Parlons de la pluie et du beau temps


#7215

Il y avait un article du Monde à ce sujet, sur le “fantasme” (le mot est fort) du temps de travail et de vacances des enseignants.

EDIT : tiens, d’ailleurs, le truc des dix mois sur douze ne serait pas exact, my bad :calm:


#7216

C’est bien connu que les profs sont tous des je-m’en-foutistes qui ne bossent jamais.

:homerhide:

Entre les heures à la con, le taf que tu ramènes à la maison, le stress de faire fasse à des classes de 30 qui sont bourrés (tout court de nos jours) aux hormones, être forcé de suivre un programme quand tu sais que c’est de la merde qui date beaucoup trop, la pression de devoir former l’avenir du peuple, la paye de merde pour le taf, savoir être 50% psy 50% éducateur quand il faut et tout ce que je n’arrive même pas à imaginer sur le moment…

Je tire mon chapeau à tous les profs du monde. :calm:


#7217

J’ai mal du m’exprimer, je suis fils de prof et petit fils de profs, je connais très bien la réalité du travail et ses conditions difficiles.

Mais il faut reconnaître qu’il y a plus de vacances dans ce métier que dans les autres, il faut en tenir compte.


#7218

Pendant les vacances tu te branles que très peu souvent quand tu es prof. J’ai une amie qui est en dernière année d’étude pour devenir prof et pendant les vacances elle prépare les cours, les exos, les DM etc… Tout ça ça ne se fait pas en 2 semaines mais sur toutes les vacances scolaire.

Tu devrais le savoir si tu es issu d’une famille de prof.


#7219

Je pense que trop de gens comptent les jours de vacances sans prendre en compte la pénibilité (morale et physique) et les heures de travail totales (sur et hors du lieu de travail).

Surtout que les profs bossent souvent pendant leurs vacances non ?

EDIT AH bha vas-y @Guigui te fais pas chier… :hautain: Le mec qui répond à mes questions avant que je poste.


#7220

Mon coté MVP :clooney3:


#7221

Tout à fait, mais il y a quand même beaucoup + de vacances que les 5 semaines pour le privé, je dis juste qu’il faut en tenir compte.

Faut aussi admettre (comme dans tous les corps de métiers), qu’il y a des bons et des mauvais profs, j’en ai connu qui partaient le vendredi fin d’aprem en vacances et qui pensaient pas boulot avant le dimanche 2 semaines plus tard qui sonnait la fin des vacances. J’en ai connu d’autres qui organisaient des voyages linguistiques sur leurs vacances.


#7222

Perso j’ai de très bons profs et ils ont carrément le temps de partir en croisière à chaque vacances.
Nofake :calm:

Puis bon, j’en ai connu qui recycle leur cours depuis 10 ans aussi… :hoho:
ça dépend des matières surtout


#7223

J’ai eu une prof de français au lycée, c’était les mêmes cours ET les mêmes interros depuis plus de 10ans et chaque année les mecs qui étaient passé dans la classe supérieur transmettait leur contrôle aux nouveaux qui arrivaient dans la classe en question.

Et elle surveillait rien. En début d’interro, t’avais un préposé pour demander si on pouvait sortir un brouillon, elle répondait oui et derrière tout le monde sortait le contrôle de l’année précédente avec les réponses…


#7224

De ce que je vois et connais (parents et beaucoup de membres de la famille) la pénibilité, travail pendant les vacances, etc, c’est surtout valable sur les 10 premières années de carrière grosso-modo. Après, ça dépend de l’investissement et du rapport au métier. Entre mon père qui passait quelques dizaines heures l’été pour fignoler le programme et une de mes tantes qui en avait absolument rien à foutre, tu trouves de tout.

Comme dans tous les métiers, t’as toute la gamme entre le sérieux et le branleur ^^


#7225

Bah après ça dépend.

Pour prendre l’exemple, ma prof de maths a énormément d’années derrière elle et justement presque à chaque vacances elle part en croisière avec son mari ou en vacances tout cours (les Caraïbes en avril, Saint-Petersbourg en décembre, oui oui monsieur a du pognon).

Mais pour autant c’est une excellente prof mais vraiment. Elle s’investit beaucoup dans son taff. Je sais que par exemple elle fait carrément cours de 7h à 8h les vendredis pour ceux qui ont envie de venir. Beaucoup de cours particuliers aussi. Elle corrige toutes les interros/DS en 24h top chrono quasiment (sans déconner, le lendemain j’ai ma note en général) et elle explique vachement bien.

  • l’année dernière elle venait en cours alors que son médecin l’avait foutu en arrêt pendant 3 semaines bordel :hoho:

Et donc pour autant elle branle pas grand-chose de ses vacs :sac:

Après comme j’ai dis je pense que ça dépend vraiment des matières. Les maths d’une année à l’autre ça doit pas changer de beaucoup (voir pas du tout à niveau lycée) donc au bout d’un certains nombre d’année tu peux te permettre de moins en faire.


#7226

Oh t’inquiètes pas qu’elle doit bien branler quelques choses… :sac:


#7227

Ah oui ça dépend beaucoup des matières c’est sûr. Et du niveau aussi. Par exemple en université tu es responsable de ton programme bien souvent, pas en collège/lycée.
Sinon, j’ai dû mal m’exprimer, je ne voulais certainement pas dire que ne rien faire pendant les vacances signifiait de facto que t’es un mauvais enseignant ^^ La tante dont je parle est considérée comme une bonne prof par sa hiérarchie.
Je rebondissais simplement sur les vacances des profs, chacun les mène comme il le sent, selon ses besoins. T’as le stressé qui va potasser des heures, le serein qui va tranquillement contrôler le programme, l’énervé qui va prévoir 3 DS hebdomadaires (si, j’en ai connu un^^), etc. Bref, dire que les profs travaillent pendant les vacances, oui et non ^^

C’est pas pour autant que je dis que c’est royal :obama2:

Sauf prof de sport. Là, personne ne me fera croire que ça travaille très dur :no:


#7228

Chaud :hoho:
Au lycée c’est toujours : “On a pas le temps faut finir le programme” :tommy:


#7229

Je te rassure : même en fac tu as cette phrase xD


#7230

Le truc, c’est que c’est justement en début de carrière que tu as un salaire de misère pour ce que tu fais. Là, par exemple, mes vacances ont été de rédiger mon mémoire, je reprends en étant en plus crever. Demain, 7h à la fac pour la “formation” et vendredi et samedi je repars faire les oraux blancs.

Et mardi, j’ai mon inspection pour la titularisation.

Je suis un peu sur les nerfs, oui :arghh:


#7231

mange du poisson :sac:


#7232

Gros débat au boulot.

Jai utilisé la phrase : “cet article ne semblait pas te faire besoin”.

Mon collègue m’a dit qu’on en reparlerait quand je saurai utiliser le verbe avoir avec besoin.

J’ai cherché sur Google et pas de trace de cette expression que j’utilise une fois tous les ans.
Faire besoin c’est pas choquant ou je parle comme un paysan tourangeau qui va faire de l’essence et va au coiffeur le jour d’aujourd’hui ?


#7233

Jamais entendu.


#7234

Phrase de pécore, désolé


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible