La VRAIE Nati :sui:

798

Après avoir suivi les déboires d’ @Androquest et sa « Nati », je me suis décidé à me lancer avec la vraie Nati, la Suisse. Après un très bel Euro 2020(1), la Suisse a vu son sélectionneur Vladimir Petkovic venir couler les Girondins. L’occasion pour le grand Julian Campos de venir porter son pays dans des hauteurs insoupçonnées (ou de se vautrer :sac: ).

A noter que les résultats des trois premières journées ne correspondent pas à la réalité, étonnamment. Mais pas vraiment de gros changements, les écarts sont identiques : nul contre l’Italie (0-0) en Suisse, victoire 2-0 à domicile contre la Bulgarie et courte victoire 0-1 en Lituanie.

A suivre, le premier rassemblement, en septembre, pour les rencontres en Irlande du Nord et à domicile contre la Lituanie.

6 « J'aime »

SEPTEMBRE 2021 - Groupe C des qualifications pour la Coupe du Monde.

Premier rassemblement pour moi à la tête de la Nati. L’objectif est simple : six points pour ne pas laisser l’Italie se détacher. Pour information, nous affronterons l’Italie lors de l’ultime journée de ces qualifications. Une finale de groupe pourrait se jouer à San Siro, à condition de ne pas craquer avant.

Le groupe

Sommer Burki Kobel

Du classique dans les cages, avec la présence de Yann Sommer, Roman Bürki et Gregor Kobel, qui ne compte pas la moindre sélection mais faisait déjà partie du paysage suisse. Il devrait obtenir rapidement du temps de jeu sous mes ordres, à condition d’être performant à Dortmund, où il a mis… Bürki sur le banc.

Akanji Elvedi Omeragic Schar

Là aussi, peu de surprises. Akanji, Elvedi et Schär sont les trois incontournables à ce niveau, Becir Omeragic est un grand espoir du poste. Fraichement transféré à Southampton, il va pouvoir franchir un cap supplémentaire. A lui de me convaincre qu’il a sa place dans les quatre joueurs axiaux.

Widmer Mbabu Garcia Ricardo

La hiérarchie est claire, là aussi, peut-être plus qu’à n’importe quel poste. Mbabu et Widmer se battront pour une place à droite. A gauche, je vais donner sa chance à Ulisses Garcia, tandis que Ricardo Rodriguez, fort de son expérience, aura lui aussi du temps de jeu.

Aebisch Edimilson Freuler Kastri
Sow Zakaria Xhaka

Sept joueurs pour trois postes, mais certains peuvent dépanner un cran plus haut si besoin. Et pour le coup, j’ai innové! Si Freuler, Sow, Zakaria et Xhaka me semblent intouchables, j’expérimente avec le retour d’Edimilson Fernandes et les premières de Michel Aebischer et de Kastriot Imeri. Ce dernier vient de quitter le Servette FC pour rejoindre Leverkusen, un choix risqué en terme de temps de jeu. Mais j’ai toute confiance en lui pour s’imposer avec la Nati.

Fassnacht Shaqiri Zeqiri

Frey Drmic

Des visages connus et d’autres moins. Shaqiri sera notre numéro 10, tout en sachant qu’Imeri, Aebischer et Edimilson sont capable de le faire souffler au besoin. Plus haut, j’ai été obligé de me passer d’Embolo, blessé, et ai décidé de sélectionner des petits nouveaux (Michaël Frey, Antwerp ; Andi Zeqiri, Augsbourg). Avec eux, Fassnacht qui compte déjà quelques sélections au compteur, et le retour de Josip Drmic. Je les ai préférés à d’autres, comme Mario Gavranovic (dont les Français doivent se souvenir), Haris Seferovic (lui aussi) ou encore le jeune Dan Ndoye.

Résultats

4ème journée :
nir Irlande du Nord 0-1 Suisse sui
Mbabu (49e)

Premier test réussi, malgré un score qui ne reflète pas notre large domination. Le secteur offensif n’était pas dans le match et il a fallu une superbe frappe croisée de Kevin Mbabu, au bout d’une belle course, pour nous offrir les trois points. J’ai bien cru que nous allions nous prendre d’entrée les pieds dans le tapis.

5ème journée :
sui Suisse 4-0 Lituanie ltu
Drmic (7e), Zeqiri (16e, 53e), Shaqiri (87e)

Pas de souci pour la réception de la lanterne rouge. Les Lituaniens s’étaient mangés un violent 7-2 en Italie trois jours avant et nous savions que nous allions devoir être plus réalistes pour ne pas laisser nos rivaux prendre trop d’avance à la différence de buts. A noter les deux premiers buts en sélection pour Andi Zeqiri, sur lequel je mise beaucoup pour le futur.

