đŸŒ 🚑 đŸ’© Tribunes et jets d'objets : le jour d'aprĂšs

VoilĂ  tout le stade paie pour une quinzaine d’abrutis. DĂ©goĂ»tĂ©.

Ouais fin aprùs les anglais c’est quasi tous des bourrins bagarreurs, c’est dans leur culture, ça les rend pas plus fins :hoho:

Pour l’OL, le timing de cet incident est assez terrible, si c’est le premier de l’annĂ©e (voir Montpellier), le match reprend et ça passe.

Là, malheureusement pour l’OL :

  • c’est le 6Ăšme incident grave
  • la 2Ăšme fois qu’on arrĂȘte dĂ©finitivement un match
  • c’est la 3Ăšme fois qu’un ou des joueurs sont agressĂ©s : et ça a toujours concernĂ© les joueurs de l’OM
  • mĂ©diatiquement, l’impact du geste est dĂ©multipliĂ© par rapport Ă  un match Ă  moindre enjeu.

Le fait que tout ça se cumule font que ça reprĂ©sente « le coup de trop » mĂȘme si en soi, on a dĂ©jĂ  vu pire sans que ça dĂ©chaine autant les passions. ça me rappelle d’ailleurs l’annĂ©e du OL/Bastia ou les joueurs lyonnais avaient enchainĂ© 2/3 Ă©pisodes compliquĂ©s psychologiquement (Besiktas aussi ?).

LĂ , c’est pareil, le ras le bol cĂŽtĂ© Marseille est total. Comment tu veux jouer sereinement avec tout ce qui se passe depuis le dĂ©but de l’annĂ©e : pour rappel : Montpel, Nice, OL, Galatazaray.

1 « J'aime »

Du coup je me demande comment va gérer la Ligue.

CompliquĂ© de mettre Ă  l’OL des sanctions + durs qu’aux prĂ©cĂ©dents clubs concernĂ©s (mĂȘme si la Payet est touchĂ© par une bouteille, ca aurait pu etre le cas dans d’autres matchs), ca donnerait un peu l’impression que Lyon paie les pots dĂ©jĂ  cassĂ©s.

D’un autre cĂŽtĂ© l’OL peut pas ramasser + que ce qui est inscrit « dans la loi » non plus.

A la Ligue de désormais faire évoluer tout ça, et de le faire appliquer, sans jouer les flipettes :no:

2 « J'aime »

La solution que je vois venir, c’est de la rĂ©pression. Parce que c’est ce qu’on sait faire de mieux de nos jours


Le ministĂšre de l’intĂ©rieur et celui des sports Ă  convoquĂ© les responsables de la LFP et de la FFF pour demain.

  • Impossible d’apporter sa bouteille de 0,5L sans bouchon ou d’en acheter une dans le stade.

  • Alignements des rĂšgles pour les arbitres et les joueurs
    • Quand un joueur est touchĂ©, le match est arrĂȘtĂ© dĂ©finitivement et automatiquement, comme lorsque c’est un arbitre qui est touchĂ©

  • Amendes et sanctions sportives pour forcer les clubs Ă  se sortir les doigts du cul
    • Fouille renforcĂ©e (c’est journĂ©es portes ouvertes dans trop de gros stade, mĂȘme si j’imagine que c’est trĂšs compliquĂ© de fouiller tout le monde, surtout en temps de covid)
    • Amendes qui augmentent pour fumigĂšnes, lasers, bombes agricoles, bouteilles et jets divers
    • Sanctions sportives pour pousser les clubs Ă  prendre la sĂ©curitĂ© au sĂ©rieux
    • Suppression des programmes papiers dans les stades (c’est ce qui est balancĂ© sur la pelouse du VĂ©lodrome)

  • Forcer les clubs Ă  porter plaintes ou Ă  se porter partie civile dans les plaintes de la LFP/des joueurs
  • Automatiser les demandes d’interdiction de stade qui sont, selon le ministĂšre des sports, encore trĂšs rare. Alors que c’est au club d’en faire la demande il parait.
  • Dissolution des associations de supporters au premier soucis
  • Interdiction de dĂ©placement pour toute la saison et tous les clubs


À cause de l’accumulation. (Je ne cautionne pas et je ne dis pas que c’est ce qu’il faut faire, je me mets dans les chaussures d’une LFP incompĂ©tente)

Si la sanction n’est pas Ă  la hauteur et qu’elle ne dissuade pas les clubs et les supporters de prendre le problĂšme au sĂ©rieux, elle doit Ă©voluer. Ça tombe sur l’OL parce que ça se passe Ă  l’OL ce jour lĂ  comme ça pourrait tomber sur un autre club.

Pour le coup, pas du tout d’accord.

