Servette FC

ALAIN GEIGER VERS LA SORTIE?


Alain Geiger pourrait ne plus être du côté de Genève prochainement.

Surprise du côté de Genève ce matin. Fraîchement promu en Super League, le Servette FC pourrait voir son entraîneur valaisan s’en aller. En cause, des soucis de santé qui ne lui permettraient plus de s’investir suffisamment. Les dirigeants chercheraient une solution d’urgence pour palier à un éventuel départ.

Voilà une nouvelle qui ne va pas plaire à la majorité des supporters grenats. Alors qu’Alain Geiger a offert la montée tant attendue, après plusieurs années de purgatoire, celui-ci pourrait ne plus être sur le banc genevois à la reprise. Un changement qui pourrait venir casser la belle dynamique mise en place lors d’un second tour plein de maîtrise.

A l’heure actuelle, plusieurs solutions seraient envisagées par les dirigeants. La promotion d’Adrian Ursea, actuel entraîneur des -21, pourrait être une solution, mais celui-ci pourrait également être tenté de continuer son travail avec sa jeune équipe, tandis que d’autres bruits de couloirs parleraient d’un retour à Nice pour celui qui y avait collaboré avec Lucien Favre.

Un remplaçant externe pourrait dès lors être cherché, pour remplacer un Geiger qui n’a de son côté toujours pas confirmé la possibilité d’un départ. Les prochains jours nous en apprendront certainement davantage.

6 J'aimes

UNE SOLUTION INTERMEDIAIRE?


Le club débute sa préparation dans le doute, mais avec Geiger.

Alors que le club a bien confirmé les soucis de santé d’Alain Geiger, rien ne dit que l’entraîneur de 58 ans quittera le navire grenat. Une solution intermédiaire serait même envisagée pour faire face au problème.

Alain Geiger n’est pas au mieux. La nouvelle a été confirmée par un communiqué du Servette FC hier. Les dirigeants ont dans la foulée annoncé ne pas vouloir se séparer du technicien valaisan, planchant au contraire sur une solution qui puisse satisfaire tout le monde.

A en croire certaines sources internes, Alain Geiger pourrait être secondé par un autre entraîneur. Il ne s’agirait pas de son adjoint, Bojan Dimic, ni de Lionel Pizzinat, l’actuel team manager, qui ne souhaiteraient pas changer de fonction. En réalité, la solution envisagée aurait même été proposée directement par Geiger, lequel souhaiterait être remplacé par l’un de ses protégés, qui s’occuperait actuellement des -15, le jeune Julian Campos. Seulement âgé de 27 ans, sa jeunesse ferait sérieusement douter les dirigeants de la viabilité du projet. Mais Alain Geiger se portant garant du projet, la possibilité de voir cet inconnu prendre les commandes de l’équipe première serait réelle.

Les prochaines semaines s’annoncent en tout cas mouvementées du côté de Genève.

3 J'aimes

JULIAN CAMPOS REMPLACE GEIGER


Le président Fischer a annoncé la nouvelle ce matin.

Lorsque David Fischer a organisé une conférence de presse exceptionnelle ce matin, beaucoup se doutaient du sujet qui serait abordé. Alain Geiger se dirigeant vers la sortie, un nouvel homme fort était attendu côté grenat. Ce sera Julian Campos.

Cette fois, c’est officiel, le Servette FC change d’entraîneur. C’est le jeune Julian Campos, pas encore 28 ans, qui prendra les rennes de l’équipe première, lui qui s’occupait jusque-là… des -15. Bojan Dimic restera quant à lui adjoint, alors qu’Alain Geiger ne disparaît pas complètement de l’organigramme. Celui devrait en effet chaperonner Campos lors des premières semaines de compétition. C’est ce que David Fischer a déclaré en substance : « Alain ne sera jamais mis à la porte ici. Mais nous ne pouvions pas, compte tenu du flou entourant sa situation future, rester sans rien faire. Julian Campos est un choix idéal à nos yeux. Il est jeune, dynamique, c’est un enfant du club et de la ville et lui et Alain s’entendent parfaitement. Le passage de flambeau pourra se faire tout en douceur ».

