Blizzard : StarCraft Collection


Genre : Stratégie en temps réel
Développeur : Blizzard Entertainment
Éditeur : Blizzard Entertainment

StarCraft, c’est quoi ?


StarCraft est un jeu vidéo de stratégie en temps réel (STR) développé par Blizzard Entertainment. La version PC du jeu fonctionnant sous Microsoft Windows sort le 31 mars 1998 et s’inscrit dans la droite lignée des deux premiers succès de Blizzard Entertainment dans le domaine des jeux de stratégie en temps réel : Warcraft: Orcs and Humans et Warcraft II: Tides of Darkness. Avec plus de onze millions de copies vendues dans le monde, il est l’un des jeux vidéo sur PC les mieux vendus et reste à ce jour le jeu de stratégie en temps réel le plus vendu de tous les temps.
StarCraft prend place dans un univers de science-fiction militaire créé par Chris Metzen et James Phinney pour Blizzard Entertainment. Dans ce monde, la surpopulation de la Terre au XXIe siècle a conduit le gouvernement international à exiler les individus indésirables, comme les criminels, les cyborgs ou les mutants, dans une zone de la Voie lactée appelée secteur Koprulu. Ces exilés fondent alors plusieurs gouvernements qui vont rapidement entrer en conflit les uns avec les autres. Une faction appelée la Confédération finit par émerger de ce marasme politique et parvient à prendre le contrôle du secteur mais sa nature autoritaire et ses méthodes brutales conduisent à une forte opposition d’une faction rebelle, les Fils de Korhal. En décembre 2499, soit juste avant le début du jeu, une race extraterrestre disposant de technologies et de pouvoirs psychiques très avancés, les Protoss, entre en contact avec l’Humanité en détruisant une colonie de la Confédération sans avertissement préalable. Les Terrans ne tardent pas à découvrir qu’une autre race d’extraterrestres, les Zergs, est en train d’envahir plusieurs colonies et que les Protoss détruisent les planètes touchées par cette invasion de manière préventive.

StarCraft


Flowers

Le mode solo du jeu est divisé en trois campagnes correspondant chacune à l’une des races.
Dans la première partie, le joueur est accompagné de Jim Raynor et tente de résister aux assauts des Zergs sur la colonie de Mar Sara. Après avoir détruit des bâtiments confédérés infestés par les Zergs, il est arrêté par les forces de la Confédération et se trouve forcé de rejoindre Arcturus Mengsk et les Fils de Korhal. Avec leur aide, le joueur parvient à délivrer Raynor qui se joint également aux rebelles. Mengsk commence alors à utiliser des émetteurs psi dérobés pour attirer les Zergs sur les planètes confédérées afin de les déstabiliser. Il sacrifie ensuite son second, Sarah Kerrigan, pour précipiter leur défaite en attirant les Zergs sur Tarsonis, la capitale confédérée. Les méthodes de Mengsk révoltent Jim Raynor qui déserte avant de partir pour Tarsonis pour tenter de sauver Kerrigan. Mengsk réussit néanmoins à réorganiser ce qu’il reste des populations humaines dans le secteur et forme le Dominion dont il se proclame l’empereur.
La seconde campagne révèle que Sarah Kerrigan n’est pas morte mais qu’elle a été contaminée par les Zergs, sa transformation décuplant sa puissance. De son côté, le commandant Protoss Tassadar découvre que les Cérébrats ne peuvent être tués par des moyens conventionnels et se joint au templier noir Zeratul qui parvient à assassiner un cérébrat. La mort de celui-ci désorganise les Zergs mais relie brièvement l’esprit de Zeratul à celui du maître-esprit qui apprend ainsi la localisation du monde natal des Protoss Aïur. Les Zergs lancent alors l’assaut contre Aïur, et, malgré une féroce résistance des Protoss, ils parviennent à dominer la planète.
Dans la dernière campagne du jeu, Aldaris et le gouvernement Protoss démettent de ses fonctions Tassadar qu’ils considèrent comme un traître et un hérétique pour avoir conspiré avec les templiers noirs. Le joueur sert au départ Aldaris dans le but de défendre Aïur contre l’invasion des Zergs, mais lorsque celui-ci lui ordonne d’arrêter Tassadar, le joueur se joint à ce dernier. Une guerre civile éclate alors entre les forces de Tassadar et celles du gouvernement Protoss. Durant ces affrontements, les templiers noirs réussissent à éliminer deux nouveaux cérébrats sur Aïur et regagnent ainsi les faveurs du Conclave, le gouvernement religieux Protoss. Aidés par Jim Raynor – que Tassadar a rencontré sur Char – les Protoss réussissent à percer les défenses du maître-esprit et à détruire l’enveloppe extérieure de celui-ci, non sans subir de lourdes pertes. Tassadar combine alors son énergie psionique avec celle des Templiers Noirs et lance son vaisseau de commandement vers le maître-esprit, se sacrifiant ainsi pour le détruire.

