère. Mais ils sont plus marrants que Vanessa sus-mentioné.e.

Attention, là encore. Je fais aucun lien, tu l’as bien vu.
Je parle en revanche des petits combats égoïstes. Quel est le combat des féministes actuels ? Des LGBT+ ? Des pro-pédo là ? Des Facho (les vrais) ? Ou qui vous voulez… De nos jours, chacun s’occupe que de son fion. De fait, comme on peut plus trop dire ce qu’on pense sans passer pour un facho, un raciste, un xénophobe ou une ordure gauchiste selon le point de vue (ce qui en freine plus d’un en vrai), beh les petites communautés se pensent plus intéressantes qu’elles ne le sont.

Sauf que réellement c’est quoi le combat ? C’est quoi l’intérêt ?
Donc dans l’absence de but réel, ça veut juste banaliser le comportement de chacun. Sauf que trop de communautarisme, ça fait que t’as pas d’union et que ça va/ à déjà péter. ^^
Autre chose que je déplore avec ces gens “trop extrêmes” et donc beaucoup trop visible c’est qu’ils desservent à mort leurs causes.
Les vraies féministes sont devenues invisibles. (Remarque il reste quoi comme combat réellement féministe ? Hormis supprimer les culs des cartes postales ?)
Les lesbiennes ou gays qui vivent juste leurs vies normalement ont les voit pas non plus.
Etc … etc …

Désolé pour les mots qui font des paragraphes qui peuvent se répéter. Désolé si j’ai oser renforcer mes causes internes. Désolé si j’ai répondu à vos questions. :sac:


#377


#378

Donc tu suis des youtubeur facho qui te font marrer et qui ont des propos sur la pédophilie qui te choque

Ok


#379

:no:


#380

L’arrêt des violences policières surtout contre les minorités c’est quoi ? Les manifestation pour un respect du droit du travail c’est quoi ? La SNCF c’est pas un combat parce que le gouvernement veut passer en force ? Putain mais c’est quoi un combat pour toi ?

Non, tu vis avec des œillères de bon gros réac de +50 ans avant l’age.

Encore une fois, tu as une vision bien triste et bien perso du droit (finalement pas du tout) commun… Le bien commun ne s’arrête pas à toi, mais justement à tout le monde. Même ceux que tu ne comprends pas.


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible