Joue-la comme Bielsa

« Nous sommes face au meilleur entraîneur de la planète »
- Pep Guardiola à propos de Marcelo Bielsa.

Carrière de Marcelo Bielsa :

Palmarès :

Concept de la partie :

Durant cette partie, je vais devoir retracer le parcours de Marcelo Bielsa, version Football Manager. Bien entendu je ne passerais, peut-être, pas par les mêmes clubs qu’El Loco. Voici le parcours que je devrais avoir, si je m’en tiens à cette contrainte.

[b]➜ Club de Première division d’Argentine
➜ Départ pour le Mexique
➜ Retour au pays /b
➜ Premier pas en Europe
➜ Sélection nationale Sud-Américaine
➜ Retour en Europe.

Pour suivre également les traces de l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille, je vais devoir adopter deux tactiques différentes, à adapter en fonction de l’adversaire. En effet, lors de son passage dans notre chère Ligue 1, Marcelo Bielsa avait pour habitude d’adapter ses compositions d’équipe en fonction de la tactique adverse. Par exemple, lors des matchs où l’adversaire jouait avec deux attaquants de pointe, El Loco mettait en place une tactique avec trois défenseurs centraux (3-3-3-1). Tandis que quand l’équipe adverse ne jouait qu’avec un seul attaquant, l’ancien sélectionneur du Chili partait plutôt sur une tactique un petit peu plus basique (4-2-3-1). Le style de jeu devra être à base de pressing, et d’une circulation du ballon assez rapide et fluide.

Je vais donc devoir mettre en place deux tactiques similaires aux siennes, sans pour autant les recopier à la lettre. Je ne vais pas faire que du copier/coller sur Marcelo Bielsa, sinon je ne ferais pas un récit de partie mais plutôt un décryptage tactique pour lequipe.fr. Je vous présenterais mes tactiques lors du post de présentation de l’équipe que je vais prendre en charge.

13 J'aimes

Bonne chance ! En espérant que ca se passe mieux que tes 50 autres parties sur FM16 :stuck_out_tongue:

1 J'aime

@GGBreizh : Merci mec, j’espère aussi parce que c’est vrai que cette année c’est pas la joie. :hoho:

Présentation de l’entraîneur

Filippo Di Marzo, jeune entraîneur de 43 ans né à Rosario (Argentine), ne dispose d’aucune expérience en tant qu’entraîneur d’une équipe première. Cependant, il a déjà passé ses diplômes d’entraîneur et semble avoir de bonnes bases tactiques. Il ne lui reste plus qu’à se trouver un club, et à se peaufiner afin de devenir le meilleur entraîneur que la planète football ait connu.

Choix du club

Nom du club : Rosario Central ● Année de fondation : 1889 ● Surnom : Los Canallas
Stade : Gigante de Arroyito ● Capacité : 41 654 places
Ennemis jurés : Newell’s

Afin de commencer ma carrière d’entraîneur, et de ne pas faire exactement comme Marcelo Bielsa, j’ai décidé de prendre le club ennemi des Newell’s. Ce derby ne date pas d’hier, et les supporters sont prêts à tout pour supporter leur équipe favorite lors de ces matchs. On assiste d’ailleurs parfois à de très belles batailles en tribune…

Malheureusement ce match est également parfois tâché par le comportement trop fanatique des supporters, cet article en est le parfait exemple. A noter que le premier derby de l’histoire, qui a eu lieu le 18 Juin 1905, a été remporté par les Newell’s Old Boys sur le score de 1-0.

Vous l’aviez sûrement compris, mais le Rosario Central est le second club de la ville de Rosario.

Palmarès du club

Un palmarès loin d’être ridicule, même si le club a remporté son dernier titre de champion d’Argentine en 1986. En revanche le Rosario Central reste sur une finale de Copa Argentina en 2014. Un signe encourageant pour l’avenir ?

1 J'aime

Présentation de l’effectif

Maintenant que la présentation du club, ainsi que du derby, est faite, nous allons pouvoir passer à la présentation de l’effectif en place lors de mon arrivée au club de Rosario Central.

Mauricio Caranta sera sans le moindre doute notre titulaire indiscutable cette saison. Du haut de ses 36 ans, ce vétéran a encore de très beaux restes. Manuel Garcia sera le joker de luxe au poste de gardien. Il a des caractéristiques intéressantes, mais est tout de même assez loin du niveau de Mauricio.

Cristian Villagra devra assurer sur le côté droit de la défense. J’aime beaucoup son profil, sa polyvalence devrait nous faire le plus grand bien. En défense centrale, notre duo sera composé de Tomàs Barra et de Yeimar Gomez Andrade. Lors des tactiques à trois défenseurs, ils seront rejoint par Javier Pinola. Cet international argentin est un défenseur central de métier, et est vraiment complet, cela devrait être un gros plus pour équilibrer notre défense. Sur le côté gauche, José Luis Fernandez sera titulaire indiscutablement. Milieu gauche de formation, il risque d’être très précieux dans un rôle de latéral offensif gauche.

