💉 Dopage dans le sport


#41

Pourquoi sont-ils suspendus ?
Qu’est ce qu’ils entendent par manque de conformitĂ© ? est ce que ça cache des dĂ©cisions fĂącheuses ?

QUI CA ARRANGE JE VEUX DES NOMS.


#42

:frogvin:


#43

10 ans il y a pas prescription ?


#44

Rabat-joie :kidmad:

Plus sĂ©rieusement je ne sais pas comment ça se passe dans un cas pareil : il n’a pas pu y avoir d’enquĂȘte pendant ce temps vu que c’était bloquĂ© par la justice espagnole donc on n’a pas pu constater si dĂ©lit il y a alors que les piĂšces pouvaient ĂȘtre vĂ©rifiĂ©es.
Il me semble aussi que la justice espagnole ne considĂ©rait pas le dopage comme un dĂ©lit en 2004 (moment de la saisie). À voir donc pour la rĂ©troactivitĂ©.
@Gino pourra peut-ĂȘtre nous Ă©clairer mĂȘme si ce n’est pas du droit français ?

EDIT : Ă  voir aussi comment ces poches ont Ă©tĂ© conservĂ©es, les Ă©chantillons ont pu ĂȘtre dĂ©gradĂ©s avec le temps, mĂȘme congelĂ©s.

EDIT 2 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Puerto

Le 9 mars 2007, le magistrat Serrano chargĂ© de l’affaire classe le dossier sans suite. La lĂ©gislation anti-dopage propre Ă  incriminer les cyclistes dopĂ©s n’a Ă©tĂ© votĂ©e que postĂ©rieurement Ă  l’ouverture du dossier. D’autre part, le juge estime que les faits de mise en danger d’autrui ne sont pas prouvĂ©s. Si les sportifs incriminĂ©s Ă©chappent Ă  la justice espagnole, ils restent sous la menace de sanctions sportives.


#45

En ce qui concerne le délit de dopage, il est totalement indépendant des sanctions disciplinaires, cela relÚve du droit pénal alors que les sanctions disciplinaires relÚvent plutÎt du droit administratif.

C’est valable en France avec les dĂ©lĂ©gations de service public dont bĂ©nĂ©ficient les fĂ©dĂ©rations comme en Espagne avec avec l’existence du tribunal administratif du sport espagnol.

Donc le fait qu’un dĂ©lit de dopage n’existait pas en 2004 ne peut en aucun cas faire obstacle Ă  des sanctions sportives mais empĂȘche toute condamnation pĂ©nale sur la base de ce dĂ©lit.

Pour la prescription, on rentre dans quelque chose de plus complexe.

La prescription actuellement fixĂ©e par le code mondial antidopage est de dix ans Ă  compter de la date de la violation imputĂ©e au sportif, elle n’est suspendue que par la notification d’une violation des rĂšgles antidopage.

Si on se base sur le seul code mondial antidopage, des sanctions ne devraient pas ĂȘtre possibles.

Il y a un prĂ©cĂ©dent de non application de ce dĂ©lai avec l’affaire Armstrong oĂč l’USADA avait ignorĂ© le code mondial antidopage avec la complicitĂ© passive de l’AMA et de l’UCI. Cependant, il est possible que l’USADA ne soit pas liĂ©e par ce dĂ©lai de prescription ni par ses rĂšglements ni par la loi amĂ©ricaine.

Mais je n’y crois que moyennement dans ce cas, dans la mesure oĂč l’AMA enquĂȘte directement et qu’il pourrait lui ĂȘtre reprochĂ© devant un tribunal de ne pas respecter ses propres rĂšgles.

On pourrait en revanche imaginer un scĂ©nario similaire Ă  celui des contrĂŽles a posteriori sur des Ă©chantillons de 1998 exĂ©cutĂ©s par l’AFLD (qui est contrainte Ă  respecter le dĂ©lai de prescription par la loi française, ce qui rapproche sa situation de l’AMA), oĂč les noms des sportifs dopĂ©s avaient Ă©tĂ© publiĂ©s sans que cela n’ouvre la voie Ă  des sanctions disciplinaires.