Au pire, et je dis bien au pire, mettre du sursis et appliquer une sanction bien plus importante en cas de rĂ©cidive OK. Mais les sanctionner pour les autres je ne vois pas l’intĂ©rĂȘt ni l’équitĂ©. En plus ça pourrait bĂ©nĂ©ficier Ă  un club comme Nice, qui est, je pense, l’un des instigateur cette saison de ce genre de dĂ©rive


(La position de l’OM avec les infos du cotĂ© OM)

L’OM n’a pas souhaitĂ© le dire officiellement pour ne pas ajouter de l’huile sur le feu, mais dans les rangs marseillais on estime possible que l’OL se soit engouffrĂ© dans cette brĂšche pour mettre la pression sur l’arbitre via une annonce officielle du speaker, alors que les rĂ©unions Ă©taient en train de se poursuivre et qu’aucune dĂ©cision n’était encore dĂ©finitive


Au cƓur des Ă©changes, plusieurs sources indiquent qu’il a Ă©tĂ© signifiĂ© Ă  M. Buquet qu’il serait en partie responsable d’éventuels incidents Ă  la sortie du stade si le match ne reprenait pas. La sĂ©curitĂ© publique et les troubles qu’engendrerait un arrĂȘt de la rencontre Ă©taient, comme Ă  Nice, l’argument principal du PrĂ©fet et des dirigeants lyonnais. Sauf qu’au fur et Ă  mesure de la soirĂ©e, le stade se vidait
 et cet argument ne tenait plus la route. M. Buquet est restĂ© ferme, et finalement n’a jamais ordonnĂ© la reprise du match, selon l’OM.

La diffĂ©rence montre que les deux clubs ont compris des choses diffĂ©rentes et selon moi, c’est Ă  cause d’un manque de rĂšgles bien Ă©tablies et d’une communication terrible de la ligue et des acteurs.

Comment la rĂ©gion (et un des deux clubs, visiblement) peut mettre une pression de dingue sur celui qui devra dĂ©cider seul ? :hoho: Comment le prĂ©fet peut dire qu’il y aura surement de gros soucis si le match ne reprend pas tout en disant qu’ils peuvent assurer la sĂ©curitĂ© de tout le monde si on reprend


« Je suis choquĂ©, encore, que l’on mette 2h pour prendre une dĂ©cision qui relĂšve de l’évidence et qui aurait dĂ» ĂȘtre prise en 2 minutes. Car il est Ă©vident que quand un acteur est touchĂ©, le match ne peut pas reprendre  »

« On ne peut, sous aucun prĂ©texte, transiger avec l’intĂ©gritĂ© des acteurs et il ne peut pas y avoir de deuxiĂšme chance Ă  mes yeux. Le match doit ĂȘtre interrompu, point final. »

pour revenir sur ce que je disais de l’autre cĂŽtĂ©, effectivement, ce serait injuste de donner match perdu Ă  Lyon alors que ça n’a pas Ă©tĂ© le cas Ă  Nice. Mais doit-on faire la mĂȘme erreur la ? J’en sais rien. Nice aurait dĂ» avoir match perdu.

Mais comme Marseille est la principale cible de tout ce bordel et que les marseillais ne sont pas exempte de tout reproche, je suis persuadĂ© que l’on va attendre le prochain dĂ©bordement au vĂ©lodrome pour enfin appliquer la bonne sanction.

Ou alors on va essayer de tenir la saison avec des dĂ©cisions un peu ridicules avant de vraiment appliquer la tolĂ©rance zĂ©ro l’annĂ©e prochaine.

Mais oui je comprends parfaitement votre raisonnement de trouver injuste que Lyon soit plus lourdement sanctionné que Nice. Vous avez bien évidemment raison.

Sinon personne n’a vu l’extrait de notre ministre des sports qui a littĂ©ralement allumĂ© labrune ce matin en confirmant qu’il Ă©tait incompĂ©tent ?

MĂȘme des Eco cup des imbĂ©ciles sont capables de les jeter
 Limite des gobelets en plastique mais bon ce n’est pas du tout pratique et Ă©cologique

D’accord

Alors sachant que dans beaucoup (tous) de clubs la sĂ©curitĂ© est « de mĂȘche » avec les supporters « ultra » il faudrait une refonte totale du systĂšme de sĂ©curitĂ©, je suis d’accord sur le fond mais ça me paraĂźt ĂȘtre un Ă©norme chantier

D’accord
 Sauf pour les fumigĂšnes. Il y a des pourparlers pour instaurer la possibilitĂ© d’en utiliser dans des zones adaptĂ©es et encadrĂ©es. Pour moi les fumi ce n’est pas le nerf de la guerre sur ce dossier. Si la demande est faite avant par le groupe de supporter en disant voilĂ  sur ce match on prĂ©voit de faire une action fumi Ă  ce moment, et qu’il n’y a pas de dĂ©rive (genre les jeter sur la pelouse) ça reste une belle animation.