Nery Dominguez, milieu central de métier, devrait être utiliser au poste de milieu défensif mais avec un rôle de meneur de jeu. C’est un joueur vraiment très complet, et je pense que ce rôle lui correspondra à merveille. A ses côtés, Damiàn Musto sera titulaire comme sentinelle juste devant la défense centrale. Au poste de milieu central, ou de milieu offensif central suivant la tactique, Gustavo Colman ne devrait pas avoir réellement de concurrence. Il a un excellent bagage technique, et sa qualité de passes devrait faire énormément de bien à l’équipe au milieu de terrain. Lors de la mise en place de la première tactique (4-2-1-3, à voire ci-dessous), Jonàs Aguirre et César Delgado seront titulaire indiscutablement. Le second nous apportera également l’expérience du haut niveau, puisqu’il a été sélectionné à vingt reprises. Le jeune
Franco Cervi
aura également avoir son mot à dire, mais malheureusement il nous quittera en Juillet 2016 pour rejoindre le SLB. Un transfert qui était déjà acté avant mon arrivée, à mon grand regret.

Marco Ruben, actuellement prêté par le Dinamo Kiev sera notre principal atout offensif en pointe. C’est un attaquant vraiment complet, et doté d’un excellent sens du but. Lors de la mise en place de ma second tactique,Marcelo Larrondo sera le complément de Marco. Très bon de la tête, il devrait être utilisé comme pivot afin de servir parfaitement son partenaire. [b]Fernando Coniglio[b], du haut de ses 23 ans, devrait avoir pas mal de temps de jeu à se mettre sous la dent. Il n’a pas un talent monstrueux, mais je pense qu’il peut avoir une bonne place dans la rotation.

Le point tactique

Comme je l’ai précisé dans les posts précédents, j’ai mis en place deux tactiques assez similaires à celles de Bielsa, tout en étant relativement différentes. La première, celle en 4-2-1-2-1, ressemble au 4-2-3-1 de Bielsa avec l’Olympique de Marseille, mais avec un milieu central à la place du milieu offensif central. Le jeu est fortement basé sur les ailes. La seconde, celle en 5-3-2, est totalement différente du 3-3-3-1 d’El Loco. La défense se devra d’être très solide, et de distribuer le ballon aux milieux de terrain le plus rapidement possible afin qu’ils puissent construire le jeu et trouver les deux attaquants de pointe.

Dans les deux cas, j’adopterais un style de jeu rapide et fluide, tout en tentant de conserver le ballon un maximum mais en se servant du ballon à bon escient. Parce que la conservation de balle c’est bien beau, mais si c’est pour avoir 80% de possession mais ne jamais sortir de sa moitié de terrain, ça ne sert strictement à rien. :no:

2 J'aimes

Pré-saison n°1 (2015)

Matchs amicaux :

Une série de matchs amicaux relativement moyenne. Mais pour être honnête cela ne me pose aucun problème, puisque c’est l’entraîneur adjoint qui a été chargé de jouer ces matchs. Les matchs amicaux ne m’intéressent que très peu.

Divers :

A seulement trois jours de la première journée, et du match contre Newell’s, César Delgado se blesse pour plusieurs mois… La malchance commence déjà à nous frapper. On perd notre meilleur élément offensif à quelques jours du match le plus important de la saison… Le derby.

Les objectifs :

Voici les objectifs des dirigeants en championnat, ainsi qu’en Coupe. Ça devrait être faisable… Let’s go !

3 J'aimes

Mi-saison n°1 (2015)

La saison a commencée en Argentine. Afin de vous éclaircir un petit peu sur le déroulement du championnat, sachez qu’il n’y a que trente matchs à disputer. Les quatre premiers obtiennent une place pour les Groupes de la Copa Libertadores, tandis que le cinquième se qualifie suivant le vainqueur de la Copa Argentina. Si les deux premiers au classement ont le même nombre de points, un match de barrage est disputé afin de désigner le vainqueur.

Copa Argentina

Deux premiers tour relativement facile à jouer pour nous, face à des équipes venant des divisions inférieures d’Argentine. Le second match m’a fait un petit peu peur, car nous avons tout de même eu du mal à trouver la faille dans la défense à cinq de l’Independiente.

1ère division d’Argentine

* J’ai volontairement masqué le match contre Newell’s*

On réalise une première partie de saison plutôt satisfaisante. Nous avons même côtoyé la première place lors des six premières journées. Malheureusement pour nous, l’équipe n’arrive pas à être réellement tueuse, et sombre souvent en fin de match. A l’image des matchs face à Arsenal de Sarandi et Argentinos Jrs, où nous menions au score et à chaque fois nous n’avons pas réussir à tenir notre avantage face à des équipes plus petites sur le papier.

Pour le moment, l’objectif des dirigeants (première partie de tableau) est rempli. Cependant il ne faut pas s’enflammer trop vite, ni même se relâcher, car le classement est encore très serré et on peut très vite se retrouver plus bas en cas de mauvaise série. On notera également que le club est devant les Newell’s, une grande fierté pour les supporters !

Le Derby

Au-delà de remporter le premier match de la saison, qui est toujours une bonne chose afin de créer une dynamique dès le début, nous parvenons à remporter le match le plus important de la saison. Et ce dans un stade au nom de Marcelo Bielsa, qui était plein à craquer. Rosario Central 1 - 0 Newell’s !

Divers

La première partie de saison a également été marqué par un nombre incalculable de blessures, touchant très souvent des joueurs clés de l’effectif. Rosario Central, le Arsenal d’Argentine ?

Fin de Saison n°1 (2015)

Copa Argentina

Nous avons eu un parcours relativement simple, il faut dire que le tirage a été clément envers nous. Nous nous offrons même le luxe d’éliminer l’ennemi juré en cours de route, c’est encore plus bon. Pour ma première année au club, je m’offre donc une finale de Copa Argentina

Rectification… Je m’offre une Copa Argentina. A l’issu d’un match relativement disputé, et rempli de fautes en tout genre, le Rosario Central parvient à mettre la main sur sa première Copa Argentina. Cela va me permettre d’être apprécié des supporters plus rapidement.

1ère division d’Argentine

La deuxième partie de saison a été beaucoup plus compliqué que la première. J’avais l’impression que l’équipe n’arrivait pas à enchaîner les bonnes prestations, et sombrait dans la médiocrité match après match. Pourtant ça n’est pas faute d’avoir eu la possession assez souvent, mais comme quoi, dominer n’est pas gagné.

Notre mauvaise second partie de saison nous fait tombé à la 12ème place… Et encore on peut s’estimer heureux, car nous aurions pu être bien plus bas si nos adversaires directes n’avaient pas, eux aussi, perdu lors du dernier match de la saison. Il va falloir faire beaucoup mieux la saison prochaine, même si au final nous sommes là où nous devons être. C’est-à-dire, dans le ventre mou.

Les stats des joueurs

Cristian Villagra est sans le moindre doute le meilleur joueur de cette saison. Il a été exceptionnel dans son rôle d’arrière latéral, s’offrant même le luxe d’être l’auteur de six passes décisives. Quelques autres joueurs sortent du lot, comme Gustavo Colman, qui a été notre métronome au milieu de terrain. Il est actuellement suivi par plusieurs clubs, mais j’espère pouvoir le conserver. Marco Ruben, actuellement prêté au club par le Dinamo Kyiev, a été à la hauteur des attentes sans pour autant être transcendant.

Divers
  • Mon contrat a été prolongé jusqu’en 2017.

2 J'aimes

Pré-saison n° (2016)

Matchs amicaux :

Deux matchs amicaux dont s’est chargé mon entraîneur adjoint. La victoire contre Belgrano devrait permettre aux joueurs d’être en confiance juste avant le début du championnat.

Transferts :

Quelques départs de joueurs inutiles à noter, pas besoin de s’attarder dessus. En revanche le club enregistre deux arrivées. Ivàn Pérez était disponible pour pas grand chose, Colman se faisant vieux il me fallait un joueur capable d’assurer la rotation. Marco Ruben étant retourné en Ukraine, j’avais vraiment besoin d’un attaquant digne de ce nom. Andrés Chàvez, barré par Carlos Tévez du côté de Boca, souhaitait se relancer en tant que titulaire. Mon président s’est chargé de la transaction, Andrés nous rejoint donc contre un chèque de 1.1M€. Une belle affaire vu ses caractéristiques plutôt élevées.

**Les objectifs **

Soit mes dirigeants ne se souviennent pas de la saison dernière, soit ils sont complètement tarés. Ils me demandent d’être parmi les premiers du classement, alors que la saison précédente nous n’étions que douzièmes… Allez comprendre. :hoho:

1 J'aime

Bonne première saison avec un titre à la clef, challenge intéressant.
As-tu déjà eu des touches au Mexique?
En revanche pas gâté au niveau des blessures.

Nop pas encore de touches (j’ai ajouté le championnat à la fin de la saison).

J’espère en avoir en fin de saison prochaine !

Comme un con j’ai trop avancé et j’ai oublié de screen les résultats + stats des joueurs. Du coup je balance le screen du classement.

On a terminé à la troisième place du classement, alors que nous étions leader à quatre journées de la fin. Malheureusement une défaite et un match nul nous ont coûter la victoire en championnat. Mais c’est tout de même un petit exploit d’avoir terminer si haut, après une douzième place ridicule lors de la première saison. A noter que j’ai qualifié le club pour la Copa Libertadores lors des matchs de “barrage” du championnat, en battant Instuto 1-0 à l’extérieur, après un nul 0-0 à domicile. Avant de passer à la suite, voici un petit screen d’un jeune que j’ai eu le temps de lancer avant de quitter le club.

Il risque de devenir énorme. Il est d’ailleurs observé par le Sporting Portugal, mais j’espère trouver un club avant et de pouvoir le recruter pour qu’il me suive à la trace.

Bien entendu après deux saisons à la tête du club j’ai décidé de démissionné et de tout faire pour me trouver un club mexicain.

1 J'aime