đŸŽ„ ActualitĂ© et discussions cinĂ©ma

Mais sĂ©rieusement, je pense que c’était plus compliquĂ© de faire un teaser aussi cringe que de rĂ©ussir le film. Je poserais pas un centimes pour cette potentielle bouse, y a absolument rien de sĂ©duisant lĂ  dedans.

Alors je suis surtout fan du 2, et avec du recul faut vraiment vouloir le garder sur une grille de lecture avisĂ©e concernant le sexisme et le racisme, mais quand mĂȘme


image

Ca a l’air catastrophique.

Et en mĂȘme temps, entre les mains de Bedos fils, on pouvait espĂ©rer quoi ?

1 « J'aime »

t1


t3
t4

Source: l’Equipe

2 « J'aime »

HĂąte

Fatche, ça vaut bien un vaccin wallah

cine1.PNG
cine2.PNG
cine3.PNG

Source: liberation

Quelle Ă©poque :upside_down_face:

1 « J'aime »

Celle oĂč certains se sentent obligĂ©s de s’offusquer de ceux qui s’offusquent de tout et n’importe quoi ?

5 « J'aime »

Exactement

Au-delĂ  du sujet de fond qui est intĂ©ressant, je suis allĂ© lire l’article :

De maniĂšre plus gĂ©nĂ©rale, les personnages fĂ©minins de Kaamelott n’ont jamais Ă©tĂ© trĂšs dĂ©veloppĂ©s. Ils sont dĂ©finis par leur relation aux protagonistes masculins et dĂ©peints comme des Ă©pouses chiantes ou des amantes opportunistes

C’est donc quelqu’un qui n’a pas compris la sĂ©rie si elle rĂ©sume GueniĂšvre a « une Ă©pouse chiante ».

5 « J'aime »

Ou pas du voir la sĂ©rie tout court, puisque Dame Seli est la vĂ©ritable tauliere de CarmĂ©lide, la mĂšre d’Arthur lui dicte ses choix politiques, ses maĂźtresses extrĂȘmement libres etc etc
 Il y a plein de femmes libres ou de pouvoir.

Quant Ă  la caricature, Astier n’épargne ni homme ni femme comme ça pas de jaloux.

3 « J'aime »
2 « J'aime »

J’ai Ă©tĂ© voir l’avant premiĂšre de DĂ©licieux la semaine derniĂšre.
Le film romance l’histoire de la crĂ©ation du premier restaurant, au moment de la rĂ©volution.

C’était la premiere fois que j’assistais Ă  une avant premiĂšre avec la prĂ©sence des acteurs, avec qui nous avons pu Ă©changer une bonne heure aprĂšs le film.

Alors autant le film je l’ai trouvĂ© moyen (il est trĂšs beau, mais le scenario est trĂšs lisse) mais l’échange avec les acteurs m’a clairement fait changĂ© d’avis une fois la sĂ©ance terminĂ©e. On ne se rend pas assez compte du travail et des petits dĂ©tails, qui sautent finalement aux yeux une fois qu’on prend le temps d’analyser le film. C’était une expĂ©rience trĂšs chouette que je n’hĂ©siterai pas Ă  refaire.

Du coup je conseille le film à tous les amoureux de la gastronomie (@Groot et sa dame par exemple) car il y a des scÚnes vraiment magnifiques. Mention spéciale aux 20 premiÚres minutes du film qui sont vraiment géniales.

2 « J'aime »

J’avais prĂ©vu de me le faire justement aprĂšs avoir vu un reportage sur tout le travail de recherche et de dĂ©tail pour arriver au rĂ©sultat final. :wink:

1 « J'aime »
1 « J'aime »

black and white vintage GIF by FilmStruck

1 « J'aime »

Perfect time to watch « A bout de souffle » du coup.

La chance ? Il est mĂȘme sur Netflix.

On peut mĂȘme se la donner avec du « Peur Sur la Ville »

Bebel qui traque un terroriste qui trouve que ce monde fait la trop belle part au devergondage (presque précurseur
)

Qu’il repose en paix, Ă  cĂŽtĂ© de + grands comme Serrault, Piccoli et Noiret, pour ne citer que les + rĂ©cents partis trop tĂŽt (parce que les meilleurs partent en premier et que Delon rĂ©siste toujours Ă  l’ange de la mort)

(Si vous ĂȘtes + coquin on peut mĂȘme partir sur « Le Doulos » de Melville, trĂšs bon policier, avec Reggiani, qui fut Ă©galement un trĂšs bon acteur et pas que chanteur)

HS : Savez vous ce que Dujardin aura fait de + beau dans sa carriùre d’acteur ? Racheter la maison de Lino Ventura