StarCraft : Brood War


Flowers

StarCraft : Brood War prend place dans l’univers de science-fiction de StarCraft. L’action de la série se déroule dans une zone de la Voie lactée appelée secteur Koprulu. Les Terrans exilés de la Terre sont gouvernés par un état appelé la Confédération. L’autorité de la confédération est contestée par plusieurs groupes de rebelles.
En décembre 2499, la situation évolue brusquement. Les Protoss, une race extraterrestre, disposant de technologies et de pouvoirs psioniques très avancés, entre en contact avec l’humanité en détruisant une colonie de la Confédération. Les Terrans découvrent alors qu’une seconde race d’extraterrestres, les Zergs, est en train d’envahir plusieurs autres colonies. Les Protoss détruisent uniquement les planètes touchées par cette invasion. Un intense conflit éclate alors. Il culmine à la fin du jeu StarCraft lorsque le Maître-esprit Zerg est tué sur Aiur, le monde natal des Protoss. Sans le contrôle du Maître-esprit, les forces Zergs se dispersent sur Aiur. Les Cérébrats, les généraux Zergs, tentent alors de reprendre le contrôle de l’Essaim. Mais la découverte de vie extraterrestre dans le secteur de Koprulu incite le puissant Directoire de la Fédération terrienne à s’impliquer dans le conflit : il envoie une force expéditionnaire pour sécuriser le secteur afin d’empêcher ces créatures d’atteindre la Terre. StarCraft: Brood War commence deux jours après la conclusion de StarCraft.

StarCraft II : Wings of Liberty


Flowers

Sur la planète Mar Sara, l’ancien marshall Jim Raynor tente de soulever la population locale contre l’empire du Dominion. Il y retrouve son ancien camarade Tychus Findlay. Celui-ci lui propose un travail richement rémunéré : s’emparer d’un mystérieux artefact Xel’Naga également recherché par le Dominion. C’est alors que les Zergs reprennent leur expansion sur le secteur de Koprulu et envahissent Mar Sara. Raynor doit évacuer la planète à bord de son vaisseau, l’« Hyperion », commandé par Matt Horner.
Raynor s’embarque ensuite dans une série de missions visant à retrouver les pièces manquantes de l’artefact pour les revendres à la Fondation Moebius, dirigée par le mystérieux Docteur Emil Narud. Lors de ses recherches, il rencontre le pirate Gabriel Tosh, qu’il aide à récupérer du gaz nécessaire à l’entrainement de ses troupes. Raynor aide aussi la chercheuse Ariel Hanson alors qu’elle tente de sauver sa colonie d’une invasion zerg. Enfin, Matt Horner lui demande également son aide pour des missions visant à déstabiliser le Dominion. Lors de ces différentes expéditions, les Rebelles de Raynor sont amenés à combattre les Zergs, les Terrans du Dominion, mais aussi les Tal’Darim, des Protoss fanatiques, sectaires et hostiles. Suite à la récupération d’une des pièces de l’artefact, le Templier Noir Zeratul s’introduit sur l’Hyperion pour confier à Raynor un cristal lui permettant d’entrevoir une prophétie concernant le futur de la galaxie. La création prochaine d’un hybride Zerg/Protoss pourrait causer l’éradication de toute vie dans le secteur. Le cristal lui révèle également que seule Sarah Kerrigan, la reine des Zergs, aurait le pouvoir d’arrêter cet hybride.
Après avoir collecté les différentes pièces de l’artefact Xel’Naga, Raynor rencontre le propriétaire de la Fondation Moebius, qui se révèle être le fils d’Arcturus Mengsk, Valérian. Celui-ci, propose à Raynor de l’aider à envahir la planète Char et à rendre son humanité à Kerrigan grâce à l’artefact. Lors de l’attaque de Char, la flotte du Dominion est sévèrement touchée mais Raynor réussit à prendre pied sur la planète. Raynor lance alors l’assaut contre le centre névralgique de Char. À l’aide de l’artefact, il parvient à stopper les attaques Zergs et à rendre sa forme humaine à Kerrigan. Alors que lui et son équipe la rejoignent, Tychus Findlay se révèle être à la solde d’Arcturus Mengsk. Il tente de tuer Kerrigan, mais Raynor la défend en tuant Tychus d’une balle dans la tête.

