🇫🇷 LOSC Lille - 2021/2022

vu les dire de groot je suis même pas sur qu’il servait de liant au losc

Galtier avant son départ :

image

Galtier après son départ :

image

9 « J'aime »

Bon ba vous serrez encore champion avec Gourvennec alors, pas de soucis.

Pourquoi ne pas avoir pris Le Guen ou Romain Revelli alors? Ils auraient sûrement demandé moins cher.

2 « J'aime »

Ou moi, pour un emploi fictif, toujours dispo :aulas2:

3 « J'aime »

Araujo qui quitte le LOSC et rejoint la MLS et Atlanta :sadboy:

@Tyler vous pouviez pas laisser Almada aller là bas :no:

non

On prends 10M dans l’histoire. Au moins on est pas perdant par rapport à son prix d’achats :sac:

Atlanta balance beaucoup de fric quand même. :laporte:

1 « J'aime »

Officiel : Araujo rejoint Atlanta pour 10M

:sob:

1 « J'aime »

C’est quand même étrange ce transfert. Mais bon, si ca permet de garder des gars plus importants… La vrai question ici est, je pense…

La MLS est-elle prête pour Luiz Araujo ? :galtier:

2 « J'aime »

il devrait sans sortir s’il cadre :sac:

Reste 4 joueurs avec des bons de sortie chez nous. Xeka qui demande trop pour prolonger.

Renato Sanches, Jo Bamba et Jo Ikoné qui ont un bon de sortie. Les deux Jonathan ont 0 offres.

Renato veut rester mais Mendes son agent veut faire de l’argent et le propose partout. Bon sa faculté à jouer un matchs sur 3 lié à son prix (35M€ cash) a calmé le peu de clubs tenté. Mais visiblement le Barça serait tenté et pourrait passer à l’attaque en fin de mercato :hoho:

Sa folie me manquera mais si on peut avoir un joueur qui joue à la place.

D’ailleurs je pensais que le LOSC avait fait une belle plus-value dessus, qu’il était venu pour 2/3M€. Après un petit tour sur transfermarkt je m’aperçois qu’il s’en va pour son même prix d’arrivée, soit environ 10M€.

Ah non on rentre juste dans les frais. C’était le joueur le plus cher de la première vague de Lopez de mémoire.

Selon les informations de Foot Mercato, le gardien de but croate Ivo Grbic, pensionnaire de l’Atlético de Madrid, est d’accord pour rejoindre Lille et deviendrait ainsi le remplaçant de Mike Maignan.

Ha ha ha

@Groot : :pls:

1 « J'aime »

Comme souvent avant un gros match : L’Équipe sort un article salé sur le LOSC

au menu du jour le divorce Letang - Galtier :hoho: C’est assez croustillant vu le sketch fait par le nouveau coach niçois depuis sa prise de poste :no:

On a donc eu droit à « Mon président savait ma volonté de partir dés Février » « Qu’il consulte un bon ORL » « C’est un menteur »

Et puis on a son entretien dans l’équipe :hoho:

La genèse du malaise

Au matin du 13 décembre 2020, Galtier reçoit un appel téléphonique de Létang. Il demande à lui parler de vive voix après le match face à Bordeaux. L’ancien président du Stade Rennais débarque le soir même au domicile de son entraîneur. Il est accompagné de Maarten Petermann, actionnaire majoritaire du fonds Merlyn Partners.

« À l’origine, j’étais curieux d’écouter , se souvient Galtier. Olivier Létang n’occupait aucune fonction. Et nous étions parfois en contact professionnel. Mais j’ai trouvé la démarche plus que surprenante. Des gens allaient reprendre le club, mais j’estimais que cela ne me regardait pas. J’aurais préféré l’apprendre par Gérard Lopez. Je ne savais pas qui était M. Petermann. Je n’avais pas prévu de l’accueillir chez moi. Et là, il m’explique que Gérard Lopez va passer la main sans que l’intéressé en soit informé. Quand ils sont partis, je suis resté seul face à moi-même. Et maintenant, je faisais quoi ? Je me sentais otage de la situation. D’autant plus que j’avais une relation forte avec Gérard. »

Donc le mec commence par dire qu’il se sent otage de la situation parce que face aux rumeurs, le nouvel actionnaire et son homme de confiance viennent rassurer l’entraineur en place sur leurs prérogatives une fois que tout sera finalisé. En plus à ce moment là ça fait 2 semaines que tout le monde sait que Elliot va virer Lopez pour un nouveau repreneur qui a du cash. Si le petit Groot qui lit les médias le sait, j’ose imaginer que le propriétaire du club le sait :no:

Le faux communiqué de presse

Dans un communiqué officiel publié le 18 décembre, il est écrit que Galtier souhaite la bienvenue au club au nouveau président. « Tout le monde l’a oublié, mais je n’avais rien dit à l’époque , affirme Galtier aujourd’hui, exactement comme il l’avait fait en direct au Domaine de Luchin en réponse à notre question de l’époque. Je ne souhaitais pas être cité. Ces phrases ne m’appartiennent pas. » Le technicien est prêt à lâcher. Il ne parvient plus à se projeter avec la nouvelle direction, affecté par le changement de propriétaire.

Donc pour un communiqué ou il est dit que le coach souhaite la bienvenue au nouveau président il veut quitter le club. Mais on est où là. De ce côté là, difficile de savoir qui dit vrai et a qui incombe la faute. Au président ? à son équipe ? à la communication ? On dirait Mbappé qui met 3 jours à souhaiter la bienvenue à Messi :hoho:

Galtier parle à Létang de ses doutes

Nous sommes fin janvier. L’entraîneur dit faire part oralement à son président de sa réflexion sur son avenir. Au fond de lui, il se sent orphelin de Luis Campos (conseiller sportif) et de Gérard Lopez, comme le dernier survivant d’un projet engagé trois ans auparavant. En début de mois, la direction a projeté un Powerpoint sur écran géant à destination des joueurs afin de les familiariser à la situation économique du football français, lequel a perdu 1,3 Md€ à la suite de la pandémie de Covid-19 et du scandale Mediapro.

Etonnant l’article est bien documenté sauf pour cette partie là. Aucun sms trace d’appels avec l’heure ou même de citation de Galtier lui-même :thinking:
Mais bon entre un « Je me sens seul sans mes copains, je sais pas si je suis de taille à repartir » et « je veux me barrer ». Y’a un monde je pense. Et vu la saison il semble naturel que le président veuille convaincre son coach de rester à la barre. Mais c’est pas le pire encore.

Je passe l’histoire des primes elle apporte rien à part vouloir glorifier Galtier prêt à donner sa prime pour les petits salaires. (Ce qui a été démenti en Avril par Fonte :hoho: )

Entre Galtier et Létang, les relations restent très professionnelles, mais le fossé se creuse. Le 7 avril à 20 h 55, le premier rédige un texto à son président : « Je tenais à te dire mon sentiment et mes interrogations sur mon futur. »

Noter la précision du sms et de la date. On ne sait pas si c’est l’intégralité du sms, ni le reste de la discussion eventuelle. C’est quelque jours après la victoire contre le PSG. Dans tout les cas si cela révèle une incertitude sur le futur on est très loin de la version de Galtier qui disait je cite :

ça date de l’entretien du 18 ou Galtier rage car Létang réclame 10M à Nice. Donc là il nous dit hier qu’entre Janvier et un bref oral et Avril et un sms y’a rien et pourtant en Juin il nous disais qu’il l’avait prévenu clairement en Février puis confirmé le 6 Avril dans un entretien :hoho: De qui se moques t’on sincérement.

Galtier voit une dernière fois Létang… puis « L’Équipe »

Le FAMEUX 25 Mai, lendemain du titre.

Au lendemain des festivités du titre de champion de France, acquis le 23 mai à Angers (2-1), Létang et Galtier se voient dans le bureau du président à 9 h 30, au Domaine de Luchin. Un rendez-vous au cours duquel le président réitère à son entraîneur son désir de le voir rester. L’entretien est détendu et, quand Galtier reçoit un texto de félicitations d’un dirigeant de Naples (un club qui se serait intéressé à lui), il le partage avec Létang. « Regarde, même à Naples on nous félicite pour le titre. » Les deux hommes se quittent sans que Galtier n’ait donné sa réponse. Il demande à son président un peu de réflexion, mais sa décision est prise. Dans les couloirs, il croise Sylvain Armand, le bras droit de Létang, et des membres du staff, auxquels il dit ne pas avoir tranché.

Donc rappelez vous lui et son agent on dit à Letang en Avril et en Février qu’il voulait partir. MAIIIIIS le 25 Mai Galtier raconte qu’a ce moment là alors que le président lui fait comprendre qu’il veut le prolonger dit qu’il ne sait pas et va réfléchir. C’et quand même fabuleux. Rappelons qu’a ce moment là à déjà fuiter dans la presse que Nice lui a fait signer un pré-contrat depuis Février et qu’il a déjà dessiné les contours de l’effectif et du mercato :hoho: :clown_face:

Et ce n’est à mon sens pas le pire.

À 10 h 45, comme prévu depuis la veille, l’entraîneur du LOSC reçoit L’Équipe dans son bureau. Il est aussitôt question de son avenir. Galtier tourne autour du pot pendant dix minutes puis nous propose un accord : il confie dans nos colonnes qu’il va quitter Lille, où il se considère en fin de cycle, mais l’interview ne doit pas être publiée avant qu’il ait prévenu Létang qu’il s’en allait.

Donc tu confirmes à la presse que tu te casses que tu l’a déjà décidé alors que 20min avant tu demandais de la réflexion et tu disais à ton staff et tes joueurs que tu n’avais rien décidé :clap: :clown_face:

Dans l’après-midi, après avoir quitté Lille pour le sud de la France en avion, Galtier envoie le texto suivant à son futur-ex-président. Il est 16 h 56. [su]« J’ai décidé de ne pas continuer mon aventure au LOSC. Même si tu m’as conseillé de prendre du recul et de laisser décanter notre échange, c’est clair dans ma tête. Et je te le répète, ma décision est tout simplement liée au fait de mes quatre saisons au club. »[/su]

Donc là tu actes ton départ après 4 ans au club par un vulgaire sms alors que le matin tu assurais n’avoir rien décidé. Pauvre merde que tu es. Je suis vraiment désolé mais je trouve ça honteusement malhonnête. Alors c’est facile de faire le beau devant les caméras en conférence de presse mais là, ça ne tiens plus tu as menti à tout le monde.

Et là ça va se tendre car Galtier comprends que Lille le libérera pas gratos.

Onze semaines après leur dernière conversation de visu, qu’en reste-t-il ? « Je n’ai aucunement envie de polémiquer , précise Létang. Je n’ai que du bien à dire de son travail avec nous. Pendant ces six mois, j’ai tout apprécié. Nous avons atteint nos objectifs. Je voulais qu’il reste. Il était sous contrat. J’ai protégé les intérêts du club. Partir pour un club concurrent à zéro euro, c’était non. Je ne commente pas ses motivations. Mais ré­écoutez l’entretien en direct et en ma présence accordé par Christophe Galtier le 24 mai à RMC. Il explique ne pas avoir pris de décision. J’ai appris formellement qu’il voulait nous quitter le 25 mai. »

Ce que Galtier ne conteste pas. « Formellement il a raison, mais je lui avais fait part que je ne voulais pas continuer à deux reprises dans son bureau. Je me posais des questions après trois ans et demi. Plus nous nous rapprochions d’une qualification en Ligue des champions plus je pensais naïvement qu’il pourrait me libérer gratuitement. »

Galtier qui pense qu’un je suis en réflexion et un je me casse c’est la même. Qui annonce son départ par sms alors qu’il est sous contrat. Soyons honnête dans le monde de l’entreprise quand tu vas voir ton rh pour dire que tu te poses des questions et n’est pas sur de vouloir continuer ça finis souvent par une augmentation. Galtier si habile avec la presse ne saurait pas gérer les discussions avec son supérieur ? J’en doute. En plus la qualif en C1 c’est l’objectif du club :hoho: donc tu fais ce pour quoi tu es payé et on doit accepter de te libérer gratos ? Et s’il avait fini 5eme et que le club le vire il aurait laissé son année de contrat si le club avait décidé de s’en séparer ? J’en doute.

« Il aurait dû consulter un bon ORL. »

Encore une fois Létang reste cordial et répète des faits et Galtier aboie pour pas changer.

Nice veut débaucher quatre techniciens du LOSC

Le 15 juin, le LOSC reçoit une convention de transfert de l’OGCN ; c’est le premier contact officiel entre les deux clubs. Quatre noms y figurent : Christophe Galtier, Thierry Oleksiak (premier adjoint), Jorge Maciel (deuxième adjoint, aujourd’hui promu adjoint numéro 1 de Jocelyn Gourvennec) et Diego Perez (responsable de la cellule vidéo). Létang refuse le départ des deux derniers. « Dès les premières discussions entre Lille et Nice, j’ai compris que je n’allais pas partir libre , se souvient Galtier. Je n’aurais jamais imaginé que Lille puisse aller si loin dans les négociations et veuille conserver un entraîneur qui souhaite tourner la page. Certes, le club était dans son bon droit. Mais j’imaginais un accord sur la base d’une somme légèrement inférieure à la dernière année de mon contrat (2,4 M€ brut environ). Je n’étais pas anxieux, mais j’ai été très déçu humainement. Mais pas surpris. »

Donc j’imagine que dans son esprit le PSG doit libérer Mbappé gratuitement si celui-ci veut partir. Il a amené le club en finale de C1 quoi :hoho: Et puis au pire ils demanderont son salaire 45M brut :dsk:

Mr Galtier pas de mauvaise foi s’il vous plait. Surtout la veille Jorge Maciel et Diego Perez etait prêt a rester au club avec le nouveau coach si on voulait d’eux. Les deux ont d’ailleurs prolonger :sac: Notons que dès le 7 Juin et une réunion informel il savait que le LOSC demanderait de l’argent. On connait même le détail. 5M€ pour Galtier Oleksiak et 10M pour les 4. Faut pas oublier que Jorge Maciel et Diego Pérez sont assez réputés dans leurs domaines et sont des pointures. Le club ne peut pas non plus perdre tout le monde d’un coup. C’est aussi à ce moment là que Galtier va contacter André, Fonte, Burak et Yusuf pour qu’il le rejoigne à Nice. Le premier et le dernier vont refuser directement. Burak va écouter la proposition comme son père l’a récemment confirmé mais avec sa famille bien installé il va rapidement décider de rester et négocie pour prolonger. Fonte a quant à lui refusé rapidement car son choix c’était Lille ou l’Angleterre par nécessité familiale comme il l’a confirmé à sa prolongation.

Bref que le match passe, qu’il nous batte car nous connait par coeur et qu’on passe à autre chose. Je suis bien content d’être en Espagne ça m’évite de réflechir à si je l’applaudit pour le taf fait ou si je le siffle pour son attitude mais bon c’est comme ça. Bon vent.

Toute façon Galtier il servait à rien. Pas la peine de l’applaudir.

3 « J'aime »

c’est pas faux :no:

C’est fascinant l’énergie que tu mets pour le discréditer. Triste, mais fascinant. (Et j’aurais dit la même chose peu importe le coach)

Je ne dis pas que sous prétexte d’un titre tout doit lui être passé (quoi que…), mais là c’est de l’acharnement m…

Tu prévois aussi d’aller l’attendre devant son bungalow au camping ?

7 « J'aime »