Actu - Violences policières (France)


#162

Effectifs : environ 140k policiers, 95k gendarmes, 23k policiers municipaux. C’est moins que ce que je pensais en fait.


#163

Moi de mon opinion j’ai toujours pensé que pour être flic (ou contrôleur par ex) (surtout controleur) il faut une petite part de FDP en soit. Je pense même que les plus gros FDP sont considérés comme étant les meilleurs flics.

:huum:


#164

#165

Donc on va sévèrement punir les agresseurs (ce qui est tout à fait normal), mais par contre un flic qui passe à tabac un homme à terre n’écope que de sursis et d’une suspension de deux ans ?

La haine envers la police ne va pas se guérir comme ça, en continuant d’alimenter le sentiment d’injustice. A force de mettre de l’huile sur le feu, ce genre de cas va se répéter. Et tout ce qu’on va avoir comme réponse, c’est le fameux laïus des “zones de non-droit” et des “jeunes des cités”.


#166

Sans oublier le non moins fameux “ils font un métier difficile”. :macron3:

Comme si ça pouvait excuser…


#167

Venant de personnes qui hurlent à la culture de l’excuse à chaque fois qu’un sociologue ouvre sa bouche.


#168

On en parle des flics qui viennent de sauver 3 enfants d’un incendie et qui se font caillasser par un groupe de jeunes à la sortie de l’immeuble enflammé ?

Ils ont un grain dans la tête, les jeunes ? :chirac:


#169

Les pompiers aussi subissent ça :confused:
Lutte contre l’autorité de l’État, ce genre de chose :berlusconi:

EDIT :

Ah ils avaient encore les enfants dans les bras quand ils ont reçu les projectiles :cole:


#170

:clap2:


#171

Le retour de la police de proximité ? :hogan:

TL;DR : non, pas encore, il faudra attendre plusieurs années, ça se fera petit à petit.

:ztfwhy: :sadboy:


#172

C’est quand même dommage de recréer une police qui sait tout de suite à qui parler avant que ca pète, connaît très bien les gens, crée une relation de confiance avec les locaux et peut véritablement faire du bon travail hein ? :hillary2:


#173

#174

poli

Source: le parisien

#175

En gros, si c’est de la “simple violence” plutot qu’un viol, le fluc risquera beaucoup moins. À voir.

Par contre, choqué que l’estoc soit un geste appris en école de police…


#176

police

Source: le parisien

#177

J’avais lu ou entendu que le geste n’était pourtant pas celui censé être appris dans la formation des policiers.

Avec ce bâton il faut pas faire un geste similaire à celui de poignarder, mais plutôt taper, pour éviter les blessures graves justement. Curieux que les experts disent que c’est légitime.

Mais bon j’en suis pas un, d’expert


#178

Trois policiers ont été condamnés, mercredi 4 avril, par le tribunal correctionnel de Paris à cinq mois de prison avec sursis pour des violences sur deux adolescents, une fille et un garçon, en 2014 et 2015 à Paris. Un quatrième policier a, en revanche, été relaxé « en l’absence d’éléments de preuves suffisants ».

« L’usage de la force était illégitime », a déclaré la présidente du tribunal à la lecture du jugement. « Les policiers devaient avoir un comportement irréprochable », a-t-elle souligné, en rappelant qu’ils exerçaient « dans un quartier dit “sensible” ». Les trois policiers devront chacun verser 2 000 euros aux victimes, au titre du préjudice moral. La condamnation sera inscrite à leur casier judiciaire.


#179

Je préférerais des peines plus lourdes, les policiers sont censés être exemplaires, mais bon on sait que les juges ont trop besoin d’eux pour taper vraiment fort, donc c’est déjà ça.


#180

Désolé, c’était trop tentant :sac:


#181

Objection, je parlais du rôle du juge, pas de celui du législateur :stuck_out_tongue:


Suivre @iunctisFR sur Twitter - Mon Discourse - Programme Partenaire amazon.fr : Amazon Prime - Amazon Prime Video - Amazon Audible