#46

Au delĂ  de l’aspect lĂ©gislatif, des possibles sanctions ou non, il faut surtout voir que le cyclisme est un sport assez spĂ©cifique dans le sens oĂč le financement d’une Ă©quipe dĂ©pend presque Ă  100% d’un seul sponsor.
Si les noms sortent, si les mĂ©dias relayent bien et que le nom d’un coureur se retrouve souillĂ©, l’équipe l’écartera si le sponsor fait pression. Le premier exemple qui me vient en tĂȘte est Rasmussen sur le tour 2007, le public en gĂ©nĂ©ral lui pissait dessus (sans vraie raison par rapport Ă  ses performances selon moi qui Ă©taient pas plus anormales que d’autres), et son Ă©quipe l’a retirĂ© du tour sur base d’une rumeur (un ancien cycliste italien qui affirmait l’avoir vu s’entraĂźner en Italie et non au Mexique, alors que les cyclistes doivent informer en permanence d’oĂč ils se trouvent)

Donc si les noms sortent, ce ne sera pas qu’un coup d’épĂ©e dans l’eau, ça peut avoir de vraies consĂ©quences pour les coureurs encore en activitĂ©.


#47

Jon Jones, pas loin d’ĂȘtre le meilleur combattant de l’histoire, virĂ© de la plus grosse carte de l’histoire du MMA pour un contrĂŽle qui pourrait ĂȘtre positif.

GOGOGO USADA ! CHOPPEZ-LES TOUS ! :dowant:


#48

Elle peut pas sauter la prescription vu que l’enquĂȘte a Ă©tĂ© empĂȘchĂ©e pendant 10 ans ou ça n’a rien Ă  voir ?


#49

Je pense que ça n’a rien à voir.

La prescription a plusieurs buts (si on se base sur le droit pĂ©nal, elle peut avoir des visĂ©es diffĂ©rentes dans d’autres domaines) :

  • Ne pas se baser sur des preuves altĂ©rĂ©es par le temps
  • Garantir la sĂ©curitĂ© juridique des personnes qui ont commis ces infractions (on estime que l’insĂ©curitĂ© vĂ©cue pendant un long laps de temps constitue une peine en soi)
  • Ne pas dĂ©truire les efforts de rĂ©habilitation dĂ©jĂ  consentis (pour un exemple concret, la sĂ©rie Orange Is The New Black a pour personnage principal une femme condamnĂ©e pour un dĂ©lit de trafic de drogue datant de 10 ans, qui a donc largement eu le temps de retrouver une vie plus saine qui se retrouve mise en question d’un seul coup, c’est pour limiter le nombre de cas de ce genre que la prescription existe)
  • Garantir une certaine paix sociale en ne ressortant pas des dossiers enfouis

Le fait d’appliquer la prescription Ă  une enquĂȘte qui ait Ă©tĂ© obstruĂ©e de maniĂšre lĂ©gale ne me semble pas contraire Ă  ces buts, donc je ne vois pas de motif Ă  Ă©carter la prescription.


#50

Brock Lesnar choppĂ© par l’USADA pour un test potentiellement positif. Le choc, je sais, il avait l’air tellement clean lors de la pesĂ©e.


:pasrire:


#51

Ca fait deux frangins sur trois. AprĂšs Jon et Arthur, Chandler serre bien ton petit cul. :catpew:


#52

La lanceuse d’alerte elle par contre est exclue


#53

#54

#55

#56

Documentaire Arte, je sais pas quand il est sorti, mais pour une fois que ça parle pas que de cyclisme :

A la fin ils interviewent le marcher Alex Schwazer avant qu’il se refasse chopper :kidpre:


#57

#58

http://m.lequipe.fr/Tous-sports/Actualites/Des-pirates-informatiques-russes-accusent-de-dopage-des-athletes-presents-aux-jeux-de-rio/726904?xtref=http://m.jeuxvideo.com/forums/42-51-48445747-1-0-1-0-des-dopes-au-jo-de-rio-selon-des-pirates-informatiques-russes.htm

http://fancybear.net/

Bien bien bien. MĂȘme ma boĂźte Ă  pharmacie a pas autant de trucs.

Et les documents sont linkĂ©s donc grosses preuves quand mĂȘme.
Hñte de voir la suite 
 :slight_smile:


#59

L’excuse en carton :hoho:
C’est l’excuse utilisĂ© par tout le monde, c’était super courant en MLB Ă  l’époque


#60

EN MLB c’etait la coke aussi. :hoho: Parfait pour voir les coutures d’une balle qui tourne sur elle mĂȘme Ă  130km/h. XD


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible