🤼‍♂️ UFC - Vole comme un papillon, Pique comme une abeille

Pour cette 32ème Saison du désormais célèbre TUF, les coachs ainsi que les combattants ont d’ores et déjà été présentés par Dana White et l’UFC. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, petit topo pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cette merveilleuse émission qu’est The Ultimate Fighter.

Le principe est simple. Il s’agit d’une émission de “télé-réalité” basée sur le MMA. Ainsi, le premier épisode sera consacré exclusivement aux combats éliminatoires, obligatoires pour rentrer dans “The House” ; 32 combattants s’affrontent et 16 seulement repartiront à la maison. Il s’agit ensuite de dispatcher les fighters, pour cela, deux coachs sont sélectionnés, il s’agit le plus souvent de grands champions, parfois encore en activité. Pendant 6 semaines, les coachs et leurs équipes vont partager leur expérience avec les combattants qu’ils auront choisis (le tirage au sort décidant du coach choisissant le premier combattant). Les combats sont choisis par les coachs, sur une base des plus simplistes : lorsque mon combattant a gagné, je choisis le futur combat et les deux adversaires. La stratégie est donc de mise pour les coachs.

Le but ultime est atteint lors de la Finale se déroulant lors d’un show officiel de l’UFC. Le vainqueur de The Ultimate Fighter obtient alors un contrat à 6 chiffres à l’UFC et surtout une renommée mondiale. Mais passons dès maintenant à la présentation des combattants.

Le premier nous vient de l’Illinois […]

Pour finir, la petite surprise de la saison nous intéresse particulièrement car elle est française ! Il s’agit de Luka Rorchak, un combattant inconnu, avec… 0 combat professionnel à son actif. Fait très rare dans TUF où la plupart des fighters ont parfois des années d’expérience. Son parcours est des plus atypiques, et sans rentrer dans les détails, le gamin s’est exporté dès l’âge de 17 ans en Angleterre pour participer au véritable MMA (ce dernier étant toujours et pour notre plus grand déplaisir interdit en France). Il se blesse malheureusement quelques jours avant son premier combat professionnel. Aujourd’hui, il obtient une chance inouïe et à vrai dire étonnante. Malheureusement son premier combat l’opposera à Willie Chavez, combattant américain qui avec une carte de 9-1-0 risque de mettre fin prématurément aux rêves de notre Français.

Mais sait-on jamais, celui qui se définit comme un Striker sans fioritures aura peut être suffisamment de temps pour placer son fameux crochet ? En conclusion, rappelons que les coachs seront une nouvelle fois prestigieux avec Mark Hunt, le fameux poids lourd, ancien grand vainqueur du K-1 et avec une carte de 12-11-1. Le second est encore plus connu avec Antonio Carlos Silva, le poids lourd brésilien et actuellement en course pour devenir Champion de sa catégorie avec une carte de 19-9-1.

3 J'aimes

Donc si j’ai bien suivi, tu t’es lancé dans la carrière sur UFC 2 ? Catégorie Poids Lourds ? Tu as choisi quoi comme spécialité ? Hâte de voir comment tu vas tourner la story :slight_smile:
1 J'aime

C est cela. pas le 2 par contre le 1er mais pas énormément de différences. Je suis en poids lourds légers, les coachs sont pas en accord forcément mais ca reste cohérent pour le coup ^^

1 J'aime

Retour sur la première journée du TUF, avec de belles surprises à la clé !

[…]

Le quatrième combat opposait donc Luka Rorchak, notre fameux Kick-Boxeur à Willie Chavez, un lutteur / grappler. Opposition de style en vue. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça ne s’est pas vu.

Malgré sa prétendue domination en lutte et sol, Chavez n’a pas su tirer profit de ses avantages. Rorchak a joué la carte de la sûreté, en repoussant systématiquement son adversaire. Pas le plus beau combat du monde mais quelques jolis coups que nous vous présentons ci-dessous :

(A la base je voulais aussi mettre le combat complet pour les intéressés mais plus d’une heure pour importer la vidéo sur YT… Donc sauf si je peux l’insérer direct de mon ordi ça va être impossible…)

Finalement, une victoire par décision et voilà notre français qui crée déjà la première surprise de cette 32ème saison de TUF ! L’occasion de revenir sur son style et ses attributs :

Luka Rorchak, 20 ans est un striker né. Kick-boxeur dans l’âme il est reconnu localement pour avoir de la dynamite dans les poings. Ses crochets sont ses armes premières. En revanche il est clairement défaillant en grappling / soumission, le sol n’étant clairement pas sa tasse de thé. Il possède une lutte honorable, faîte de single leg et de double leg simples mais efficaces qui lui permettent parfois de se sortir de combats mal engagés. Quand à son ground and pound, il n’est clairement pas un spécialiste mais sa puissance peut toutefois faire la différence par moment !

Son prochain combat l’opposera encore à un lutteur gréco-romain avec une carte moins impressionnante, mais attention tout de même à ne pas se faire surprendre !

2 J'aimes

Sur le dernier temps fort, tu prends quand même un sacré enchaînement qui t’emmène au sol… Mais le principal est fait, go pour le prochain fight !!!

Ah ben sur la fin clairement si c est pas le gong je me fais retamer. globalement je m en sors bien franchement je pensais pas avoir la décision.

Les premiers matchs entre les qualifiés de la maison du TUF se déroulaient durant les 5 derniers jours. Si l’on voit déjà se dégager quelques favoris évidents, les surprises continuent. Et notre français, qu’a t’il donné cette fois-ci ? Retour sur les résultats et les moments forts :

Premier match entre…

[…]

Enchaînons tout de suite avec le combat de notre français, Luka Rorchak. De nouveau opposé à un lutteur, son défi fut, une nouvelle fois, de se dégager rapidement du sol. En vidéo le combat :

Un premier round où le français a été globalement dominé, emmené plusieurs fois au sol, heureusement sans conséquences, mais subissant aussi 2 gros coups venus d’ailleurs, donc un crochet au visage qui faillit mettre fin prématurément au combat. Heureusement pour lui, le 10-8 fut évité par un enchaînement de coups de pieds et de crochets sur le côté droit du visage de son adversaire, donc l’arcade finit par s’ouvrir. Ce petit flot de sang donna probablement un petit avantage à Luka Rorchak auprès des juges.

Dans le second round, les qualités de striker de Luka Rorchak explosèrent aux yeux de tous. Intelligemment, il commença par agrandir la blessure de son adversaire par une série de crochets et de high-kick. Ensuite, vint le travail de sape. En variant les zones, et en s’offrant même le luxe d’emmener au sol son adversaire sur un coup de pied trop faible, il marqua l’esprit des juges. Pour finir, son dernier coup percuta son adversaire au foie, le faisant vaciller. Le gong sauva ce dernier d’un TKO probable, mais les juges en avaient vu assez. Le round fut validé à 10-8 pour le français qui continue donc sa belle aventure !

Après le combat, les mots de Rorchak ne furent pas des plus tendres pourtant : “Un bon combat ? Loin de là. Je me sais capable de mieux, je me sens bien jusqu’à ce que je rentre dans la cage. Mon 1er round fut une abomination. J’ai été dominé en boxe par un mec qui n’y connaît pas grand-chose. Franchement, je pensais que les juges allaient ordonner un 3ème round. Je suis un cogneur et je ne l’ai toujours pas démontré. Je veux un KO, je ne veux pas que les juges puissent se tromper et arrêtent cette belle aventure. D’autres avant moi ont fait cette erreur et aujourd’hui, plus personne ne les connaît. Le prochain combat, je chercherai le KO, quitte à aller au tapis. Je préfère perdre debout et le visage en sang, que sur une décision.”

La promesse est lancée. Nul doute cependant que ce combattant possède la capacité et la puissance de réaliser ses dires. Maintenant, il devra tenir parole. Et ses mots n’ont, semble t-il, guère plu à son futur adversaire qui répondit simplement : “Le ring sera son purgatoire”. Messieurs dames, ça risque de chauffer en Quarts de finales !

2 J'aimes