Une confiance que les supporters ne partagent qu’à moitié. Sur les réseaux sociaux, beaucoup se sont montrés surpris, n’ayant pas pris les rumeurs au sérieux. Au jeune technicien de faire ses preuves désormais. Nul doute que Geiger veillera à ce que son jeune protégé soit respecté par ses joueurs. Anthony Sauthier, latéral droit et capitaine de l’équipe, a tout de suite donné le ton au micro de la RTS : « Le groupe comprend ce choix et le soutient. Julian n’est pas un inconnu, nous savons tous ce qu’il peut nous apporter. C’est un changement, mais un changement qui ne va pas bouleverser nos habitudes. Nous sommes convaincus de pouvoir faire de belles choses en Super League ». La priorité de Campos sera d’assurer que le club se maintienne.

4 J'aimes

J’ai cru que c’était une photo de toi, pendant deux secondes.

2 J'aimes

Heureusement pas :no: :hoho:

1 J'aime

UNE PRÉPARATION RASSURANTE


Les sensations sont bonnes du côté Servettien, après un mois de préparation.

Le coup d’envoi de la saison 2019/2020 approche à grands pas. Du côté genevois, on se veut optimiste suite à une préparation qui aura vu le Servette FC disputer pas moins de sept matches, et remporter une coupe amicale au nez et à la barbe de Huddersfield.

:white_check_mark: Servette FC 3-2 CSKA Moscou (Kyei, Souici, Akinfeev csc)
:white_check_mark: YF Juventus 0-2 Servette FC (Wüthrich, Schalk)
:x:Servette FC 0-2 Dynamo Kiev
:white_check_mark: Etoile Carouge 0-3 Servette FC (Wüthrich, Stevanovic, Cognat)
:x: Servette FC 1-3 Aston Villa (Wüthrich)
:white_check_mark: Servette FC [p]2-2 Hearts (Kyei, Koné)
:white_check_mark: Servette FC 3-0 Huddersfield (Schalk, Chagas, Samardzic)

Cinq victoires, une coupe amicale et du rythme, voilà comment résumer ces premières semaines de préparation du côté du Servette FC. Face à des adversaires qui ont oscillé entre de belles formations étrangères (Aston Villa, CSKA, Dynamo Kiev) et de petits clubs suisses (Carouge, YF Juventus), Julian Campos a eu l’occasion de donner du temps de jeu à tout son groupe. C’est sans contestation possible Sébastien Wüthrich qui a donné le plus de satisfaction, le milieu offensif inscrivant pas moins de trois buts.

La préparation s’est achevée sur une coupe amicale, à Kiel, où les Genevois ont logiquement dominé les Hearts, malgré un retour en fin de match des Ecossais, puis Huddersfield, le club de Championship n’ayant pas opposé une grosse résistance, notamment en seconde période. Un trophée anecdotique, mais qui place les Grenats dans les meilleures disposition avant le début de la Super League. Les Genevois auront fort à faire, puisque c’est le tenant du titre Young Boys qui se rendra à la Praille dans quelques jours pour lancer sa saison.

3 J'aimes

LE CHAMPION TOMBE D’ENTREE !

Coup de tonnerre à Genève! Le promu fait tomber d’entrée l’intouchable champion bernois, grâce à un but de la nouvelle recrue Gaël Ondoua. Le milieu défensif camerounais de 23 ans se met déjà son nouveau public dans la poche. Et offre une première de rêve à Campos.

Servette est de retour en Super League! Les Genevois ont proposé une prestation de qualité, face à des Bernois encore en vacances. Plus agressifs, plus volontaires, les hommes de Julian Campos, qui fêtait sa première officielle à la tête de l’équipe, ont croqué des champions en titre trop passifs pour espérer mieux. C’est Ondoua qui a su débloquer la situation, en reprenant comme il venait un centre en retrait de Stevanovic dès la 24e minute.

YB a bien tenté de se relancer en seconde période, mais les attaquants bernois ont été parfaitement cadenassés par la paire Rouiller - Sasso. A noter également la présence, et la performance, du jeune Théo Gradaille, 17 ans, dans le couloir gauche de la défense, pour compenser les absences du capitaine Sauthier, mais également du latéral gauche Iapichino. Le jeune espoir a été choisi, tandis que Yoan Severin est entré en cours de partie.

Avec ce succès précieux, les Grenats s’offre un bol d’oxygène, avant un déplacement extrêmement périlleux au Parc St-Jaques, pour y défier le FC Bâle.


Premier exploit pour le Servette FC, qui fait tomber les tenants du titre dès la 1ère journée.

2 J'aimes

SERVETTE CONFIRME ET PIEGE BÂLE !

Servette confirme! Après son succès surprise en ouverture du championnat contre YB, les grenats ont frappé un coup encore plus fort en piégant le FC Bâle sur sa pelouse! Devant plus de 25’000 spectateurs médusés, les Genevois ont donné une leçon de football à l’ogre rhénan.


Tasar s’arrache et offre le but du 2-1 à Kyei.
Mais qui pourra arrêter le Servette FC? Après seulement deux journées, la question se pose déjà, tant les néo promus ont impressionné. Loin d’être timides, ils ont imposé leur rythme et ont été les plus dangereux tout au long du match. C’est finalement logiquement que Schalk, d’une belle frappe croisée, a donné l’avantage au sien. Mais l’euphorie n’aura d’abord été que de courte durée, Kevin Bua égalisant du tac au tac, lui qui a été formé à Genève.

Mais juste avant la mi-temps, c’est Grejohn Kyei, l’ancien joueur de Reims, qui a permis à son équipe de repasser devant au meilleur moment. D’un coup de tête rageur, il a transformé l’offrande de Varol Tasar. On s’attendait dès lors à voir un assaut bâlois en second période, mais il n’en fût rien. Bluffant de calme et de maîtrise, les grenats ont contrôlé le match, avant de crucifier les Bâlois par l’intermédiaire de leur capitaine, Anthony Sauthier. Celui envoyait une merveille de coup franc dans la lucarne d’Omlin et assurait un succès inespéré aux Genevois.

3 J'aimes

Je viens de voir l’histoire du bug concernant les attributs des jeunes… sachant que je souhaitais avant tout m’appuyer sur le CDF… :no:

Je suis en fin de saison 1 in game, pas sûr que j’ai le courage de repartir de 0…

Quel bug?

Les attributs cachés et la détermination des jeunes sont flingués si j’ai bien compris cette histoire. Le patch 20.1.3 si jamais qui corrige le truc.

Si la partie est commencée avant le patch 20.1.0 c’est bon je crois. Je regarderai ça en rentrant…

2 J'aimes

:kidyay:

1 J'aime

SERVETTE PERD SES PREMIERS POINTS

Après avoir dominé, à la surprise générale, les deux favoris au titre, le Servette FC recevait le FC Zurich avec l’ambition d’enchaîner un troisième succès consécutif. Malgré une domination globale, les Genevois se sont fait surprendre en fin de match et perdent leurs deux premiers points de la saison.

!
Kramer trompe Frick et arrache le nul.
Que c’est dur pour le Servette FC! Dominateurs, les grenats ont pourtant flanché les premiers, sur une contre-attaque parfaitement conclue par Antonio Marchesano, le meneur de poche zurichois. Un premier coup dur, qui n’a pas atteint moralement les locaux. Sébastien Wüthrich égalise seulement deux minutes plus tard d’une belle frappe croisée, et récompensait les ambitions offensives de son équipe.

En seconde période, c’est fort logiquement que les Genevois ont pris l’avantage, pas l’intermédiaire de Koro Koné, auteur de son premier but de la saison en reprenant de la tête un bon centre de Varol Tasar, lui qui avait déjà offre l’égalisation à Wüthrich. Servette prend les devants pour la première fois du match. Mais c’un scénario identique à celui de la première mi-temps qui se produit. Zurich a un sursaut d’orgueil et, comme Servette en première mi-temps, se rue à l’attaque et fait la différence deux minutes plus tard. Kramer se fait accrocher et obtient un pénalty. Marchesano a le doublé au bout du pied, mais Frick détourne sa frappe et sauve les siens! Servette semblera contrôler la fin de match, avant de se faire piéger en toute fin de rencontre. Kramer profite d’une maladresse défensive et s’en va tromper Frick, après avoir évité sa sortie. Et offre un point à son équipe, qui aura eu le mérite de ne jamais lâcher.

5 J'aimes