Saints Row (saga)

Éditeur : THQ :us:
Développeur : Volition, Inc. :us:


Saints Row (2006)


L’histoire se déroule dans la ville fictive de Stilwater (inspirée des villes de Chicago et de Détroit) dont la surface est de 16 km2. Le joueur incarne un personnage anonyme qui s’est retrouvé au milieu d’une bataille de gang. Celui-ci est sauvé par Julius, chef des Saints du quartier de la 3e rue, qui l’intègre peu après à son gang. Le but du jeu est de devenir le maître de la ville après avoir éliminé tous les gangs ennemis (les Carnales, les Vice Kings et les West Side Rollerz) à l’aide du vôtre (les 3rd Street Saints).






Saints Row 2 (2008)


Plusieurs années se sont écoulés depuis que les anciens « alliés » du protagoniste l’ont trahi. En sortant de prison pour la première fois depuis ce jour funeste, il retrouve une ville de Stilwater qui a sombré dans le chaos. Des gangs inconnus sont apparus et ont commencé à envahir le territoire des saints, des factions rivales se sont emparées de leurs commerces et des corporations avides d’argent ont chamboulé le quartier de 3rd Street. Abandonné et laissé pour mort, vous commencez votre aventure dans la prison de Stilwater (Qui est sur une île, à l’instar de Alcatraz).
C’est dans les rues de Stilwater que se gagne le respect. Cela nécessite un style de vie qui reflète votre personnalité unique. Votre habitation, votre gang et vos actions décident de la personne que vous êtes et de la manière dont vous êtes perçu. L’image que vous renverrez sera aussi importante que les décisions que vous prendrez dans une ville dirigée par les fausses bravades et les comportements impulsifs. La seule constante est ce besoin viscéral d’une identité qui reflète votre individualité et que vous imposerez à coup de fusil à pompe si nécessaire.
Le style et l’image ne suffisent pas toujours dans un monde où l’action est plus importante que les mots. Parfois, envoyer un message à vos ennemis vous demandera de faire preuve d’efficacité, comme de balancer un membre d’un gang rival en pleine circulation. Le Respect à Stilwater, ça s’acquiert, et quelle meilleure façon de s’y prendre que de se munir d’une sacoche d’explosifs et de la placer à l’endroit où se réunissent vos concurrents? Heureusement, vous ne devrez pas compter que sur vos bras musclés. Autrefois, les Saints formaient une famille et faisaient la loi dans ces rues. Aujourd’hui, il va falloir coopérer et faire des alliances pour revenir au top. Le temps est venu de prendre votre revanche contre vos rivaux afin de remettre votre gang à la place légitime : les rois de Stilwater.

Saints Row : The Third (2011)


Quelques années après le triomphe de Stilwater, les Saints sont très connus grâce à l’entreprise Ultor conquise à Stilwater : vestimentaire, boissons énergétiques, figurine à l’effigie de Johnny Gat (devenu un héros depuis le précédent volet), etc … Mais lorsque le chef des Saints, Johnny Gat, Shaundi et Josh Birk braquent une banque en ignorant que la banque appartient au Syndicat, une grande société de la pègre, capture le chef, Gat et Shaundi. Dans l’avion, le Syndicat se présente. On apprend que le dirigeant est Philip Loren, un Belge. On apprend également que Viola et Kiki DeWynter, sœurs jumelles, sont les secondes de Loren. Il leur propose un marché : leur laisser la vie sauve si elles leur donnent 66 % de leurs profits (Et ce, avant les taxes évidemment). Bien entendu, les Saints vont explicitement refuser et déclarer une nouvelle guerre de gang, cette fois-ci à Steelport. Dans ce jeu, il y a des éléments de science fiction. Comme des clones, des humains génétiquement modifiés ou des armes et engins futuristes.

Saints Row IV (2013)


Le joueur incarne le chef des Saints, devenu président des États-Unis. Ce jeu est censé être la fin de la saga des Saints, de leurs débuts dans un simple quartier à la conquête de tout un pays et la lutte pour l’humanité. La trame principale du jeu se base sur une invasion extraterrestre dans les rues de Steelport, où les Saints affronteront les aliens (nommés Zin) en plus des gangs et ennemis de leur passé. Le jeu possède un aspect futuriste avec l’utilisation de lasers, vaisseaux spatiaux, références à Matrix (le monde dans lequel les Saints vivent étant virtuel) indiquant que la saga progresse dans le temps. Cet épisode de la série Saints Row marque le retour du célèbre Johnny Gat, qui a été cru mort durant les événements de Saints Row: The Third et marque la première apparition de l’ancien catcheur de la WWE Roddy Piper.
1 J'aime

J’ai poncer littéralement Saint Row 3 et 4 c’est absolument génial comme jeu !

1 J'aime

Moi aussi mais je préfère le 1 et 2 après sa devient wtf

Le 3 est incroyable. J’ai pas fait le reste, mais apparemment c’est moins bien.

Le classement des Saint Row pour moi :
1: le 1 et 2
2: 3
3: 4

Je m’étais bien amusé à l’époque du 1er après le reste j’ai pas accroché. Je préfère de large GTA

C’est pas comparable gta est largement au dessus

Depuis le 3 ils semblent avoir changé de stratégie, au lieu de chercher à copier, ils ont pris une direction complètement WTF qui rend les deux complémentaires finalement.

J’avais commencé rapidement mais je n’ai pas accroché. Faudrait que je me refasse plus sérieusement le truc :neutral_face:

Le combien ? parce que a partir du 3 il pas jouer sérieusement

Le premier ou le 2ème, je ne sais plus :blush:

Sa c’est les meilleur :wink:

J’ai bien aimé les deux premiers (surtout le premier que j’ai juste adoré et saigné pendant des années), mais les deux derniers m’ont moins plu. Le délire des “ennemis” qui sont devant toi puis disparaissent d’un seul coup, et des armes bizarre ça m’a complètement bloqué.

Oui en plus des dans l’espace rien à voir avec les deux premier