Sexe et relations - Le cercle des poètes disparus

A l’occasion, mais c’est pas mon fond de commerce. Je n’y ait pas touché depuis la première année de fac. Merci pour l’info.

Non, on en est au projet de conciliation.

Aux dernières nouvelles, Madame ne serait pas enceinte et serait en pleine période menstruelle. Bon, de toute façon, cela se verra facilement…

Mais franchement, je comprends pas comment elle peut être aveuglée à ce point… Elle s’est quand même portée témoin de mon agression… Et sort avec le mec qui a « commandité » celle-ci :hoho:

Bon, je vous avais manqué sur ce topic hein ?

Ca a un peu évolué avec ma

Bref, cette meuf je la connais depuis quasi 4 ans, moment ou je l’ai rencontrée et ou j’ai craqué immédiatement pour elle. J’étais en fin de relation avec mon ex-ex fin 2016, mais elle elle en commençait une nouvelle avec son ex. Bref, on a fini par être très très proches et confidents, à s’appeler l’un quand l’autre va pas, elle a vu ma dernière relation de 2 ans, mes amourettes de ces derniers 18 mois qui font bas et haut et surtout bas, moi j’ai vu sa relation s’enfoncer de plus en plus, son mec était devenu un pote en +, mais il l’a trompé a tour de bras, ça m’a écœuré, j’ai pris son parti à elle, et j’ai plus trop de contacts avec lui du coup. J’ai vu ses dernières relations compliquées, bref, on a un rôle dans la vie de l’autre qui est mega important, ça a toujours été un poil ambigu (genre on se dm qu’on se mariera dans 5 ans quand on est bourrés).
Et c’était pas parti pour changer, sauf… Qu’elle vient de perdre un membre très important de sa famille. On se connaît donc depuis longtemps mais on a jamais vécu dans la même ville, donc on a énormément communiqué mais on s’est vus quoi, 25/30 fois je pense, et très rarement réellement seuls. Et célibs.
Le mois dernier on s’est vus chez moi, et la semaine dernière elle m’a demandé très rapidement si elle pouvait dormir chez moi le samedi soir, j’ai compris qu’il y avait eu le décès. Donc ça s’est passé comme j’ai raconté plus haut, très câlin, consolée et tout, alors évidemment fallait que je me contienne, mais c’était vraiment pas le moment, je voulais pas en profiter.
Je suis ensuite parti 3 jours en résidence, et je suis rentré jeudi. Jeudi soir rebelote, tout pareil, avec en + massage, mais pareil, aucun dérapage.
J’en attendais pas forcement un, mais je suis toujours un peu fly quand on est ensemble.
Vendredi on passe une partie de la journée ensemble, et après elle part chez sa soeur.
Le soir je suis chez moi avec les enfants qui dorment, et elle rentre d’aller boire un coup avec une pote, elle reprend le train samedi matin, elle voudrait qu’on se voie, elle est un peu ivre. On s’est donc vus 15mn en bas, elle m’a dit qu’elle pense qu’elle est amoureuse de moi, qu’elle voulait qu’on s’embrasse et qu’à la fois faudrait pas parce qu’elle est bouleversée, qu’elle veut pas qu’on se fasse du mal parce que la distance fait que ça marcherait pas.
Et on s’est longuement embrassés.
On est chacun rentrés dormir, le matin je l’ai rejoint pour la raccompagner a la gare, mais la juste câlin.
On parle beaucoup en dm depuis. Je sens qu’elle réfléchis à revenir sur la région, mais elle a un super boulot à Lille.

Moi cette meuf, et je lui ai dit, je pense comme elle. Cette relation qu’on a depuis 4 ans, de friendzone assumée ou on peut se parler de nos ex et plans q en sous-vêtements sans se rendre des comptes, c’est excessivement précieux pour moi, d’avoir ça avec une meuf. C’est des angles de vues différents, une écoute et une sensibilité différentes, je peux l’appeler bourré à 3h du mat en pleurant à cause d’une pépète, elle répondra, et vice-versa. Mes potes ils dorment lol (et ils ont raison).

Et à la fois c’est l’évidence, on a mille même gouts, elle a accepté ma situation, on se connaît super bien… Elle est d’une bienveillance et d’une gentillesse extraordinaire, et je la trouve magnifique.

Donc we’ll see.

2 J'aimes

Je vais donner mon avis qui est facile de l’extérieur : te prends pas trop la tête. Si c’est une évidence (et a la manière dont tu le racontes, ça l’est) ben laisse faire les choses et profite.

T’as l’air salement amoureux à te lire, je sais pas ce qu’en pensent les autres.

4 J'aimes

Perso j’en pense que c’est à peu près le pavé type que Hoshi pond tous les six mois sur ce topic, non ?:sac:

7 J'aimes

:hoho:

@Revizor : tout à fait.

(bon elle est en train de me dire qu’elle reflechit depuis plusieurs moi à faire une formation pour upgrade son niveau et pouvoir bosser partout)

Tu m’as l’air sacrément accro. Un mec normal je dirais qu’il est inlove mais veut pas se l’avouer. Mais je te comprends sale situation car si ça foire tu peux risquer de perdre une pote :cry:

Après avoir sa meuf qui est sa meilleure pote c’est le feu :no:

Bref laisse venir et profites.

Après m’être séparé il y a un an après 17 ans, je suis en ce moment dans presque la même situation que toi.
J’ai connu un fille y a 2 ans et demi au travail (on a bossé ensemble 6 mois) qui était en couple à l’époque, mais je sentais au fond de moi que j’avais des sentiments. Mais j’étais amoureux de ma femme, sans aucun doute.
On a continué à se voir régulièrement avec le groupe de potes jusqu’à cette année où elle s’est séparée au mois de Mai. Et depuis, le fait de savoir quelle est libre m’a fait ressortir les sentiments grave !
On a souvent dormi ensemble, et on a dérapé gentillement une fois, sans aller jusqu’au bout. Quelques jours après, elle m’a envoyé un message pour me dire qu’elle préférait en rester là, car elle sentait qu’il ne se passerait rien entre nous. Aussi, elle préfère me dire que c’est parce qu’on est amis, plutôt que parce que je ne lui plaît pas. Honnêtement, je préférais qu’elle me dise cash qu’elle ne ressent rien pour moi, ça me permettrait de faire le deuil.
Donc bref, je suis grave amoureux, en friendzone, mais je ne sais pas si c’est parce qu’elle se protège car elle est encore amoureuse ou si je ne lui plaît vraiment pas ou si elle ne veut pas perdre la relation amicale forte qu’on a.
Un peu bad mood quoi…

Pour toi @Hoshi, je dirai aussi de laisser voir comment ça va se passer. Ça serait une grosse décision pour elle de lâcher son travail en or et si la relation ne fonctionnait pas entre vous, est-ce qu’elle n’aurait pas des regrets ?

8 J'aimes

Erf, ça c’est mega frustration oui…Patience toi aussi haha. Si jamais tu arrives à fricoter à côté et faire en sorte qu’elle en aie vent, ça pourrait faire décanter les choses. Ou pas, on est pas dans une série américaine (faut que j’arrête de binger New Girl moi :hoho: )

Oui oui, puis elle a besoin de passer cette période bouleversante. On est loin donc ça facilite les choses de ce côté la. Je monterais surement un weekend la voir en octobre ou novembre.
Mais j’ai conscience qu’il y aura peut-être plus jamais rien. On va voir ! J’ai du mal à savoir comment me comporter maintenant surtout, moi ça a tout relancé, mais elle ce qui la séduite jusque la c’etait comment j’étais naturellement. Même si naturellement j’étais déjà très avenant avec elle. Challah on verra.

1 J'aime

Si tu en as conscience, c’est déjà bien. Il faut aussi se protéger et pas foncer dedans tête baissée car si il y a trop d’attente, ça peut faire redescendre salement.
Continue à être toi-même et voyez comment la situation évolue. Et la communication, c’est la clé, TMTC.

1 J'aime

Quand Hoshi balance quelques paragraphes, tu sais que ça va être bueno.

Oui, c’est exactement comme ça qu’elle va se retrouver mariée à un mec qu’elle n’aime pas et qu’Hoshi va continuer de soigner son foie entre deux coups de bite en ce demandant pourquoi il ne trouve pas l’amour. :no:

Je vais pas lâcher du YOLO etc, mais merde, il faut combien de signes avant que vous pigiez qu’il faut tenter un truc ? :hoho: Elle vient de faire 600 bornes, ronque à coté de toi, soirée massage… on est dans un film pour jeune femme de 19 ans là ? :hoho:

8 J'aimes

C’est ce que je dis quand je parle de laisser faire les choses : dans le sens où Hoshi se retient alors que clairement y’a plus.

Résumé de Madame Bovary, je le garde pour mes secondes :sac:

7 J'aimes

Ah pardon, j’ai pris ça comme la fameux : Si ça doit se faire, ça se fera tout seul. :pls:

4 J'aimes

:hoho:

J’essaie de faire dans le bon timing surtout. Je veux ni laisser trop de temps ni rusher comme un dingue.

1 J'aime

Je pense qu’une meuf en sous-vet que tu câlines dans ton lit, ça s’appelle le bon timing.

Après j’suis pas expert :sac:

10 J'aimes

Je suis absolument pas d’accord avec ça

Je valide plus ou moins @Potaval
Je sais pas si c’est parce que j’ai du mal à croire en l’amour en ce moment, mais c’est difficile de jauger du bon moment.
C’est pas évident de savoir ce qui se passe dans sa tête, même si elle a l’air d’être amoureuse, a t-elle les idées claires en ce moment avec ce qu’elle a traversé ?

Mais du coup c’est quoi, le « bon moment »?

Si le moment semble plutôt bon, si la situation laisse penser que oui, il faut tenter. Sinon c’est une attente éternelle et de potentiels regrets ensuite. Et là oui; vous vous direz « ah, peut-être que finalement c’était le bon moment il y a six mois… ».

1 J'aime

Après, je te comprend aussi.
Je me dis que moi aussi j’aurai pu aller plus loin et la situation serait peut-être différente aujourd’hui.
Mais j’ai sûrement eu peur de prendre le risque de perdre cette amitié si la relation amoureuse n’avait pas fonctionné. Et du coup, je douille parce que je me dis que je supporterai difficilement de la voir avec un autre…

Je pense qu’il faut pas trop réfléchir quand on parle d’amour. C’est bateau mais j’ai essayé de faire ça le plus souvent, et si j’avais trop rationalisé aujourd’hui je ne serais peut-être pas avec ma femme depuis 5 ans, parce que j’étais déjà dans une relation stable mais pas épanouissante.

Autant je pense qu’il faut réfléchir avant d’agir dans beaucoup de domaine, autant en amour… Je sais pas. Mon côté fleur bleue peut être.

5 J'aimes