Politique (hors US)


#9718

Il s’est dit que l’idée comme quoi c’était dangereux était une fake news.


#9727

@20100 Oui. J’ai nettoyé du coup.


#9728

La seule bonne vanne sur le sujet vient de Fox News

https://twitter.com/AndrewKirell/status/899799638051520512

“Peut-être la chose la plus impressionnante qu’un Président ait jamais fait”

:jlm2:


#9729

Trump a vraiment dit que la plus grosse victime de Charlottesville était lui même ?

EDIT


#9730

Tucker Carlson putain… :facepalm: Y’a pas Jon Stewart qui veut repasser lui en remettre une petite couche ? C’était tellement jouissif la première fois… :heart:


#9731

Boutin. :hoho:


#9732

#9733

D’ailleurs à ce propos, FI avait un atelier intitulé “Faut-il dégager les médias” le week-end dernier, dont le titre a fait grand bruit sur les réseaux sociaux. J’ai vu passer deux articles (alors que je n’ai pas encore lu, mais c’est pour ceux que ça intéresse), qui tente d’expliquer un peu ce qu’il y avait derrière ce titre inquiétant.

Moi j’ai l’impression qu’il y’a effectivement un gros sujet à traiter sur les médias et leurs dangereuses accointances avec le monde politique et économique (pour ce qui ne l’ont pas encore vu, je vous conseille “les nouveaux chiens de garde”), mais dès qu’on commence à évoquer ça, les médias brandissent leur bouclier “pas touche à la liberté de la presse”, alors que non justement, une partie d’entre eux ne semble être libre de rien…


#9734

Les US ont vu trop tard cette vague de contestatation des médias, en France on en prend acte, mais rien ne change vraiment.

Et en effet, le bashing anti melenchon quand il a grimpé en flèche dans les sondages était incroyable. Quand on voit l’infime marge qui le séparait d’un second tour, et le réservoir de voix que constitue l’électorat d’Hamon, cette chasse aux sorcières (melenchon le communiste/soutient des dictateurs) a pu lui coûter le second tour.


#9735

Are you serious ?

Tu critiques le fait qu’il soutienne des dictateurs ? Il soutient ouvertement son pote Maduro. Autant Chavez why not. Il n’y a pas eu de grand scandale et le Vénézuéla se portait bien mais depuis qu’il est mort, le pays bascule dans la pauvreté avec un “président” dictateur qui tue son peuple. Mais tout va bien !
Il fait du bashing de médias, mais si Mélenchon est si haut au 1er tour des Présidentielles, c’est pas grâce à Merlin l’enchanteur, c’est grâce aux médias. Il était partout, tout le monde disait que c’était génial ses hologrammes, ses vidéos sur Twitter etc…


#9736

Là je suis d’accord. Beaucoup de collusion. En ce moment, on voit beaucoup de journalistes qui deviennent politique ou communicant de politique (c’est pareil) ou de politiques qui deviennent des journalistes-chroniqueurs. Bizarre…

De là à dire qu’il faut dégager les médias. Mélenchon est bien content d’avoir le JT de 20h et BFM pour faire passer son message…


#9737

Pour rebondir sur la fin de ton message d’avant, pour le coup ses vidéos et son twitter/facebook c’est bien la preuve qu’il a contourné les médias traditionnels!

Il ne me semble pas qu’ils soit contre les médias en soit, mais pointe par exemple le fait que ce sont toujours les mêmes personnes/partis/idées qu’on invite. Certes il en profite, mais c’est parmi les gros candidats à la présidentielle, c’est celui qui a eu le moins de temps d’antenne/de parole.

Tu me diras “il n’a qu’à autoriser les mecs de Quotidien à venir à ses meetings”, et tu auras totalement raison, je ne suis pas du tout d’accord avec lui là dessus.


#9738

Wauquiez est le favori pour la Présidence des Républicains

J’hésitais entre poster ça ici ou dans histoires drôles


#9739

Macron demande aux propriétaires de baisser les loyers de 5€ pour compenser la baisse des APL.

