Les Annales du Disque-Monde - Terry Pratchett

Genre : Fantasy
Auteur : Terry Pratchett
Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde en forme de disque est juché sur le dos de quatre éléphants, eux-mêmes posés sur le dos d’une Tortue… - La Huitième Couleur

Les Annales du Disque-Monde


Publication : 1983 - 2017
Nationalité : britannique
Volumes : 35 volumes et 6 romans, sans oublier divers autres ouvrages hors-série, une bonne cinquantaine de livres à ce jour. À sa mort Pratchett a exprimé le souhait qu’il n’y ait plus aucun ouvrage tiré d’archives inédites concernant cet univers.

Les Annales du Disque-Monde, c’est quoi ?


Difficile de résumer en un paragraphe cette œuvre magistrale du regretté Terry Pratchett. Elle est le pendant en plus loufoque, absurde même, de l’univers créé par Tolkien avec Le Seigneur des Anneaux. Pratchett dépoussière ici les codes de la Fantasy en y ajoutant sa touche de non-sens caractéristique de son style et semant de multiples références à d’autres œuvres (si vous êtes anglophones, préférez la VO pour toutes les saisir, même si la traduction française est excellente là-dessus elle ne peut évidemment pas tout retranscrire). De nombreux personnages récurrents parsèment la série : on y trouve Rincevent un mage maladroit, Mémé Ciredutemps une sorcière irascible, la Mort dépressif (non, il n’y a pas de faute, c’est un personnage masculin), les agents pas très finauds du Guet, etc. Chacun a son cycle d’annales.
Il existe des guides pour aider à s’y retrouver parmi tous ces cycles, sur Wikipédia par exemple, ou sur LE site francophone consacré aux Annales, le Vade-mecum, mais personnellement je préfère suivre l’ordre de parution.

Les Annales du Disque-Monde, c’est bien ?


Les Annales du Disque-Monde ont reçu de nombreuses récompenses et sont considérées comme indispensables par tout amateur de Fantasy. Et même les non-amateurs peuvent apprécier tellement le style est plaisant, drôle, accessible (le traducteur français a fait un boulot incroyable, justement récompensé). L’univers absurde est superbement exploité et l’auteur parvient à nous faire rire avec ses pitreries. Et réinvente même la science au passage. Mais attention, Pratchett ne se limite pas au comique, non, sinon les Annales ne seraient pas autant au pinacle : il décrit aussi notre société actuelle et ses défauts, les rapports humains, les groupes d’influence politique (à travers les Guildes), etc. Et malgré le non-sens qui caractérise son style, tout demeure cohérent d’un tome à l’autre.
Wiki : En 2003, la BBC établit la liste des 200 romans les plus appréciés au Royaume-Uni, la liste « Big Read ». Terry Pratchett fait partie des deux seuls auteurs, avec Charles Dickens, à voir cinq de ses romans dans le top 100, et est l’écrivain avec le plus de romans dans le classement total des 200 ouvrages, avec quinze apparitions, dont quatorze font partie de la série Disque-monde. Ça vous situe un peu le bonhomme et la trace qu’il a laissée avec cette œuvre.

Il existe deux catégories de lecteurs : ceux qui aiment Terry Pratchett, et ceux qui ne connaissent pas Terry Pratchett.

3 J'aimes

Je suis loin de les avoir tous lus, je dois en être à une vingtaine tout de même :obama2:

Pas testé les romans ni les hors-séries (comme la Science du Disque-Monde par exemple), mais les critiques sont là aussi élogieuses.

Je me suis rarement autant marré devant un livre, Terry Pratchett est vraiment très fort, il a une maîtrise du rythme narratif franchement brillante.
Ses autres œuvres ne sont pas en reste, je vous conseille la trilogie du Grand Livre des Gnomes qui raconte les aventures d’une tribu de gnomes à la quête de leurs origines. Et aussi De Bons Présages qui revisite l’Apocalypse.

Je viens de regarder Discworld, une bonne adaptation des 2 premiers tomes des Annales :rdj:

S’il y a des curieux qui hésitent à franchir le pas, je vous conseille ce film, c’est une bonne introduction (qui dure 3h tout de même) à l’univers de Terry Pratchett, qui fait un caméo d’ailleurs ^^
Alors c’est vrai qu’on pourrait reprocher son rythme un peu lent en 1ère partie et un côté comique qui se cherche, mais l’action s’accélère en 2è et l’humour est mieux maîtrisé. Les acteurs sont plutôt bons, particulièrement celui qui incarne Rincevent.

En tant que connaisseur j’ai par contre été déçu par le personnage de Cohen le Barbare. L’acteur devait pas être inspiré et les scénaristes n’ont pas su bien retranscrire à l’écran son caractère ni l’utiliser comme l’a fait Pratchett dans les bouquins. Les diverses aventures vécues par le duo principal sont pas dans l’ordre des livres, ça m’a surpris ^^
Mais bon, le film est assez fidèle malgré tout, ils ont mis beaucoup de choses même s’il manquera forcément tous les détails qui font le charme du style de Pratchett.

Dispo pour 10€ en blu-ray, n’oubliez pas d’enrichir nos admins :aulas:

2 J'aimes

La meilleure adaptation restant la mini-série Going Postal par la BBC.:hogan:

C’est sponsorisé par La Poste :aulas4:

2 J'aimes

Ah ah, sacré Terry :heart: :emo:

1 J'aime

Purée, je suis dégoûté, je viens de voir aujourd’hui à la Fnac en y allant acheter le dernier tome la nouvelle édition de l’Atalante pour les Annales, elle est de bien meilleure tenue que celle que j’ai, les livres sont un poil + grands avec une illustration qui prend toute la couverture, et, surtout, ils sont bien + solides.
23€ * 35 tomes, sans compter les hors-séries :nope: :sadboy:

Je commande sur le site de l’éditeur les derniers livres qui me manquent pour compléter ma collection des annales, ces sadiques m’envoient en cadeau (commande de + de 2 livres) le tome 20 nouvelle édition :ztfpff:

Non, je ne céderai pas :triggered:

1 J'aime

:ztfamaz:

1 J'aime