Quoi de neuf dans Football Manager 2020 ?

Football Manager 2020 sort le 19 novembre prochain et après quelques semaines de révélations de nouveautés (plus ou moins importantes), il est temps de faire un bilan. Quoi de (vraiment) nouveau dans ce Football Manager ?

Vision du club


Les meilleures évolutions de ces dernières années concernent les interactions : plus accessibles, plus intéressantes, ça a redonné un coup de fouet à des aspects du jeu devenus redondants. Les joueurs composant votre effectif ont enfin développé une âme et des ambitions. Ils sont plus sensibles à leur statut, aux promesses et n’hésiteront pas à retourner le vestiaire contre vous si vous vous moquez d’eux. Sports Interactive semble avoir compris que ce sont ces éléments du gameplay qui renouvellement vraiment l’expérience et permettent aux joueurs d’enchaîner les parties.
La vision du club est une nouveauté mise en avant cette année. C’est l’évolution d’éléments déjà existants dans le jeu mais qui étaient sous-exploités. On pouvait partager à ses patrons sa philosophie de jeu, faire des promesses au comité mais l’impact réel n’était pas évident. Dorénavant, il y aura une page dédiée à la vision du club et séparée en plusieurs éléments.
  • La culture du club vous donnera les lignes directrices en terme de recrutement et de jeu. Ainsi certains clubs préfèrent que l’on signe des jeunes joueurs, d’autres privilégient la formation de joueurs locaux, les plus grands préfèreront que l’on signe des stars. Chaque critère a un degré d’importance, et si le jeu respecte bien ces instructions plus poussées, on aura enfin l’impression de signer dans un club ayant une âme et sa propre culture. Cela peut aussi donner quelques restrictions réalistes. Si vous vous apprêtez à signer un joueur qui ne correspond pas à la culture du club le transfert pourrait être bloqué par le comité.

  • Les objectifs actuels sont des objectifs à court terme. Par exemple, en période de mercato, on vous demandera de respecter absolument la masse salariale fixée, d’avoir un équilibre entre les ventes et achats ou encore de ne pas donner de contrats trop longs aux trentenaires. Sur les images que l’on a pu voir jusque là, les objectifs étaient surtout centrés sur les transferts et la gestion financière du club, mais on peut imaginer qu’en période de crise sportive, il faudra remonter le moral des troupes rapidement ou obtenir une victoire dès le prochain match, sous peine d’être en grande difficulté.

  • Le plan sur 5 ans comprend les objectifs de la saison en cours mais aussi et surtout des objectifs sur les quatre saisons suivantes. Vous aurez des ambitions différentes pour chaque compétition et toutes n’ont pas la même importance, cela donne droit à quelques petits accidents de parcours tant que vous répondez aux ambitions prioritaires La nouveauté est donc ce plan présenté pour toutes les saisons suivantes. Selon la situation financière du club et ses ambitions, vous pourrez voir les objectifs de plus en plus importants de saison en saison. Si vous devez éviter la relégation la première saison, on vous demandera peut-être de viser le milieu de tableau dans deux ans, et pourquoi pas aller chercher une coupe d’Europe la saison suivante. Les ambitions du club seront plus lisibles et la pression sur vos épaules n’en sera que plus grande.

À l’image des interactions avec les joueurs ou les négociations de contrats, on peut avoir l’impression d’une resucée d’éléments déjà existants mais Sports Interactive a su remettre en valeur ces éléments du gameplay pour donner plus d’âme à son jeu. Cette page dédiée à la vision du club semble être un pas dans le bon sens pour dynamiser les interactions avec les patrons.

Temps de jeu des joueurs


J’évoquais plus tôt l’évolution des joueurs qui sont un peu plus sensibles à leur temps de jeu depuis quelques saisons. Ils sont un peu plus casse-couilles en gros et ça a bonifié la gestion d’un club car il était jusque là trop facile de gérer un groupe de 25 joueurs sans froisser personne. Maintenant un joueur important peut râler s’il ne joue pas deux matchs de suite ou s’il loupe un match important. Nos promesses sur les ambitions sportives du club ont aussi amené un peu plus de tension au quotidien.
Sports Interactive a développé un peu plus cet élément pour les négociations de contrat. Le temps de jeu d’un joueur sur la saison actuelle et les prochaines sera plus détaillé. Pour un gardien remplaçant par exemple, on peut lui promettre d’être le titulaire dans les matchs de coupe. Cela peut être le petit plus qui convaincra un jeune joueur ou un remplaçant de vous rejoindre. Et à l’image des dernières éditions, soyez sûrs qu’ils sauront se souvenir de vos promesses et foutre le bordel si vous ne les tenez pas.
Au début de chaque nouvelle saison, vous serez averti du statut que vous avez promis aux joueurs de votre équipe, afin de ne rien oublier au moment de définir les contours de votre effectif.

Centre de formation


Si les deux points précédents devraient avoir un impact réel sur votre quotidien de manager, le tout nouveau centre de développement me laisse plus perplexe. Cela ressemble avant tout à une refonte (intelligente) de l’interface plus qu’à de nouveautés concrètes. Quoiqu’il en soit, le nouveau centre de développement se concentrera sur vos jeunes joueurs. Les candidats à l’équipe première seront facilement repérables, les joueurs envoyés en prêts ont leur page dédiée où on aura un aperçu immédiat de leur temps de jeu et de leurs progrès.
La nouvelle fournée de jeunes joueurs arrivait souvent de façon abrupte au début du printemps. Maintenant, ce sont quelques mois à l’avance que vous aurez un aperçu du niveau général de la future promotion. Aussi les gros clubs seront à l’affût de vos gamins de 14 ans et vous mettront sous pression pour les signer avant même qu’ils intègrent votre effectif.
La formation sera donc plus claire, plus accessible et mieux mise en valeur, si les réelles nouveautés semblent légères, la refonte de l’interface offrira une meilleure expérience. C’est déjà bon à prendre.

Mais aussi…


  • Le staff technique sera plus présent dans les avant-matchs avec des conseils précis sur la formation à adopter. Ils seront aussi plus présents dans la gestion de votre effectif avec l’apparition d’un responsable des prêts. Un adjoint proposera des clubs à des joueurs que vous souhaitez prêter et s’assureront de leur suivi régulier dans leur aventure (site officiel)

  • Les entraîneurs contrôlés par l’IA tiendront mieux compte du calendrier. Un club peut délaisser une compétition mineure ou faire tourner après un match important de Ligue des Champions en mettant l’équipe B (Miles Jacobson)

  • Le candidat à la reprise d’un club peut être amené à faire des promesses comme signer tel joueur. Une fois au pouvoir, il pourrait vous mettre la pression pour que vous signiez ce joueur, même s’il ne faisait pas partie de vos priorités… (WorktheSpace)

  • Et quelques évolutions graphiques sont au programme, le moteur de match devrait être plus joli et les visages générés pour les jeunes joueurs seront plus variés et réalistes.

  • Pour avoir un suivi plus complet des autres nouveautés, vous pouvez consulter le compte twitter de Miles Jacobson ou les comptes français FMFrance ou FMSLife qui proposent un suivi rapide.



Football Manager a une section entièrement dédiée à la saga #football-manager
Les sujets spécifiques à Football Manager 2020 utilisent le hashtag #fm20
Les articles jeux vidéo sont à retrouver sur le hashtag #jeux-video

6 J'aimes

Je ne sais pas comment la modifier pour me plaire plus que ça, mais l’UI, c’est juste pas possible. :confused:

De plus en plus moche l’interface.