Si on demande gentiment ça va peut-être marcher :smart:


#9740

Je ne sais même plus quoi dire…


#9741

:hoho:
Putain j’ai cru a du Gorafi quand je l’ai vu passé tout à l’heure sur fb.


#9742

#9743

Il a raison :fillon1:


Les détournements d’impôts et autres magouilles fiscales qui coûtent + de 1000 milliards d’€ chaque année ?
Supprimons les impôts, pardi :zed:


#9744

Toute proportion gardée, Macron est pas loin de penser pareil sur les aides au logement :

http://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250279631245

Dans une interview au Point publiée ce jour, Emmanuel Macron se donne
deux ans pour relever l’énorme défi de “réussir à baisser les loyers”
(pour les autres sujets évoqués par le président de la République et qui
concernent les collectivités, voir notre article dans cette même
édition). Pas de solution de type “encadrement des loyers dans les
grandes agglomérations” à l’horizon. Il entend s’y prendre autrement.
Car si les loyers se sont envolés par le passé, ce serait dû, selon lui,
à un dérèglement du marché du logement provoqué par l’intervention
publique : "comme sur le marché du travail, nous avons eu une politique
de subvention de la demande, avec notamment les APL. Résultat, les
loyers ont constamment augmenté", explique-t-il.

Pour renverser la tendance, le président de la République entend
provoquer un “choc de l’offre” en levant les obstacles qui freinent les
acteurs économiques dans la production de logement : "il faut libérer le
droit de l’urbanisme, les procédures, réduire les coûts, les normes,
libérer le foncier public et parapublic plus fortement en permettant de
vendre à bas prix, simplifier ces règles…" et il précise : “En ciblant
en particulier les zones tendues, c’est-à-dire le Grand Paris, Lyon et
la frontière suisse, ainsi qu’Aix-Marseille.”

Sans trop forcer le trait, un 25 m² à Paris à 1200€/m : c’est la faute des APL. Pour s’en sortir ? facilitons la construction à bas coût (= logement de merde) en libérant le droit de l’urbanisme (=fuck l’environnement).

edit : Le problème, c’est que Macron se fourre 2 fois le doigt dans l’oeil car d’une, les aides publiques ne changerait pas grand chose à l’affaire, mais surtout, vouloir libéraliser un secteur ou dans certaines villes c’est justement ce principe d’offre et de demande qui fait flamber les prix. C’est comme si pour réguler la finance, il supprimait les derniers garde-fous empêchant de faire n’importe quoi. Oh wait…


#9745

Ce message de Macron m’inspire. Selon lui, les APL sont responsables (l’intervention publique en général en fait) de l’envolée des prix. Pourtant, c’est pas trop l’histoire qu’on nous a racontée dernièrement, la crise mondiale des subprimes, ça serait pas par hasard l’explosion d’une bulle… immobilière ? :obama5:

J’ai regardé vite fait, les APL ont été créées en 1977 et ont fait suite à un autre dispositif en place. Mis à part au sortir de la guerre, l’indice du prix du logement était plutôt stable jusque… au début des années 2000 et quand la finance s’est emparé frénétiquement du marché de l’immobilier. En tout cas, c’est difficile de comprendre comment un système d’aide public a pu devenir subitement si néfaste au marché de l’immobilier :hollande3:

C’est un phénomène mondial, les Etats-Unis, là ou la crise a démarré, étaient dans le même cas :

Donc selon Macron, un système d’aide de financement public est responsable de l’envolée des prix de l’immobilier et suggère donc de laisser le marché se réguler seul alors que c’est en réalité ce même marché totalement dérégulé qui a tout fait péter au début des années 2000 nécessitant par conséquent de mettre en place plus d’aides publiques :obama:

Sinon en farfouillant un peu, je suis tombé sur ce rapport super intéressant de l’IGAS :

http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/RM2012-057A_APL_rapport_1_DEF.pdf

J’essaierai d’en tirer 2/3 conclusions si j’ai le temps, mais la synthèse se lit vite et bien.
Sinon, là j’ai pas trop le temps,


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible