Italie - Serie A (2015-16)




Informations


  • Création : 1929
  • Organisateur : Lega Calcio
  • Participants : 20
  • Diffuseur : Canal + & beIN Sports

Palmarès (depuis 1888)##


Nombre de titres :

  • 29 - Juventus FC - 1931, 1932, 1933, 1934, 1935, 1950, 1952, 1958, 1960, 1961, 1967, 1972, 1973, 1975, 1977, 1978, 1981, 1982, 1984, 1986, 1995, 1997, 1998, 2002, 2003, 2012, 2013, 2014, 2015
  • 16 - FC Internazionale Milano - 1930, 1938, 1940, 1953, 1954, 1963, 1965, 1966, 1971, 1980, 1989, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010
  • 15 - AC Milan - 1951, 1955, 1957, 1959, 1962, 1968, 1979, 1988, 1992, 1993, 1994, 1996, 1999, 2004, 2011
  • 6 - Torino FC - 1943, 1946, 1947, 1948, 1949, 1976
  • 5 - Bologna FC - 1936, 1937, 1939, 1941, 1964
  • 3 - AS Roma - 1942, 1983, 2001
  • 2 - SS Lazio - 1974, 2000
  • 2 - SSC Napoli - 1987, 1990
  • 2 - AC Fiorentina - 1956, 1969
  • 1 - UC Sampdoria - 1991
  • 1 - Hellas Verona - 1985
  • 1 - Cagliari Calcio - 1970

Clubs participants (stade)


Atalanta Bergamasca Calcio (Stadio Atleti Azzurri d’Italia, Bergame - 26 562 places)
Carpi F. C. 1909 (Stadio Sandro Cabassi, Carpi - 4 144 places)
A. C. Chievo Verona (Stadio Marcantonio Bentegodi, Vérone - 38 402 places)
Empoli F. C. (Stadio Carlo Castellani, Empoli - 19 847 places)
A. C. Fiorentina (Stadio Artemio Franchi, Florence - 47 282 places)
Frosinone Calcio (Stadio Comunale Matusa, Frosinone - 9 680 places)
Genoa C. F. C. (Stadio Luigi Ferraris, Gênes - 36 703 places)
F. C. Internazionale Milano (Stadio Giuseppe Meazza, Milan - 80 018 places)
Juventus F. C. (Juventus Stadium, Turin - 41 254 places)
S. S. Lazio (Stadio Olimpico, Rome - 70 634 places)
A. C. Milan (Stadio Giuseppe Meazza, Milan - 80 018 places)
S. S. C. Napoli (Stadio San Paolo, Naples - 60 240 places)
U. S. Città di Palermo (Stadio Renzo Barbera, Palerme - 36 349 places)
A. S. Roma (Stadio Olimpico, Rome - 70 634 places)
U. C. Sampdoria (Stadio Luigi Ferraris, Gênes - 36 703 places)
U. S. Sassuolo Calcio (Mapei Stadium, Reggio Emilia - 21 584 places)
Torino F. C. (Stadio Olimpico di Torino, Turin - 27 958 places)
Udinese Calcio (Stadio Friule, Udine - 25 000 places)
Hellas Verona F. C. (Stadio Marcantonio Bentegodi, Vérone - 38 402 places)

3 J'aimes

Il manque deux titres de la Juve dans ton compte : 1905 et 1926 ce qui porte le total à 31 officiellement. :sadboy:

Ceux qui manque sont ceux de 2005 et 2006 retirés dans l’affaire du Calciopoli :wink:

Normalement, Carpi ne jouera pas dans le stade Sandro Cabassi, il est bien trop petit pour la Serie A.
Si je me trompe pas, il risque de jouer leurs matchs à Parme.

Forza Milan et j’espère de tout cœur que l’on retrouvera l’Europe l’an prochain.

1 J'aime

Faux ! :kidmad:

Officieusement (Pour les supporters de la Juve les plus fanatiques et pour les dirigeants) on a 33 titres, en comptant donc les deux du Calciopoli mais sur le site de Lega Calcio il est bien marqué que l’on a remporté 31 titres. (2005 personne n’est titré, 2006 le titre est offert à l’Inter).

Puis en regardant ici :

Il manque bien les deux titres dont j’ai parlé (1905 et 1926).


Du coup en regardant de plus près le palmarès sur le site de Lega Calcio je viens de voir qu’il y a d’autres petits oublies (Non, pas taper aliG).

Inter Milan et AC Milan : 18 Titres (Il manque 1910 et 1920 pour l’Inter - 1901, 1906, 1907 pour l’AC Milan)
Genoa : 9 titres (1898, 1899, 1900, 1902, 1903, 1904, 1915, 1923, 1924)
Torino : 7 titres (manque 1928)
Bologna : 7 titres (manque 1925, 1929)
Pro Vercelli : 7 titres (1908, 1909, 1911, 1912, 1913, 1921, 1922)
Casale : 1 titre (1914)

1 J'aime
Sampdoria : Zenga nommé






Empoli : Sarri s’en va

Bologne retrouve la Serie A !

Pas de repreneur pour Parme

Parme n’a pas reçu d’offre de reprise lundi à 14h00, limite fixée par les administrateurs judiciaires. Le club devrait être rétrogradé administrativement en Serie D (4e division), le plus haut niveau amateur italien.

Antonio Cassano, un retour discuté à Gênes.

Massimo Ferrero en est persuadé : « Avec Cassano, nous allons nous divertir, il sera notre bandiera ». Des paroles qui trouvent écho chez Fantantonio. « Avec Ferrero, cela va être un véritable show ». Le président est content, le joueur est content. Tout le monde est content. Antonio Cassano est de retour à la Sampdoria. Son « club de cœur », ,c'est ça ? Ah non, c'est l'Inter, son club de cœur. Enfin, non, c'est Bari. Enfin, en 2012, c'était le Milan AC. Bref. Le problème n'est pas là. Sportivement parlant, le retour de Cassano à Gênes n'est pas forcément une mauvaise nouvelle. Certes, le joueur n'a pas joué depuis plus de six mois, et il va falloir un peu de temps pour qu'il retrouve la forme. Mais il demeure un élément capable de faire la différence, comme il l'avait encore prouvé lors de sa dernière aventure parmesane. D'autant que la Samp a perdu cet été Stefano Okaka, un joueur important de son secteur offensif, que Cassano va remplacer numériquement. Mais alors, qu'est-ce qui pose réellement problème dans ce retour de l'enfant pas tout à fait prodigue ?

Petit retour en arrière. Nous sommes à l’été 2010. La Sampdoria vient de se qualifier pour les barrages de la Ligue des Champions, emmenée par un sublime duo Pazzini/Cassano. Les Génois perdent malheureusement ce barrage face au Werder Brême. Les prémices d’une saison cauchemardesque. Quelques semaines plus tard, une dispute éclate entre Cassano et le président de la Samp, Riccardo Garrone. Un homme qui avait toujours voulu du bien au joueur, qui l’avait relancé, cru en lui, et qu’il considérait comme un fils. La raison de cette dispute ? Garrone a demandé à Antonio de l’accompagner à la remise du prix « Rete d’Argento » à Sestri Levante, à 40 kilomètres au sud de Gênes. Réponse de Cassano : « Non, je n’y vais pas, à Sestri. Pourquoi ? Parce que non. Je n’irai pas retirer un prix dans cet hôtel de merde ». Garrone s’agace. « Tu te prends pour qui ? Et ne me dis pas que je hausse le ton, avec toi je ne l’ai jamais fait, et tu le sais bien ».

Cassano pète alors un câble, quitte la pièce en claquant la porte et en insultant son président : « Va te faire foutre, vieux de merde ! Va te faire enc**** ! ». Des mots impardonnables. Son salaire est suspendu et le joueur est mis au placard. Il rebondira au mercato hivernal au Milan AC, avec qui il sera sacré champion d’Italie, pendant que la Sampdoria sera reléguée en Serie B. Cerise sur le gâteau, il marque sur pénalty lors de la confrontation directe face à ses anciens partenaires, et célèbre son but sans vergogne avec un pouce dans la bouche. Zéro respect, jusqu’au bout.

Un an plus tard, alors qu’il sent que son aventure au Milan AC touche à sa fin (au terme d’une saison marqué par un AVC, quand même), Cassano envoie des signaux d’amour à la Sampdoria. « Cela a été la plus belle expérience de ma vie » assure-t-il. Les supporters s’opposent à un éventuel retour et le président Garrone coupe de toute façon court à la rumeur. « Je n’ai pas de rancœur, j’ai 76 ans vous savez, j’ai pardonné à Antonio. Mais un retour à la Sampdoria n’est pas ni possible ni envisageable » assure-t-il en conférence. Du coup, Antonio file à l’Inter et déclare, dès son arrivée, qu’il réalise enfin la rêve de toute sa vie, lui le tifoso nerazzurro. En janvier 2013, Riccardo Garrone, atteint depuis longtemps d’une tumeur au pancréas, décède. Cassano écrit un message sur les réseaux sociaux : « Aujourd’hui, c’est l’un des joueurs les plus tristes de ma vie, tu resteras toujours dans mon cœur et je t’aimerai toujours ».Il s’attire ainsi l’ire des supporters de la Sampdoria, qui lui
demandent de faire profil bas plutôt que d’en faire des tonnes.

La vie d’Antonio, elle, se poursuivra à Parme, où il devient l’une des pièces maitresses de la magnifique équipe de Roberto Donadoni. Jusqu’au jour où le club est touché par de graves problèmes financiers. Les joueurs doivent renoncer pendant plusieurs mois à leur salaire, mais ils continuent tous de se battre, et réalisent une fin de saison honorable malgré les nombreux points de pénalité et la relégation. Tous, sauf un : Antonio Cassano. Lui préfère quitter le navire dès le mois de janvier, plutôt que de couler avec ses coéquipiers. Encore une belle attitude de champion. Il reste six mois sans club, et trouve finalement en Massimo Ferrero un président aussi fou que lui pour lui donner une nouvelle chance… à Gênes. Riccardo Garrone n’est plus là pour mettre son véto, Cassano peut donc tranquillement retrouver sa place dans le vestiaire d’une équipe qu’il a lâchement abandonné, tout ça la conscience tranquille. Fabrizio Bocca, célèbre éditorialiste de la Repubblica, en Italie, a d’ailleurs immédiatement tiré à boulets rouges sur le talent barese. « S’il y a bien une équipe où Cassano ne peut pas aller, c’est la Sampdoria. Aujourd’hui, la Samp devrait accueillir à bras ouverts celui qui a traité le président Garrone d’une façon ignoble ? Moi, je n’aurais pas le moindre doute : va frapper à une autre porte, celle-ci est fermée ». C’était sans compter sur le fait que Massimo Ferrero avait un double des clefs.

1 J'aime

1ère Journée

Vérone 1 - 1 Roma


61’ : Bosko Jankovic (1)

66’ : Alessandro Florenzi (1)



Lazio 2 - 1 Bologne


17’ : Lucas Biglia (1)
23’ : Ricardo Kishna (1)

43’ : Matteo Mancosu (1)



Juventus 0 - 1 Udinese


78’ : Cyril Théréau (1)



Empoli 1 - 3 Chievo


7’ : Riccardo Saponara (1)

55’ : Riccardo Meggiorini (1)
60’ : Valter Birsa (1)
64’ : Alberto Paloschi (1)



Fiorentina 2 - 0 Milan



38’ : Marcos Alonso (1)
56’ : Josip Ilicic s.p. (1)



Frosinone 1 - 2 Torino


7’ : Danilo Soddimo (1)

59’ : Luigi Fabio Quagliarella (1)
64’ : Daniele Baselli (1)



Inter 1 - 0 Atalanta



90’+3’ : Stevan Jovetic (1)



Palerme 1 - 0 Genoa



90’ : Abdelhamid El-Kaoutari (1)



Sampdoria 5 - 2 Carpi


14’ : Éder s.p. (1)
21’ : Luis Fernando Muriel (1)
31’ : Luis Fernando Muriel (2)
33’ : Éder (2)
37’ : Fernando (1)

38’ : Andrea Lazzari (1)
88’ : Ryder Matos (1)



Sassuolo 2 - 1 Naples


32’ : Antonio Floro Flores (1)
84’ : Nicola Sansone (1)

3’ : Marek Hamsík (1)



Classement :


1. U. C. Sampdoria 3 pts (+3)
2. A. C. Chievo Verona 3 pts (+2)
3. A. C. Fiorentina 3 pts (+2)

4. S. S. Lazio 3 pts (+1)
5. Torino F. C. 3 pts (+1)

6. U. S. Sassuolo Calcio 3 pts (+1)
7. F. C. Internazionale Milano 3 pts (+1)
8. U. S. Città di Palermo 3 pts (+1)
9. Udinese Calcio 3 pts (+1)
10. Hellas Verona F. C. 1 pt (0)
11. A. S. Roma 1 pt (0)
12. S. S. C. Napoli 0 pt (-1)
13. Bologna F. C. 0 pt (-1)
14. Frosinone Calcio 0 pt (-1)
15. Juventus F. C. 0 pt (-1)
16. Genoa C. F. C. 0 pt (-1)
17. Atalanta Bergamasca Calcio 0 pt (-1)
18. Empoli F. C. 0 pt (-2)
19. A. C. Milan 0 pt (-2)
20. Carpi F. C. 1909 0 pt (-3)





Buteurs :


1. :bre: Éder (Sampdoria) 2 buts
-. :col: Luis Fernando Muriel (Sampdoria) 2 buts

1 J'aime

Palerme qui gagne grâce à un but d’une recrue à la 90ème, parfait.

2ème Journée

Bologne 0 - 1 Sassuolo


87’ : Antonio Floro Flores (2)



Milan 2 - 1 Empoli


17’ : Carlos Bacca (1)
70’ : Luiz Adriano (1)

21’ : Riccardo Saponara (2)



Roma 2 - 1 Juventus


61’ : Miralem Pjanic (1)
79’ : Edin Dzeko (1)

87’ : Paulo Dybala (1)



Atalanta 2 - 0 Frosinone



21’ : Guglielmo Stendardo (1)
69’ : Alejandro Gómez (1)



Carpi 1 - 2 Inter


81’ : Antonio di Gaudio (1)

31’ : Stevan Jovetic (2)
89’ : Stevan Jovetic s.p. (3)



Chievo 4 - 0 Lazio



12’ : Riccardo Meggiorini (2)
30’ : Alberto Paloschi (2)
45’ : Valter Birsa (2)
68’ : Alberto Paloschi (3)



Genoa 2 - 0 Vérone



57’ : Leonardo Pavoletti (1)
76’ : Serge Gakpé (1)



Naples 2 - 2 Sampdoria


9’ : Gonzalo Higuaín (1)
39’ : Gonzalo Higuaín (2)

57’ : Éder s.p. (3)
59’ : Éder (4)



Torino 3 - 1 Fiorentina


68’ : Emiliano Moretti (1)
69’ : Luigi Fabio Quagliarella (2)
79’ : Daniele Baselli (2)

10’ : Marcos Alonso (2)



Udinese 0 - 1 Palerme


8’ : Luca Rigoni (1)



Classement :


1. A. C. Chievo Verona 6 pts (+6)
2. Torino F. C. 6 pts (+3)
3. F. C. Internazionale Milano 6 pts (+2)

4. U. S. Sassuolo Calcio 6 pts (+2)
5. U. S. Città di Palermo 6 pts (+2)

6. U. C. Sampdoria 4 pts (+3)
7. A. S. Roma 4 pts (+1)
8. Genoa C. F. C. 3 pts (+1)
9. Atalanta Bergamasca Calcio 3 pts (+1)
10. Udinese Calcio 3 pts (0)
11. S. S. Lazio 3 pts (-3)
12. A. C. Fiorentina 3 pts (0)
13. A. C. Milan 3 pts (-1)
14. S. S. C. Napoli 1 pt (-1)
15. Hellas Verona F. C. 1 pt (-2)
16. Juventus F. C. 0 pt (-2)
17. Bologna F. C. 0 pt (-2)
18. Empoli F. C. 0 pt (-3)
19. Frosinone Calcio 0 pt (-3)
20. Carpi F. C. 1909 0 pt (-4)





Buteurs :


1. :bre: Éder (Sampdoria) 4 buts
2. :mne: Stevan Jovetic (Inter) 3 buts
-. :ita: Alberto Paloschi (Chievo) 3 buts

1 J'aime
3ème Journée

Fiorentina 1 - 0 Genoa



60’ : Khouma Babacar (1)



Frosinone 0 - 2 Roma


44’ : Iago Falqué (1)
90’+3’ : Juan Manuel Iturbe (1)



Juventus 1 - 1 Chievo


83’ : Paulo Dybala s.p. (2)

5’ : Perparim Hetemaj (1)



Vérone 2 - 2 Torino


49’ : Luca Toni s.p. (1)
71’ : Juan Ignacio Gómez (1)

66’ : Daniele Baselli (3)
73’ : Afriyie Acquah (1)



Empoli 2 - 2 Naples


3’ : Riccardo Saponara (3)
18’ : Manuel Pucciarelli (1)

7’ : Lorenzo Insigne (1)
50’ : Allan (1)



Palerme 2 - 2 Carpi


6’ : Oscar Hiljemark (1)
88’ : Uros Djurdjevic (1)

24’ : Roberto Vitiello (c.s.c.)
64’ : Marco Borriello (1)



Sassuolo 2 - 2 Atalanta


22’ : Francesco Magnanelli (1)
41’ : Antonio Floro Flores (2)

13’ : Mauricio Pinilla (1)
33’ : Mauricio Pinilla (2)



Lazio 2 - 0 Udinese



64’ : Alessandro Matri (1)
73’ : Alessandro Matri (2)



Inter 1 - 0 Milan



58’ : Fredy Guarín (1)



Sampdoria 2 - 0 Bologne



75’ : Éder (5)
79’ : Roberto Soriano (1)



Classement :


1. F. C. Internazionale Milano 9 pts (+3)
2. A. C. Chievo Verona 7 pts (+6)
3. U. C. Sampdoria 7 pts (+5)

4. Torino F. C. 7 pts (+3)
5. A. S. Roma 7 pts (+3)

6. U. S. Sassuolo Calcio 7 pts (+2)
7. U. S. Città di Palermo 7 pts (+2)
8. A. C. Fiorentina 6 pts (+1)
9. S. S. Lazio 6 pts (-1)
10. Atalanta Bergamasca Calcio 4 pts (+1)
11. Genoa C. F. C. 3 pts (0)
12. A. C. Milan 3 pts (-2)
13. Udinese Calcio 3 pts (-2)
14. S. S. C. Napoli 2 pts (-1)
15. Hellas Verona F. C. 2 pts (-2)
16. Juventus F. C. 1 pt (-2)
17. Empoli F. C. 1 pt (-3)
18. Carpi F. C. 1909 1 pt (-4)
19. Bologna F. C. 0 pt (-4)
20. Frosinone Calcio 0 pt (-5)





Buteurs :


1. :ita: Éder (Sampdoria) 5 buts
2. :mne: Stevan Jovetic (Inter) 3 buts
-. :ita: Alberto Paloschi (Chievo) 3 buts
-. :ita: Daniele Baselli (Torino) 3 buts
-. :ita: Antonio Floro Flores (Sassuolo) 3 buts
-. :ita: Riccardo Saponara (Empoli) 3 buts

2 J'aimes
4ème Journée

Udinese 1 - 2 Empoli


19’ : Duván Zapata (1)

73’ : Leandro Paredes (1)
90’+3’ : Massimo Maccarone (1)



Milan 3 - 2 Palerme


21’ : Carlos Bacca (2)
40’ : Giacomo Bonaventura (1)
75’ : Carlos Bacca (3)

32’ : Oscar Hiljemark (2)
72’ : OScar Hiljemark (3)



Chievo 0 - 1 Inter


42’ : Mauro Icardi (1)



Atalanta 1 - 1 Vérone


89’ : Maximiliano Moralez (1)

90’+7’ : Eros Pisano (1)



Bologne 1 - 0 Frosinone



27’ : Anthony Mounier (1)



Genoa 0 - 2 Juventus


37’ : Eugenio Lamanna (c.s.c.)
61’ : Paul Pogba s.p. (1)



Roma 2 - 2 Sassuolo


36’ : Francesco Totti (1)
49’ : Mohamed Salah (1)

22’ : Grégoire Defrel (1)
44’ : Matteo Politano (1)



Torino 2 - 0 Sampdoria



18’ : Luigi Fabio Quagliarella (3)
24’ : Luigi Fabio Quagliarella (4)



Carpi 0 - 1 Fiorentina


35’ : Khouma Babacar (2)



Naples 5 - 0 Lazio



14’ : Gonzalo Higuaín (3)
35’ : Allan (2)
48’ : Lorenzo Insigne (2)
59’ : Gonzalo Higuaín (4)
79’ : Manolo Gabbiadini (1)



Classement :


1. F. C. Internazionale Milano 12 pts (+4)
2. Torino F. C. 10 pts (+5)
3. A. C. Fiorentina 9 pts (+2)

4. A. S. Roma 8 pts (+3)
5. U. S. Sassuolo Calcio 8 pts (+2)

6. A. C. Chievo Verona 7 pts (+5)
7. U. C. Sampdoria 7 pts (+3)
8. U. S. Città di Palermo 7 pts (+1)
9. A. C. Milan 6 pts (-1)
10. S. S. Lazio 6 pts (-6)
11. S. S. C. Napoli 5 pts (+4)
12. Atalanta Bergamasca Calcio 5 pts (+1)
13. Juventus F. C. 4 pts (0)
14. Empoli F. C. 4 pts (-2)
15. Udinese Calcio 3 pts (-3)
16. Bologna F. C. 3 pts (-3)
17. Genoa C. F. C. 3 pts (-2)
18. Hellas Verona F. C. 3 pts (-2)
19. Carpi F. C. 1909 1 pt (-5)
20. Frosinone Calcio 0 pt (-6)





Buteurs :


1. :ita: Éder (Sampdoria) 5 buts
2. :arg: Gonzalo Higuaín (Naples) 4 buts
-. :ita: Luigi Fabio Quagliarella (Torino) 4 buts
4. :mne: Stevan Jovetic (Inter) 3 buts
-. :ita: Alberto Paloschi (Chievo) 3 buts
-. :ita: Daniele Baselli (Torino) 3 buts
-. :ita: Antonio Floro Flores (Sassuolo) 3 buts
-. :ita: Riccardo Saponara (Empoli) 3 buts
-. :col: Carlos Bacca (Milan) 3 buts
-. :swe: Oscar Hiljemark (Palerme) 3 buts

3 J'aimes
5ème Journée

Udinese 2 - 3 Milan


51’ : Emmanuel Agyemang Badu (1)
58’ : Duván Zapata (2)

5’ : Mario Balotelli (1)
11’ : Giacomo Bonaventura (2)
45’+1’ : Cristián Zapata (1)



Carpi 0 - 0 Naples




Chievo 1 - 0 Torino



75’ : Lucas Castro (1)



Inter 1 - 0 Vérone



56’ : Felipe Melo (1)



Juventus 1 - 1 Frosinone


50’ : Simone Zaza (1)

90’+2’ : Leonardo Blanchard (1)



Lazio 2 - 0 Genoa



35’ : Filip Djordjevic (1)
62’ : Felipe Anderson (1)



Palerme 0 - 1 Sassuolo


35’ : Sergio Floccari (1)



Sampdoria 2 - 1 Roma


50’ : Éder (6)
85’ : Kostas Manolas (c.s.c.)

69’ : Mohamed Salah (2)



Fiorentina 2 - 0 Bologne



71’ : Jakub Blaszczykowski (1)
82’ : Nikola Kalinic (1)



Empoli 0 - 1 Atalanta


31’ : Rafael Tolói (1)



Classement :


1. F. C. Internazionale Milano 15 pts (+5)
2. A. C. Fiorentina 12 pts (+4)
3. U. S. Sassuolo Calcio 11 pts (+3)

4. Torino F. C. 10 pts (+4)
5. A. C. Chievo Verona 10 pts (+6)

6. U. C. Sampdoria 10 pts (+4)
7. A. C. Milan 9 pts (0)
8. S. S. Lazio 9 pts (-4)
9. A. S. Roma 8 pts (+2)
10. Atalanta Bergamasca Calcio 8 pts (+2)
11. U. S. Città di Palermo 7 pts (0)
12. S. S. C. Napoli 6 pts (+4)
13. Juventus F. C. 5 pts (0)
14. Empoli F. C. 4 pts (-3)
15. Udinese Calcio 3 pts (-4)
16. Bologna F. C. 3 pts (-5)
17. Genoa C. F. C. 3 pts (-4)
18. Hellas Verona F. C. 3 pts (-3)
19. Carpi F. C. 1909 2 pts (-5)
20. Frosinone Calcio 1 pt (-6)





Buteurs :


1. :ita: Éder (Sampdoria) 6 buts
2. :arg: Gonzalo Higuaín (Naples) 4 buts
-. :ita: Luigi Fabio Quagliarella (Torino) 4 buts
4. :mne: Stevan Jovetic (Inter) 3 buts
-. :ita: Alberto Paloschi (Chievo) 3 buts
-. :ita: Daniele Baselli (Torino) 3 buts
-. :ita: Antonio Floro Flores (Sassuolo) 3 buts
-. :ita: Riccardo Saponara (Empoli) 3 buts
-. :col: Carlos Bacca (Milan) 3 buts
-. :swe: Oscar Hiljemark (Palerme) 3 buts

2 J'aimes

La Juventus … les départs de Pirlo, Tevez et Vidal ont quand même bien fait mal

6ème Journée

Roma 5 - 1 Carpi


24’ : Kostas Manolas (1)
28’ : Miralem Pjanic (2)
31’ : Gervinho (1)
51’ : Mohamed Salah (3)
68’ : Lucas Digne (1)

34’ : Marco Borriello (2)



Naples 2 - 1 Juventus


26’ : Lorenzo Insigne (3)
62’ : Gonzalo Higuaín (5)

63’ : Mario Lemina (1)



Genoa 1 - 0 Milan



10’ : Blerim Dzemaili (1)



Bologne 1 - 2 Udinese


31’ : Anthony Mounier (2)

61’ : Emmanuel Agyemang Badu (2)
85’ : Duván Zapata (3)



Vérone 1 - 2 Lazio


33’ : Filip Helander (1)

63’ : Lucas Biglia (2)
86’ : Marco Parolo (1)



Sassuolo 1 - 1 Chievo


3’ : Grégoire Defrel (2)

24’ : Alberto Paloschi (4)



Torino 2 - 1 Palerme


44’ : Giancarlo González (c.s.c.)
48’ : Marco Benassi (1)

71’ : Giancarlo González (1)



Inter 1 - 4 Fiorentina


60’ : Mauro Icardi (2)

4’ : Josip Ilicic s.p. (2)
18’ : Nikola Kalinic (2)
23’ : Nikola Kalinic (3)
76’ : Nikola Kalinic (4)



Frosinone 2 - 0 Empoli



58’ : Federico Dionisi (1)
71’ : Federico Dionisi (2)



Atalanta 2 - 1 Sampdoria


7’ : Niklas Moisander (1)
90’ : Germán Gustavo Denis (1)

90’+1’ : Roberto Soriano (2)



Classement :


1. A. C. Fiorentina 15 pts (+7)
2. F. C. Internazionale Milano 15 pts (+2)
3. Torino F. C. 13 pts (+5)

4. U. S. Sassuolo Calcio 12 pts (+3)
5. S. S. Lazio 12 pts (-3)

6. A. S. Roma 11 pts (+6)
7. A. C. Chievo Verona 11 pts (+6)
8. Atalanta Bergamasca Calcio 11 pts (+3)
9. U. C. Sampdoria 10 pts (+3)
10. S. S. C. Napoli 9 pts (+5)
11. A. C. Milan 9 pts (-1)
12. U. S. Città di Palermo 7 pts (-1)
13. Udinese Calcio 6 pts (-3)
14. Genoa C. F. C. 6 pts (-3)
15. Juventus F. C. 5 pts (-1)
16. Frosinone Calcio 4 pts (-4)
17. Empoli F. C. 4 pts (-5)
18. Hellas Verona F. C. 3 pts (-4)
19. Bologna F. C. 3 pts (-6)
20. Carpi F. C. 1909 2 pts (-9)





Buteurs :


1. :ita: Éder (Sampdoria) 6 buts
2. :arg: Gonzalo Higuaín (Naples) 5 buts
3. :ita: Luigi Fabio Quagliarella (Torino) 4 buts
-. :cro: Nikola Kalinic (Fiorentina) 4 buts
-. :ita: Alberto Paloschi (Chievo) 4 buts
6. :mne: Stevan Jovetic (Inter) 3 buts
-. :ita: Daniele Baselli (Torino) 3 buts
-. :ita: Antonio Floro Flores (Sassuolo) 3 buts
-. :ita: Riccardo Saponara (Empoli) 3 buts
-. :col: Carlos Bacca (Milan) 3 buts
-. :swe: Oscar Hiljemark (Palerme) 3 buts
-. :ita: Lorenzo Insigne (Naples) 3 buts
-. :egy: Mohamed Salah (Roma) 3 buts
-. :col: Duván Zapata (Udinese) 3 buts

1 J'aime
7ème Journée

Carpi 2 - 1 Torino


55’ : Daniele Padelli (c.s.c.)
72’ : Ryder Matos (2)

75’ : Maxi López s.p. (1)



Chievo 1 - 1 Vérone


84’ : Lucas Castro (2)

70’ : Eros Pisano (2)



Empoli 1 - 0 Sassuolo



88’ : Massimo Maccarone (2)



Palerme 2 - 4 Roma


58’ : Alberto Gilardino (1)
90’+1’ : Giancarlo González (2)

2’ : Miralem Pjanic (3)
14’ : Alessandro Florenzi (2)
28’ : Gervinho (2)
90’+2’ : Gervinho (3)



Sampdoria 1 - 1 Inter


51’ : Luis Fernando Muriel (3)

76’ : Ivan Perisic (1)



Udinese 1 - 1 Genoa


47’ : Antonio di Natale (1)

76’ : Diego Perotti s.p. (1)



Juventus 3 - 1 Bologne


33’ : Álvaro Morata (1)
53’ : Paulo Dybala (3)
63’ : Sami Khedira (1)

5’ : Anthony Mounier (3)



Lazio 2 - 0 Frosinone



80’ : Keita Baldé (1)
90’+2’ : Filip Djordjevic (2)



Fiorentina 3 - 0 Atalanta



6’ : Josip Ilicic s.p. (3)
34’ : Borja Valero (1)
90’ : Joan Verdú (1)



Milan 0 - 4 Naples


13’ : Allan (3)
48’ : Lorenzo Insigne (4)
67’ : Lorenzo Insigne (5)
76’ : Rodrigo Ely (c.s.c.)



Classement :


1. A. C. Fiorentina 18 pts (+10)
2. F. C. Internazionale Milano 16 pts (+2)
3. S. S. Lazio 15 pts (-1)

4. A. S. Roma 14 pts (+8)
5. Torino F. C. 13 pts (+4)

6. U. S. Sassuolo Calcio 12 pts (+2)
7. A. C. Chievo Verona 12 pts (+6)
8. S. S. C. Napoli 12 pts (+9)
9. Atalanta Bergamasca Calcio 11 pts (0)
10. U. C. Sampdoria 11 pts (+3)
11. A. C. Milan 9 pts (-5)
12. Juventus F. C. 8 pts (+1)
13. U. S. Città di Palermo 7 pts (-3)
14. Empoli F. C. 7 pts (-4)
15. Genoa C. F. C. 7 pts (-3)
16. Udinese Calcio 7 pts (-3)
17. Carpi F. C. 1909 5 pts (-8)
18. Hellas Verona F. C. 4 pts (-4)
19. Frosinone Calcio 4 pts (-6)
20. Bologna F. C. 3 pts (-8)





Buteurs :


1. :ita: Éder (Sampdoria) 6 buts
2. :arg: Gonzalo Higuaín (Naples) 5 buts
-. :ita: Lorenzo Insigne (Naples) 5 buts
4. :ita: Luigi Fabio Quagliarella (Torino) 4 buts
-. :cro: Nikola Kalinic (Fiorentina) 4 buts
-. :ita: Alberto Paloschi (Chievo) 4 buts
6. :mne: Stevan Jovetic (Inter) 3 buts
-. :ita: Daniele Baselli (Torino) 3 buts
-. :ita: Antonio Floro Flores (Sassuolo) 3 buts
-. :ita: Riccardo Saponara (Empoli) 3 buts
-. :col: Carlos Bacca (Milan) 3 buts
-. :swe: Oscar Hiljemark (Palerme) 3 buts
-. :egy: Mohamed Salah (Roma) 3 buts
-. :col: Duván Zapata (Udinese) 3 buts
-. :bre: Allan (Naples) 3 buts
-. :arg: Paulo Dybala (Juventus) 3 buts
-. :civ: Gervinho (Roma) 3 buts
-. :svn: Josip Ilicic (Fiorentina) 3 buts
-. :fra: Anthony Mounier (Bologne) 3 buts
-. :col: Luis Fernando Muriel (Sampdoria) 3 buts
-. :bih: Miralem Pjanic (Roma) 3 buts

2 J'aimes
8ème Journée

Roma 3 - 1 Empoli


56’ : Miralem Pjanic (4)
59’ : Daniele de Rossi (1)
69’ : Mohamed Salah (4)

75’ : Marcel Büchel (1)



Torino 1 - 1 Milan


73’ : Daniele Baselli (4)

63’ : Carlos Bacca (4)



Bologne 0 - 1 Palerme


23’ : Franco Vázquez (1)



Atalanta 3 - 0 Carpi



7’ : Mauricio Pinilla (3)
43’ : Alejandro Gómez (2)
63’ : Luca Cigarini s.p. (1)



Frosinone 2 - 0 Sampdoria



54’ : Luca Paganini (1)
55’ : Federico Dionisi (3)



Genoa 3 - 2 Chievo


13’ : Leonardo Pavoletti (2)
17’ : Serge Gakpé (2)
90’ : Panagiotis Tachtsidis (1)

1’ : Alberto Paloschi (4)
77’ : Sergio Pellissier (1)



Vérone 1 - 1 Udinese


41’ : Giampaolo Pazzini s.p. (1)

84’ : Cyril Théréau (2)



Naples 2 - 1 Fiorentina


46’ : Lorenzo Insigne (6)
75’ : Gonzalo Higuaín (6)

73’ : Nikola Kalinic (5)



Sassuolo 2 - 1 Lazio


7’ : Domenico Berardi s.p. (1)
60’ : Simone Missiroli (1)

67’ : Felipe Anderson (2)



Inter 0 - 0 Juventus




Classement :


1. A. C. Fiorentina 18 pts (+9)
2. A. S. Roma 17 pts (+10)
3. F. C. Internazionale Milano 17 pts (+2)

4. U. S. Sassuolo Calcio 15 pts (+3)
5. S. S. C. Napoli 15 pts (+10)

6. S. S. Lazio 15 pts (-2)
7. Torino F. C. 14 pts (+4)
8. Atalanta Bergamasca Calcio 14 pts (+3)
9. A. C. Chievo Verona 12 pts (+5)
10. U. C. Sampdoria 11 pts (+1)
11. U. S. Città di Palermo 10 pts (-2)
12. A. C. Milan 10 pts (-5)
13. Genoa C. F. C. 10 pts (-2)
14. Juventus F. C. 9 pts (+1)
15. Udinese Calcio 8 pts (-3)
16. Frosinone Calcio 7 pts (-4)
17. Empoli F. C. 7 pts (-6)
18. Hellas Verona F. C. 5 pts (-4)
19. Carpi F. C. 1909 5 pts (-11)
20. Bologna F. C. 3 pts (-9)





Buteurs :


1. :ita: Éder (Sampdoria) 6 buts
-. :arg: Gonzalo Higuaín (Naples) 6 buts
-. :ita: Lorenzo Insigne (Naples) 6 buts
4. :cro: Nikola Kalinic (Fiorentina) 5 buts
5. :ita: Luigi Fabio Quagliarella (Torino) 4 buts
-. :ita: Alberto Paloschi (Chievo) 4 buts
-. :col: Carlos Bacca (Milan) 4 buts
-. :ita: Daniele Baselli (Torino) 4 buts
-. :bih: Miralem Pjanic (Roma) 4 buts
-. :egy: Mohamed Salah (Roma) 4 buts

2 J'aimes