🚴‍♂️ Cyclisme (2017)

cyclisme

#583

Profil des 3 premières étapes :


#584

#585

Parcours du Giro 2018 : http://www.cicloweb.it/2017/11/29/anteprima-altimetrie-giro-2018/


#586

Enfin :hallelujah:
S’il réalise le doublé Giro-TdF en profitant du fait qu’il y a une semaine supplémentaire de repos entre les 2 pour cause de Coupe du Monde :hogan:


#587

Propre !


:soccer: 28 au 30 novembre • Championnats et coupes
#588


#589

Il autant de cheveux que douante Mr Propre :sac:


#590

Il aurait pu avoir son maillot vert et battre le record de Zabel :sadboy:


#591

#592

Putain.


#593

L’empire Sky s’effondre !


#594

L’escroquerie Froome va enfin tomber ! Que je suis heureux


#595

Ça reste une petite broutille d’asmathique, c’est pas bien méchant et peut s’en tirer.


#596

Des cas précédents furent suspendu pour le même soucis (Ulissi à son époque Lampre).


#597

Contador.

C’est la même molécule que lui d’ailleurs.

EDIT : ah non, c’était le clenbuterol pour Contador, mon mauvais.


#598

:hollande2:


#599

:calm:


#600

Ah purée il est bien vénère là :hoho:

On verra pour la suite mais ça me surprend beaucoup cette histoire, tomber pour ça ce serait vraiment très con :chirac:


#601

Je le comprends. Le type se fait taper par la patrouille, et on le laisse continuer de faire ses petites courses au milieu du peloton sans même le signaler… Après je ne doute pas trop que Sky, les rois de “l’optimisation” sauront montés le dossier qu’il faut.


#602

Moi j’ai la preuve que Froome et tous les anglais sont innocents :

“Il existe aujourd’hui un schisme entre deux cultures. La culture anglo-saxonne et ce que j’appellerais la culture mafieuse de l’Europe occidentale (Belgique, France, Italie, Espagne, ndlr). Cette culture de l’Europe occidentale, d’une certaine manière, je ne dirais pas qu’elle excuse le dopage mais par la façon qu’ils ont d’aborder la vie, ils acceptent certaines pratiques. La culture anglo-saxonne qui inclurait les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Angleterre, le Danemark fonctionne totalement à l’inverse.”

C’est de Pat McQuaid, alors président de l’UCI, en 2007.