Pillars of Eternity 2 : Deadfire

Un article en anglais sur le système de tour par tour

1 « J'aime »

Pillars est moins gourmand que Divinity, je vais donc y jouer très prochainement. Ce sera mon dernier RPG avant la mise à jour de config que je prévois pour la fin d’année.

Après avoir bouffé du jeu de gestion, le manque de RPG se faisait trop sentir, et niveau vie sociale, c’est un peu le moment d’y aller :biden:

1 « J'aime »

pathfinder …? :wut:

C’est dans ma liste, mais pas ma bibliothèque :calm:

J’ai un Tower of Time quelque part remarque, je peux le caler cet été :macron7:

Quelques heures de jeu. Par habitude je fais un guerrier mais vu le début du jeu c’était pas du tout adapté. J’ai recommencé aujourd’hui avec un bandit, pas de spé assassin car je voulais me laisser la possibilité de trancher entre melee et distance plus tard. Je débute à distance avec une arquebuse, ça tire lentement mais ça fait mal. Comme j’aborde chaque zone en furtif je donne le premier coup et ça fait du dégât.

J’ai en deuxième set d’armes deux poignards, l’idée pour les gros combats pourrait être de prendre à revers pendant que Eder tank comme un cochon et je shiv l’ennemi comme une salope.

Hors combat j’ai surtout spécialisé en mécanique car je supporte pas de passer à côté d’un coffre, ensuite je vais rester dans le furtif. J’essaie d’équilibrer les compétences de dialogues avec l’ensemble de l’équipe.

J’avais oublié que l’artisanat coûtait cher, je me suis ruiné comme un con à fabriquer des objets qui ne m’étaient mas indispensables, l’équipage du navire n’était pas très content que je loupe deux payes. Heureusement j’ai nettoyé deux petits donjons pour me refaire.

J’ai pas autant accroché que le premier pillars au début. Les premières minutes du premier m’avaient tout de suite parlé avec l’univers sonore et visuel. Le début n’était pas le plus inspiré malgré les chants marins et l’abordage dès l’entame. Mais ça décolle assez vite.

1 « J'aime »

Le début est franchement timide oui, mais ca part vite après.

Vendredi j’ai pas pu jouer beaucoup à cause d’un soucis avec un client, mais j’ai pas mal avancé ce soir. Après avoir fait le fort Deadlight pour me venger du pirate qui nous a coulé, je me suis un peu renseigné sur la meilleure démarche au début : explorer les îles ou aller au moins à Neketaka. Il était conseillé d’avancer un peu la quête principale avant d’explorer, j’ai donc arrêté mon fameux « je vais dans un coin de la carte et j’enlève le brouillard jusqu’à un autre coin » pour aller vers la grande ville. C’est un peu déroutant vu la grandeur du truc mais ça permet de faire le plein de pognon et de vivres pour avoir une exploration plus pépère.

J’ai terminé le premier quartier en 4-5h ce soir, c’était long mais j’ai pu faire toutes les quêtes, et c’était bien cool. La quête entre les deux familles qui se haïssent était intéressant et fallait être assez habile mine de rien. Et il y a toujours du nettoyage de ruelles ou autres de temps en temps pour s’occuper :kidcrazy:

Je suis allé vers le quartier du trou (The Gullet) qui a l’air d’être un sacré taudis (j’y ai fais une petite escale temporaire pour une autre quête, mais je vais à présent explorer ça à fond). Des mendiants et bandits partout :lepen:

1 « J'aime »

Nettoyé le deuxième quartier, je suis allé un peu plus loin en explorant un peu les ruines de la vieille ville. Notamment un boss qui était clairement au-dessus de mon niveau (trois têtes de morts rouges) et sur un site, c’est du suicide sous un niveau 10.

J’étais niveau 8.

Bon je m’y suis repris à plusieurs fois mais j’en suis venu à bout, j’ai mis tout le monde à distance de la grosse larve, Eder a tanké autant que possible, il est tombé une fois mais son second souffle a permis aux autres de continuer à pilonner la bête, et bam :ztfcomeatme:

Par contre ça servait à rien car il me manque un conque pour accéder à la pièce secrète, il sera à trouver dans un autre quartier j’imagine.

Mais faut se mettre un petit challenge de temps en temps.

Les deux quartiers jusque là étaient sympas, c’est original, varié, on a des petits combats ça et là. J’ai souvent du mal avec les très grandes villes dans les RPG car j’ai l’impression d’être dépassé, mais ça me plaît bien

1 « J'aime »

Je suis sorti de Neketaka, j’ai fait 99% des quêtes purement locales (il me manque juste l’exploration du temple de Berath, j’en ai fait la moitié, mais les ennemis sont trop costauds).

Je suis donc reparti en exploration :hallelujah:

J’ai 25 quêtes à faire, une demi-douzaine de primes à aller chercher, j’ai de quoi m’occuper. J’ai voulu faire les quêtes impliquant Maia Rua au plus vite pour la mettre en réserve car elle m’inspirait pas, mais en combat elle est plutôt cool alors je sais pas trop quoi faire à terme.

Serafen était très puissant au début, mais j’ai du mal gérer son évolution, il stagne pas mal, mais le perso hors combat est l’un des plus funs pour l’instant.

J’ai niqué Xoti en plein milieu d’une forêt sinon, elle n’a pas choisi le meilleur moment pour me déclarer sa flamme, mais bon quand faut y aller… :labrune:

1 « J'aime »

Putain ca me donne envie de relancer une partie. :hoho:

Tu avais testé le mode tour par tour au fait ?

J’ai lancé en pause active car le jeu était construit pour ça et j’avais peur que ça rallonge trop le jeu

Non, j’ai terminé ma partie avant la sortie des DLC, le mode en tour par tour est arrivé après. Là je vais bouffer du tour par tour avec Gears Tactics, pas certain que je relance avec pour POE2 du coup.

Sympa l’île des esclavagistes, pas mal de possibilités, tout nettoyer, se faire passer pour un esclavagiste avant de tout nettoyer, ou être un connard fini.

J’ai essayé les deux premiers scenariis, mais j’ai préféré la méthode bourrine où j’entre par les souterrains et j’arrive dans le bureau du chef pour le surprendre direct :hamon1:

Mais apparemment fallait visiter Dunnage avant pour avoir un autre pan de scenario vis à vis de cette île. Oh well, ils sont morts c’est l’essentiel :man_shrugging:

En voyant la carte du monde avant le jeu je me disais que ça allait être petit, mais finalement quand t’es en bateau, t’as pas l’impression d’en voir le bout. Je nettoie le brouillard entre deux petites primes ou la visite de petites îles isolées. Y a des idées bien cool comme le navire qui errait avec des malades, je les ai accueilli tel un héros et ça a contaminé mon équipage après :blanquer:

Bon, vu le coût en médicament, c’était pas très grave.

Niveau des persos, je commence à vraiment bien maîtriser mon rogue (bandit), à distance avec une belle arquebuse toute neuve ou en corps à corps avec deux sabres légendaires, il enchaîne les coups comme une brutasse.

Eder je fais du défensif à fond, il fait sa charge d’entrée, attire 3/4 mecs autour de lui et je fais le ménage tranquille autour. Y a que sur un abordage où c’est parti en couille, j’ai laissé l’IA faire la charge, il a chargé au pire endroit possible et toute mon équipe s’est faite décimée face à la quinzaine d’ennemis. J’ai rechargé, j’ai fait la charge en plein milieu avec lui pour occuper du monde et en concentrant l’équipe sur un ennemi à la fois j’ai pu en venir à bout. L’IA c’est bien pour les petits combats, mais faut micro manager très souvent quand même

1 « J'aime »

Je crois que j’ai eu la même merde. :hoho:

La liberté offerte dans le jeu est vraiment cool et colle vraiment bien à l’ambiance de piraterie qu’ils ont insufflés. Par contre j’abuse un peu car j’explore un maximum d’îles, je remplis toutes les primes alors que j’ai pas encore visité Hasongo (qui est la 3-4è étape de la quête principale) :hoho:

Entre temps j’ai changé de navire en misant à fond sur la vitesse (je ne fais pas les combats navals), ça permet de vite aborder les ennemis à vaincre et récupérer un max d’équipement. Et ça nettoie bien le brouillard aussi. On a des petites interactions sympas avec mon équipage d’alcoolos, y en a qui a sifflé tout le grog, ils m’ont réclamé de meilleurs salaires et en bon gauchiasse je les ai augmenté, etc.

Après 50 heures de jeu, je pense que j’ai fait 75-80% des quêtes secondaires, je pourrais me concentrer sur le scenario sur la fin sans m’éparpiller, c’est pas plus mal.

J’essaierai ensuite de me faire les trois boss optionnels, j’ai réussi à entamer un peu la flasque noire, mais les autres m’ont explosé très facilement. Faudra une grosse préparation en particulier pour la magicienne qui me fout en confusion toute mon équipe

1 « J'aime »

Ma précipitation dans l’exploration m’a coûté des légers bugs, notamment la quête d’Aloth que je ne peux résoudre qu’en faisant un carnage chez les Wahaki.

Si quelqu’un se lance dans le jeu un jour, je conseille en gros de suivre la quête principale au début, quand on sort de Port Maje, on peut faire un détour au Fort Deadlight, on peut faire un maximum de quêtes à Neketaka mais avant de faire Dunnage et surtout Eperons tordus (Crookspurs) je conseille fortement d’avancer la quête principale avec Hasongo. Et après on peut faire Dunnage, Ori o Koiki puis Crookspurs.

Ce sont des trucs mineurs mais qui peuvent agacer quand on est perfectionniste

Fini le jeu, je ne pense pas avoir eu la meilleure fin j’ai juste réglé l’histoire entre les pirates pour que Furrante soit exécuté après avoir aidé les esclavagistes, j’ai pu appelé le navire qui traverse les tempêtes. Mais n’ayant pas choisi de camp de Neketaka, à la fin du jeu c’est le bordel, les luttes internes à la ville rendent la situation plus pourrie qu’avant :hoho: C’était dur de choisir entre les camps avec les religieux, les capitalistes, les autoritaires.

Le leader de faction que j’ai eu à battre à Ukeizo était Hazanui Karū

C’était bien cool, le sentiment de liberté avec les îles à visiter m’a complètement happé pendant 4/5 jours intensifs, la quête principale est bien courte finalement, les quêtes des personnages pas toutes palpitantes, mais le jeu est vraiment bien. Même avec mon PC limité, il y a des passages, particulièrement avec Eothas qui sont impressionnant.

Il y a peu de chances qu’on ait un troisième épisode vu le semi-bide que le jeu a été, mais la série mérite plus que sa réputation de jeux bavards plan-plan.

1 « J'aime »

Je vais me refaire une partie. Et enfin faire les DLC et le tour par tour. Depuis le temps. :obama2:
Mais j’avais oublié à quel point c’est la merde de choisir entre toutes les possibilités de builds. :pls:

J’avais fait un archer - de mémoire - la première fois, je me sens bien un ranger/druide au corps à corps avec son loup ou son ours.

Rolala, j’avais oublié la qualité du jeu… Ca fait tellement longtemps que je n’avais pas relancé que j’avais « oublié » pas mal de choses, bha je reprends de belles claques.

Je me suis lancé dans une classe hybride un peu loufoque, je saigne un peu du nez à chaque montée de niveau. :creator:

De mémoire il y a un bon rythme et le passage dans le fort des pirates était bien cool :bave:

J’avais joué un guerrier à l’époque, maintenant je suis plus sur des Rogue dans les CRPG