:owens: il n’y a pas que ça qui est jetĂ© au VĂ©lodrome hein

D’accord, d’ailleurs le club devrait le faire automatiquement et de son plein grùs

Et ça, ça devrait ĂȘtre la 1Ăšre chose Ă  mettre en place, et de toute urgence !!

Par contre lĂ , pour le coup, pas d’accord. Pour faire parti d’un groupe de supporters, et pour avoir gĂ©rĂ© cette asso, c’est pas facile de pouvoir toujours tout gĂ©rer. Tu as toujours un abruti que tu ne connais pas vraiment qui va faire de la merde. Le virer de l’asso, l’interdire de stade, OK, mais niquer une asso pour une personne, c’est beaucoup. AprĂšs je peux comprendre ton point de vue, mais ça me paraĂźt fort.

1 « J'aime »

Ce n’est absolument pas mon point de vue, je suppute sur ce que va balancer le trio IntĂ©rieur/Sport/LFP. :calm:

1 « J'aime »

Le reste de la decla de Labrune :;

Je suis choquĂ© et furieux. ChoquĂ© qu’en 2021, aprĂšs tous les Ă©vĂ©nements que nous avons vĂ©cus depuis le dĂ©but de la saison, il y ait encore des imbĂ©ciles qui soient en situation de jeter des projectiles sur les acteurs du jeu, joueurs ou arbitres. Je suis choquĂ©, encore, que l’on mette deux heures pour prendre une dĂ©cision qui relĂšve de l’évidence et qui aurait dĂ» ĂȘtre prise en deux minutes. Car il est Ă©vident que quand un acteur est touchĂ©, le match ne peut pas reprendre. On ne peut, sous aucun prĂ©texte, transiger avec l’intĂ©gritĂ© des acteurs et il ne peut pas y avoir de deuxiĂšme chance Ă  mes yeux. Le match doit ĂȘtre interrompu, point final"

« Nous sommes rattrapĂ©s par un principe de rĂ©alitĂ©, car notre arsenal est rĂ©duit. À titre d’exemple : il aura fallu attendre les incidents d’hier (dimanche) pour que la rĂ©union avec les ministres, que nous appelons de nos voeux depuis aoĂ»t, soit enfin organisĂ©e, dans le cas prĂ©sent Place Beauvau (ministĂšre de l’IntĂ©rieur) demain matin (mardi matin). Il est urgentissime de se rĂ©unir tous ensemble. Ces Ă©vĂ©nements sont inadmissibles et ruinent par ailleurs tout le travail de relance sportive et Ă©conomique qui est menĂ© en parallĂšle par la LFP et les clubs depuis un an. »

« Nous avons, d’une part, des clubs qui sont pleins de bonne volontĂ©, mais qui n’arrivent pas Ă  faire le mĂ©nage au sein de leurs supporters les plus violents. Et d’autre part, des pouvoirs publics qui sont - Ă  juste titre - les dĂ©cideurs finaux en termes d’ordre public, mais qui n’assument pas cette situation. Et au bout de la chaĂźne, la LFP, qui n’a comme seul pouvoir que d’ĂȘtre le " juge " sportif, et qui se retrouve Ă  ĂȘtre le punching-ball du systĂšme. Alors, certes, on ne fait peut-ĂȘtre pas tout bien, mais la rĂ©alitĂ© est que nous n’avons ni pouvoir de police et de justice, ni celui de sanctionner individuellement les fauteurs de troubles, ni mĂȘme celui d’imposer la non-reprise d’une rencontre quand nous considĂ©rons que cela n’a aucun sens  » Il souhaite ainsi « une grande concertation nationale concernant la violence dans les stades » : « Cette gangrĂšne va nous tuer si nous ne rĂ©agissons pas urgemment. »

Donner match perdu c’est une fausse bonne solution. LĂ  le type n’était pas abonnĂ©, si ça se trouve il est venu juste pour ça car il estime que ça en valait la peine. Dans les stades oĂč ça arrive, il y a eu des erreurs, sur la fouille, le manque de rĂ©action de la sĂ©curitĂ©, on peut aussi rĂ©flechir aux dĂ©cisions du prĂ©fet qui a pris tout ça Ă  la lĂ©gĂšre, mais c’est quand mĂȘme difficile pour un club de gĂ©rer 50 000 individus, dont des gens potentiellement mal intentionnĂ©s. Ça reviendrait Ă  mettre tous sur le dos d’une institution qui a un pouvoir limitĂ© pour y faire face je trouve.

La clĂ© reste pour moi des sanctions individuelles plus fortes. Le pointage ne semble pas ĂȘtre assez dissuasif de toute Ă©vidence. Il faut sans doute monter d’un cran.