StarCraft II : Heart of the Swarm


Flowers

Sarah Kerrigan, qui a retrouvé sa forme humaine, est enfermée dans un laboratoire spatial pour y subir des tests. Le prince impérial Valérian Mengsk veut en effet vérifier qu’elle n’a plus de trace de mutagène zerg en elle. Il désire également mesurer l’étendue de ses capacités pour en faire éventuellement une arme contre son père, l’empereur Arcturus Mengsk. Les résultats sont concluants, bien que Kerrigan refuse d’utiliser les Zergs, les jugeant trop dangereux. Néanmoins, Sarah est toujours rongée par la haine qu’elle porte envers l’empereur qui l’a jadis trahie. Jim Raynor parvient tout de même à la convaincre de partir avec lui et d’oublier ses désirs de vengeance.
Cependant, les choses ne se passent pas comme prévu… Une attaque surprise des forces de l’empire du Dominion sépare les deux amants. Kerrigan parvient à rejoindre le vaisseau spatial des rebelles. Jim n’a pas cette chance et tombe entre les mains des impériaux. Décidée à récupérer Jim coûte que coûte, Sarah retourne sur la planète Char pour réunir des forces zergs et vaincre le Dominion. Malheureusement, il est trop tard, le journal télévisé du Dominion annonce que Jim Raynor a été exécuté. Le cœur brisé, Sarah décide de vouer sa vie pour venger la mort de celui qu’elle aime. Pour cela, elle reprend le contrôle de l’essaim Zerg. Elle réunit petit à petit toute une armée, la renforçant par le nombre et par les gènes qu’elle collecte pendant son périple, n’hésitant pas à massacrer ceux qui risqueraient de faire échouer son plan.
Au cours de son voyage, elle croise le Protoss Zeratul, qui lui explique qu’elle fait partie d’une prophétie. L’ancien chef des Zergs, le Maître-Esprit avait en effet choisi Kerrigan pour le remplacer et libérer les Zergs du contrôle d’Amon, un Xel’Naga malfaisant qui veut annihiler toute forme de vie. Elle est contrainte de redevenir à nouveau une Zerg, mais cette fois elle est dotée d’un libre arbitre et d’une conscience. Du sort de Kerrigan dépend celui de tout l’univers, car seul son pouvoir pourra empêcher le retour d’Amon.
Mais, un message d’Arcturus vient chambouler ses plans d’invasion du Dominion : Jim n’est pas mort mais détenu en otage par l’empereur. Sarah ne peut alors mener une attaque sur Korhal, la planète capitale de l’empire, sans risquer la vie de Raynor. Sa libération devient dès lors une priorité. Sarah contacte alors la rébellion pour qu’elle l’aide à le retrouver. Ensemble, ils découvrent que Jim est détenu dans un vaisseau prison en navigation perpétuelle. Après un rapide assaut, ils parviennent à le libérer. Mais Jim est médusé par l’apparence de Kerrigan. Celle-ci, en pleurs, lui annonce qu’elle n’avait pas le choix, que c’était la seule solution pour le libérer mais qu’elle est toujours elle-même. Néanmoins, Jim est bien trop marqué par les crimes qu’elle a commis naguère. Il lui tourne le dos et rompt sa relation avec elle.
Kerrigan a cependant toujours une revanche à prendre sur son ennemi juré. Un seul obstacle se dessine désormais devant elle, un laboratoire où sont produits des hybrides protoss-zergs qu’elle pense dangereux si Mengsk décide de les utiliser. Sur place, elle y rencontre Stukov, ancien commandant terrien mort au combat, puis ressuscité pour devenir le cobaye d’expériences qui l’ont rendu à moitié zerg. Il se révèle être aussi avide de vengeance envers le Dominion que Kerrigan. Il l’aide donc à entrer dans le laboratoire. Néanmoins, il s’avère que ce dernier n’est plus contrôlé par le Dominion mais par Narud, un serviteur du Xel’Naga déchu Amon. Durant le combat qui lui coûte la vie, Narud révèle à Sarah que l’arrivée de son dieu n’est plus qu’une question de temps.
Toutes les barrières à l’invasion annihilées, la reine lance l’essaim contre les défenses de Korhal. Valérian insiste cependant pour que les civils soient évacués pour éviter les victimes innocentes. Acceptant sa requête, Kerrigan avoue s’être trompée à son sujet et estime que c’est lui qui devrait prendre la succession de son père. Submergé par la violence de l’attaque, Mengsk se retranche dans son palais. Voyant ses hommes tomber un à un, le dictateur déchu reste confiant, il n’a pas dit son dernier mot…
Kerrigan, décidée à lui faire payer elle-même toutes ses trahisons. Cependant, alors qu’elle s’apprête à le tuer, Mengsk active un artéfact qui la paralyse. Elle est néanmoins sauvée in extremis par Jim et peut enfin accomplir sa vengeance. Avant de mourir, Arcturus dit qu’il a transformé Kerrigan en monstre, ce à quoi elle répond qu’il a transformé tout le monde en monstres. Jim et Kerrigan sont enfin réconciliés et libérés de la menace de l’empereur, cependant, ils savent tous deux pertinemment que leur amour est désormais impossible… Kerrigan part avec son essaim pour se préparer à l’arrivée d’un ennemi bien plus puissant qu’Arcturus Mengsk ne l’a jamais été : Amon.

StarCraft, c’est bien ?


De nombreux journalistes spécialisés désignent StarCraft comme un des meilleurs et des plus importants jeux vidéo de tous les temps, considérant que celui-ci a mis la barre très haut dans le genre des jeux de stratégie en temps réel. Le mode multijoueur de StarCraft : Brood War est particulièrement populaire, notamment en Corée du Sud où de nombreux joueurs ont acquis le statut de professionnels et participent à des compétitions dont les matchs sont retransmis à la télévision.
1 J'aime