⛅ Parlons de la pluie et du beau temps

En parlant de poils, vous êtes déjà passé vous-même chez l’esthéticienne pour enlever vos poils à la cire ?

J’ai des poils sur les épaules et le dos, et je trouve ça moche… Je l’avais déjà fait y a 2 ans, j’ai douillé mais ça faisait propre au moins. Je sais que certaines meufs n’aiment pas les hommes imberbes, tandis que d’autres aiment ^^

La tendance veut quand même que les hommes soient imberbes :ztfsaispas:

Dommage que la 4ème option du sondage soit tournée en dérision, c’est sûrement la plus intéressante dans le fond.

1 « J'aime »

Elle l’est mais ce n’est pas là dessus que je voulais lancer un débat.
Et si tu comprends le fond de mon message, tu comprends que j’en suis désolé (pour les femmes) d’être la caricature du mâle qui n’aime pas les poils aux jambes chez les femmes. Je n’en parlerai pas sinon, je suis sûr que pour beaucoup d’hommes (et de femmes) c’est juste normal d’être repoussé par les poils et c’est justement notre société qui a dicter ça. Donc dérision woke, oui et non.

1 « J'aime »

C’est ce genre de phrase qui est compliquée quand même.

On ne peut à mon sens pas dire « je suis désolé de ne pas aimer pas les poils. Par contre c’est pas de ma faute, c’est la faute à la société » et continuer à véhiculer exactement le même discours que celui que l’on critique.

Si vous êtes si conscients que ça que c’est ridicule de ne pas aimer les poils, vous ne devriez pas avoir de mal à vous en battre les couilles et à en faire un non sujet pour laisser les principales intéressées vivre avec un poids inutile en moins.

1 « J'aime »

C’est un sujet … épileux.

10 « J'aime »

Sauf que si ça te dégoûte, tu veux faire quoi?

Au même titre que ta copine/femme peut te dire qu’elle déteste ça et qu’elle souhaite que tu te rases/t’épiles, tu peux aussi le lui dire.

Perso je trouve ça moche, je trouve que ça fait vite sale. Mais c’est pareil chez moi, je rase régulièrement les aisselles, j’ai 3-4 poils sur le torse et je les épile quand même l’été, etc. Mais oui, une femme qui a des poils sous les bras, je vais faire un blocage dessus.

Après j’oblige personne à le faire. Mais MOI, je trouve ça dégueu.

1 « J'aime »

Le découpage de la quote :hoho: :hoho:

Faut aller bosser chez Footmercato là.

6 « J'aime »

Perso je m’en cogne un peu des poils c’est pas ça qui me freinera chez ma copine.
Après elle laisse jamais pousser le truc à l’extrême mais quand elle en a un peu et qu’elle a la flemme d’épiler bah franchement je m’en cogne pas pour autant que j’arrêterai de l’aimer ou que je coucherai pas avec.

Je vous vois venir bande de fdp, c’est pas chewbaca ni une portugaise mais je pense que ça peut arriver d’avoir la flemme et de pas le faire sur le moment et de s’y prendre 1 semaine après.

1 « J'aime »

Je m’en fiche clairement des poils, ça me provoque ni dégoût ni attirance donc et je vois pas l’intérêt de débattre de ça parce qu’au fond perso me force à aimer ça ou à ne pas aimer ça.

1 « J'aime »

T’as changé mon frère, t’aurai pas tenu le même discours y a 1 an :full:

1 « J'aime »

Mea culpa j’ai effectivement lu beaucoup trop vite.

Mais ça traduit néanmoins mon opinion sur le sujet, confirmée par plusieurs propos ici (pas nécessairement les tiens du coup)

1 « J'aime »

Ah bon :zemmour:

1 « J'aime »

Tes excuses tombent au poil.

7 « J'aime »

Ceci dit ce qui est vraiment intéressant ici c’est que @d0nald soulève une question sociétale très importante : à quel points nos « goûts » sont modelés à partir du conditionnement et des modèles imposés. Et à quel point on refuse de le reconnaître :hoho:

J’ai eu tendance à préférer le full épilé, et à force de vieillir, d’avoir plusieurs meufs, j’ai commencé à m’en foutre complet, et aujourd’hui ma meuf en a concrètement rien a foutre, elle se rase quand elle a envie, comme moi quoi.

Bref, changez rien les jeunes ! Et n’allez pas lire de la philo sur ce qu’est le goût et le désir hein :smiling_face_with_tear:

2 « J'aime »

Ce réseau et ces gens me fascinent.

image

5 « J'aime »

connecté de 8h à 23h :hoho:

en burn out dans 3 mois :dsk:

3 « J'aime »

En rush sur 7 jours pour 30 candidats. L’entretien d’embauche le plus long du monde …

1 « J'aime »

7j x 30 candidats = 210 jours de taf. 1 équivalent temps plein quasi.

Après, le mec a pris des tombereaux de merde et a retiré son post. LinkedIn a peut-être trouvé ses limites à la morale.

4 « J'aime »

Hélas ça tend à se populariser dans la startup nation.
Mon frère est chef de projet, il a quitté sa boite récemment et cherche un nouveau taff. Il a passé des entretients à chaque fois c’est la même chose, 4 voir 5 étapes de validation à passer avant d’arriver en « finale » contre un autre candidat pour une dernière épreuve de test.
C’est n’importe quoi en plus d’être épuisant moralement et physiquement. On parle de jobs de chef de projet dans des startups ‹ innovantes › (objets connectés, applications mobiles etc…) mais chaque fois qu’il m’en parle j’ai l’impression qu’il postule à la Nasa.

4 « J'aime »

La pour le coup on peut peut-être reparler de la peine de mort :sac:

3 « J'aime »