🇷🇺 FK Krasnodar

fm19
partie

#1

Le FK Krasnodar (футбольный клуб Краснодар) est un club de football russe basé à Krasnodar. Ses membres sont appelés Byki (быки) qui signifie Taureaux en russe ou encore Gorojanié (горожане), qui signifie Citadins. Fondé en février 2008 par l’oligarque Sergueï Galitsky, le club débute en troisième division russe la même année, terminant troisième du groupe Sud synonyme de promotion en deuxième division. Après deux années à ce niveau et malgré une cinquième place en 2010, Krasnodar profite du retrait de plusieurs clubs de la première division russe pour intégrer ce niveau dès la saison 2011-2012 et s’y maintenir depuis.
Depuis la saison 2013-2014, au cours de laquelle le club atteint la finale de la Coupe de Russie et termine cinquième du championnat russe, le FK Krasnodar prend part de manière régulière à la Ligue Europa dont il atteint les huitièmes de finale en 2016-2017. Évoluant au stade Trud lors de sa première année, le club partage par la suite le stade Kouban avec le Kouban Krasnodar, autre club de la ville, avant d’emménager dans le stade FK Krasnodar, doté de 34 291 places, en octobre 2016.

2018: The Year in Review
#2

Pas mon club préféré en Russie, mais je suivrai avec plaisir :slight_smile:


#3

футбольный клуб Краснодар
Avant-Saison 1

_________________________________________________________________________________

Effectif


L’effectif est correct sans être extraordinaire. Mes inquiétudes s’orientent vers le poste d’attaquant où le brésilien Ari est le seul joueur de l’effectif capable d’évoluer en pointe. Je suis également inquiet sur le manque de joueurs russes de qualité dans l’effectif. Avec la règle qui limite à six les étrangers dans le onze de départ, je risque d’être sur le fil du rasoir tout au long de la saison.
_________________________________________________________________________________

Schéma tactique


Stanislav Kritsyuk, plus jeune que son concurrent, sera mon portier titulaire protégé par la charnière centrale composée du serbe Uros Spajic et du biélorusse Alexandr Martynovich. Le russe Sergey Petrov et l’équatorien Cristian Ramirez évolueront sur les flancs défensifs. Le burkinabé Charles Kaboré sera le parc choc défensif avec Pavel Mamaev un léger cran devant lui. Le trio offensif composé du chilien Christian Cueva, de l’uruguayen Mauricio Pereyra et du suédois Viktor Claesson évolueront en soutien de l’unique attaquant brésilien Ari. A noter que l’uruguayen et le brésilien disposent de la nationalité russe, ce qui me permet de rentrer in-extrémis dans les conditions imposées par la fédération.
_________________________________________________________________________________

#4

Bon courage avec Ari, j’ai jamais réussi à le faire jouer correctement.


#5

футбольный клуб Краснодар
Fin de Saison 1

_________________________________________________________________________________

Première Ligue Russe


Le bilan global des rencontres de championnat est plutôt bon, avec quelques coups d’éclats comme la victoire contre le CSKA Moscou ou encore celle contre le Zénit Saint Petersbourg. La défense s’est montrée solide comme le démontre les deux mois sans concéder de but en septembre et octobre. Nous terminons invaincus lors des dix dernières rencontres, disputées après la trêve hivernale.

Au classement, nous terminons à une aussi belle qu’inattendue deuxième place, synonyme de qualification directe pour la Ligue des Champions ! Avec 50 buts marqués pour seulement 15 encaissés, les statistiques collectives sont exceptionnelles, deuxième meilleure attaque et surtout meilleure défense.
_________________________________________________________________________________

Coupe de Russie

Après être passé sur le fil du rasoir contre une équipe qui lutte pour sa survie en seconde division, nous sommes éliminé par une équipe du fond du tableau en première division. Même si j’avais mis plusieurs cadres au repos, c’est un cuisant échec qu’il ne faudra pas reproduire trop souvent à l’avenir.
_________________________________________________________________________________

Europa League

Versés dans le groupe F en compagnie d’Anderlecht, de Qarabag et de Jablonec, nous terminons invaincus avec trois victoires et autant de matchs nuls. Je suis satisfait des résultats puisque nous avons dû pas mal bricoler avec l’enchainement des rencontres.


L’équipe est évidemment qualifiée pour la suite de la compétition. Anderlecht termine premier grâce à son sans faute lors de ses affrontements contre les azerbaidjanais et les tchèques. Le tirage au sort nous a désigné un gros morceau pour les seizième de finale avec le Red Bull Leipzig ! Les allemands s’imposent en Russie 1-2 avant de nous défaire 2-0 au retour. Elimination logique et indiscutable.
_________________________________________________________________________________

Mercato

Du côté des départs, j’ai essayé de vendre Mauricio Pereyra, qui arrive en fin de contrat, en vain. Finalement, j’ai juste vendu le géorgien Tornike Okriashvili à Gand pour près de 1.400.000 €. Son niveau était largement en dessous du club.
Pour les arrivées, j’ai densifié mon secteur offensif avec l’arrivée en prêt d’Oleg Shatov. Prêté par le Zénit, l’ancien international nous a déjà rendu quelques bons services. Je dispose d’une option d’achat à hauteur de 4.000.000 € mais c’est surtout son salaire conséquent qui me rebute pour l’acheter définitivement. Il me reste encore queqlues jours de réflexion. Giovani dos Santos a également rejoint le club librement en février. Le mexicain a surtout mis la fin de saison à profit pour s’adapter à sa nouvelle vie. J’attends énormément de lui la saison prochaine !
_________________________________________________________________________________

Statistiques individuelles

Du côté des Tops, mon latéral droitier Sergey Petrov, mon latéral gaucher Cristian Ramirez, mon jeune espoir au milieu de terrain Daniil Utkin, ainsi que le jeune Ivan Ignatjev en pointe, mais qui n’a disputé que deux rencontres avec un quadruplé pour sa deuxième titularisation. Dans l’ensemble, tout mon secteur défensif s’est montré à la hauteur.
Côté déceptions, la plus grosse se nomme Ari. L’attaquant brésilien termine la saison avec neuf petits buts au compteur et ne sera pas conservé pour la saison prochaine, son contrat se terminant en juin. Le belgo-brésilien Wanderson a lui aussi été décevant, tout comme le suédois Viktor Claesson dont j’attendais énormément sur le flanc gauche.
_________________________________________________________________________________

#6

футбольный клуб Краснодар
Avant-Saison 2

_________________________________________________________________________________

Mercato


Du côté des départs, Mauricio Fereyra rejoint le CSKA Moscou gratuitement. Ari, Wanderson et Viktor Claessen, largement insuffisants l’an dernier, nous quitte respectivement pour le Legio Varsovie, l’Udinese et l’Ajax tout en remplissant les caisses du club ! Le norvégien Stefan Strandberg rejoint lui l’Espagne et Alavès pour un montant raisonnable. Le départ le plus important concerne Cristian Ramirez. Désigné meilleur joueur du dernier championnat, mon latéral gauche équatorien suscitait bien des convoitises. L’offre soumise par Benfica était bien trop alléchante que pour être refusée et j’ai du me résoudre à le laisser filer, réalisant ainsi la vente la plus importante du club ! Quelques jours plus tard, c’est son remplaçant, le serbe Mihailo Ristic, qui plie bagage pour la Bundesliga. Le montant proposé était là aussi très intéressant. Pour le reste, ce sont surtout des joueurs des équipes inférieures du club qui sont partit.
Première arrivée, gratuite, celle de Dmitri Zhivoglyadov. C’est un défenseur latéral droitier qui qui arrive pour densifier mon secteur défensif après une bonne saison à Ufa. Avec la fin de contrat de mon gardien remplaçant, il me fallait absolument recruter à ce poste. J’ai longtemps hésité entre prendre une simple doublure à faible coût ou engager un espoir russe pour un coût plus élevé. J’ai finalement engagé Ivan Zoblin en provenance de Benfica pour 4.500.000 €. C’est ensuite le défenseur central Ilja Kutepov qui a rejoint le club pour 3.000.000 € en provenance du Spartak Moscou. C’est un bon renfort pour l’axe de ma défense où il devra batailler ferme pour gagner sa place. Pour combler les départs sur le côté gauche de la défense, c’est Elmir Nabiulin qui a été engagé pour 1.200.000 €. J’ai ensuite renforcé le secteur offensif avec les arrivées en prêt du buteur Kelechi Iheanacho et de son compatriote Isaac Success, capable d’évoluer sur le flanc gauche ou en pointe. Le russe Denis Cheryshev est rentré au pays après une expérience peu concluante en Espagne. J’ai aussi engagé un jeune milieu de terrain de 16 ans déniché à Tom, Sergey Smirnov.
_________________________________________________________________________________

Effectif


J’ai réussi à nationaliser davantage l’effectif par rapport à la saison passée. Malgré le départ de notre meilleur joueur, nous sommes plus fort pour la saison à venir, tout les postes disposant de plusieurs solutions plus que valables. Le retour de prêt du roumain Andrei Ivan est une excellente chose, lui qui a fait l’objet d’une cour assidue de la part du Red Bull Leipzig, qui était prêt à mettre … 42.000.000 € sur la table pour s’attacher ses services ! Offre évidemment accepté mais le joueur a refusé le contrat du club allemand, pourtant lui aussi engagé en Ligue des Champions. Une bonne affaire sportive malgré la déception de ne pas voir ce montant faramineux arriver sur le compte du club.
_________________________________________________________________________________

Schéma tactique


Peu de changement par rapport à la saison dernière concernant le secteur défensif de l’équipe type. Dans les cages, Stanislav Kritsyuk reste le titulaire malgré la concurrence accrue, et sera toujours protégé par la charnière centrale composée du serbe Uros Spajic et du biélorusse Alexandr Martynovich. Les russes Sergey Petrov et Elmir Nabiullin évolueront sur les flancs défensifs. Le burkinabé Charles Kaboré sera le parc choc défensif avec Pavel Mamaev un léger cran devant lui. Dans la division offensive du club, les changements sont plus nombreux puisque c’est désormais le trio composé du roumain Andrei Ivan, du mexicain Giovanni dos Santos et du russe Denis Cherishev qui évoluera en soutien de l’attaquant nigérian Kelechi Iheanacho. Je rentre tout pile dans les critères qui imposent maximum six étrangers dans le onze de départs, tandis que mon banc est composé quasi exclusivement de joueurs locaux, ce qui va me permettre de vivre une saison sans tracas de ce côté là.
_________________________________________________________________________________

#7

Iheanacho c’est du lourd :titi:


#8

футбольный клуб Краснодар
Fin de Saison 2

_________________________________________________________________________________

Première Ligue Russe


Le bilan global des rencontres de championnat est excellent avec seulement trois défaites au compteur. Petit coup de mou au mois de novembre avec une seule victoire en quatre rencontres, ainsi que les deux défaites du mois d’avril bondé en rencontres. Pour le reste, c’était tout bon avec de nombreuses séquences de victoires à la suite.

Deuxièmes à six points du CSKA Moscou l’an dernier, nous terminons à nouveau dans le sillage du club de la capitale, mais à deux petits points cette fois ! L’objectif de l’année prochaine sera clairement d’aller chercher notre premier sacre. Nous avons marqués 63 buts pour seulement 13 encaissés, soit des chiffres encore meilleurs que l’an dernier. Meilleure attaque, meilleure défense, le bilan chiffré est presque parfait !
_________________________________________________________________________________

Coupe de Russie

Malgré une tournante régulière lors de la Coupe, l’équipe s’est surpassée pour aller décrocher le premier trophée de l’histoire du club ! Pourtant, nous avons du affronter l’Arsenal Tula, une des bonnes surprises de ces deux dernières saisons et surtout le CSKA Moscou en demi-finale. La délivrance en finale est intervenue assez tard pour le bonheur de tout le club !
_________________________________________________________________________________

Ligue des Champions

Nous avions hérité du groupe le plus abordable possible en Ligue des Champions avec Francfort, Monaco et Seville. Avec deux victoires lors des deux premières rencontres, nous étions parfaitement lancés avant d’enchainer avec trois matchs nuls intéressants. La dernière rencontre contre Monaco comptait pour du beurre et nous l’avons d’ailleurs perdu sans conséquences .


Premier d’un groupe de Ligue des Champions avec seulement trois buts marqués, ça doit être un record ! C’est le point négatif de cette phase de poules, avec les deux petits buts encaissés comme grosse satisfaction. Le tirage au sort nous offrait ensuite la Juventus en 1/8ème de finale. Un gros morceau et une défaite 2-0 à Turin avant un beau sursaut d’orgueil au retour avec un court succès 1-0. Une Ligue des Champions parfaitement réussie pour nous au final !
_________________________________________________________________________________

Mercato
Durant l’hiver, j’ai engagé en prêt le défenseur latéral gauche uruguayen Federico Ricca, étant par moments un peu juste à ce poste là. Deux autres arrivées sont à signaler, pour l’avenir. Le médian défensif brésilien Galvao ainsi que l’arrière gauche russe Vasily Grishin. Assurément deux joueurs sur qui nous pourrons compter dans un futur plus ou moins proche
_________________________________________________________________________________

Statistiques individuelles

Du côté des Tops, l’ensemble de ma défense titulaire ainsi que Pavel Mamaev, toujours précieux avec son expérience au milieu de terrain malgré son temps de jeu qui diminue. L’ailier péruvien Cristian Cueva, devenu remplaçant, a livré une saison d’excellente facture et devrait prétendre à davantage de temps de jeu l’an prochain. Le roumain Andrei Ivan nous a offert une saison pleine et devrait cette fois quitter le club cet été pour un championnat plus relevé. Enfin, Kelechi Iheanacho termine logiquement meilleur buteur du club avec dix-neuf réalisations. Je ne dispose pas d’option d’achat mais je vais malgré tout tenter de le conserver au club
Côté déceptions, peu nombreuses, Isaac Success et Denis Cheryshev, tête d’affiche de mon recrutement ont pas mal déçus. J’attends un sursaut du russe tandis que le nigérian n’est pas disponible pour un transfert définitif et ne devrait dont pas avoir l’occasion de relever la tête la saison prochaine. Le jeune Ivan Ignatjev n’a pas réussi à confirmer son quadruplé de fin de saison passée et ne sera pas retenu en cas de belle offre.
_________________________________________________________________________________

#9

Super partie :+1:

J’ai vraiment aimé le recrutement de ta seconde saison, hâte de voir la suite.


#10

футбольный клуб Краснодар
Avant-Saison 3

_________________________________________________________________________________

Mercato


Du côté des départs, Ivan Ignatjev rejoint le Krylja Sovetov pour 5.000.000 €, un montant appréciable pour un joueur qui stagnait dans sa progression. Le deuxième départ marquant concerne Andrei Ivan qui s’en va en Allemagne du côté du Borussia Mönchengladbach pour 30.000.000 €, nouveau record du club. L’an dernier, nous avions reçu une offre du Red Bull Leipzig de douze millions supplémentaires, mais j’ai du me résoudre à le laisser filer pour un montant inférieur, malgré tout très intéressant ! Enfin, notre capitaine et recordman d’apparitions pour le club Alexandr Martynovich a émit le souhait de vivre de nouvelles aventures. J’ai donc accepté l’offre de 1.300.000 € d’Al Nassr, qu’il rejoint après 178 rencontres en championnat pour le club.
J’ai dépensé plus que ce que je n’ai encaissé cet été. Le solde du club indiquant 150.000.000 €, j’ai pu me permettre de faire légèrement basculer négativement le balance des transferts pour préparer l’avenir. Ainsi, le défenseur central uruguayen Walter Rodriguez arrive de Penarol pour 3.200.000 €. Son compatriote Federico Ricca rejoint lui aussi le club définitivement après que son option d’achat de 4.000.000 € ait été levée. J’ai finalement réussi a transférer définitivement Kelechi Iheanacho pour 18.000.000 €, nouveau record du club. Le nigérian est encore jeune et son niveau très élevé pour le championnat russe justifie pleinement cette dépense. J’ai un peu plus hésité à conclure l’arrivée de son compatriote Isaac Success pour 12.000.000 €, qui constitue un risque au vu de sa saison passée difficile. A lui de me prouver qu’il constituait une bonne affaire malgré tout. La colonie nigériane du FK Krasnodar s’est agrandie avec le prêt gratuit de Henry Onyekuru en provenance d’Everton. Il m’offrira davantage de solutions offensives pour la prochaine saison. Enfin, le jeune bulgare Dimitar Stoykov et le médian défensif russe Igor Tkachev sont venus garnir les rangs de mon centre de formation.
_________________________________________________________________________________

Effectif


De cette liste, il faut retirer Alexandr Martynocich qui a quitté le navire. L’effectif me semble mieux armé que la saison dernière pour aller chercher le premier titre de l’histoire du club !
_________________________________________________________________________________

Schéma tactique


Pas de changement concernant la tactique par rapport à la saison dernière. Concernant le secteur défensif de l’équipe type, Stanislav Kritsyuk reste le titulaire, et sera désormais protégé par la charnière centrale composée du serbe Uros Spajic et du russe AIlja Kutepov. Les russes Sergey Petrov et Elmir Nabiullin en parc choc devant la défense. Le jeune Daniil Utkina gagné ses galons de titulaire dans le rôle de relayeur alors que le trio composé du péruvien Cristian Cueva, du mexicain Giovanni dos Santos et du nigérian Henry Onyekuru évoluera en soutien de l’attaquant Kelechi Iheanacho. Je rentre a nouveau tout pile dans les critères qui imposent maximum six étrangers dans le onze de départs. Il faudra sans doute attendre l’émergence de nouveau talents pour voir ce pourcentage augmenter.
_________________________________________________________________________________

#11

футбольный клуб Краснодар
Fin de Saison 3

_________________________________________________________________________________

Première Ligue Russe


Forcément, le bilan est excellent, surtout en commençant le championnat avec quatorze victoires d’affilées ! Série brutalement stoppée par le Zénit qui nous inflige la seule défaite de notre saison en championnat. J’ai profité des trois derniers matchs de la saison pour donner du temps de jeu aux jeunes, étant donné que les dés étaient joués dans la lutte pour le haut du tableau.

Nous décrochons de façon entièrement méritée le premier titre de champion de l’histoire du club ! Meilleure attaque avec 62 buts marqués et meilleure défense avec seulement 13 pions concédés, nous avons parfaitement géré notre championnat tout en profitant de la mauvaise saison du CSKA Moscou qui ne termine que troisième derrière le Zénit.
_________________________________________________________________________________

Coupe de Russie

Tenants du titre en Coupe de Russie, nous avions à coeur de renouveler notre succès de l’an dernier. Malheureusement, le CSKA Moscou nous élimine en demi finale grâce à la règle des buts inscrits à l’extérieur. Petite déception donc, mais largement compensée par notre victoire finale en championnat !
_________________________________________________________________________________

Ligue des Champions

Nous avions à nouveau hérité du groupe le plus abordable possible en Ligue des Champions avec le Bayer Leverkusen, Lyon et Valence. Avec trois victoires à domicile et deux bons matchs nuls en France et en Espagne, nous avons réalisé un excellent parcours.


Nous terminons logiquement en tête du groupe pour la deuxième année de suite, juste devant Leverkusen. Un classement qui ne nous a pas épargné d’hériter de la Juventus en huitième de finale, pour la revanche de l’an dernier ! Et revanche il y a bien eu puisque nous éliminons les turinois avec un partage 1-1 en Italie avant une courte victoire 2-1 en Russie ! Nous sommes passé tout près d’un nouvel exploit au tour suivant contre le PSG, avec une égalisation à la dernière minute de jeu de Cavani dans notre stade pour la manche aller. La défaite 1-0 au Parc des Princes nous a laissé un petit gout amer, sans toutefois occulter le magnifique parcours réalisé !
_________________________________________________________________________________

Mercato
Durant l’hiver, j’ai cassé la tirelire du club pour engager l’ailier droit nigérian Samuel Kalu, débauché de Bordeaux pour 23.000.000 €. Malheureusement, il s’est occasionné une entorse des ligaments croisés pour son premier match et n’a plus joué durant la saison. Il sera toutefois considéré comme mon titulaire pour la saison à venir. J’avais aussi engagé le jeune German Gikaev en provenance du Lokomotiv Moscou pour 6.000.000 €.
Côté départs, le vétéran Pavel Mamaev a trouvé un nouveau point de chute en Suisse pour 475.000 €, il devenait encombrant vu son âge et son salaire.
_________________________________________________________________________________

Statistiques individuelles

Du côté des Tops, quasiment tout l’effectif est concernée avec la meilleure note moyenne pour Sergey Petrov. Grosse saison également de Cristian Cueva, qui termine meilleur donneur d’assist du club et du championnat alors que Kelechi Iheanacho termine pour la deuxième année consécutive meilleur buteur du club avec 25 réalisations. Le nigérian remporte également à nouveau le titre de meilleur buteur du championnat.
Du côté des rares déceptions, Isaac Success et Giovani dos Santos ont été les plus décevants. Le premier risque de voir son temps de jeu encore diminuer tandis que le second est invité à se trouver un nouveau club.
_________________________________________________________________________________

#12

Superbe saison et premier titre finalement remporté! Sacré parcours en Ligue des Champions également, le PSG c’était la marche de trop, mais sortir la Juve c’était déjà une magnifique performance!


#13

23M€ sur un pélo qui se blesse au premier match. Le syndrôme Woodgate !


#14

J’ai avancé dans ma partie sans prendre le temps de vous faire des résumés. En voilà un petit pour les intéressés :

J’ai remporté le titre lors des deux saisons suivantes, ce qui porte mon total à trois d’affilés. Sur la scène européenne, nous avons remporté l’Europa League lors de la quatrième année après avoir terminé troisième de notre groupe de Ligue des Champions. L’année suivante, c’est un 1/4 de finale de Ligue des Champions perdus contre Manchester United.

L’équipe a pas mal bougé, j’essaye d’intégrer un maximum de joueurs russes. Les brésiliens sont nombreux aussi, tout comme ma colonie nigériane qui résiste bien. Mon petit chouchou, c’est Roman Kornev, gardien de but formé au club et qui semble avec un potentiel dingue ! A 17 ans, il a déjà joué une cinquantaine de rencontres de championnat et compte 18 sélections.