🎾 Tennis Elbow 2013 - Roger Who ?

Plutôt que de continuer à poster mes résultats sur le forum du jeu, je vous propose carrément de suivre cette partie consacrée à mon joueur, ses performances, ses exploits, ses déceptions. J’essayerai d’agrémenter le suivi de la partie avec des interviews ou des mises en situations. De plus, je vais essayer de remplir quelques objectifs qui seront décrits plus bas. En espérant que cela vous plaise !

Look 2013
Caractéristiques Physiques

Pour faire simple, rien de très impressionnant. Joueur plutôt grand et costaud, surtout pour m’offrir un peu plus de possibilités au service. Mon style de jeu basique est donc celui de Puncheur même si cela ne veut pas dire grand-chose, tant je tente d’adapter ce dernier à toutes les situations : je serai donc plutôt Puncheur lors de matchs à priori à ma portée ou face à de grands défenseurs (style Simon, Ferrer, Nadal ect…). Au contraire, face à des joueurs très offensifs (like Cilic ou Wawrinka) j’adopterai plutôt un style passif, fait de courses et de renvois incessants (en essayant au maximum de placer un contre si possible).

Pour ce qui est des styles de coups, j’ai opté pour le Coup droit façon Nadal, très ample et je l’utilise en particulier pour frapper des zones courtes. Pour le revers, c’est celui de Wawrinka, tout en puissance car je souhaite faire de ce dernier mon arme principale. Le slice est celui de Murray, simple et rapide pour me replacer le plus rapidement possible. Quant au service, j’opte pour celui de Fognini, jeté de balle et frappe très rapides.

Venons en aux objectifs cités précédemment. Cette liste est non-exhaustive, sera mise à jour et si certains d’entre vous ont des propositions, je me ferai un plaisir de les ajouter à cette dernière :smile:

:star:

Entrer dans le top 100 :v:
Entrer dans le top 50 :v:
Entrer dans le top 20
Atteindre une finale d’ATP 500

:star: :star:

Entrer dans le top 10
Atteindre une finale de Masters
Battre un Top 10

:star: :star: :star:

Faire partie du Big Five
Devenir n°1 Mondial
Remporter un Masters 1000
Atteindre une demi-finale de Grand Chelem
Battre un Top 5

:star: :star: :star: :star:

Battre le N°1 Mondial
Atteindre une finale de Grand Chelem
Rester N°1 Mondial au moins 5 semaines consécutives

:star: :star: :star: :star: :star:

Rester N°1 mondial au moins 10 semaines consécutives
Rester N°1 mondial au moins 20 semaines consécutives
Remporter un Grand Chelem
Être en positif lors des faces à faces contre les Outsiders du circuit (Wawrinka, Cilic, Ferrer, Berdych…)

:star: :star: :star: :star: :star: :star: :star: :star: :star: :star:

Remporter Roland-Garros
Battre Nadal en finale de Roland-Garros
Remporter plus de titres que Nadal Ă  Roland-Garros
Remporter Wimbledon
Battre Federer en finale de Wimbledon
Remporter plus de titres que Roger Federer Ă  Wimbledon
Rester N°1 une année entière

Voilà mes première idées, comme dit précédemment, si vous en possédez d’autres, faîtes le moi savoir ! :wink:

3 J'aimes

Réservé

Messages précédemment postés :

Semaine 1 – 311ème Mondial

Sao Paulo / Challenger (Ciment) :

Q1 : M. Mecir : 6/4 - 6/3
Q2 : Constantin Belot : 6/3 – 6/1
Q3 : Tiago Lopes : 6/0 – 6/1
R1 : I. Minar (145ème) [3] : 6/1 – 6/3
R2 : Pavol Cervenak (162ème) : 3/6 – 4/6

Commentaires : Premier tournoi. Les qualifications ont été parfois plus compliquées que prévu mais elles m’ont permis de prendre en main les coups de mon bonhomme. Au premier tour, je domine facilement un joueur puissant mais trop irrégulier. Même topo au R2. Sauf que cette fois, tout rentre dedans et sans pouvoir me défendre réellement, je me fais claquer. Tant pis.

