Parlons de la pluie et du beau temps

Ce qu’il faut c’est voir tes objectifs, mais 34 ans c’est pas énorme. J’en ai 30, je suis marié mais j’ai pas d’enfant, je suis pas sorti tant que ça non plus (juste avec les mêmes potes).

Faut pas te juger comparativement aux autres mais à ce que toi, tu veux. Et puis encore une fois, 34 ans c’est pas grand chose. Même pour être parent.

2 J'aime

Exact.

Pardon :sac:

5 J'aime

Je me suis trop comparé aux autres et ça m’a pas fait que du bien. Donc la dessus je suis d’accord. J’aurais juste voulu être père à mon âge, ça viendra bientôt j’espère

1 J'aime

Non. Comme l’a dit Revizor, ce n’est pas perdu, c’est une expérience que tu as vécue et qui te servira + tard (voire dès maintenant).
Je me suis dit la même chose après avoir eu le sentiment de m’être noyé 25 ans dans la dépression, l’alcool, le tabac qui fait rire. Mais non. Une fois que tu reprends pied tu en sors grandi, si, si.
Le reste viendra. D’abord regagner de la confiance en soi, apprendre à renouer des liens sociaux, mais il ne faut surtout pas que tu te précipites, ni que tu te focalises trop sur cet objectif d’avoir des gamins. L’impératif là est de t’occuper de toi, de ton bien-être. Avoir des enfants ne doit pas être une finalité, surtout pas.

11 J'aime

Pour avoir des gosses c’est mieux d’avoir du pognon et de pas fumer.

Ne pas fumer génère plus de pognon et de fertilité.

Voyons voir … :darmanin1:

3 J'aime

Ne pas avoir de gosses génère + de pognons et de liberté cependant

Perso j’ai 30 piges et suffisamment d’emmerdes avec une femme et un chat (sourtout avec le chat ) :dsk:

C’est pas pour me coltiner un chiard :hoho:

La paternité m’attire absolument pas pour le coup.

Mon père m’a eu à 36 ans et je suis l’ainé de 5 enfants, TINQUIETE MEC.

5 J'aime

La paternité c’est surévalué.

5 J'aime

Des news d’@ElKun ? 2 mois qu’on le voit pas :mott:

3 J'aime

Et douante?

Il a apparemment demandé son ban jusqu’à la fin de l’année si j’en crois son profil :huum:

Je pense qu’il nous prépare une grosse surprise, va annoncer sa candidature pour 2022 et réunifier la gauche :hallelujah:

4 J'aime

Il va gagner le Vendée Globe virtuel d’abord :no:

5 J'aime

Suite de mes pérégrinations hospitalières. Une semaine après, la douleur s’atténue au niveau de la plaie mais je douille comme jamais au niveau du ventre. Mon médecin suspecte une hernie, du coup retour à la case écographie et au charcutage si confirmé.

Je vais demander au chirurgien de virer de mon corps tout ce qui n’est pas vital, on va gagner du temps.

9 J'aime

Moment très sympathique au boulot ce jour.

Réunion de lancement d’une nouvelle activité pour nos techniciens. COVID oblige, c’est au téléphone et via un pont téléphonique commun comme il y en a presque tous les jours. Les différents responsables d’équipes et leurs adjoints sont présent, les échanges sont virils mais correct, après tout il y a de l’enjeux et des attentes sur le sujet mais c’est la première fois qu’on travaille collectivement sur un sujet depuis longtemps donc ça fait plaisir. Le moment de trancher et d’avancer vient après une heure de palabre, les vétérans de l’intervention donnent le ton et on semble parti pour enfin avoir une feuille de route.

« Lui c’est vraiment un gros porc… » Haussement de sourcils interloqués de toute la communauté, moment de gène et petit mot de l’adjoint de département pour pour dire de ne pas oublier de mettre en muet. « Et lui c’est vraiment qu’un suce boule ! Ca te parle de collectif mais il attend qu’une occasion pour nous baiser ! » Heu… Les managers et adjoints de la zone CUB Ouest, oubliez pas de vous mettre en secret ! « Toute façon avec Potaval ils vont chercher à nous fumer, c’est sûr ! » « Qu’ils essayent ouais, je vais te l’enculer moi tu vas voir ! » Ah, il semble qu’on ait confondu la touche muet et la touche haut-parleur sur la pieuvre côté Ouest… A la gène se succèdent le malaise et les rires jusqu’à ce qu’au détour d’une remarque technique qui attendait une réponse, les bavards ne se manifestent dans le plus grand des calmes par un : « Pardon, pardon on était en secret. » Timbre glacial de notre chef de département : « Ne vous inquiétez pas, on a tout trèèèès bien entendu. » Silence. « Ah merde. »

Autant dire que la fin de la réunion a été relativement calme et qu’il n’y plus trop eu de remarques de ce côté là. En conclusion, on a bien eu droit à quelques excuses bredouillées mais notre chef de département a pris l’initiative et ne nous a pas laissé le temps de répondre en plaçant un simple « Pas de soucis, ça a été très instructif. »

Ambiance dans les prochains jours :hoho: Surveillez bien votre touche secret pendant vos réunions :no:

27 J'aime

tu vas passer une bonne soirée toi

Si un jour dans la boite où je bosse il se passe cette situation, les mecs on ne les revoit plus :hoho:

:sarko2:

1 J'aime

Prépare tes fesses :eey:

Précision, la personne responsable de ces doux propos est de sexe féminin :bertrand1:

13 J'aime

Mauvaise stratégie de dire des saloperies pendant les mois en -bre.

Qui est-ce qui va dire au revoir à ses augmentations ?

C’est pas @Potaval :nadine:

4 J'aime