Je n’aime pas quand la politique rĂ©agit sur des faits divers pour faire Ă  chaque fois de nouvelles lois, mais lĂ  il faut clairement trouver des solutions claires.

De fortes amendes à toute personne qui balance un objet dangereux ? Une peine avec sursis ? Interdiction de stade plus longues ? Quand tu balances un tel objet, on n’est plus dans un geste innocent pour faire le malin, on est dans de l’agression physique.

Pour Ă©viter de ruiner la soirĂ©e de tout le monde Ă  chaque fois, il faut un barĂšme clair. Pour l’instant, la LFP et les prĂ©fets dĂ©cident Ă  l’arrache. Un match continue, un club s’en sort bien quand un autre prend un point en moins. Quelqu’un est touchĂ©, on arrĂȘte le match. Objets dangereux balancĂ©s, on trouve les individus de façon systĂ©matique et on les punit.

Sinon Ă  cette allure, on va se taper des huis clos pendant des mois, et personne ne sera gagnant, les bons supporters, les clubs, et mĂȘme les connards

3 « J'aime »

Apparemment non, il est connu comme un supporter régulier et « ultra », selon les informations de Le Parisien (oui, je sais :hoho:).

5 ans, c’est au minimum 90 pointages au commissariat. C’est dĂ©jĂ  pas rien je trouve, mais Roxana Maracineanu a bien indiquĂ© quand il y a eu les soucis Ă  Nice que les clubs ne l’utilisent presque jamais.

C’est tellement le bordel plus j’y rĂ©flĂ©chis.

Par principe on est contre les sanctions automatiques et systématiques sans possibilité de se défendre, et je réclame ça pour un stade de foot.

Il faudrait permettre Ă  des Ă©lĂ©ments externes aux clubs de dĂ©cider des interdictions de stade, mais quand on voit la gueule des prĂ©fets dans les deux cas qu’on a vĂ©cu, tu te rends compte qu’ils ferment vite les yeux. Dans le cas de Nice, le prĂ©fet Ă©tait mĂȘme complice en laissant le club chauffer encore plus le public aprĂšs un envahissement de terrain :hoho:

L’interview de Labrune m’interpelle aussi. Si la dĂ©cision revient Ă  l’arbitre, pourquoi on laisse le prĂ©fet et les clubs participer Ă  une rĂ©union de crise ? Pourquoi il attend le lendemain pour rĂ©agir alors qu’il fallait qu’il soit au coeur de l’action, par tĂ©lĂ©phone au minimum. De qui vient le communiquĂ© de la LFP hier ? C’était mĂȘme pas signĂ©.

Ils sont tous nuls, lents et lĂąches.

2 « J'aime »

c’est encore plus horrible ce que je vais dire mais il y a par exemple un fichier des interdits de casino. On peut pas faire simplement un fichier des interdits de stade plutît que de devoir pointer au commissariat 90 fois ça n’a aucun sens


mais lĂ  tout le problĂšme. Les sanctions pĂ©nales et judiciaires c’est long. Et c’est normal. Les gens ont le droit de se dĂ©fendre de prĂ©parer leur dossier etc. Mais en attendant sur un plan sportif ça n’avance pas


On n’a pas besoin de prĂ©senter une piĂšce d’identitĂ© pour rentrer au stade. C’est compliquĂ© de vĂ©rifier l’identitĂ© de 60 000 personnes Ă  l’entrĂ©e d’une stade en moins d’une heure.

1 « J'aime »

effectivement aprÚs envoi de mon message je me suis dit que ce serait débile.

Mais du coup c’est trĂšs compliquĂ© de trouver la bonne formule. Parce que quelqu’un qui va agresser quelqu’un d’autre dans la rue de maniĂšre violente sera du coup moins pĂ©nalisĂ© que le mec qui a balancĂ© sa bouteille d’eau et qui n’aura donc aucun week-end « libre » pendant deux ans. Et je parle mĂȘme pas des suspensions Ă  vie comme l’a demandĂ© l’Olympique Lyonnais.

Du coup c’est vraiment un problĂšme inqualifiable. Et mĂȘme dire qu’on arrĂȘte les matchs et que l’on les rejoue Ă  huis clos tu ne peux pas en faire une norme parce que ça deviendra classique de balancer des objets quand ton Ă©quipe perdra le match.

Bref bon courage aux instances dirigeantes pour trouver la bonne formule. Comme le disait Tyler, ils vont malheureusement probablement choisir la facilité.

Non mais justement, c’est aussi ça la dissuasion
 le fait de devoir pointer fait parti intĂ©grante de la punition, tu dois niquer une partie de ta journĂ©e.

Hein ? Je ne te suis pas là