Ace Attorney (saga)

La saga Ace Attorney (Phoenix Wright)


Genre : Visual Novel
Développeur : Capcom
Éditeur : Capcom
Date de sortie : De 2001 à aujourd’hui


Ace Attorney, c’est quoi ?


C’est une série de jeux sortis sur Nintendo DS et 3DS retraçant les aventures de plusieurs personnages que l’on incarne en fonction de l’opus (Phoenix Wright, Appolo Justice, Benjamin Hunter, Athena Cykes) dans le cadre de procès et d’enquêtes.

Phoenix Wright : Ace Attorney (2001)


Dans les faits, vous dirigez le peu légendaire et assez gauche Phoenix Wright, jeune avocat de la défense à peine formé, bien au chaud sous l’aile protectrice de Mia Fey, ténor du barreau et femme de principes. C’est donc empli de profondes convictions pour l’égalité et la justice que cet homme de 24 ans deviendra votre avatar aux cheveux pointus dans les tribunaux. Après une première enquête menée de main de maître et dont les rouages convenaient véritablement à un novice, Phoenix subira une cassure nette dans son parcours, suite à un meurtre traumatisant, perpétré pour des raisons démontrant la perversité futile de certaines réactions humaines. Mais ce qu’il ne sait pas encore, c’est qu’il met le pied dans un torrent qui l’entraînera au sein d’une affaire dépassant le seul cadre de la cour, et impliquant un grand nombre de ses connaissances.

Phoenix Wright : Ace Attorney : Justice For All (2002)


Ce deuxième volet nous permet donc de retrouver le sympathique Phoenix Wright, avocat de la défense spécialisé dans les causes perdues. Un personnage auquel il est facile de s’identifier puisque, tout comme lui, le joueur se verra très souvent obligé d’avancer au bluff sans forcément savoir où ses tentatives désespérées vont le mener. Le titre faisant intervenir un très grand nombre de personnages issus du premier opus, il est fortement recommandé de ne pas démarrer par Justice For All sous peine de ne pas pouvoir apprécier à leur juste valeur chacune des références évoquées. Malgré tout, les développeurs ont pris le parti de rendre l’avocat amnésique durant le premier chapitre afin de justifier le rappel des routines du gameplay et présenter brièvement les anciens personnages.

Phoenix Wright : Ace Attorney : Trials and Tribulations (2003)


Dans les faits vous incarnez Phoenix Wright, un jeune avocat exerçant son métier pour la troisième année consécutive. Votre but est de défendre des cas qui au premier abord paraissent désespérés mais qui, grâce à vos déductions et vos enquêtes, se révéleront tout à fait défendables. Contrairement aux deux épisodes précédents, ici adieu le Phoenix peureux, accueillons chaleureusement un avocat un poil plus sûr de lui. Vous êtes entouré d’une myriade de personnages issus des deux chapitres précédents qui eux aussi ont évolué et tiennent une place prépondérante dans les nouvelles intrigues. En vrac nous pouvons citer Maya, Mia, Pearl, l’inspecteur Dick Tektiv ou encore ce bon vieux juge, fidèle au poste. D’autres seconds couteaux ressurgissent également, mais laissons la primeur aux joueurs invétérés de les (re)découvrir.

Apollo Justice : Ace Attorney (2008)


Dans cet opus, nous incarnons un nouveau pesonnage, Apollo Justice. Notre nouvel avocat de la défense a déjà la lourde tâche de succéder à celui qui est devenu à la fois une sommité dans la profession mais aussi une figure marquante dans le monde du jeu vidéo. La pression, Apollo la ressent de toute manière fortement dès le début de l’aventure puisque le soft commence directement en nous relatant son tout premier procès. Une affaire qui, comme toujours, fait plus ou moins office de tutorial permettant à tout un chacun de prendre ses marques en (re)découvrant les différentes facettes de cette simulation d’avocat. Ce premier procès est d’ailleurs on ne peut plus sérieux et déstabilisant puisqu’il traite d’un homicide dont l’accusé est un ami proche de Kristoph Gavin, le mentor d’Apollo, réputé comme étant l’as des avocats.

Ace Attorney Investigations : Miles Edgeworth (2009)


On incarne Miles Edgeworth, qui n’est autre que le très charismatique Benjamin Hunter, procureur général de renom et éternel rival de Phoenix Wright, qui devient cette fois le personnage principal du jeu. Changement radical de point de vue, par conséquent, puisque c’est la première fois qu’on nous glisse dans la peau de l’implacable Benjamin Hunter. L’homme dégage un charisme plus palpable que jamais, affichant en toutes circonstances une froideur à la limite du mépris. Son manque quasi total de compassion n’a d’égal que son amour absolu pour la justice, et même en dehors de la cour, Hunter veille toujours à ce que la vérité éclate au grand jour. Direct et perspicace, il n’hésite pas à dire ce qu’il pense, et tant pis si cela doit heurter l’amour-propre de ses interlocuteurs. En cela, le fait d’incarner Benjamin Hunter se révèle réellement jouissif, les discussions tournant bien souvent à de véritables combats de coqs verbaux. Car même si l’essentiel du jeu ne se déroule plus au tribunal mais sur les lieux du crime, cela n’empêche pas le gameplay du titre de fonctionner exactement de la même manière que dans les autres volets de la série. Car, cette fois, les personnages sont bien présents dans les environnements du jeu, et pas seulement sous forme de portraits.

Ace Attorney Investigations 2 (2011)


L’histoire de Prosecutor’s Path fait suite directe à l’opus précédent, en commençant huit jours après la fin de ce dernier. Cette fois, Benjamin Hunter et Dick Tektiv feront face à un crime de taille : en effet, le jeu commence directement par la tentative de meurtre menée contre le président du Zheng Fa venu au pays de nos personnages, ni plus ni moins ! C’est ainsi que commence la nouvelle aventure du procureur et du détective, qui ne se doutent pas qu’un secret beaucoup plus grand se cache derrière tout cela…
S’il y a un point qu’il faut absolument relever dans Prosecutor’s Path, c’est bel et bien la qualité de l’intrigue qui nous est présentée. Le jeu commence fort en nous offrant une première affaire longue et passionnante, chose inhabituelle dans la série, où les premières affaires servent généralement de tutoriels. On est surpris de voir que cet étonnement du début monte crescendo au fur et à mesure que l’on avance dans ce qui est l’opus le plus long de toute la série. Les personnages que l’on découvre contribuent également grandement à cette appréciation, avec notamment Hakari Mikagami (Justine Courtney) et Yumihiko Ichiyanagi (Sebastian Debeste), juge et procureur qui ne manqueront pas de nous mettre des bâtons dans les roues, la première se révélant une adversaire de taille qui nous donnera du fil à retordre. Le personnage de Tateyuki Shigaraki (Ray Shields) ajoute également à l’intrigue secondaire du jeu.

Phoenix Wright : Ace Attorney : Dual Destinies (2013)


C’est sur l’image troublante d’un tribunal en ruine que s’ouvre Phoenix Wright : Ace Attorney : Dual Destinies sur 3DS. Blessé durant la scène de l’explosion de la salle d’audience qui sert d’ouverture à ce nouvel opus, le jeune avocat Apollo Justice apparaît beaucoup plus mature que lorsqu’il tenait le premier rôle du quatrième volet de la série. De la même façon que Konami a réussi à faire de Raiden un personnage classe avec Metal Gear Revengeance, Capcom a clairement décidé de redorer l’image d’Apollo Justice en le faisant apparaître plus mystérieux que jamais, l’oeil bandé, un blouson de cosmonaute jeté négligemment sur les épaules, l’air grave et déterminé. Sa présence est donc directement liée à la première affaire mais c’est néanmoins Phoenix Wright que l’on retrouve en premier dans le rôle de l’avocat, face à un procureur dont le faciès devrait rappeler aux fans une vieille connaissance… En sus d’Apollo Justice et Phoenix Wright, ce cinquième opus fait également intervenir un avocat inédit qui jouera un rôle clef tout au long des cinq affaires qui composent l’aventure, et il s’agit d’une femme


Liens utiles


Traduction française (partielle) d’Ace Attorney Investigations : Miles Edgeworth
Traduction anglaise d’Ace Attorney Investigations 2

2 J'aimes

Je les ai pas tous fait, ce sont des jeux vraiment sympa avec un côté enquête (type jeux d’aventure point and click) qui a une difficulté bien dosé et des procès où il faut bien utiliser les preuves.

C’est parfois un peu trop tordu et aléatoire, mais les affaires ont de bons twists qui font qu’on s’ennuie pas je trouve.

Ace Attorney 6 se rapproche

http://www.gamekult.com/actu/ace-attorney-6-date-au-japon-A160363.html