Semaine 2 – 275ème Mondial

Australian Slam / Grand Chelem (Synthétique New Line)

Q1 : A. Bedene (130ème) [5] : 6/4 – 6/4
Q2 : G. Granollers (250ème) : 6/3 – 6/1
Q3 : S. Greul (162ème) [30] : 3/6 – 2/6

Commentaires : Raté. Je détruis l’un des favoris pour ces qualifications dès le premier tour, j’assure ensuite. Et un allemand à la … (toujours eux –’ xD) me tue avec son jeu ultra-puissant. Je suis encore trop tendre, je finis pas les points et je me fais surprendre comme un bleu sur des contres. Bref, je suis en train de me chercher. Pour le GC on repassera. M’enfin. Par contre, satisfaction profonde j’utilise de plus en plus la volée (en moyenne 15 fois par match) avec un grand taux de réussite. Mon jeu évolue et ça fait plaisir de voir qu’avec ce jeu, tu peux redécouvrir le plaisir de changer de style.

Semaine 3/4 : 254ème Rang Mondial

Challenger Heilbronn :
Q1 : J. Witten 6/1 - 6/0
Q2 : C. Zampieri : 6/1 - 6/0
Q3 : D. Matsukevich : 6/1 – 6/1
R1 : D. Meffert (133ème Mondial) [1] : 6/1 – 6/3
R2 : David Marrero : 6/1 – 6/4

Classement Technique : 248ème (+6)

Commentaires : Encore un Challenger, en Indoor sur du synthétique. Bref, pas le genre de surface sur laquelle j’ai été habitué à jouer et pas forcément celle qui convient le mieux à mon nouveau style de jeu. Encore une fois, je me tape des qualifications aussi chiantes à jouer que fatigantes pour mon joueur. Premier match qui me rapporte des points, je tombe sur la tête de série numéro 1 du tournoi. Je crains la chose et pourtant ça passe comme en qualifications. Sans trembler. Et puis Marrero. Voilà. J’en rajouterai pas plus, il était largement au-dessus. Ce qui me fout encore plus les nerfs, c’est que le mec abandonne le match d’après pour blessure. Génial;) !

Semaine 5 : 248ème Rang Mondial

Challenger Andrézieux WC offerte :
R1 : M. Berrer (138ème Mondial) : 6/3 – 6/4
R2 : T. Haase (144ème Mondial) : 1/6 - 7/5 - 6/4
Quarts : G. Zemlja (169ème): 6/4 - 1/6 - 6/4
Demis : G. Ruffin (200ème) : 7/6(9) – 6/0

Classement Technique : 185ème color=Lime[/color]

Commentaires : Un Challenger mais celui-là me tient particulièrement à cœur. Tout simplement car il se déroule à Andrézieux, c’est à dire à quelques kilomètres de l’endroit où je suis né, où j’ai vécu ect… Bref, une WC m’est offerte (enfin je pense car pas eu besoin de jouer les qualifications). Premier tournoi où y’a vraiment un bon niveau, chaque match fut accroché. Je perds des sets et prouve que j’ai le mental pour revenir à chaque fois. Jouer en France, devant MON public m’a transcendé. Et puis en demis, duel franco-français. Et m’appuyant sur mes anciennes parties, je reconnais le gamin. G. Ruffin devient vite un très bon joueur (20ème mondial environ) et c’est souvent lui votre partenaire en Coupe Davis;) ! Bref, il a déjà de bonnes stats. Le premier set est complètement fou, je suis mené 4-0 revient à 5/4, 3 balles de match. Je rate tout. Ruffin débreak. Je rebreak dans la foulée. 2 balles de match. Raté. Tie-break. Il obtient 5 balles de match. Puis une pour moi. Finalement, ça se conclut sur un retour gagnant à 140 km/h. Je pleure tout seul dans ma chambre. J’ai joué le deuxième pour tenter des choses. Ça n’a pas marché.
Bonne nouvelle, j’entre dans le top 200 et j’obtiens une WC pour un… Challenger. Mouais.

Semaine 6: 185ème Mondial

Challenger Wroclaw : Wild Card
R1 : A. Golubev (158ème):3/6 6/1 - 6/2
R2 : R. Kendrick (178ème): 6/0 - 6/0
¼ Finale : M. Zverev (183ème): 6/1 – 6/0
½ Finale: K. Beck (150ème Mondial): 6/3 – 6/3
Finale : Joao Sousa (138ème) [5]: 6/2 – 6/0

Classement Technique : 127ème (+58)
Points ATP Gagnés ::125 (Total: 211)

Commentaires : Un challenger où une Wild Card me fut offerte suite à ma demi. Le tableau me semblait assez abordable, à une condition : gagner le premier match, loin d’être une sinécure face à Golubev un joueur avec beaucoup de talent, assez complet. Mais tout s’est déroulé comme prévu tout du long. Après la perte du premier set, je me suis repris. Ensuite ce fut la perfection : pas un seul set abandonné et seulement 12 jeux perdus en 10 sets. Mon premier titre et franchement ça fait du bien.

Semaine 7: 127ème Rang Mondial

ATP 250 San Jose WC offerte :
R1 : M. Russell (98ème Mondial) : 6/3 – 6/1
R2 : M. Baghdatis (37ème Mondial) [5]: 6/3 - 6/3 - 6/0

Classement Technique : 123ème color=Lime[/color]
Points ATP Gagnés ::20 (Total: 231)

Commentaires : Ma première volonté était de me reposer un peu. Mais avec cette Wild Card qui m’évitait les qualifications, j’ai changé mon programme. Premier match où je découvre réellement le circuit ATP. Russell est complet mais fait beaucoup de fautes. Heureusement pour moi. J’enchaîne les coups gagnants au second set et remporte ainsi mon premier match officiel (hors qualifs) sur le circuit. Malheureusement, le tirage n’est pas tendre avec moi et le Chypriote le plus réputé au monde se dresse sur mon chemin. Et là je comprends l’écart immense, le gouffre entre les deux circuits. Marcos me balade, finit à la volée, au smash. Bref, le premier set est un calvaire et pourtant je me sentais plutôt bon. Second set BIS repetita. Sauf que je tiens. Jusqu’au moment où je break, avec un peu de chance (deux trois balles fautes de très peu). Et puis le Chypriote se réveille et m’assassine tranquillement lors d’un 3ème set à sens unique. Je n’ai pas démérité c’est clair : plus de 40 coups gagnants pour seulement 29 fautes. Sauf que Marcos m’a allumé. Tant pis je récupère l’expérience tout de même.

Devil, la surprise américaine ?

Aujourd’hui, BeinSport s’est intéressé à un sport qui prend de plus en plus d’ampleur en France, grâce à la diffusion de nombreux tournois. La semaine prochaine, c’est la tournée américaine qui débute avec le tournoi d’Indian Wells, un Master 1000, autant dire un tournoi des plus importants en ce début de saison. Et BeinSport, avec son consultant favori Thibaut le Rol, s’est intéressé à l’un des petits nouveaux du circuit ATP, un jeune français à qui l’on promet déjà les plus belles victoires. Interview exclusive d’un garçon qui sait ce qu’il désire :

BeinSport : Bonjour Luka. Pour commencer, petite présentation rapide : vous êtes un tout jeune professionnel de 17 ans, entré sur le circuit ATP depuis peu. A l’heure actuelle vous êtes classé 126ème Mondial. Une progression fulgurante car il y’a encore quelques semaines, votre classement était au-delà de la 300ème place. Comment expliquez vous cette si rapide adaptation au jeu si complet du tennis professionnel ?
Luka : Bonjour à tous ! Étonnamment, je me sens encore plus à l’aise sur le véritable circuit. En Junior, les coups sont moins puissants, les angles moins précis. Et avec mon jeu basé sur le contre et sur une défense solide, j’avais plus de mal à trouver des zones d’attaque. Aujourd’hui, je me sens véritablement bien.
BeinSport : Pour rappel, vous avez déjà remporté votre premier tournoi : un challenger (Wroclaw). Quelles sensations ?
Luka : C’est indescriptible, ce plaisir ressenti, ce soulagement. Surtout que j’ai joué à un niveau extraordinaire durant cette semaine. Quand tout se passe ainsi à merveille, que demander de plus ?
BeinSport : Et la semaine suivante, à San Jose (un ATP 250) c’est la douche froide. Pour vous qui aviez si peu perdu cette année (5 défaites pour 22 Victoires), quel effet ce revers a t-il eu sur vous ?
Luka : Bizarrement, cela ne m’a pas dérangé plus que ça. En arrivant là-bas, je me sentais comme l’outsider. Point final. J’ai réussi à gratter quelques points avec ma première victoire sur le circuit. Ensuite Marcos qui est un excellent joueur, complet et possédant une grande expérience, a fait le travail. J’ai découvert la vitesse, la puissance et l’engagement physique total que demande un match contre un aussi bon joueur. J’ai pourtant réussi à lui prendre un set, et cela constitue une véritable fierté. C’est physiquement que cela s’est ensuite compliqué…
BeinSport : D’ailleurs, nous ne vous avons plus revu sur les cours depuis ce tournoi. 3 semaines sans jouer. Pourquoi ?
Luka : Besoin de repos tout simplement. Une petite alerte au mollet, l’arrivée de tournois plus importants. 27 matchs joués en 7 semaines, cela commence à faire beaucoup. Mon corps avait besoin de souffler, d’autant que je ne suis pas encore habitué au rythme effréné d’une carrière professionnelle. Les voyages, les matchs qui s’enchaînent, l’entraînement. Cela fait beaucoup. Je ne veux pas brûler les étapes.
BeinSport : Vous avez donc décidé de faire l’impasse sur des tournois plus « abordables » (Marseille,Acapulco,Buenos Aires) pour vous concentrer sur ce futur tournoi d’Indian Wells. Vous devrez passer par les qualifications avec un premier match compliqué face à un joueur d’expérience (Carlos Salamanca). Comment espérez vous ce tournoi ?
Luka : J’arrive gonflé à bloc. Les qualifications vont, j’espère, me permettre de me remettre dans le bain. Mon Indian Wells ? Peu m’importe si je m’arrête en Quarts, au premier tour. Mon désir serait de pouvoir jouer un monstre, un Top 10. Un Roger, un Novak, un Rafa. Tous ces joueurs qui m’ont fait rêver, je veux pouvoir en affronter un. Quitte à prendre la volée de ma vie. J’aurais le temps de gagner des points ATP plus tard. J’ai, je l’espère, une longue carrière devant moi. Pour l’instant, je veux juste me frotter aux meilleurs pour me tester. Et pour réaliser un rêve de gosse.
BeinSport : Pour conclure, toute l’équipe vous souhaite le plus beau tournoi possible ! En espérant réellement pouvoir vous commenter face à un Novak !
Luka : Je vous remercie de même, et je promets de venir vous voir en cas d’exploit !

Le tournoi d’Indian Wells a depuis, débuté. Luka Devil s’est imposé 6/4 – 6/3 face à Carlos Salamanca, avec un très bon match (50 coups gagnants) et une belle maîtrise au filet (9/11) qui confirme les espoirs placés en lui !

Semaine 9: 126ème Mondial

Qualifications Indian Wells
Q1 : Carlos Salamanca (215ème): 6/4 - 6/3
Q2 : Lucas Lacko (181ème): 6/4 - 6/2

Tournoi Indian Wells : Masters 1000
R1 : O. Marach (82ème): 6/4 - 6/3
R2 : Viktor Troicki (26ème) [20]: 6/3 – 7/6 (6)

Classement Technique : 121ème (+7)
Points ATP Gagnés :: 25 (Total: 256)

Commentaires : Des qualifications parfaitement menées. A noter que 3 français se sont qualifiés lors de ces dernières avec ERV et Guillaume Ruffin ! Cocorico ! La suite fut moins drôle. Je domine un bon autrichien mais trop irrégulier, ma vitesse et mes contres font des merveilles. Le tour suivant, je sens que ça va être compliqué. Ce le fut. Trop. Troicki maîtrise, trop peu de fautes pour que mon jeu fonctionne. Lors du second set, je suis plus offensif. Malgré un break concédé d’entrée de jeu, je reviens au dernier moment, obtiens même une balle de match. Finalement, c’est au bout du suspense que je m’incline, sur un ultime coup droit long de ligne. Je m’écroule. Fier de moi sur ce match mais déçu de mon parcours global…

Semaine 15: 121ème Rang Mondial

Qualification Masters 1000 Monte Carlo :
Q1 : Dustin Brown (139ème): 7/5 – 7/6 (5)
Q2 : D. Gimeno Traver (132ème): 6/1 - 6/3

**Tournoi Monte Carlo : Masters 1000 **
R1 : O. Rochus (119ème): 6/3 - 6/0
R2 : Roger Federer (7ème) [4]: 6/3 – 6/0

Classement Technique : 107ème color=Lime[/color]
**Points ATP Gagnés :**45 (Total: 301)

Commentaires : Je l’ai eu mon gros match. Avant ça, que des matchs compliqués à gérer : Brown le dingo qui m’a posé d’énormes problèmes, Gimeno Traver, un espagnol qui m’a fait galoper à travers tout le terrain et ce malgré le score très flatteur. Ce fut un peu plus simple face à Rochus, joueur puissant mais lent, pas fait pour cette surface. Le calme avant la tempête donc. Roger n’était pas là pour rire. Enfin, au début, si. Je le break d’entrée et remporte mon premier jeu de service. 2-0, le stade est en feu. Le reste ne fut qu’une longue agonie, à coups d’aces, de coups droits gagnants et d’amorties splendides. Incapable de le dépasser, je restais cantonné derrière ma ligne de service, à courir comme un dératé pour attraper ce qu’il me laissait. C’est à dire pas grand chose. Encore une fois un tirage difficile me coupe l’herbe sous le pied.

Semaine 16: 107ème Rang Mondial

Qualification Munich ATP 250 :
Q1 : F. Arguello (231ème): 6/0 – 6/0
Q2 : P. Capdeville (236ème): 6/1 - 6/0

**Tournoi Munich ATP 250 **
R1 : S. Greul (112ème): 6/2 - 6/3
R2 : M. Bryan (83ème) : 6/2 – 6/0
¼ Finales: Stan Wawrinka (12ème) [1] : 6/4 4/6 – 6/2

Classement Technique : 96ème color=Lime[/color]
**Points ATP Gagnés :**45 (Total: 346)

Commentaires : ENCORE ! Je suis au top durant toutes les qualifications, je renvoie à la maison un Teuton un peu trop stressé de jouer à domicile puis l’un des frères Bryan. Ok jusque là, tout va bien. Et le tirage est encore génial ! Stan la machine à cogner, tête de série n°1 dès les quarts de finales ! Et pourtant je m’accroche, malgré la perte du premier set sur une double faute dégueulasse (à force de me faire pilonner sur seconde, je tentais des choses, j’aurai pas du…) je reviens dans le match. Comme parfois IRL, Stan se crispe à la fin du set et je le break sur ma première occasion. Un retour gagnant qui suit deux doubles fautes du suisse et me voilà en train de rêver. Rêve de courte durée, je suis mené 4-0 très rapidement, je reprends un break, le reperds, le reprend pour finir sur un jeu raté, break blanc du suisse, fermez les rideaux y’a rien à voir. Triste journée encore une fois, je grapille des points sans jamais réussir une vraie perf’ !

Semaine 19: 96ème Mondial

Qualifications Rome Masters 1000
Q1 : C. Stebe (69ème) [4]: 6/2 - 6/3
Q2 : M. Kukushkin (95ème): 6/0 - 6/2

**Tournoi Rome : Masters 1000 **
R1 : John Isner (16ème) [13]:6/2 6/1 – 6/4

Classement Technique : 90ème (+6)
Points ATP Gagnés :: 10 (Total: 356)

Commentaires : On remballe. Isner dès le premier tour c’est encore trop dur, malgré le premier set. Je recule.

Semaine 23: 90ème Rang Mondial

ROLAND GARROS :
R1 : F. Cermak (71ème): 6/4 – 6/2 7/6 (5)
R2 : P. Kohlschreiber (23ème) [20]: 6/3 - 6/4 – 7/5 7/6 (4) – 6/4
R3 : Marin Cilic (11ème)[9] : 6/1 – 6/2 7/6 (8) – 6/2 – 10/8
1/8 Finale : David Ferrer (8ème) [6]: 6/1 - 6/3 – 6/0

Classement Technique : 64ème color=Lime[/color]
**Points ATP Gagnés :**180 (Total : PFFFF…)

Commentaires : Yes my fukcing boy, i’m here ! A la française je lui ai mise à Cermak. J’ai entendu Philipp se plaindre du traité de Versailles à la fin du match. Je n’ai pas relevé, mais intérieurement j’étais vraiment heureux. Au troisième tour, tout le court N°1 se lève pour moi, lancé comme je suis dans une folle remontée contre l’un des favoris du tournoi, la tête de série N°9, la machine à cogner Marin Cilic. Je vous passe les détails de ce match épique où j’ai du boire 10 litres d’eau, 3 de café et où j’ai assez fumé pour que Marlboro m’offre un an gratuit ! Bref, au bout du bout du bout d’un suspense insoutenable (et après, je vous en prie, pas moins de 22 breaks dans ce match, dont une dizaine dans le dernier acte) je suis à genoux. Ivre de bonheur. Je tiens mon exploit, sur mes terres, comme un symbole. Je conserve un peu de dignité et ne me met pas à tracer de stupides messages sur la terre battue, mais l’envie y était ! Et c’est tout. Le tournoi s’est arrêté là à cause de pluies torrentielles. Terrain injouable. Voilà, Voilà…

Semaine 25: 64ème Rang Mondial

Tournoi ATP 250 Eastbourne
R1 : Sam Querrey (52ème): 6/3 6/4 – 6/3
R2 : Jurgen Melzer (21ème) [3]: 6/1 - 6/2
¼ de Finales : J. Janowicz (56ème): 7/5 - 6/4
½ de Finales : M. Fish (14ème) [2]: 6/4 – 6/2
Finale: Richard Gasquet (12ème) [1] : 6/4 – 7/6 (3)

Classement Technique : 54ème color=Lime[/color]
**Points ATP Gagnés :**150

***Commentaires :***Allez, on prendra le positif, un excellent tournoi, j’ai joué tous les types de joueurs (puissants avec Janowicz et Querrey, gaucher et remuant avec Melzer, volleyeur avec Fish et complet avec le nain). Ma première grande finale, elle fait plaisir, le gazon me va bien je suis à l’aise et mes contres de fond de court font de vrais dégâts, autant que les angles improbables que je vais chercher en frappant très court. Autre point positif, mon revers est en feu : plus de 12 coups gagnants avec ce dernier et ce, à chaque match. En finale, rien à faire, j’avais l’impression d’avoir Ferrer. Les stats sont hallucinantes : 48 coups gagnants / 27 fautes pour moi, 59 coups gagnants / 21 fautes pour lui. La prochaine le nain, la prochaine.

4 J'aimes

Semaine 26 : UK Slam

Avant-tournoi : J’arrive gonflé à bloc, reboosté par de très bonnes performances d’abord sur l’ocre de Roland, ensuite par ma première finale, même si cette dernière fut perdue, sur gazon. Ce Wimbledon, c’est peut-être ma première possibilité de faire un grand grand coup. De gagner beaucoup de points ATP et surtout, de faire enfin parler de moi à travers de grands résultats. Wimbledon, l’épreuve reine, sur le plus beau des gazons. Bref, je suis prêt à devenir une légende.

Jour 1 : Rentrer avant l’heure du tea !

Luka Devil Vs Colin Fleming (GBR,86ème)

6/4 - 6/4 - 6/2

Un premier match aux allures de test. Rentrer dans le tournoi le plus prestigieux du monde avec comme premier adversaire… le public. Non seulement ce dernier ne semble pas très fan des français (Histoire, Histoire quand tu nous tiens) mais en plus, je joue un local. Autant dire que pour débuter, la pression était au rendez-vous. Mais pour la première fois depuis longtemps, je joue un adversaire moins bien classé que moi, un volleyeur qui a très peu joué cette année (5 tournois seulement, une Finale à Brisbane) et qui débute sa saison sur gazon. Bref, il ne m’a pas fallu longtemps pour prendre la mesure de cet adversaire et dès lors, j’ai enchaîné les passings gagnants. 21 Aces plus tard, je suis rassuré par mon service qui fonctionne à merveille et je suis définitivement prêt à faire changer d’avis les plus fervents rosbeefs !

Jour 2 : Le Canadien a beau boire du whisky, il ne supporte pas la pression !

Luka Devil Vs Milos Raonic (Can, 24ème, [22])

7/5 - 6/7 (5) - 6/2 - 3/6 - 6/3

Et pour être franc, je ne la supporte pas non plus. Quel match dégueulasse… Première fois sur gazon que mon nombre de fautes directes dépasse mon nombre de coups gagnants. Horrible. Raonic c’est du service, une grande droite et… plus rien. Moi, j’ai déjoué, entièrement. Malgré le contrôle total que j’ai toute la partie sur ce putain de match, malgré le fait que je gagne tous mes jeux de services blancs (la qualité de retour de Raonic est absolument ridicule), j’arrive à me faire surprendre comme un débutant lors d’un Tie-break que je domine de la tête et des épaules. Je ressors la tête de l’eau, piqué au vif et expédie le 3ème set avant de replonger dans mes travers… Dans ce 4ème acte j’offre… 15 fautes directes à mon adversaire pour seulement 4 coups gagnants. Je craque. Finalement, Raonic ne profite pas de cet avantage psychologique qu’il aurait pu prendre et explose encore plus que moi. Je m’impose, je passe mais je ne suis pas rassuré du tout par mon niveau. Pour preuve, je perds 2 sets alors que Raonic n’a servi que 7 aces (certes une dizaine de services gagnants non-comptabilisés) et surtout, n’a servi que 51% de premières. Un peu plus et je pouvais facilement rentrer pleurer chez ma mère. A méditer…

En bref, dans les matchs déjà joués, aucune surprise : Ferrer explose Goffin, Djoko supprime Nieminen, Berdych casse le rêve de Baby Federer et Querrey nous offre un match d’anthologie face à Seppi (14/12 dans le 5ème set !).

Au niveau des français : Gilles Simon et Chardy n’ont pas encore joués, Monfils a fait du Monfils : 6/2 - 6/3 - 6/2 face à Xavier Malisse. Ah, pardon, contre lui. Et Tsonga est passé en 3 sets.

1 J'aime

Début en dentt de scie mais tu passes c’est le plus important.

Jour 3 : De la sueur et des larmes…

Luka Devil Vs Nicolas Almagro (Esp, 16ème, [15])

3/6 - 1/6 - 6/3 - 4/6

La déception. Totale. Deux têtes de série coup sur coup, le taureau espagnol qui suit le bûcheron canadien et ça devient trop. Les tirages sont toujours aussi violents et je n’arrive toujours pas à enchaîner. Il n’y avait pas photo, ça c’est clair. Durant deux sets, j’ai subi les coups droits d’un Almagro supersonique, impossible à déborder et très habile à la volée (65% sur le match sur plus de 40 montées). Bref, je me suis accroché, et en revenant à deux sets à un, une seule chose en tête : Remember Cilic ! Et ça a bien failli se produire. Je break d’entrée, j’arrive vers la fin du set, 4-2 pour moi. Et puis… Ce jeu, accroché comme pas deux (12 égalités…) pour un débreak formidable. Ensuite ce fut la descente aux enfers. Incapable de me remettre dans le bain, j’enchaîne les fautes, Almagro me fait très mal avec sa première balle (201 Km/h de moyenne, 62% de 1ères…). De mon côté, les aces sont inexistants (4 en tout durant ce match) ce qui me complique encore la tâche. Bref, la marche était trop haute. Dommage car la suite du tableau me laissait espérer mieux…

D’autant plus que Ferrer fut éliminé dès le troisième tour par Verdasco, qui élimina ensuite mon tombeur. Notre Richard national fut éliminé en 4 sets par un grand Federer, tandis que Gilles Simon craqua lors d’un match marathon face à l’allemand Kholschreiber. Berdych tomba en demis face à Verdasco, auteur d’un magnifique tournoi. Mais la vraie sensation, ce fut l’élimination dès le 3ème tour de Djokovic. Isner et ses aces eurent raison d’un serbe pas en jambes (et pour cause, il n’avait joué que…5 sets dans le tournoi, 3/0 au 1er tour et deux abandons ensuite, un de Nieminen et le second de Soares). Et Nadal ? Le numéro un mondial avait bien lancé son tournoi avec de satisfaisantes victoires dont une superbe face au Japonais Nishikori. Et puis vint ce duel face à Federer. Qui sortit vainqueur d’un match épique, avec 3 tie breaks et un 5ème set remporté 10/8 par le plus grand joueur de tous les temps. Sur sa lancée, Federer se paya Murray à domicile, dans un nouveau match en 5 sets.

Et la bonne nouvelle ? Ce fut Tsonga. Car oui, ce dernier a enfin fait des merveilles ! Après 4 premiers tours remportés en 5 sets (face à Marach, Soeda, Xavier Malisse et Janowicz) il se paya Isner en demis (trois sets également et, Ô miracle 1 seul TB) puis Verdasco, l’invité surprise, en 4 sets. Bref, vous l’avez compris, notre Jo Kinder était en finale face au Magnifique Federer. Et là, il n’y eut pas de miracles. 3 sets (6/2 - 6/3 - 6/2) et Federer remporte son 8ème Wimbledon, devenant ainsi le recordman du monde et confortant sa place de meilleur joueur de la planète tennis.

Pour ma part, je remporte 90 points ATP qui me permettent de gagner 10 places au classement. Je deviens ainsi 44ème joueur mondial et remplit mon second objectif (liste va être mise à jour).

Cependant la déception est grande et j’hésite encore à m’inscrire pour le dernier Gazon de la saison (Newport, ATP 250) ou de tenter un retour fracassant sur terre à Hamburg.

1 J'aime

ton Ă©tat de fatigue est comment ?

79%. J’ai une bonne endurance et 3 tours, même en 5 sets ça m’aurait pas tué ^^