Elementary


Genre : Série policière, dramatique
Diffuseur : CBS

Elementary


  • Créée par : Robert Doherty
  • Année : 2012
  • Nationalité : Américaine
  • Format : 42 minutes
Avec Jonny Lee Miller, Lucy Liu, Aidan Quinn, Ophelia Lovibond, Jon Michael Hill, Natalie Dormer

Elementary, c’est quoi ?


Le célèbre détective venu de Londres où il était consultant pour Scotland Yard, Sherlock Holmes, habite désormais à New York dans une résidence type brownstone à Brooklyn. Tout juste sorti d’une cure de désintoxication, à la demande de son père richissime avec lequel il est en conflit, Sherlock est contraint de cohabiter avec le Dr Joan Watson, ancien chirurgien reconvertie en compagnon de sobriété, également engagée par le père de Sherlock.
Les capacités d’observation et de déduction phénoménales de Holmes, alliées aux excellentes compétences médicales de Watson, sont mises au service du NYPD, chargé d’enquêter sur des crimes apparemment insolubles.

Elementary, c’est bien ?


C’est très loin d’être mauvais. C’est pas loin d’être bon. On est dans une version moderne et très large du personnage de Sherlock Holmes. On y reprend quelques traits du bon vieux Sherlock de Doyle. L’apiculture, le violon, la drogue.
C’est d’ailleurs le « fil rouge » de cette série. Le combat que livre Sherlock contre son addiction est non seulement au cœur du scénario mais c’est aussi ce qui offre les meilleurs passages de la série.
Sauf pour quelques rares cas le format est dans le style classique de la série policière américaine, on enchaîne un crime par épisode. Le scénario est plutôt bon, l’artistique consiste bien souvent à mettre en valeur Lucy Liu, ce qui est dommage. Il y a quelques très bon épisodes et quelques très bon passages (avec Moriarty, notamment), mais la qualité globale de la série manque un peu de consistance.
C’est une bonne série à suivre sans se ronger les ongles dans l’attente du prochain épisode.

Quelle note donnez-vous pour Elementary ?

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

0 votant

Saison 3 Episode 24 (Fin de saison) : De la belle qualité encore, comme cette saison (et même cette série) pour être honnête, mais il manque toujours ce petit quelque chose pour que ce soit vraiment excellent.

La descente aux enfer qui nous est vendu, elle laisse un arrière gout un peu édulcoré de bonne famille. Ce n’est pas si crade là où ça aurait dû, pas suffisamment violent là où ça aurait dû, pas suffisamment triste là où ça aurait dû… Merde, on a l’histoire d’un mec qui découvre que sa sœur est morte seule dans un tunnel qui est tellement seul qu’il veut faire souffrir le mec qu’il aime le plus au monde pour le retrouver. C’est d’une tristesse, mais tout ce qu’on à, c’est fadasse. Dommage.

On sens tout le long de l’épisode où Oscar veut en venir, c’est gros comme une maison et on sens aussi que Sherlock va enfin craquer aussi bien sur la violence que sur la drogue. C’est un peu trop téléphoné.

:1: :1: :1: :0: :0:

Le grand John Noble casté pour le rôle du père de Sherlock. Il est directement régulier.

J’en ai eu des frissons. :hoho: C’est une très bonne nouvelle.

Avec l’annulation de Wisdom of the Crowd (en raison des accusations contre Piven), Elementary aura une saison 6 plus importante, la commande passant de 13 à 21 épisodes.

La saison devrait démarrer plus tôt que prévu et probablement le dimanche soir aux US.

2 J'aimes

Annoncée en danger chaque été, Elementary est renouvelée pour une 7ème saison. La série n’est pas un carton aux US (une des moins bonnes audiences chez CBS) mais cartonne à l’international, c’est ce qui la sauve depuis quelques années.

C’est déjà ça qui avait permis d’augmenter la commande d’épisodes pour la saison en cours (passant de 13 à 21 de mémoire)

1 J'aime

La saison 7 sera la dernière