Classement :

Au classement, pas de surprise. Avec leur carton contre la Lituanie, l’Italie conserve la tête du groupe. Il ne faudra pas se relâcher lors du rassemblement du mois d’octobre si l’on veut pouvoir jouer notre finale contre eux en novembre.

2 « J'aime »

Hop Suisse !
Bon courage :proud:

1 « J'aime »

OCTOBRE 2021 - Groupe C des qualifications pour la Coupe du Monde.

Après un mois de septembre réussi, nous repartons au charbon en octobre, avec toujours l’objectif d’enchaîner les succès afin d’arriver dans de bonnes dispositions lors du choc contre l’Italie en novembre. Objectif 6 points, donc.

Le groupe

Sommer Burki Kobel

Aucun changement dans les cages. Gregor Kobel a joué son premier match face à la Lituanie et devrait être reconduit, Yann Sommer étant étrangement en difficulté à Gladbach et Bürki ne jouant plus à Dortmund.

Akanji Elvedi Omeragic Stergiou

Là aussi, nous misons sur la stabilité. Akanji et Elvedi, les titulaires habituels, sont bien présents. Omeragic est de retour, accompagné pour la première fois par le grand espoir Leonidas Stergiou, qui vient de rejoindre… Manchester United!

Widmer Mbabu Garcia Ricardo

Sur les côtés, on prend les mêmes et on recommence. Comme expliqué lors du premier rassemblement, les quatre ont de l’avance, même si je n’exclus pas de voir d’autres joueurs avant la Coupe du Monde.

Edimilson Freuler Kastri
Sow Zakaria Xhaka Rieder

On reste sur cette idée du 6+1 avec la possibilité de voir un joueur dépanner plus haut si Shaqiri est absent. Seul changement avec le mois de septembre, Aebischer, blessé, cède sa place à Fabian Rieder, très performant chez YB malgré son jeune âge. A noter qu’il ne s’agit pas de sa première convocation, puisqu’il avait été appelé en renfort en septembre pour le match contre la Lituanie, suite à la blessure d’Imeri face à l’Irlande du Nord.


Embolo Shaqiri Zeqiri

Frey Drmic

Avec le retour d’Embolo, il fallait faire un choix. C’est Fassnacht qui sort de la liste, puisque Zeqiri et Drmic ont été plutôt bons en septembre et que je souhaite revoir Frey à ce niveau.

Résultats

6ème journée :
sui Suisse 5-0 Irlande du Nord nir
Xhaka (4’), Embolo (28’), Zeqiri (33’, 68’), Imeri (88’)

Démonstration de force face à l’Irlande du Nord, qui nous avait pourtant bien résisté en septembre. Cette fois, les attaquants ont réglé la mire et Zeqiri notamment inscrit ses troisième et quatrième buts en trois sélections. Premier but avec la Nati pour Kastri également.

7ème journée :
bul Bulgarie 1-2 Suisse sui
Galabinov (10’), Shaqiri (18’), Rodriguez (pen 49’)

Petite frayeur en Bulgarie, où un but précoce de Galabinov nous a mis sous pression. Ce sont finalement les cadres de l’équipe qui ont répondu présents et qui nous permettent de prendre trois points d’avance sur l’Italie (qui a un match en moins).

Classement :

Les barrages sont assurés, mais il faudra réussir un coup contre l’Italie à Milan. Et par un coup, j’entends par là une victoire, car l’Italie terminera sa campagne en Lituanie et que je ne les vois pas ne pas gagner là-bas. Rendez-vous est donc pris avec la Squadra Azurra, le 12 novembre.

6 « J'aime »

NOVEMBRE 2021 - Groupe C des qualifications pour la Coupe du Monde.

Nous y sommes. La finale du groupe va se jouer ce mois-ci à San Siro. La victoire est quasiment obligatoire, si l’on ne veut pas compter sur la modeste Lituanie pour aller chercher un ticket qualificatif pour la Coupe du monde. A nous de jouer!

Le groupe

Sommer Burki Kobel

On prend les mêmes et on recommence! Gregor Kobel s’impose comme le numéro 1 de cette phase de qualification, même si Yann Sommer ne dit jamais son dernier mot. Le portier de Dortmund devrait malgré tout jouer ce match décisif…

Akanji Elvedi Omeragic Zesiger

Un changement en défense centrale, avec la convocation de Zesiger. Stergiou ne joue pas à Manchester United, c’est l’occasion de tester l’ancien Bernois… qui ne joue pas beaucoup plus à Westh Ham. On teste nos options, mais la vérité, c’est qu’Akanji et Elvedi seront alignés pour le match contre l’Italie et que l’ancien joueur d’YB n’a que peu de chances de jouer.

Widmer Mbabu Garcia Ricardo

Pas de changement avec nos latéraux, ces quatre ont toute ma confiance.

Edimilson Freuler Kastri
Sow Zakaria Xhaka Rieder

Encore une fois, nous misons sur la stabilité avec ces sept joueurs. Attention toutefois, Imeri ne joue quasiment pas à Leverkusen et pourrait voir sa place remise en cause.


Embolo Shaqiri Zeqiri

Frey Seferovic

Un retour avec la présence de Seferovic en attaque, en lieu et place d’un Drmic qui n’a pas apprécié sa non sélection. Je souhaite malgré tout continuer à tester des options, avec des profils différents. Haris mérite d’avoir une chance compte tenu de son expérience avec la Nati.

Résultats

8ème journée :
ita Italie 1-1 Suisse sui
Pellegrini (18’), Rodriguez (63’)

La frustration est à son comble. De miracle il n’y aura pas et nous savons désormais que nous avons de très grandes chances d’être reversés en barrages. Alors que nous dominions le match, Pellegrini nous a cueilli sur l’une des deux frappes cadrées de l’Italie. Nous avons mis les bouchées doubles pour revenir dans le match et Rodriguez, sur coup franc, nous a offert une fin de match haletante, lors de laquelle nous ne sommes pas parvenus à tromper la défense italienne. Dominer n’est pas gagner, et nous l’avons appris à nos dépends.

Classement :

C’est terrible. Pour deux buts, nous ne sommes pas qualifiés pour la Coupe du Monde. Au lieu de cela, nous allons devoir passer par les barrages. Et vu le tirage… Le mondial sera soit sans nous, soit sans Cristiano Ronaldo et le Portugal. C’est vraiment très difficile moralement cette deuxième place.

4 « J'aime »

MARS 2022 - Barrages pour la Coupe du Monde.

Voici donc les barrages pour la Coupe du monde. Si nous voulons nous rendre au Qatar, il nous faudra éliminer l’Islande, puis battre (probablement) le Portugal. Vous avez dit difficile?

Le groupe

Sommer Burki Kobel

Comme d’habitude, nous conservons notre ossature. J’observe également deux ou trois autres noms pour le rôle de numéro 3, Bürki ne jouant vraiment presque plus en club.


Zesiger Elvedi Omeragic Stergiou

Comme une mauvaise nouvelle ne tombe jamais seule, nous sommes en plus de cela privés de notre patron défensif, Akanji. Le joueur de Dortmund est blessé et ne pourra pas nous aider à défendre notre chance lors de ces barrages.

Widmer Mbabu Garcia Ricardo

Heureusement, nos latéraux sont eux tous présents.

Freuler Kastri Sow
Zakaria Xhaka Rieder

Exit Edimilson, que je garde malgré tout dans mes petits papiers. Il revient tout juste d’une blessure et semble trop juste pour pouvoir être impactant. J’ai donc choisi de faire venir un élément plus offensif pour suppléer Shaqiri.


Fassnacht Shaqiri Zeqiri

Frey Drmic Vargas

Vous pensiez que nos malheurs étaient terminés? Mais non! Embolo est lui aussi sur la touche et sera absent à son tour. C’est Fassnacht qui profite de son absence pour faire son retour dans le groupe, bien que ses chances de jouer soient faibles.

Vous reconnaitrez peut-être également Ruben Vargas, qui sera la doublure de Shaqiri. Le joueur d’Augsbourg, qui joue beaucoup en club, était jusque-là un peu « boudé », du fait que je ne joue pas avec des joueurs de couloirs. Mais je pense qu’il a toutes les qualités pour jouer en soutien des attaquants et je ne peux me passer de l’un des grands espoirs de notre pays.

Résultats

Demi-finale des barrages:
isl Islande 2-4 Suisse sui
Shaqiri (3’), Mbabu (41’), Fassnacht (45’+1), Gussmundsson (56’), Zeqiri (73’), Finnbogason (90’)

L’Islande, c’est fait. Avec quelques remaniements dans le onze de départ, nous réussissons assez logiquement à nous défaire de cette belle équipe islandaise. Malgré le fait de jouer chez eux, nous avons su emballer la partie et nous menions de trois buts à la pause. La deuxième mi-temps a été plus compliquée, mais nous n’avons jamais tremblé. Place maintenant au Portugal, à Porto. Cristiano et sa bande ont facilement disposé de la Bosnie (3-0), déjà chez eux.

Finale des barrages :
por Portugal 1-4 Suisse sui
Zeqiri (19’), Cristiano Ronaldo (29’), Drmic (61’), Zeqiri (68’), Vargas (86’)

Popopoooooo VAMOCH! On étrille le Portugal et c’est plus que mérité (3.49 xG à 1.21)!! Zeqiri, notre homme fort, a encore répondu présent en attaque tandis que Vargas s’illustre dès ses premières minutes sous mes ordres! On notera également les deux passes décisives de Freuler, précieux au milieu. Rodriguez a raté un pénalty d’entrée (3e minute), mais c’est finalement peut-être un passage obligatoire avant les exploits de la Nati? :sac:

On se qualifie donc pour la Coupe du monde. Et on prive peut-être CR7 de sa dernière chance d’y participer…

Too bad :titi2:

3 « J'aime »

JUIN 2022 - LIGUE DES NATIONS - DIVISION A

La qualification pour la Coupe du monde assurée, nous avons rendez-vous avec les matches amicaux la Ligue des Nations. Autant le dire tout de suite, je n’accorde pas une importance primordiale à cette compétition. Mais tant qu’à faire, autant tenter de nous maintenir en divison A.

Ce ne sera pas mince affaire, puisque nous sommes dans le groupe de la République Tchèque, de l’Angleterre et de la France.

Le groupe

Sommer Von ballmoos Kobel

La sanction tombe pour Roman Bürki. Doublure de Kobel à Dortmund, il est remplacé dans le groupe par David Von Ballmoos, en grande forme avec Young Boys. La presse a milité pour son retour dans le groupe et compte tenu des performances de chacun, j’ai fini par céder.


Akanji Elvedi Omeragic Stergiou

Retour du quatuor habituel. La charnière titulaire Akanji - Elvedi, et la relève Omeragic - Stergiou. On conserve nos top joueurs et on donne de l’expérience à la charnière du futur, qui donne déjà pleine satisfaction.

Widmer Mbabu Garcia Ricardo

RAS.


Edimilson Freuler Sow
Zakaria Xhaka Rieder

Vargas ayant convaincu, Edimilson étant de retour en forme, c’est Kastriot Imeri qui quitte le groupe. L’ancien Servettien ne joue quasiment pas à Leverkusen et ne mérite tout simplement plus sa place ici, à mon plus grand regret.


Embolo Shaqiri Zeqiri

Frey Drmic Vargas

Retour d’Embolo et donc sortie de Fassnacht. Attention tout de même, car certains peinent à me convaincre, dont Michaël Frey, décevant jusqu’ici. De jeunes pousses mériteraient une chance, comme Okafor ou Ndoye. Il va falloir démontrer de belles choses durant les quatre prochains matches pour ne pas risquer de voir venir la concurrence se durcir.

Résultats

1ère journée :
sui Suisse 3-2 Angleterre eng
Zeqiri (41’), Rice (csc 68’), Rashford (81’), Elvedi (87’), Kane (90’+1)

Et on commence par un nouvel exploit! Un résultat mérité tant nous avons toujours eu le contrôle de la rencontre durant 80 minutes. L’Angleterre a ensuite tenté le tout pour le tour et n’est pas passée loin d’un retour qui aurait été très cruel pour nous. On empoche trois points qui pourraient être précieux dans notre course à la troisième place.

2e journée :
cze République Tchèque 2-2 Suisse sui
Elvedi (11’), Krmencik (67’), Zeqiri (68’), Krmencik (87’)

Que c’est frustrant. Encore une fois, nous nous relâchons en fin de match et cette fois nous perdons deux points bêtement. Pas l’idéal alors que nous allons devoir aller en France et en Angleterre dans la semaine qui vient.

3e journée :
fra France 2-1 Suisse sui
Théo Hernandez (pen 5’), Zeqiri (23’), Mbappé (67’)

Pour le coup, c’est moins frustrant, même si ce pénalty sévère en début de match nous a immédiatement mis en posture délicate. La France était supérieure et s’impose logiquement.

4e journée :
eng Angleterre 3-2 Suisse sui
Rieder (25’), Kane (47’), Shaqiri (49’), Xhaka (exp 50’), Kane (70’), Foden (89’)

Pffff… On a dominé clairement ce match jusqu’à la 50e minute. Lorsque Shaqiri marque, je demande la sortie de Xhaka pour Freuler, car le gunner avait déjà un jaune. Comme par magie, l’arbitre vient le sanctionner d’un deuxième jaune pour sa deuxième faute du match, sur une action à mi-terrain où il a un peu de retard. Aucune psychologie de l’arbitre qui tue notre match. A dix, on aura subi toute la fin de rencontre et l’Angleterre nous met la tête sous l’eau sur corner à la 89e minute…

Classement :

Il nous faudra battre la République Tchèque pour assurer notre maintien en Division A. Malgré notre succès initial, nous ne pourrons viser plus haut. Pas un mal en soit, je ne tenais pas particulièrement à jouer le Final four.

5 « J'aime »